Experience de fonctionnement de moteur à refroidissement direct sans calorstat ?

Bonjour,

Est-ce que l'un d'entre nous aurait déjà utilisé un moteur à refroidissement direct sans calorstat ?
Pourquoi cette question...? J'ai la joie d'utiliser depuis maintenant 15 ans un MD11 qui lui a 30 ans. N'ayant ni les compétences ni les moyens pour me lancer dans un détartrage mécanique comme expliqué d'excellente manière dans la bibliothèque de ce site, je m'inquiète du colmatage progressif et inéluctable du circuit de refroidissement. J'ai bien l'impression que la plupart de l'eau passe par la dérivation. Je dois vérifier le bon fonctionnement de la sonde de température de température cet hiver, car elle ne bouge pas et j'ai un sérieux doute. le moteur fume blanc mais cela toujours été le cas et il a fonctionné parfaitement comme cela pendant des années. Je me demande si le moteur ne fonctionnerait pas mieux avec le calorstat toujours ouvert pour assurer une meilleure entrée d'eau par le haut. Précision : le moteur à bord ne fonctionne pas plus d'une heure : on préfère attendre le retour du vent que de faire tourner la mécanique en nav.

Merci d'avance pour vos avis.

L'équipage
15 nov. 2020
15 nov. 2020
0

Bonjour Killenplom, J'ai un RC12D monté sur mon KARATE, qui est aussi à refroidissement direct, et je ne sais même pas si il y a un calorstat. J'ai eu un problème de colmatage sur circuit de refroidissement.
Pour cel


PYTHEAS II:Erreur de touche, j'ai des gros doigts, voici la suite. Pour cela je passais tous les ans le moteur à l'acide chloridrique et je démontais une pièce qui est placée tout de suite derrière la pompe a eau. Cette pièce comporte des lumières qui font passer l'eau, soit dans le moteur pour le refroidir, soit dans la déviation qui sur le RC12D est la pompe de cale, pour éviter que celle ci tourne à vide. Cette pièce était complètement obstruée côté alimentation refroidissement du moteur, et chaque année je la démontais et débouchais la lumière avec un tournevis. Mais depuis j'ai refais toute ma pompe et commandé TOUTES les pièces de cette pompe à " la Salle des moteurs ". J'ai acheté les pièces en plusieurs fois car je ne savais jusqu'ou je devais changer les pièces. Mais depuis tout fonctionne normalement, plus de fumées blanche.. Mon texte est très confus mais si vous avez besoin de précision, je vous donnerais mon téléphone, se sera plus pratique pour communiquer.. Bon courage... ·le 15 nov. 11:43
15 nov. 2020
2

bonjour ,
le calorstat sert de by-pass
quand le moteur est froid il est fermé et l'eau est obligée de passer par les cylindres le collecteur et les culasses ,il y a un petit trou pour laisser passer un peu d'eau pour refroidir l'échappement .
quand le moteur est chaud ,environ 50/60° le calorstat s'ouvre progrèssivement et régule le passage d'eau entre la sortie directe et le circuit .
comme la sonde est en sortie d'eau quand il n'y a pas de calorstat c'est toujours de l'eau froide qui passe .
s'il n'y a pas de circulation dans les cylindre et les culasses par manque de calorstat ,l'eau traverse le collecteur et va directement dans l'échappement sans élévation visible de la température
et le moteur se bouche ,il suffit de déposer les purges en bas de cylindres ,si l'eau ne sort pas c'est qu'il est colmaté .
il peut se produire un serrage qui peut aller jusqu'à la rupture du vilbrequin en 2
à un certain stade il faut déposer les cylindres et sortir les chemises à la presse ,le détartrage se fait au burin et au marteau .
Alain


15 nov. 2020
0

Merci pour vos réponses.

Le moteur a été entièrement démonté il y a 12 ans, donc détartré : refit complet... mais cela a un coût ! et il fumait encore un peu blanc...
Depuis quelques détartrages au vinaigre ou au DKL4 lors des mises à terre, directement pas la pompe d'admission, mais je n'ai jamais osé l'acide chlorhydrique.
Je comprends bien mieux le circuit avec l'explication de Fritz The Cat. Le calorstat est en sortie !
Donc les entrées sont en bas du collecteur. Ce n'est pas très clair pour moi si il y a une entrée ou deux entrées basses dans le collecteur. Je crains qu'il n'y ait plus grand chose qui rentre par l'entrée basse du collecteur. C'est surtout ces entrées que je veux déboucher d'abord.
J'ai bien l'impression que la seule eau qui sort du bateau par l’échappement et celle qui passe par le petit trou dans le capot par dessus le calorstat.
Je ne voie pas les purges en bas de cylindres, je vais les chercher : les côtés du moteur sont très difficiles d'accès sur le Gladiateur. Mais je ne fais pas l'illusion, elles doivent être bouchées.


15 nov. 2020
0

Idem Fritz, vérifier sortie d'eau par les robinets de bas de cylindres, si ça coule bien, pas de soucis, un détartrage reste possible au Metalnet
www.prosynergie.fr[...]-211061
Utilisé une fois par an pendant 25 ans, à ma connaissance, le moteur (md3) qui doit avoir dans les 10 000 heures se porte bien
Je démontais la vanne thermostatique (et remontais le couvercle avec le joint)
Je vidais le moteur par les 3 robinets
Je demontais la sonde de température et je remplissais le moteur par là avec un entonnoir.
Je laissais agir un "certain temps: (comme le fût du canon), au bout d'un moment, ça ne mousse plus.
Puis récupérais le liquide noir dans une grande gatte en plastique par les robinets de cylindres.
Je remontais tout et allait faire un tour en mer pour bien faire chauffer et circuler de l'eau de mer pour finir le rinçage...
Par sécurité, j'avais monté 3 sondes de température (1 par cylindre) en plus de la température d'eau qui ne veut plus dire grand chose si l'eau ne circule plus autour des cylindres.
Les températures de fonctionnement étaient aux alentours de 85/89 ° en transit à 1700 tr/mn et 62° pour l'eau.

Si tu enlèves le thermostat, ton moteur ne chauffera plus et il va fumer pas mal et pourquoi pas bouffer de l'huile
...
J'ai testé, belle fumée grise...
De toute façon, ce moteur fume, même neuf !


15 nov. 2020
0

Un tuto complet et lisible et téléchargeable .
Si tu as les moyens financiers, les connaissances techniques et un peu de matériel, tu peux tenter la chose, mais il y a du démontage vu que ce moteur comporte des zones en cul-de-sacs qui accumulent les dépôts et finissent par se boucher.
Attention au prix des pièces Volvo, parfois fabriquées en or massif...


Rigil:Super tuto, quand on arrive là autant monter le kit échangeur après ce boulot !·le 15 nov. 13:22
15 nov. 2020
0

Merci Rigil pour cette méthodo.

C'est un peu près ce que j'imaginais faire en faisant rentrer le produit la sortie haute du couvercle du calorstat.

Philgé, j'ai vu et lu ce tuto... c'est au-delà des mes compétences et du temps à ma disposition.

J'opte pour la méthode Rigil, je passerai à l'action pendant les congés de fin d'année, si le gouvernement nous laisse un peu de liberté...


15 nov. 2020
1

Une petite rectification Très importante du post de Fritz , d’ailleurs je t’ai mis moins un car tu dis l’inverse sur la circulation d’eau dans le bloc moteur en fonction de la position du thermostat .bien entendu il faut aussi rectifier l ´indication fournie pour la sonde de température 🤒


15 nov. 2020
1

Quand je rince mon 2gm20 avec un détartrant j'enlève le calorstat, puis je pose une pince sur la petite durit de dérivation pour obliger le maximum de liquide à passer dans le moteur, puis je vérifie que de l'eau sort bien de l'échappement!


15 nov. 2020
0

Merci pour vos posts.

Je pense que l'explication d'Alain est juste.

J'ai retrouvé ce schéma très clair de circulation d'eau du MD 11 : le calorstat régule en sortie.


15 nov. 2020
0

Mode Humour [ON] Et on voit bien sur ton dessin que le deuxième cylindre, près du calorstat, n'a pas une bonne circulation d'eau autour des chemises, donc il s'encrasse.
OK, je suis déjà dehors !
;-)


15 nov. 2020
0

regardez bien sous le collecteur il y a un T c'est par là que l'eau rentre dans les cylindres ,si le thermostat est ouvert ,s'il est fermé elle va directement à l'échappement
alain


volubile:Ce n'est pas plutôt l'inverse: quand le calorstat est ouvert => l'eau va directement à l'échappement, quand il est fermé l'eau circule autour des cylindres ?·le 15 nov. 17:29
fritz the cat:le thermostat est fermé quand le moteur est froid ,quand il s'ouvre il va fermer en partie la sortie directe et oblige l'eau à passer dans les cylindres . Alain ·le 15 nov. 17:52
15 nov. 2020
0

j’ai eu des problemes de refroidissement sur un bmw 500 cc monocylindre au GO sur mon gibsea 30.
le calorstat etait bloqué fermé.
je l’ai viré en ayant en tete que mon moteur ne serait a temperature qu’apres un bon bout de temps d’utilisation.


15 nov. 2020
1

arrivé à un certain stade de colmatage on peut mettre l'acide que l'on veut ,il n'y a que le détartrage mécanique qui sera efficace ,
ne jamais employer d'acide chlorydrique sur du métal , ça 'attaque ainsi que les joints .préférer des phosphatants
Alain


Rigil:Tout à fait, c'est pourquoi il faut utiliser (sur ce genre de moteur sans alu) un "cocquetèle " prévu pour. Toujours satisfait de la rencontre vieux bloc fonte/joints cuivre et de ce produit pour vieilles chaudières et radiateur fonte. Il y a certes du Chloridryque, mais aussi du phosphorique et du passivant/protecteur. 25 ans et de milliers d"heures d'usage sans le moindre soucis. Attention, surtout pas sur moteur "alu" récent.·le 16 nov. 10:15
15 nov. 2020
0

D'accord à 100% avec Alain !


15 nov. 2020
0

Désolé mais j'ai du mal avec cette notion de thermostat ouvert/fermé...

Quand j'ai démonté mon thermostat, il était comme sur la photo du neuf ci-joint (presque)... en tout cas, il avait le tête d'un thermostat fermé => l'eau ne passe pas, comme sur la photo.

Il ne fait pas 50°C, donc la sortie en bout de collecteur est fermée.

Mais ce n'est pas logique, ça devrait être ouvert à moins de 50° C !


16 nov. 2020
0

Mais si c’est logique, le thermostat est toujours fermé à froid et s’ouvre à la température inscrite dessus.
Il suffit de (ne)relire (que)le texte que j’ai posté pour comprendre son utilité et éviter de se fourvoyer dans la compréhension du fonctionnement


16 nov. 2020
3

Moteur froid, thermostat fermé > l'eau de mer part directement à la mer. En fait il y a un petit peu d'eau de mer qui passe dans le circuit de refroidissement pour activer la circulation de l'eau et permettre d'homogénéiser la température moteur, plus chaude en haut des cylindres qu'en bas. Ce petit peu d'eau de mer réchauffe aussi le calorstat, ce qui lui permettra de s'activer au fur et à mesure de la chauffe complète du moteur.
Ensuite le calorstat régule plus ou moins en fonction de la charge moteur et faisant plus ou moins circuler l'eau dans le moteur par le fait qu'il se ferme plus ou moins.


albor:Tout est dit et bien dit👍·le 16 nov. 10:43
xalyne:D'accord avec Philgé je lui met +1·le 16 nov. 10:57
mitch58:tres clair,merci phil.·le 16 nov. 13:26
PhilGé:Yapad'koa !! ;-) Les thermostats et calorstats sont parfois difficile à comprendre.

D'ailleurs, la différence entre le premier et le deuxième, c'est que le premier est réglable à volonté par l'utilisateur, le second est réglé d'usine et permet de maintenir une température dans un circuit (à +/- la fourchette prévue par le constructeur). On comprend donc que pour que le calorstat - en fin de circuit de refroidissement moteur - soit pleinement opérationnel, il faut impérativement que le moteur soit chaud dans l'ensemble de sa masse. Le calorstat régulera la sortie d'eau chaude et non à l'entrée. On ne doit donc jamais laisser chauffer à vide et sans charge un moteur, il est bien plus profitable de démarrer le moteur, vérifier la sortie d'eau et larguer les amarres en ne demandant pas immédiatement (sauf urgence) trop de puissance afin que les zones qui vont chauffer en premier (hauts cylindres et échappement) "échangent" leur température avec les zones froides (bas moteur, embiellage) par conduction entre les métaux et circulation de l'eau dans le circuit.·le 16 nov. 13:57


fritz the cat:il y a un petit trou dans l'opercule du thermostat à cet effet . Alain ·le 16 nov. 15:15
16 nov. 2020
0

sur ce moteur il a deux fonctions
quand le moteur est froid ,thermostat fermé l'eau qui arrive de la pompe passe sous le collecteur ,il y a un T puis arrive sous le chapeau du thermostat et part dans l'échappement il en arrive une petite partie par le petit trou de l'opercule ,puis le moteur chauffe ,l'opercule avance bouche l'arrivée du bas du couvercle et ouvre la sortie des cylindres .en régulant bien sur
Alain


16 nov. 2020
0

Merci pour toutes vos explications. C'est bien clair maintenant pour moi. Super.

Bonne nav à tous dès qu'on peut.

Cyril


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

entretien carène mai 2020

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (162)

entretien carène mai 2020

février 2020