éviter une collision entre un voilier et un bateau de peche.. ...

Comment éviter de se faire aborder par un bateau de pêche ?

Ce sujet a été déjà maintes fois débattu sur Hisse & oh.

Cependant, cette fortune de mer peut arriver même aux plus professionnels et souvenez vous, le bateau d'Hugo Boss a été percuté par un chalutier juste avant le départ du Vendée-globe.
Le "Bureau d'enquéte sur les évènements de mer" a déja publié son rapport; je vous en livre des extraits "in-extenso".
Nota-bene: "Black Sambucca" est le nom officiel du 60 pieds d'Hugo Boss; Anthineas celui du chalutier.

1/ sur l'accident en lui-même:
03h00 : ANTHINEAS commence son transit vers le port des Sables d’Olonne. Le patron est de quart en passerelle, assis dans le fauteuil de veille, les radars sont saturés d’échos de terre et d’émissions de transpondeurs.
03h09 : Quelques instants avant la collision, l’équipier de quart de BLACK SAMBUCCA se rend compte que l’un des navires de pêche, qu’il croyait en éloignement, est en fait tout proche (&lt.200m) et en route de collision. Il hurle de lancer le moteur, mais le reste de l’équipage dort.
03h10 : ANTHINEAS aborde BLACK SAMBUCCA. Le patron n’avait pas vu le voilier. Il bat arrière
toute sans casser totalement son erre, puis fait un cercle pour revenir vers le voilier. Position :
46° 27,419 N - 001° 47,438 W.

2/ Observations et remarques du "bureau":
5.1 Radars
A bord du voilier, le radar est inexploitable car il est saturé par les émissions du transpondeur radar, très sollicité en raison du trafic important.
A bord d’ANTHINEAS, les radars sont également saturés par les échos de terre et les échos générés par les transpondeurs radar des voiliers. Seuls des réglages adaptés à la situation et une veille permanente par un opérateur qualifié permettraient d’exploiter le radar de façon utile dans un tel environnement.

5.2 Veille visuelle
A bord de BLACK SAMBUCCA, il faut être debout dans le cockpit pour faire une veille efficace sur l’avant, en raison de la hauteur du roof. L’homme de quart était, semble-t-il, plus préoccupé par la surveillance de la dérive que par la veille nautique, et a vraisemblablement passé plus de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur.
A bord d’ANTHINEAS, lorsque l’homme de quart est assis dans le fauteuil de veille, le champ de vision est très restreint verticalement : environ 3° au-dessus de l’horizontale et 2° en dessous.
En conséquence, un feu de voilier situé à 30 mètres au-dessus de l’eau disparaît à la vue à 500 mètres environ sur l’avant. Le champ orizontal n’est libre qu’entre les gisements bâbord 78° et tribord 102° (position de la cabine du patron et de la cloison arrière de la passerelle). La veille visuelle ne peut être efficace que si l’homme de quart se place sur l’avant de la passerelle, d’où il ne peut surveiller ni les radars ni la navigation.

CQFD.

Bon Noël, joyeuses fêtes et surtout de bonnes nav' en sécurité pour 2009 !!!

L'équipage
25 déc. 2008
25 déc. 2008
0

comment ?
Il n'y a pas trente six solutions mais une seule.
Il faut s'en méfier comme de la peste.
En effet, je ne connais personne qui ne peut dire que les trajectoires de bateaux de pêche sont prévisibles. Elles sont aléatoires voire volontairement déviées.
JJ

25 déc. 2008
0

Oui c'est sur ...
je confirme .....amicalement et bonnes Fètes

25 déc. 2008
0

He non Geo,
Les pecheurs vonts partout, se croient les maitres de la mer et on des routes de navigations imprévisibles.
Ils se comportent de même envers les cargos (hé oui) qui travailles aussi.
Et moi? Je travaille aussi en mer, pourtant je suis en voilier. Idem pour le cas sité, l'équipage travaillais.
Une régle d'or: pecheurs dans le coin, paré à la manoeuvre.

Joyeux Noël

Serge

25 déc. 2008
0

Geo
tu as à la fois raison et tord "Ils travaillent" ok mais es-ce que ça les autorisent à barrer par 400m de filet en surface de nuit le chenal d'accès à un port?? ou comme je l'ai subit aussi sorte de port de La Ciotat la pose de filet qui barre le dégagement seul possible à moins de contourner l'ile verte pour aller sur les Embiez es-ce que cela les autorisent à venir au contact et à balancer des bouts de ferraille et autre saloperies sur le bateau et l'équipage, pour 2/3 connards qu'ils soient pros ou pas (dans les deux cas cités ce sont des pros) je n'accuserais pas tous les pros de ce genres d'actes mais c'est vrai aussi que je suis de plus en plus méfiant vis à vis d'eux, dans la même veine il y a aussi des "plaisanciers qui ne respectent rien, fait un peu le parallèle avec les routiers certains abusent de leur volume mais certains automobilistes feraient bien de faire un parcours avec eux, j'ai eu le plaisir de sortir sur des bateaux de pêches et de faire de la route il y a des gens respectables et qui aussi respectent les autres, malheureusement qq brebis galeuses revissent

25 déc. 2008
0

Dénoncer ?
Mais c'est un fait connu de tout le monde , y compris des autorités!

25 déc. 2008
0

Tu te trompes Geo.
Il y a parmi les pêcheur, des gens très biens, nombreux, et des abrutis.

Il est strictement impossible en navigation côtière en Bretagne sud d'éviter les zones de pêche.

Par exemple, la zone comprise entre Quiberon, le Croisic, le golfe du Morbihan est une zone de pêche.

Explique moi comment tu fais pour sortir :
de la trinité, du Crouesty, de port St Jacques, de Penerf, de tous les ports de la Vilaine, etc... (environ, 5 à 6000 bateaux en tout, quand même) sans traverser cette zone.

En ce qui concerne les charges volontaires de pêcheurs, j'ai, personnellement vécu la situation suivante dans cette zone :

Solo, sous spi plein vent arrière faible (environ 2 ou 3 bft), tribord amure, cap à l'est vers la Vilaine environ une heure après les Béniguets en venant de Sauzon.

à tribord, au loin, deux bateaux reliés pêchant de concert (je crois que c'est une senne). Le cap de ces deux navire les amène directement sur le mien.
Comme je veux leur dégager la route, je loffe d'une trentaine de degrés, pour passer derrière eux.

Les deux bateaux, qui suivaient auparavant une route rectiligne se déroutent aussi à leur bâbord ce qui ramène leur route en route de collision.

je loffe jusqu'au travers, ils remodifient leur route.

J'affale le spi, je loffe à nouveau vers le bon plein, ils me suivent etc...

A la sortie de cette course poursuite, je me suis retrouvé sur l'autre bord (babord amure) après un virement, les deux bateaux de part et d'autre du mien.

J'ai démarré le moteur et pris la fuite ce qui m'a permis de m'écarter.

Je ne suis pas persuadé que les navires aient modifié leur cap spontanément.
Mon cap initial était absolument prévisible (constant depuis plus d'une heure sous pilote).

Comment se fait-il que, comme par hasard, ils aient éprouvé le besoin d'effectuer cette manœuvre ?

Le fait que ces gens exercent un travail ne les dispense pas de mettre en œuvre un minimum d'intelligence.

J'ai eu à faire, ce jour là, à des abrutis.

25 déc. 2008
0

Les dénoncer ?
Pour quoi faire?
Comme tu me dis toi même : "ils travaillent" alors que moi, je m'amuse, alors...

25 déc. 2008
0

OK OK .... Geo
mais je t'assure que sur le Grau du Roi les pècheurs nous font pas de cadeau (lorsqu'ils rentrent de leur pèche) mème sous voiles ils t'arrivent dessus comme des malades ....tout a fait entre nous , ils s'en amusent .Le faite qu'ils travail, ce n'est pas une excuse de provoquer ....amicalement

25 déc. 2008
0

Geo sur le fond tu as raison
mais comme ces gens là ( les pecheurs) ne connaissent que la loi du plus fort , si les autoritées les emmerdent , ils bloqueront les ports ou referont bruler le parlement de Bretagne , ce qui coutera une fortune a la collectivité !

ces mecs sont de gens sans foi ni loi sinon la leur et ils ne respectent rien , meme pas la ressource qui les fait vivre

quand il n y aura plus rien a pecher tu verras que ce ne sera pas leur faute ...

moi quand il y en a un qui une route bizarre vis a vis de moi , je l appele sur la vhf en 25 watts (pour etre certain que le cross entend) et je leur demande pourquoi ils modifient leur route de façon si dangereuse , en general c est efficace , ces gens là sont des laches ils aiment bien jouer les gros bras quand ils sont certains d etre les plus fort , mais quand tu fais en sorte que cela se voit ou qu il y ai des temoins ils sont beaucoup plus prudents

pour moi et vu leur comportement il ne faut pas leur faire de cadeaux !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

25 déc. 2008
0

expliques moi Geo
je navigue principalement en Manche,j'aimerai que tu m'expliques comment je peux naviguer dans des endroits sans bateau de peche

25 déc. 2008
0

les pêcheurs ne travaillent pas
ils pillent le fond des oceans :-(

25 déc. 2008
0

Geo ... tu oublies....
simplement que les pécheurs tu en as partout y compris dans des endroits ou ils n'ont pas le droit, j'ai failli dans la nuit me faire un filet dérivant d'environ 5M de long mal éclairer avec un péchu planqué tous feux éteints et pour cause!!! Ils y a malheureusement quelques pécheurs au même titre que des skippers de voiliers qui ne font pas de veille j'ai eu un exemple cet été avec un couple qui à fait une traversée entre Port camargue et Pollenza tout le monde est allé dormir résultat collision avec un bateau gros dégats ils avaient vendu leur maison pour acheter un bateau, heuresement pas de blessé

Conclusion VEILLE VEILLE et quand on est sur un trajet de NGV même avec un radar portant 16m (ce qui est rare par mer agitée)en 20/25mn ils sont sur vous !!!

25 déc. 2008
0

a vous lirent
ont diraient que les bateaux de peches sont des demolisseurs???????
faudraient quand meme pas oublier que ces gens travaillent .
perso je n'irais pas dans me mettre dans leurs chemin et je pense que quand on prepare une nav en voilier de PLAISANCE il est tout a fait possible d'eviter les coins de peche.
y il a quand meme assez d'eau pour pratiquer sa pation sans pour ça allez au devant d'ennuit et pour le plaisancier et pour le pecheur qui je rappele travaille et a dejà bien assez d'emmerdent comme ça sans devoir en rajouter.
c'st mon avis, ça va plaire ou pas ,perso...... ;-)

25 déc. 2008
0

alors je comprend pas
si vous ditent tous qu'ils se croient les maitres de la mer et si tout le monde le sait en plus, c'est a denoncer haut et fort!!!! et il y a certainement des organismes pour ça, c'est surment pas en en parlent sur heo que les choses vont bouger.
rien qu'une petition qui circuleraient de port de plaisance en port de plaisance pour denoncer le comportement ,a vous lire, dangereux des pecheurs,et remise aux autoritées competentes seraient dejà un debut, si il faut des articles dans les journaux voir tv.
encore une fois, tout comportement dangereux et surtout en mer devrait etre denoncer.
mais.... est ce que le plaisancier est pret a bouger pour denoncer de tel fait???? là est toute le question. ;-)
le pecheur ferme un port quand ça va pas pour lui, faites de meme!!!!!

25 déc. 2008
0

je ne me trompe pas pym, du moins je pense pas
je dit simplement que d'apres ce que je lis ici, si des faits graves se produisent en mer que ce soit pecheurs ou plaisanciers, ils faut les denoncer a chaque fois aux autoritées competentes.
j'ai jamais mis en doute et loint de là,qu'ils y aient des gens bien chez les pecheurs comme chez les plaisanciers.
simplement denoncer des comportement pouvant mettre en peril la vie des uns ou des autres, dès que l'ont rentrent aux port.
bon noel a toi ;-)

25 déc. 2008
0

c'est pas une raison
;-) surtout en mer

25 déc. 2008
0

pym...
c'est l'effet waterworld ! ;-)

25 déc. 2008
0

vous etes dur je dit
DENONCER les faits aux autoritées!!!!!!
allez bon noel ;-)

26 déc. 2008
0

Oui .......
hotelgolf je confirme encore et je suis tout a fait d'accord avec toi. " IL NE FAUT PAS LEUR TROUVER D'EXCUSE " il faud le dire une bonne fois ils n'aiment pas les plaisanciers c'est tout .Ceci dit ils nous acceptent volontié sur leurs étales pour acheter leur poissons.En mer ils ne respectent rien et fond leur propre loi .......amicalement :-(

26 déc. 2008
0

bien d'accord hotelgolf
dommage que peux de gens applique ta façon ;-)

26 déc. 2008
0

Gemo,
pour être tranquille avec les pêcheurs, tu prends le tunnel.
:mdr: :mdr: :mdr:

25 déc. 2008
0

personne...
personne ne s'est encore fait de frayeur en voyant apparaitre par l'avant tout prés une bouée de casier ou carrément un autre bateau resté dissimulé à la veille derriere l'énorme angle mort formé par le génois ?
et c'est pourtant pas faute de surveiller lorsque que ça arrive !!
le danger, c'est aussi de croire que le danger c'est toujours les autres.

;-)

25 déc. 2008
0

C'est ballot .....
Le péchou n'avait aucune intention d'aborder Hugo Boss, il n'a simplement pas vu ses feux dans un environnement visuel et électronique très encombré. Une erreur qu'on peut tous faire, même avec la meilleur volonté .....

Je pense à l'AIS, qui aurait pu éviter cela, bien plus efficace dans ce genre de situation que le radar ...... Il faudra bien un jour rendre obligatoire cet équipement qui peut éviter bien des collisions, ou qui la rendra bien plus impardonnable ....... tant pour l'abordeur que l'abordé !

25 déc. 2008
0

obligatoire!
ça y est!

Je me vois bien sur mon petit mousquetaire avec ma VHf mon AIs, mon GPs ma cartographie...et tout le reste pour recharger .... Avant d'acheter un bateau et commencer une sortie, il faudra vérifier qu'on peut acheter tout ce matériel plus cher que le bateau, qu'on sache s'en servir, qu'on ait l'énergie suffisante, électrique ou autre...

Plus ça va plus mesure ma chance lors de mes déplacements à pieds :-)

25 déc. 2008
0

Dangereux
de penser être prioritaire sur un porte-boites... Le bon sens (même pas marin) dicte l'inverse.
Quant à prendre contact radio dès la moindre crainte est un bon réflexe...si le péchou est à l'écoute, il a souvent autre chose à faire. Bien souvent, hélas, la "haine" du plaisancier voileux a toujours cours parmi eux, même chez les plus jeunes. Je le sais pour les côtoyer régulièrement. Etrange mais véridique et sans vouloir attiser une quelconque guéguerre.

25 déc. 2008
0

Obligatoire .....
pour les navires à utilisation professionnelle (pêche, course au large, .....). A 350 €HT le transpondeur, c'est pas ça qui va les ruiner, quant à l'energie, vu la consommation d'un tel appareil (4W), et les systèmes électroniques qui sont utilisés sur de tels navires .....

Après, pour les navires à utilisation de plaisance, libre à chacun de juger pour sa sécurité.

Dans la collision rapportée ici, si le navire de pêche (pro) et le navire de course (pro) avaient été équipés, la collision aurait eu plus de chance d'être évitée. De plus en cas de doute, un appel direct au navire concerné a un double avantage: augmenter les chances d'éviter la collision, et si elle survient, ne plus laisser aucun doute sur la responsabilité de l'abordeur, les services de sémaphore pouvant être témoin de l'appel.

Personnellement, ayant évité de justesse une collision avec un porte-contenaire (alors que j'étais privilégié), malgré veille visuelle et radar (inopérant à cause de la gite), je ne me pose plus trop la question ...

25 déc. 2008
0

Bien sur ! :-)
Il est évident que si je l'avais "vu", en visuel ou au radar ..... Mais je ne l'avais pas "vu", et on va dire qu'il ne m'avait pas "vu" non plus, et il est sorti de la brume à 25 ou 30 nds sous notre vent, d'où détection radar quasi nulle .....

Avec un AIS, ayant eu l'occasion de tester ce système, je l'aurais "vu" depuis un bon moment .....

Quant aux relations avec les péchoux, je ne rentrerai pas dans le débat vu que par ici elles sont excellentes, formidables même, donc .... Mais tout péchou aussi sympa (et prudent, et respectueux) qu'il soit peut se faire piéger dans la situation qui est rapportée dans le fil, alors .... ;-)

25 déc. 2008
0

Les pêcheurs
Certes, il existe parmi eux des individus qui ne respecteront aucune règle de sécurité (exemple, ceux qui rentrent à fond à deux de front dans le chenal de Deauville ... ou à Dieppe... ou bein ceux qui chercheront à empoisonner la vie du plaisancier de passage dans le coin, mais... d'une manière plus générale, ils chalutent en suivant une route programmée en fonction de leurs paramètres, ce qui fait qu'un chalutier peut suivre une route en apparence quelque peu erratique...

Par expérience, lorsque je vois un chalutier à proximité, il devient un objet à surveiller avec attention.

Il m'est arrivé encore une fois cette année, de changer ma route pour passer à bonne distance derrière u chalutier, en virant de bord... pour me retrouver un peu plus tard devoir manœuvrer à nouveau. Je ne crois pas que le chalutier en train de traîner son chalut change sa route pour m'embêter. sa priorité est de remonter le plus de posisson possible dans le minimum de temps.

Dans le cas relaté au départ, on se trouve dans un cas d'école extrême : la conception de la timonerie du chalutier limitant la vision du patron d'une part, peut être un peu d'inattention (?) alors que le coin était plutôt saturé et du côté du voilier une veille qui me semble très insuffisante, compte tenu de l'encombrement du lieu et des circonstance, notamment proximité de la côte. Ces 60 pieds ne se manœuvrent tout de même pas comme un petit bateau, ils ont besoin d'espace et de monde. Alors laisser un équipier seul sur le pont me semble un peu léger!

La leçon à en tirer, c'est que, finalement, une veille "attentive" ne l'est jamais assez. Il m'est aussi arrivé de voir surgir sous le génois une bouée de l'Ifremer (derrière la bouée Ratelets devant Deauville), qui n'aurait pas du se trouver là ou retrouver en route de collision un voilier privilégié qui avait viré de bord pendant les 2 ou 3 minutes passées en bas alors qu'il s'éloignait avant!

25 déc. 2008
0

Hugo Boss
A la décharge du pêcheur, Hugo Boss est un voilier noir avec des voiles noires : pas l'idéal pour le distinguer s'il y a pleine lune...
Il est vrai qu'Hugo Boss a toujours eu un certain penchant pour le noir.

25 déc. 2008
0

C'est l'effet Obama ?
:reflechi:

25 déc. 2008
0

meme
quand on travaille on peut ralentir quand on se rapproche d une zone ou il y a du monde et ou le risque de collision est beaucoup plus important!

mais non eux ils bossent et ça leur donne tous les droits !

meme les routiers sur la route ont comportements plus intelligents que les pecheurs et pourtant eux aussi , ils bossent!

25 déc. 200816 juin 2020
0

Pêcheurs
A ce jour pas de problemes directs avec eux, même avec ceux chalutant à moins d'un mille des côtes...
Juste une fois alors que nous suivions un alignement d'entrée un bateau de pêche arrivant sur notre babord a voulu couper le chenal devant nous, nous avions un bateau de 107 tx ce qui je pense l'a aidé à se rappeler les régles de navigations...
Bien sur il y a aussi ceux qui remontent un chenal plein pot (ceux qui sont en attente de sortie chez Navy Service savent ce que je veux dire )
Mais en général pas de problémes ,le look de notre bateau ? ils nous invitent même à leur quai et c'est alors échange de bons procédés : un coup de Cognac /un peu de poissons.

25 déc. 2008
0

Oaristys tu connais donc ......
le pêcheur, toujours le même, qui rentre plein badin pour faire le maximum de vagues de façon à bien secouer ceux qui sont amarrés!!

26 déc. 2008
0

Vous avez dits humains?
Un résumé d'une collision que j'ai relatée ici:
"A pleine vitesse, le caseyeur nous percute à hauteur de la cloison de cockpit bâbord et nous bouscule violemment. ... nous avons nagé jusqu'à notre agresseur stoppé à deux mètres qui, cela ne s’invente pas, s’appelle : »l’ami sincère »

L’un des trois solides pêcheurs m’a empoigné et précipité, la tête en avant, dans les bacs au milieu des araignées. Il était 15h 35 h. Un peu choqués, nous ne parlons pas. Les pêcheurs non plus. Ils s’occupent de leurs araignées… Nous avons droit à une seule phrase du patron: « il y avait de la buée... » Manifestement, ce n’est qu’une péripétie dans leur journée.

Nous nous abritons dans la « bijute » de l' »ami sincère » et attendons l’ambulance. Les pêcheurs débarquent leurs caisses d’araignées. Trempés, frigorifiés, blessés, nous commençons à réaliser le coté surréaliste de notre situation. Mon coude, déboité, est très douloureux, je saigne d’une plaie au front...

Il y a 1h 20 que nous avons coulés, que nous sommes trempés. Nous sommes frigorifiés. Depuis une heure que nous sommes à terre, personne ne nous a proposé de nous changer ou une boisson chaude…

Pas une excuse, une seule phrase...Il est probable qu’avec nos 69 et 73 ans, trempés, nous les effrayions… "

Sans doute devaient ils en plusles remercier et s'estimer heureux d'avoir été repêchés?

26 déc. 2008
0

il y en a aussi...
Il y en a aussi que l'alcool aide à passer les longues heures de veille dans la timonerie...l'année derniére j'ai été carrément" pris en chasse" par un chalut au large de la Camargue , du seul fait que je piquais des bonites à la pelle , et que lui remontais un filet vide...je ne peux expliquer que par l'alcool ce type de comportement dangereux .Quant je barrais à tribord , il barrais à tribord , quand j'essayais de quitter la route par babord il faisait de même , bien entendu chalut remonté et à fond les manettes !et croyez moi un chalutier de 20 mètres ça va vite ! Ecoutez leurs conversations VHF sur certaines fréquences ,et surtout sur le 27 MHz vous vous rendrez compte que l'alcool fait partie intégrante de l'equipage , c'est pire que sur la route...!

26 déc. 2008
0

Le fléau
qui sévit malheureusement aujourd'hui chez certains pêchous est la drogue.

Source : plusieurs médecins maritimes (je ne peux donner ici de noms).

RV

26 déc. 2008
0

ben....................
je viens de tout lire...............c'est pas demain que nos relations avec les pécheurs vont s'améliorer...je crois qu'il y a des abrutis, des ivrognes , des fous furieux et des drogués aussi dans la plaisance..vous n'avez jamais eu un refus de tribord par un autre voilier??? vous n'avez jamais eu un bras d'honneur d'un plaisancier au moteur alors que vous étiez planté sur un banc de sable et qu'il aurait pu vous tirer de là en 5 minute?? et si on disait que c'est noél :-) :-) :-)

26 déc. 2008
0

tu sais chacun réagit en fonction de son vecu !
et chez nous on est constament confronté a ces types qui ne respectent rien et surtout pas si c est un plaisancier !

ça commence quand ils passent a fond le long du ponton d attente histoire de bien secouer tout le monde ( il peut y avoir jusqu a 8 ou10 bateaux a couple), je ne te raconte pas les histoires de liston arraché , aux maneuvres d intimidation en mer du style en route libre ils passent juste derriere pour arracher les lignes a la traine , ou alors , toujours en route ils bifurquent a 90° pour t obliger a maneuvrer parce qu en cas de choc eux ne craignent rien etc , ça n arrrete pas !

une fois ils ont tout fait pour nousempecher de prendre l ecluse , a intimidation , et quand tu as une etrave de chalut de 15m juste un metre derrire toi et que le mec s amuse a faire semblant de te percuter , ça n a rien de drole

donc je persiste , ces gens ne meriteront le respect que le jour ou eux aussi respecteront d une part les regles et d autre part les autres usagers des ports et de la mer

26 déc. 2008
0

hum !
et non effectivement ,pourquoi toujours les mèmes a faire des efforts , la mer est a tout le monde avec ses lois et surtout le respect de chacun ( et c'est loin d'ètre le cas ) alors non je suis désolé de le dire mais dans ces conditions la , nos relations ne risque pas de s'améliorer .
Ils se foutent litéralement de la gueule des plaisanciers .... Petit coup de gueule ...et cela fait du bien .... bonne fin d'Année a vous tous et souhaitons que cela s'arrange en 2009 !!!!!!!!! ;-)

26 déc. 2008
0

content jice
c a va mieux

26 déc. 2008
0

Pour freco...
Comment appelle tu les pécheurs de l'Ami Sincère qui ont coulé mon ami?

Voir post plus haut.

26 déc. 2008
0

pas de probleme
t es encore vivant
la mer c est pas le club dorothee

26 déc. 2008
0

Pecheurs= A FUIRE
Les pécheurs font un très dur travail mais
souvent posent de vrais problèmes de navigation
car certains ont tendance à agir comme seuls
au monde ou en appliquant la loi du plus fort.
Leure trajectoire est totalement imprevisible
avec des virements de bord juste quand on arrive
près d'eux en dégageant au départ du bon côté.
J'ai vécu de nuit au large des Glénans une sorte
de chasse au voilier très désagrable, dont je suis sorti en faisant comme en avion un 360°
au moteur pour me dégager de devant l'étrave
du chalutier pour me retrouver en sécurité juste
derrière lui. On étaient tous les deux en visu Radar puis optique et à chaque fois que je dégageais il revenait sur moi.
Donc MEFIANCE!!!!!! on ne fait pas le poids.

26 déc. 2008
0

je suis aussi ancien pêcheur
bonjour à tous

j'ai eté matelot sur le fanny bruce au Sables d'Olonne

le patron est un passioné de voile et de vieux grément

mon vécu est le suivant

des plaisanciers qui ne faisaient absolument pas attention à nous

des plaisanciers qui avaient un comportement responsables et nous permettaient de travailler

des pêcheur très con qui entre dans le chenal de sables à donf ou qui effectivement emmerde par plaisir


maintenant quand j'arive au sable de nuit avec du vent d'ouest et de la houle comment un pêcheur pourait il me voir

c'est arrivé souvent et à chaque fois je stresse car affalé la gv préparé le bateau pour l'entré au port en sachant que mon phoenix de 7m n'est pas visible au milieux de la houle que les pèchoux ne peuvent pas se dérouter facilement

donc relativiser des cons il y en a partout y compris sur hisse et ho (et encore c'est une valeur relative celui que je considère con peut etre génial )


mais j'ai apris du moins je crois dans ce fil que l'ais est plus efficace que le radar??

cordialement

26 déc. 2008
0

Complémentaire
En fait je ne pense pas qu'on puisse dire que l'AIS soit plus efficace que le radar, personnellement je le juge comme complémentaire, car malheureusement tous les navires ne sont pas encore équipés d'AIS (dont la plaisance en grande partie)

Seulement, il est des cas où l'AIS peut être plus efficace que le radar (navires équipés, encombrement des echos comme dans le cas de Hugo Boss), et d'autres où le radar sera plus efficace (repérage de ligne de cote, détection de navire ou objets - comme reflecteurs de filets de pêche ou de bouées de casier)

L'idéal en grande navigation étant de posséder les deux (les modules AIS s'interfacent très bien aujourd'hui sur les radars modernes, et sont devenus très bon marché, 300 à 400 € pour un transpondeur, moins pour un récepteur simple).

En clair, si on possède un radar récent, il est très simple de le rendre encore plus performant, et à moindre coût, en l'équipant d'un module AIS.

Si on ne possède pas de radar en revanche, l'investissement peut être relativement conséquent, c'est sur.

Enfin on peut également s'équiper d'un module AIS autonome seul, pour une somme modique, mais on n'aura pas la performance d'un système radar/AIS.

Dans le futur, on peut rêver que tout ce qui flotte au niveau professionnel (navires de commerce - c'est déjà le cas - navires de pêche - pas tous - ET engins de pêche flottants ....) soient équipés d'un emetteur AIS, et alors là cela rendra la navigation beaucoup plus confortable.

Enfin, c'est juste ma façon de voir les choses ....... ;-) :-)

26 déc. 2008
0

Pas sur .....
Actuellement il est obligatoire pour les navires de pêche de + de 45 m, et de plus en plus de propositions vont dans le sens d'une extention générale à tous les navires de pêche, comme par exemple les propositions suite à ce séminaire sur la sécurité:

www.emdi.certic.unicaen.fr[...]urs.pdf

Mais on peut aussi trouver d'autres exemples, sur le net. Il est fort possible que rapidement le système soit obligatoire sur les navires de plus de 12 m, et à terme sur tous les navires de pêche.

26 déc. 2008
0

de toute façon
les pecheurs ne veulent pas de l AIS , ils deviendraient beaucoup trop facile a reperer quand ils pechent là ou ils n ont pas le droit et puis avec l' ais tout leurs petits copains sauraient exactement ou ils sont et le pecheur ne veut pas partager ses coins de peche

26 déc. 2008
0

Pétrelle, un grand merci pour ton post
Enfin, un point de vue un peu équilibré...

Pendant des années, j'ai participé à des régates avec des bateaux armés par des pëcheurs (Défi des Ports de Pêche), que des copains maintenant...

RV

26 déc. 2008
0

captainherve alors tu as peut etre connu le
bonjour

tu as peut être connu le patron du fany bruce qui y participait

il à également participer à un des premier tour de france à la voile

cordialement

26 déc. 2008
0

pour eviter les collisions
faut supprimer les pêcheurs

cqfd

26 déc. 2008
0

batelier, ça vient
la suppression des pêcheurs est pour bientôt, attends juste qu'ils aient fini d'épuiser la ressource!

26 déc. 2008
0

j'ai
une idée a chaque fois que je trouverais un sujet a discorde je metrais cette image

26 déc. 2008
0

juste l'image
:-)

26 déc. 2008
0

j'en peut plus je démisionne
:jelaferme:

26 déc. 2008
0

merci
mais je ne me fais pas d'illusions
enfin comme tu dit
ça viendra un jour

26 déc. 2008
0

je recommence,c'est dure l'informatique
quand on est vieux et con

26 déc. 2008
0

dernier essaie
:-)

26 déc. 2008
0

Allon, allons,
Essaye demain, ca iras mieux (c'est samedi)

:-) :-) :-) :-)

Serge :pecheur:

26 déc. 2008
0

il faut
réduire à 50ko

26 déc. 2008
0

Avant d'ajouter ta photo,
regarde sa taille : moins de 50 ko (c'est pas bcp, bcp...).

RV

26 déc. 2008
0

vraiement.......................................
je renonce..............

26 déc. 2008
0

il faut noter aussi

Que la timonerie du pecheur ne semble pas reglementaire (ce qui sous entends le rapport)

En effet depuis l'emplacement du timonier la vue de la surface de la mer à l'avant de l'etrave ne doit pas ,en aucun cas, etre obstruée sur plus de 2 longueurs du navire.

josé

26 déc. 2008
0

c est tres bien
de ramener le sujet sur la partie technique

d ou sors tu cette information concernant la visibilité ?

26 déc. 2008
0

Heureux...
Encore heureux qu'il y ait quelqu'un de veille.
Car j'ai déjà vu passer un (des) bateaux avec 3 marins à l'arrière en train de trier et le boat filer tout droit.

26 déc. 2008
0

Rapport BEA mer
Voir le rapport BEA mer

26 déc. 2008
0

reglementation

pour les navires de Jauge brute inferieur à 500Tx

Volume 3 des Affaire Maritinme

26 déc. 2008
0

vous savez les gars

faites comme moi ,lorsque vous croisez un pecheur ,saluer le et ainsi le monde entre pecheurs et plaisanciers ira bien mieux.

josé

26 déc. 2008
0

ils ne repondent
pas

26 déc. 2008
0

ben c'est normal de saluer
un bateau quel qu'il soit non ?? enfin je trouve :-(

26 déc. 2008
0

José
viens en baie de Seine ,il ya un paquet de cas grave chez les pecheurs meme si quelques un sont correct , c est tres loin d etre la majorité !

a chaque fois qu ils peuvent faire quelque chose pour nuire a la plqisance , ils le font , alors comment veux tu que j ai envie de leur dire "coucou"

26 déc. 2008
0

je commence a mieux comprendre
que des fois c'est la guerre alors :mdr:
un signe de tete a un bateau ou meme a des gens sur le bord je pensais que c'etait un chose tout a fait normale moi , suis encore naif je pense :-(

26 déc. 2008
0

bah ponton
soit plus malin et au doigt levé repond par un grand sourire, tu verra qui des deux ralera le plus ;-)

26 déc. 2008
0

tu ne reponds pas
a ma question

et crois moi le monde angelique des gentils pecheurs qui respectent les autres , la ressource ,etc est une vue de l esprit !

26 déc. 2008
0

tu sais
je ne leur demande pas grand chose , juste de respcter les autres , ce qu il ne font jamais !

alors si tu les apprecies tant explique moi porquoi comme je l explique plus c est a celui qui fera la plus groose "crasse " aux plaisancier , tu trouves normal de les voir rentrer dans l avant port pleine bale sans se soucier des autres (nous) , de secouer le ponton d attente dans tout les sens , on les voit faire ça les fait rire de voir les bateaux se cogner dans tout les sens !

le minimum que l on puisse attendre d un marin, c est qu il respecte les bateaux , le sien et celui des autres or c est le contraire qui se passe

alors arrete avec l angelisme et repond moi serieusement, parce que j aimerai bien voir ta tete si un beau matin tu retrouvais ta belle peinture toute a bimé parce qu un gros ... de pecheur est passé pleine balle au ras du ponton pour rigoler

26 déc. 2008
0

discution
a probleme

26 déc. 2008
0

et bien chez nous
c est pas pareil , il y a une espece de jalousie qui poussent la plupart des pecheurs a ne rater aucune occasion de nuire a la plaisance , et certaines fois a la limite du dangereux , et tout ça sans que les autorites n aient envie d intervenir , ils ont trop peur de la violence des reactions des pecheurs (rappele toi le parlement de Bretagne) pour intervenir !

pour infos et te faire comprendre le niveau des gars du coin , quand il y a eu la flambée des prix du gasoil , les pecheurs n ont rien trouvé de mieux que d aller mettre a sac (tout casser)la criée à Mondeville!
c est quand meme AUSSI leur outil de travail ! alors saboter le materiel c est vraiment tres con

alors la plaisance , faut surtout pas qu elle les gene parce que eux ne prennent pas de gants

c est la loi du plus fort !

alors faut pas me demander de respecter ou cautionner de tels comportements

26 déc. 2008
0

pas toujours

en effet ils ne repondent pas toujours .

Il faut dire que ça les surprends de voir un voileux qui salut , c'est assez rare. :-D

josé

26 déc. 2008
0

si si

fait coucou quand m^me , pas d'apriori considere qu'ils sont tous correct ..

non mais serieux.

les plaisanciers se font presque tous un petit signe et dés que l'on croise un pecheur tout le monde detourne la tête .Il ne faut pas s'étonner si ces deux mondes ne s'entendent pas.

josé

26 déc. 2008
0

moi aussi geo
je suis un grand naïf et je leur rend leur salut quand ils me répondent avec un gentil signe le poing levé et le médius en l'air. :goodbye:

26 déc. 2008
0

les pecheurs , les agriculteurs

tous des mechants quoi !!!! et nous tous des bons gentils ;-)

josé

26 déc. 2008
0

bien sur

il y a des cons partout mais de là a mettre tout le monde dans le m^me sac c'est un peut exagéré.

Il y a des pecheurs cons ;il y a aussi des plaisanciers qui ne valent pas mieux ...ainsi va la vie....

et pour tout dire j'aime bien les pecheurs au moins avec eux c'est franc ils disent ce qu'ils ont à te dire en face pas dans le dos et le lendemain ils te serrent la main.

josé

26 déc. 2008
0

Vous avez surement TOUS raison
En effet, il y a des cons partout, y compris ici. Et j'ai de bons copains pêcheurs. Comme par hasard, ils sont aussi plaisanciers et pensent comme nous qu'il y a un pourcentage de pêcheurs tarés non négligeable.

De plus, j'ai l'impression que les Normands sont pires que ceux de Bretagne.

A leur décharge, les pécheurs croisent trop souvent des charlots incompétents.

Apprenez donc d'abord à naviguer et à connaitre le monde de la mer. Cela ne se fait plus, dommage.

26 déc. 2008
0

C'est quand même
dur les propos qu'on peut lire ici !

J'avoue être désemparé face aux propos tenu dans ce fil, car après des années de navigation passées en Manche et en Mediterannée, ce n'est pas du tout la situation que j'ai pu vivre. Bien au contraire. Bien sur, il y a des pêcheurs pilleurs de fond, pilleurs de ressources. Mais ils ne sont pas la majorité. Par contre, comme les trains qui arrivent en retard, c'est sur eux qu'on se focalise. Et c'est vrai que ce sont eux qui font le plus de dégâts.

A coté de ça, il est si agréable de partager la mer avec eux: tant d'expériences agréables avec les pêcheurs anglais, avec les pêcheurs entre Corse et Continent, avec les pêcheurs de Lampedusa, avec ces pêcheurs d'éponge de Pantelleria qui m'ont sauvé de la noyade, avec les pêcheurs tunisiens qui sont toujours des rencontres agréables en mer loin des cotes, avec les pêcheurs grecs qui débarquent leur maigre pêche, avec les pêcheurs turcs ....... 99% de choses positives pour 1% d'abrutis qui ne m'empêchent pas d'oublier les autres.

J'ai plein d'histoires sympas à raconter avec les pêcheurs. Quand je voyage par la mer, c'est même vers eux que je tend le plus souvent. Et ils me le rendent bien.

Mais on dirait que ce n'est pas ça qui interesse. Que le jeu soit d'en faire un défouloir. Ca n'a jamais rien apporté de stigmatiser une population. Au contraire, à lire les propos de ce fil, j'ai tendance encore plus à les soutenir, pas à piller les fonds, mais à leur reconnaitre le droit d'exister, et à dialoguer pour que ce monde change, mais pas pour qu'ils en soient les dindons de la farce.

Ca me fait bizarre, encore une fois l'impression de naviguer sur les mêmes mers, mais pas dans le même monde ......

Désolé ......

26 déc. 2008
0

tu n as pas du tout lire
ces gens là ne respectent RIEN

en tout cas ceux que je cotoie , donc pourquoi toujours les excuser ?
est ce que tu cautionnes cette attitude limite dangereuse qui est souvent la leur ?
de toute façon il suffit de voir quelle est leur attitude quand ils revendiquent pour savoir comment il fontionnent : c est je cogne d abord et je reflechi apres !
la derniere fois ils sont allés jusqu a s en prendre aux mareyeurs qui leur achetent leur poisson , c est vachement malin!

et par contre, je suis d accord avec toi ,je n ai jamais vu en angleterre des pecheurs se comporter comme les notres , là bas , il y a une forme de respect entre les deux mondes qu il n y a pas en France

26 déc. 2008
0

A lire aussi
Lire le fil "c'est l'histoire" dans la taverne...
Instructif.

27 déc. 2008
0

Je connais...
... et j'ai connu les deux catégories : les sympas et les dingues.

Et ce, vu de deux manières différentes : en tant que plaisancier lambda et comme professionnel travaillant parfois sur leur bateaux...

Et je suis bien obligé de constater qu'il y a en effet des pêcheurs adorables qui m'ont souvent offert des produits de leur pêche, juste parce que je leur avais dit bonjour avec un sourire, tout comme des vrais cinglés/voyous qui s'en prennent non seulement aux plaisanciers mais aussi aux autres pêcheurs avec la même incompréhensible haine !

La réalité est dure : avec de petits bateaux dont les pêcheurs sont propriétaire, en général c'est plutôt zen.

Avec les plus grandes unités c'est moins drôle : le propriétaire est soit un gros armateur, soit une banque, voire les deux... et là, c'est moins zen. Des unités quasiment impossible à rentabiliser, des gens qui se réfugient dans l'alcool ou la drogue, et c'est partit pour le baston sans fin avec le reste du monde.

Il y a aussi les mareyeurs qui sont responsables, pratiquant des prix d'achat qui prennent les pêcheurs à la gorge, le stock de poisson ne pouvant attendre comme un stock de téléviseurs...

Dans mon coin, quelques pêcheurs on retrouvé le sourire le jour où ils on viré les mareyeurs pour vendre le poisson au cul du bateau avec un minimum de pub sur les radios locales ! Mais c'est certes plus facile dans une ile que sur un continent.

Quand au pillage de la ressource, c'est une autre histoire : c'est une question d'intelligence, et là, ce n'est pas gagné !

_/)

27 déc. 2008
0

Tilikum Je suis bien d'accord avec toi....
j'ai fait le même constat que toi petit bateau pécheur en général très sympa, gros bateau c'est comme certains poids lourd sur l'autoroute!!
En mer j'ai une habitude je dis bonjour à tout le monde sur les pontons aussi, cela me change d'avant métro, boulot, dodo...

En 2007 je me suis fait un copain pécheur corse pendant la traversée j'avais attrapé un thon de plus d'1mètre étant trop gros pour moi j'ai préféré l'offrir à un pécheur de Maccinagio, quand il m'a dit merçi son plus beau compliment a été de me dire "Merçi Monsieur grâce à vous, demain je vais pouvoir me reposer, je n'irais pas pêcher!!!" en contre partie il m'avait offert araignées et super rouget

28 déc. 2008
0

il y a juste un petit probleme
mais vraiment de rien du tout le problème : c'est que c'est strictement "verboten" de vendre le poisson au cul du bateau sans passer par un mareyeur.
d'un autre cote, c'est vrai que pour nous, consominus lambda, c'est mieux d'acheter au cul du petit "côtier" qui est amare au ponton d'en face.
Ce que je ne comprends vraiment pas c'est comment un poisson acheté au bateau 1 euro le Kilo passe comme par magie a 30 euro des qu'il est entre les mains du mareyeur (ET QU'ON NE ME PARLE PAS DE FRAIS...)

27 déc. 2008
0

Nicolas
ce qui est triste et tu le relèves bien c'est que pour une poignée, comme pour certaines réactions envers d'autres nationalités à terre c'est une poignée qui est mauvaise et l'autre le plus gros pourcentage en fait les frais comme toi j'en ai rencontré un peu partout de très bien j'en ai même vue qui on offert une soirée de leur produit à tout un port et qu'un restaurateur local a voulu faire éjecter par la police c'était à l'étranger pour nous, dans le cas nous avons essayé de negocier avec les flics locaux mais l'écart de langue et la qualité de leur hébergement ne sont pas très favorable à cette prise de position. Ce qui n'empêche pas que ce soit sur le continent ou en Corse, cela devient général, on peut comprendre une certaine colère de leur part quand des "plaisanciers" s'amusent à détruire leur matériel de pêche ou à relever des casiers ou même à se servir dans les élevages, encore que dans ce cas les 2 catégories de pro se bouffent le nez, pas simple tout ça et pourtant il suffirait de peu de chose pour qu'une bonne harmonie règne, il y a qq années les vieux pêchoux n'auraient pas laissé un bateau en difficulté, actuellement ils font la course pour être le premier à quai il suffit de rester sur le vieux port à Marseille, Fos ou à Tino Rossi et dans bien d'autres endroits pour les voir faire ,

27 déc. 2008
0

les pêcheurs
ne seraient-ils pas des hommes comme les autres ?
Avec des opinions aussi définitives que ce qu'on peut lire ci-desssus .

:-) :-( :-) :-(

27 déc. 2008
0

non
les pêcheurs sont des prédateurs et seule leur survie leur importe

27 déc. 2008
0

à propos de ne pas s'entendre
si j'étais ligneur au raz de sein, je sais que j'irais couler les chalutiers qui viennent sur les frayères...

comment et pourquoi pêcher du bar qui arrive à 10€ sur les étals donc payé 2€ à la criée alors qu'il vaut 4 fois plus cher quand c'est un bar de ligne ????

27 déc. 2008
0

eh geo
tu pense qu'ils mordraient? ;-)

27 déc. 2008
0

Surtout ...
... si le bar est fréquenté par des maqueraux.
:jelaferme: :cheri:

Serge

27 déc. 2008
0

Non et NON
Les pêcheurs ne sont pas des hommes comme tout le monde.

Il faut un profil particulier.

De plus, il n'y a rien de commun entre un pêcheur qui l'est parce que son père l'était et qu'il ne sait rien faire d'autres et celui qui a choisi ce métier parce qu'il s'agit de développer une entreprise dans un milieu naturel.

Il y a peu de points communs entre le pécheur de Cassis ou de Sête et celui de Boulogne ou Loctudy.

Et les Granvillais et les Malouins ont bien du mal a s'entendre. Et même entre eux s'ils sont caseyeurs, fileyeurs ou chalutiers...

Et malheureusement, un certain pourcentage, en diminution, sont effectivement des prédateurs.

27 déc. 2008
0

tu sait batelier des fois
au bar ça peut couter plus cher :mdr: ;-)

27 déc. 2008
0

mheuuu non va !
;-)

27 déc. 2008
0

joli serge!!
:mdr:

27 déc. 2008
0

Sortir l'appareil photo
Un voisin de ponton ne me raconte que des mésaventures avec les pêcheurs, balcon arraché au mouillage, poursuite, insultes, doigt en l'air... Mais quand on le connait, c'est avec lui qu'on s'engueule, car comme chacun il croit que son périmètre d'eau lui appartient.
Evidemment il y a de tout sur l'eau comme sur terre, on va pas refaire le monde et encore moins les hommes (surtout bourrés!).
Moi quand j'attendais l'ouverture de la porte du vieux bassin à Cherbourg, qui leur était à l'origine réservé et où la municipalité a installé des pontons visiteurs, les gars sur un chalutier de 25m me faisaient un signe de la main m'indiquanr de les suivre et ralentissaient dans le bassin pour que je puisse leur passer devant.

D'autres à ST Vaast sont paraît-il moins content qu'on les aient relégués sur un bout du quai pour faire la place aux plaisanciers.
Que faire? On se bat avec tout le monde?

Si ça vous arrive, le coup de la radio expliqué plus haut est éfficace. Mon voisin à résolu le problème en sortant son appareil photo et en se postant à l'étrave pour mitrailler "l'assaillant" potentiel: se sont les douanes qui lui ont conseillé, et ça marche.

27 déc. 200816 juin 2020
0

c est vrai
et encore un exemple a charge , n en deplaise aux adeptes de la BONNE pensée , qu a St Vaast que tu sois prioritaire ou pas dans l entrée du bassin si un chalut arrive , tu as interet a degager parce que de toute façon il forcera le passage quitte a casser du plastic , ils s en foutent
et pour info le sens de priorité est tres clairement indiqué par un panneau a l entreé du bassin dans les deux sens (voir sur la photo)

vous voyez ce genre d hatitude lasse a la longue

27 déc. 2008
0

pécheur sans feux de nav
en pleine nuit, traversée corse continent un chalutier sans aucun feu.
Je l'ai vu sur mon radar et en cherchant bien à confirmer l'écho je l'ai apperçu à 1/2 mile de ma position.
J'ai fait un appel VHF pour lui signaler, il a alors viré de bord pour s'éloigner.
Sans autre commentaire.

27 déc. 2008
0

bouches de Bonifaccio
de nuit; seul de quart, je descendais à la table à carte très souvent pour vérifier ma route après un coup d'oeil circulaire bien sur...et quasi systématiquement en remontant j'avais des feux de pêcheurs devant...j'ai mis un moment à comprendre qu'ils n'allumaient leurs feux qu'en voyant un bateau en approche...sympa,non?

27 déc. 2008
0

tu
confond pas avec la douane ou autre militaire. :-D

27 déc. 2008
0

HeO
me désespère de plus en plus .

J'ai vraiment l'impression qu'il n'y a plus que des vieux crapoteux (comme moi) qui ne voient pas plus loin que leur 15 à 20m² de polyester plus ou moins habillé de vrai ou faux teck et qui viennent baver sur HeO passqu'y z'osent pas aller en face chez les ???? .

Le monde de la mer ne se résume pas aux pontons en alu avec gaz et électricité à tous les étages,
aux mouillages sauvages de la baie de Quiberon ou des Iles de Lérins, au tourdumondistes de l'internet .

Pour en fréquenter certains spécimens, j'ai pu constater qu'il y avait chez eux la même proportion de gros cons que dans le reste de la société .

Sans doute pas plus que chez les paysans, les chauffeurs routiers, les taxis, les banlieusards,
les provinciaux, les chômeurs, les rupins, les femmes et les vieux gagas .

Rares sont les pêcheurs qui ont choisi leur métier . Je n'en connais encore aucun qui envisage sa pré-retraite dans les alizés . Bienheureux celui qui aura réussi à loger sa famille et à la protéger des conséquences d'un "incident" fatal .

Alors, de grâce, moins d'intolérance, un peu plus de réflexion .

Et les poissons vivront peut-être un peu plus vieux . Les plaisanciers aussi .

On peut ne pas s'aimer . Ne pas aimer les hommes . Dans ce cas là vaut mieux être Celine que le beauf de service .

27 déc. 2008
0

Pas loin d'être d'accord avec toi,
mais, les ......, ou les ????? ect, je ne comprends pas.
ça veut dire quoi en clair, ceux ''qui n'osent pas aller en face''.
Oses!

:-|

27 déc. 2008
0

alien
non et oh n'est pas cela, enfin d'apres moi,si cela etait je ne serait pas là
il y a tout simplement un échange d'idées
le probleme est peut etre uniquement sur une forme de facon d'etre,personnelement désolé pour l'ortographe
la mentalitée du nord ne peut etre la meme que du sud,pouquoi?
c'est tres simple ,chez nous dans le sud,les touristes arrivent en terictoir conquis ,ils paye donc tout leur appartient,encore désolé pour l'écriture niveau cm1 puis il y a les gens qui vivent a longueur d'année
moi meme plaisancier quand je vois l'été le comportement des touristes,je comprend les autres
en espérent que tout le monde fassent un effort,et ceci longtemps
un jour je vous raconterais mon arrivée dans le monde de la plaisance peut etre que cela aidera
ceux qui sont anciens ,avec leurs codes , leurs façons de vivre ,peut etre comprendront-il les nouveaux

28 déc. 2008
0

Alien
tu cites les paysans (ils sèment pour recolter) les routier (à part défoncer les autoroutes...)etc etc

tu ne parlent pas des métallurgistes...et pourtant, quand ça ferme dans le nord, ils faut bien qu'ils se recycle!!!

quand tu parles avec un pêcheur qui se plaint que ça ne rapporte plus, il n'envisage même pas de changer de metier (trop bête pour en apprendre un autre ?) et quand tu leur parles de reformer le système de paye à la part....plus personne sur la ligne...pourtant,ils sont capables de faire des blocus (de port de plaisance...les courageux)quand il s'agit d'avoir des subventions...

alors quel respect peut on avoir ?

28 déc. 2008
0

Ma plus récente expérience de contact avec un pêcheur :
Un caseyeur vient débarquer sa pèche dans son vivier au corps-mort, alors que je louvoie tranquillement au milieu des corps-morts par petit temps. Pas un regard vers moi, mais ils ont autre chose à faire. Comme le courant était dans mon nez, je n'avançais pas vite et je suis resté assez longtemps à une 20aine de mètres d'eux, je les ai observés pendant leur boulot, moi peinard, eux bossant. A un moment l'un d'eux a levé le nez de son boulot vers moi, et j'en ai profité pour lui faire un signe de la main, genre "salut, vous dérangez pas pour moi, je ne fais que passer"...

Le gars a eu franchement l'air surpris, non pas de voir un bateau sous son nez, mais que le type à bord lui fasse un salut amical.

Il ne me l'a pas rendu.

Je me suis dit qu'il y avait encore du boulot pour que les êtres humains arrêtent de se détester, et que visiblement, entre la corporation des pêcheurs et celle des plaisanciers, c'était pas près de s'arranger.

C'est dommage, ce gars n'avait rien d'agressif, il bossait, concentré sur son boulot, savait parfaitement qu'un plaisancier était près de lui, mais il n'a pas su se rendre aimable à l'instant où il en avait l'occasion, n'a pas voulu admettre que la vie serait plus simple si on arrêtait de se tirer dans les pattes.

Sur les trottoirs des grande villes on rencontre des milliers de gens comme ça, sur les plages du mois d'août aussi, et sur les pistes de ski, et dans les campings, et sur les autoroutes, etc, etc...

Dommage.

C'est vraiment con, un être humain. Mais souvent, ça le fait pas exprès, c'est juste qu'il ne sait pas saisir l'instant, le bon moment, celui dont tout dépend: tu souris, et tout va bien. Tu ne le fait pas, et tout foire. Mais tu ne peux plus revenir en arrière, une fois que tu es engagé dans ta connerie.

Ca m'est arrivé d'être con, et ça arrive aux autres...

28 déc. 2008
0

je comprend
il y a deux parametres a non pas étudier,je devrais plutot dire prendre en considération,
d'un coté il y a des gens qui travaillent,pour gagner leurs pains (pecheurs professionnels)
comme dans tout secteurs des on va dire bons et des .ons .
de l'autre des plaisanciers,bien entendu comme nous tous et des .ons venus d'ailleur bien entendu
je me met dans la peau d'un locale vivant sur place
hors saison je n'est jamais ni vue ,ni entendu de problemes
dés que la saison commence,la horde de touristes ,plaisanciers ou pas arrivent se croient en pays conquis sous pretexte que c'est leur vacances et qu'ils paient ,se prenent
pour les maitres, comme si tout leur appartenaient,comment voulez vous qu'il n'y est pas de frictions,je parle de la region sud que je connais ,il faut tenir compte que dans le sud ,l'été,c'est l'invasion
pour vous dire fin février mes locations seront pleines

28 déc. 2008
0

il faut aussi bien reconnaitre

Ici je connais quelques uns d'entre vous ,des gens sympa ,correcte rien à dire avec chacun son caractere ,bien.

Mais ce n'est pas forcement tres representatif du milieu de la plaisance .

Beaucoup,beaucoup trop parce qu'ils sont à la barre d'un beau bateau ce prennent pour je ne sais qui ,pour des gens important ,qui ont "reussi" (on se demande bien quoi d'ailleurs) et ne dedaignent m^me pas de décrocher un "bonjour" à celui d'en "bas" et surtout pas se salir les mains.

Alors il ne faut pas s'étonner d'une certaine reserve voir plus.

Et puis il y a la realité de la vie.Les pecheurs ont vu d'énorme investissements des collectivités envers les plaisanciers alors qu'eux ont été delaissé.

Un exemple que je connais bien.A StMalo il y a les pecheurs qui rentrent dans le port et d'autre qui restent dehors .il a été construit les bas-Sablons alors que les pecheurs un peut plus loin sont obligé de se rendre à leurs bateaux en annexe et n'ont m^me pas une prise electrique ni un point d'eau .N'aurait-il pas été plus juste de leurs faire une petite place dans les pontons? .Non ils ont été ejecté , ils sentaient mauvais!!

Alors c'est pour tout celà que je dis "bonjour" m^me s'ils ne ne repondent pas toujours.

28 déc. 2008
0

moi ossi pas besoin de me retourner mon bonjour
mais pour moi perso, je dit bonjour puis .point ;-)

28 déc. 2008
0

hem ! hem!
reconnais calypso 2 , que les ports de peche ne sentent pas la rose fraiche !...........bonne journée quand mème cordialement ;-)

28 déc. 2008
0

hi! hi! hi!
c'est vrai Geo , mais je préfère "la rose fraiche ",question de gout .... amicalement ;-)

28 déc. 2008
0

ha ! non Geo
alors la , j'ai la chance (surtout pour mon épouse) de ne pas sentir des " palmes " et il faut avouer aussi que la qualité des " palmes " joue un role primordial tu ne crois pas ? ;-)

28 déc. 2008
0

absolument Geo
quand un citadin s'installe à la campagne et qu'il se plaint des vaches et des coqs au point de vouloir les euthanasies, faut être Canut (ce n'est pas une insulte à cette corporation), ou les pêcheurs ont à la fois tord en mettant dans certains cas la vie du matériel voir des occupant en danger, près des cotes il y a des règlements et ils sont qu'on le veuille ou non pour tous il ne me viendrait pas à l'idée de rentrer dans une passe ni dans un port à plus de 2/3 nds, c'est rarement leur cas au large la réglementation donne toutes les infos pour éviter les abordements en mer les ferry le font pourquoi pas les pécheurs pardon une majorité de pêcheur ne le font pas les touristes sont rarement au delà des 4/5nm encore qu'avec la nouvelle réglementation certains courageux font une expédition jusqu'à 6nm et au mètre près, (avec le GPS le radar et tout les instruments électronique, par contre la réglementation les privilèges etc sont complètement inconnus .

28 déc. 2008
0

ben jice
un port de peche ça sent toujour le vrais, le bon !!!!!!!! allez quoi ont va pas non plus demander si ont doit naviguer ou se promener dans un port avec arpik wc :-D

28 déc. 2008
0

voui jicé mais
quand tu tire tes bottes apres une journée de nav hein !!!!!!
ça sent la rose ptet :mdr: ;-)

28 déc. 2008
0

Cela a changé
Depuis pas mal d'années, les pêcheurs ont une place sur le premier ponton au Bas Sablons.

28 déc. 2008
0

tu vois Calypso , a tout exemple il y a un contre exemple
puisque tu parles des bas sablons, moi je suis tres content que les pecheurs n aient plus le droit d y debarquer

en effet il y a quelques années ils pouvaient encore debarquer leurs poissons sur la cale en face de pontons , mais comme ces gars là ne respectent rien ( on revient toujours au meme probleme ) ils rentraient beaucoup trop vite dans le port et en generant une vague qui faisaient danser tout le monde !
et c est vrai , je me suis retrouvé comme ça une fois en bout de ponton tellement bien secoué que la casserolle d 'eau en train de chauffer m a aterri dans les jambes , (je sais c est de ma faute j aurais du mettre les serres casserolles)et heureusement l eau n etait pas encore bouillante , mais imagine que ce soit un gosse qui se prenne une casserolle d eau bouillante parce qu un pecheur a a "oublié "de ralentir que dirais tu ?

là encore ces pauvres pecheurs n ont vraiment pas de chance

comprend moi bien mon soucis n est pas que j aime ou pas les pecheurs , mais je ne comprends pas pourquoi parce qu ils sont pecheurs ils auraient tout les droits et surtout celui de ne respecter aucunes regles
quand on vit en societé , il y a des regles a respecter pour que cela se passe en bonne harmonie , c est un petit effort que l on demande a tout le monde de respecter , et c est normal , alors explique moi pourquoi cette corporation peut aujourd hui se comporter comme si il n y avait pas de regles en meprisant tout les autres sous pretexte de travailler .

28 déc. 2008
0

Pour Hotelgolf
Les pêcheurs débarquent tous les jours à la cale des Bas Sablons...

D'autre part, tu n'a pas eu de chance, car je trouve qu'à St Malo, les pêcheurs sont plutôt corrects. Cela n'a rien à voir avec ceux de St Vaast...

Ils y ont d'ailleurs intérêt car ils ne sont que tolérés au port de plaisance.

28 déc. 2008
0

l'incompréhension de 2 mondes........ oposés
ne date malheureusement pas d'aujourd'hui, témoin, cet extait tiré non moins d'un excellent livre au demeurant Le grand métier de Jean Recher

Quand les chalutiers de la grande pêche ont mis le cap au large, Fécamp someille à l'ombre majestueuse de ses deux églises et de la Bénédictine qui semblent veiller sur la ville. Le port reçoit quelques caboteurs venant charger du blé, quelques barques de pêche armant aux coquilles Saint-Jacques, au maquereau et au hareng, et l'été, les bateaux de plaisance, -nombreux, trop nombreux quand on songe à ce que nous, travailleurs de la mer, devenons ; qui, dans l'avenir travaillera donc, si toute la France est dans le loisir? Ces "yachts", ils nous narguent,- mouillent ou s'amarrent sur coffres dans l'avant-port.

JALOUSIE quand tu nous tiens.

Sur ce, bonne année et bon vent à tous

Alain

28 déc. 2008
0

et pourtant
je suis comme toi , j ai beaucoup de respect envers Jean Recher et son livre que j ai lu plusieurs fois

28 déc. 2008
0

salut speedo!
tu es rentre dans un "fil' difficile, tu me sembles pour le moins nostalgique
vu le boat ce matin,tvb mais pont glace!
A+

30 déc. 2008
0

batelier

quand ont voit les paroles de batelier les pêcheurs sont pas prêt de débrayer en rentrant dans les ports

28 déc. 2008
0

sur le fond

c'est vrai que lorsqu'on croise les pecheurs sur le port ou en mer on sent qu'il y a probleme entre ces deux mondes.

Mais pour avoir partagé quelques fois leurs quotidien à bord en tant qu'intervenant ou observateur je ne peux avoir que beaucoup de respect pour ses hommes tres courageux.Travaillé 2 ou 3 mois non stop 14 /16h par jours et pas devant un clavier mais dans le froid ,le bruit incessant ,le danger (combien de disparu par ans?)force le respect.

Ils m'ont engueulé,injurié ,m^me menacé mais je ne leur en veut pas et je les respectent beaucoup.Au moins avec eux je n'ai jamais eu des coups tordu dans le dos ,ils sont clairs et francs et ça c'est bien ce qui n'est pas toujours le cas avec les "terriens".

On parlent de leurs saccage ,c'est sur qu'ils ont des tords, mais regardons nous ,ne faisons nous pas la m^me chose à travers notre consommation effrainée et sans dissernement.Combien d'arbres pour nos papiers?,combien de pollution pour fabriquer nos bateaux en plastique?...

josé

28 déc. 2008
0

respect
c'est bien parceque l'on a beaucoup de respect pour le dur métier qu'ils font et qu'en tant que plaisanciers on peut peut-être mesurer plus qu'un "terrien" que l'on souhaiterait qu'ils nous respectent un peu nous aussi!

28 déc. 2008
0

je ne te dispas
qu ils ne sont pas courageux , ou que leur travail n est pas difficile mais relis moi José

"comprend moi bien mon soucis n est pas que j aime ou pas les pecheurs , mais je ne comprends pas pourquoi parce qu ils sont pecheurs ils auraient tout les droits et surtout celui de ne respecter aucunes regles
quand on vit en societé , il y a des regles a respecter pour que cela se passe en bonne harmonie , c est un petit effort que l on demande a tout le monde de respecter , et c est normal , alors explique moi pourquoi cette corporation peut aujourd hui se comporter comme si il n y avait pas de regles en meprisant tout les autres sous pretexte de travailler ."

et dit moi ou j ai tord dans ce que je demande , a savoir juste un peu de respect et de correction dans leur comportement !

pour infos je les connais aussi tres bien pour avoir plusieurs fois fait des marées et pour vivre dans un port depuis presque 50 ans

28 déc. 2008
0

Une amorce d'explication ?
La bêtise et le "chacun pour soi" étant malheureusement de plus en plus d'actualité, il ne s'agit peut-être que d'une question de chevaux embarqués :

  • Un bateau de pêche de 15 mètres, c'est facilement plus de 300 CV... de quoi en effet faire de grosses vagues.

  • Un voilier de 15 mètres, c'est toujours moins ce 100 CV... ça génère en effet moins de vagues !

Lorsque je vois dans mon coin le comportement d'une bonne partie des plaisanciers (surtout français) qui déboulent entre les pontons à plus de 15 noeuds avec leurs annexes sur motorisées, se foutant royalement des vagues qu'ils génèrent, en faisant danser tous les bateaux dès six heure du matin, zigzaguant comme des malades entre les canoés ou les optimists des gamins de l'école de voile locale... je n'ose même pas imaginer ce que ces chauffards des mers seraient capable de faire avec les mêmes moteurs que les pêcheurs dans leurs bateaux !

J'ajoute que ces "plaisanciers" chauffards sont souvent des "pros" dûment diplômés, qui tiennent d'ailleurs le même discours débile que leurs homologues à terre : "oui-mais-nous-on-travaille" ! :-(

_/)

28 déc. 2008
0

Perso, je m'amuse comme je peux :
- La vitesse autorisée dans la marina du Marin, c'est 3 nœuds.

  • 3 nœuds, c'est la vitesse que j'atteins avec la petite annexe à moteur électrique de mon épouse... c'est la vitesse d'une AX2 surchargée avec un 2 CV.

  • Avec mon annexe rigide très lourde, avec son moteur de 15 CV j'ai mesuré 17 nœuds à fond sur mer plate...

  • Moteur au ralenti accéléré, sans faire la moindre vague, je suis déjà à 5 nœuds et ne consomme pas beaucoup d'essence : c'est ma vitesse habituelle. Je suis déjà en infraction mais personne ne s'en aperçoit, vu l'absence de remous.

Comment je m'amuse :

  • Lorsque je suis un client dans son annexe avec la mienne pour rejoindre son bateau au mouillage, je le suis à [b]ma[/b] vitesse... il y en a qui font la gueule.

  • Lorsque c'est le client qui me transporte dans son annexe, je l'oblige à garder une vitesse raisonnable, et s'il refuse, j'exige qu'il fasse demi-tour et me ramène à terre ! Ça calme...

  • Lorsque je suis en route de collision avec un débile qui déboule à fond, même "prioritaire" je ne fais rien pour l'éviter : au contraire, je modifie mon cap pour être sûr de ne pas le rater !

Bien entendu ça se termine avec une manœuvre en catastrophe du débile qui ne manque pas de m'abreuver d'insultes, ce à quoi je répond avec un grand sourire "désolé, mais comme je pensais que vous naviguiez à la vitesse réglementaire, j'étais certain de ne pas vous gêner" !

Con moi ? Absolument et surtout avec les crétins ! ;-)

_/)

28 déc. 2008
0

Calypso
tu vois , j aimerai que tu me répondes , que tu m expliques pourquoi la grande majorité des pecheur se contrefout des regles qu elles soient de navigation ou de comportement

pourquoi une profession peut tout se permettre

sincerement je ne comprends pas , imagine que les routiers fassent pareil tu imagines les degats ?

vraiment , explique moi

28 déc. 2008
0

complètement d accord avec toi
pour moi ils ne sont pas plus excusables que les pécheurs .

moi ce qui me gène , c est tout ces gens qui sous un prétexte ou un autre (travail , notoriété , plein de fric , etc)considèrent que les règles sont pour les autres et pas pour eux !

et quand en plus ils font prendre des risques aux autres ,c est vraiment inadmissible !

28 déc. 2008
0

hihi
:tesur: l est ça le fred :langue2:

par contre pour l inviter a manger ou méme l apéro :reflechi:

il met les gazs le lascard ! impossible !:lavache:
bon , tant pis

:alavotre:

28 déc. 2008
0

A lire
Les témoignages .....

Je vous assure que tant moi que les gens qui naviguent aussi dans ce coin, nous n'avons pas du tout les mêmes rapports avec les pêcheurs, mais alors pas du tout.

Les rapports ne sont que courtoisie, entraide, partage, amitié, etc, etc .... Sans être non plus béni oui oui, car sachant aussi les dégâts que certains pêcheurs font subir à la mer (les pêcheurs de thon rouge, principalement, par ici)

Je ne voulais pas rentrer dans les histoires de chasse, mais quelques exemples, pour que vous ayez une idée. Je parle de la zone sud et est Med. Dans ces régions, dans les ports (pas dans les marinas bien sur), nous cohabitons la plupart du temps avec les pêcheurs, dans des ports qui sont gratuits, ouverts à tous.

Dans le coin, il n'est pas rare, même très fréquent, de voir les pêcheurs (cad du chalutier de 15 m) descendre de leur bateau pour attraper les aussières quand on arrive. Si le temps devient mauvais, il est aussi très fréquent de voir un pêcheur te prevenir que tu n'es as dans le bon endroit du port, et que tu risques de la casse. Que tu ferais mieux de venir t'abriter avec eux, qu'ils vont te faire de la place et bouger leurs bateaux. Connaissant cela, il est facile de s'habituer à prendre contact avec eux directement pour savoir si là où on se met c'est correct où si on ferait mieux de se mettre ailleurs.
Une fois parmis eux on devient bien sur leur invité ! Je suis loin d'être le seul plaisancier à raconter les histoires de repas super sympas avec eux, nous sommes nombreux dans le coin. Le poisson qui t'arrive tous les jours tout frais dans le cockpit (et pas du mulet, de l'espadon ou le meilleur qu'ils puissent te trouver !), sans que tu demandes rien, sans qu'il ne soit attendu quoique ce soit en retour.
Quand on est parmis eux, on a le temps d'observer leur vie: une vie que l'on a plus le temps de vivre en Europe. Et on a le temps de voir ce qu'ils ramènent de leur pêche: 24 à 36 heures de sorties en mer, et 4 ou 5 maigres cagettes ......

Quand on repart, on s'est plusieurs fois entendu dire: "mais ne partez pas, dans quelques jours on va fêter ci ou ça ....."
Ou bien "Quand est ce que vous reviendrez .... ?" Ca, ça fait vraiment chaud au coeur !

Et encore plein d'autres choses. Comme ces pêcheurs Tunisiens en mer qui ont oublié du sucre pour leur thé, qui font des grands signes de détresse, et qui renvoie en remerciement 3 énormes coryhènes en échange du kilo de sucre gracieusement offert. On a encore bouffé de la dorade sur le ponton, sur ce coup là ......

Et puis, et puis .... bon, j'arrête là. Il y en aurait encore plein d'autres. Venez naviguer par ici avec le coeur et l'esprit ouvert et vous verrez par vous même.

Voilà, juste quelques témoignages pour contre balancer tout ce qu'on a pu lire jusqu'ici.

Pas histoire d'emm...er le monde, mais simplement pour une question:

A lire les témoignages de ce fil, j'ai vraiment le sentiment que le problème relationel est concentré sur la cote ouest de la France.

Alors dans ce cas ..... pourquoi ?

28 déc. 2008
0

Ben justement Nicolas,
Sympa ton témoignage et je confirme que ce que tu racontes est vrai dans plein d'endroit ailleurs en Afrique du Nord, en Afrique Noire, aux Canaries et également dans mon coin.

Mais hélas je connais aussi les coins où les gens se plaignent à juste titre, je peux en témoigner de la même façon !

Alors en ce qui me concerne je me garderais bien de critiquer les témoignages négatifs de ce fil.

Alors comme tu l'écris : pourquoi ?

Perso, aucune idée... peut-être une question de culture ou d'habitudes locales des "usagers de la mer" (pour rester neutre) ;-)

_/)

29 déc. 2008
0

La rémunération à la part...
Quand à remettre en cause le système de paye à la part, n'oublions pas que la pêche est, à ma connaissance, le seul système économique où l'employeur ( l'armateur) se fait financer les charges par ses employés ( les matelots).

Les aides revenant à l'armateur qui,il n'y a pas si longtemps en Bretagne, bénéficiait d'aide de 50 % de la Région Bretagne pour financer son outil de travail ( le bateau) et maintenant d'aides européennes pour détruire le même!

Jamais ce système de rémunération n'est remis en cause pourtant dans 98% du temps. En ce moment par exemple. Les aides dont les pêcheurs ont bénéficié il y a quelques mois vont elles être remboursées maintenant que le prix du gas-oil a chuté?

Et pour cause, il y a 30 ans, la petite ville de Pont-L'abbé, proche de Loctudy, Lescolil, Le Guilvinec et St Guénolé était la ville de France où le chiffre d'affaire par habitant des commercants étaient, de loin, le plus important de France!

J'ignore ce qu'il en est aujourd'hui mais ce la doit être possible de trouver ces informations.

Pour l'anecdote, j'ai failli devenir pêcheur en 1973. En effet, l'un de mes copains de classe étant devenu matelot à Loctudy, il gagnait 10 fois plus que mois!

29 déc. 2008
0

Non du tout
C'est valable également pour Italie, Grêce, Turquie .....

Et sans être aussi chaleureux, ça se passait aussi très bien au large de la Corse et près du continent du temps où je naviguais par là, avec des rapports aimables et courtois en mer (je me souviens d'un guidage de nuit par VHF au travers d'un réseau de filets posés par une demi douzaine de bateau)

Non, vraiment en relisant le fil, seuls les plaisanciers de l'ouest de la France se plaignent de rapports difficiles (je passe sur les feux éteinds dans les Bouches, je croise des dizaines de bateaux de plaisance qui s'amusent à ce petit jeu stupide). Quand on va en Angleterre, ou que l'on remonte vers le nord de l'Europe, c'est la même chose: des rapports sympas également. Je ne connais pas l'Europe du sud, mais je n'ai pas trouvé non plus dans les récits que j'ai pu lire de retour de rapports avec les pêcheurs comme il est décrit dans ce fil, plutôt le contraire.

Alors ...... ? :reflechi:

29 déc. 2008
0

De la difficulté de généraliser
"Peut-être une question de culture ou d'habitudes locales des "usagers de la mer"

Connaissant bien plusieurs ports de pêche de Bretagne et Normandie mais aussi 12 yacht clubs différents, je constate que dans chacun de ces clubs, la mentalité et l'ambiance sont très différentes, sans y trouver d'explications, y compris dans des villes voisines.

Et dans chacun des ports de pêche, qui sont souvent les mêmes, aussi.

J'ajouterais pour corroborer ce qu'écrit Hotelgolf, que les pécheurs normands sont particulièrement "bourrins". Pourtant, ce ne sont pas ceux qui rencontrent le plus de plaisanciers.

Peut-être faut il plutôt chercher dans les conditions de travail?

Les pécheurs de St Vaast, ou Cherbourg sont moins "riches" que ceux de Loctudy et leurs conditions de travail et de vie n'ont rien à voir avec celles du pointu de Ste Maxime ou du thonier franco/lybien de Sête.

29 déc. 2008
0

j'allais dire la meme chose
c'est une attitude typique de l'Afrique. Notre bon Nicolas a du oublier le temps ou il était encore dans un pays "civilise".
Juste pour dire que la notion de civilisation, de culture, de courtoisie, n'est pas forcement du cote ou on imagine.
Et pour avoir vécu en Afrique, je ne tombe pas non plus dans l'angélisme ambiant

29 déc. 2008
0

Nicolas,
ça confirme bien que le Paradis n'existe pas sur Terre, mais qu'il y a des endroits qui y ressemblent bougrement!

29 déc. 2008
0

même
accueil en Italie mais apres Messine en Grèce ouest Sicile c'est variable Sardaigne cote ouest apres stintino mais en corse et sur le continent les petite Marseillaise ok mais les gros !!!!!

29 déc. 2008
0

Collision ???
Dans mon coin, le golfe d'Aigues mortes: il y a plus de 8000 bateaux de plaisance (4000 à port Camargue, 2000 pour la grande Motte et 1000 pour Carnon et Palavas), certes il y en a qui ne sortent pas souvent, mais en face il doit pas rester plus de 100 chalutiers en activité...

De plus, à bord c'est quand même des pros qui savent manœuvrer par tout les temps, alors que chez les plaisanciers les blaireaux ne manquent pas.

Bref, j'ai jamais eu de soucis avec les péchoux, par contre les retours au port, les soirs d'été, au milieu des vedettes, HB, jets et voiliers de loc qui pour la plupart ne respectent pas les règles de nav, là je crains...

D'ailleurs, tout mes potes, qui ont été impliqués dans des collisions, bin c'était toujours entre plaisanciers !

29 déc. 2008
0

Quelques anecdotes...
Il y a plusieurs années un mois de janvier, lors d'une escale à Lesconil, je me mets à couple d'un chalutier, après avoir demandé l'autorisation et en indiquant que je partirait tôt le lendemain matin.
Eh bien au matin le patron nous a apporté des croissants à mon équipière et moi-même!Sympa non!

Dernièrement je rencontrais fréquemment entre Lorient et Belle-île un caseyeur qui me saluait amicalement à chaque rencontre, on était devenus des habitués.

Encore aujourd'hui, j'échange souvent des saluts amicaux avec des ligneurs du raz de sein.

Dernièrement au large du Guilvinec, par temps de brume avec une visi nulle, j'ai failli me faire couper en deux par un chalutier qui rentrait au Guilvinec plein pot au mépris de toutes les règles de route, alors que je venais de signaler ma présence dans la zone par vhf.

Une demi-heure plus tard, même topo, mais cette fois avec un patron responsable et marin, qui avait fortement réduit sa vitesse, et avait envoyer un mec à l'avant qui veillait attentivement.

Alors...il ya des mecs supers parmi les pêchous, il y a aussi pas mal d'abrutis...chez nous aussi...

30 déc. 2008
0

au sujet du golfe d'Aigues Mortes
c'est vrai que vu le nombre de plaisanciers dans ce coin , parfois les conneries ça virent au délire ,mais il ne faudrait pas dire que les chalutiers du Grau du Roi ou de Sète soient des anges... ou alors tu les vois de loin quant tu ramasses les tellines en bord de plage ! Je n'en ai jamais connu un qui prennent mes aussières ... par contre certains ont la haine de tout ce qui flotte , vu que financièrement ils sont pris à la gorge ,et que la pêche c'est bien finie....!
Alors un conseil mon camarade , si un jour avec ta périssoire tu vas un peu au large et que tu cotoies certains chaluts soit prudent..!!!

30 déc. 2008
0

ce que
dit louis est vrais ,ici quand je les vois,je
ne cherche pas a savoir qui a priorité,je mécarte
quand a la plaisance ici l'été je ne dit pas entre scoters des mers et bateaux de tout poile
c'est la grande invasion,il est meme presque impossible de faire de la voile,il faut aller tres au large

30 déc. 2008
0

Arretes la boisson louis !
Si tu vois des chalutiers de Séte dans le golfe d'Aigues mortes, y vont pas lever le merlan eux !

Et pis pour les tellines, les gens normaux ils y vont à la nage, pas besoin de sortir le rafiot...

30 déc. 2008
0

collision
bonjours a tous,premièrement un bateau en pêche est un bateau prioritaire,deuxièmement cet pas avec des discours comme ça que ça arrangeras les choses

30 déc. 2008
0

Un bateau de
pêche est "privilégié" quand il pêche !

En route, il perd ce privilège, et de nuit doit montrer les feux d'un bateau à moteur normal !

Ce qui ne nous empèche pas nous plaisanciers d'être courtois avec des gens qui peuvent éventuellement avoir certains impératifs professionnels à tenir.

30 déc. 2008
0

Gorlette....
je pense que tu peux aller réviser tes cours....
Ils sont prioritaires uniquement en pêche....et ils doivent indiquer qu'ils sont en pêche de nuit comme de jour.
Par contre certain gros bateaux dit non maneuvrant ont la priorité il suffit de vérifier leur signalisation.

30 déc. 2008
0

Eh oui
le pavillon de plongé, il est en tôle peinte, boulonné sur le mâtereau !

30 déc. 2008
0

as-tu
vu un seul bateau de pêche rentrer les apparaux de signalisation qu'il est en action de pêche ou non??
moi jamais c'est aussi valable pour les bateaux de plongée qui ne se gênent pas pour forcer les passages faire des vagues impossibles et ouvertement pour emmerder

30 déc. 2008
0

pas de priorité
en mer mais des privilèges, ce qui ne les autorisent pas à changer de route ni à te poursuivre ni à ne pas respecter les limitations de vitesse

30 déc. 2008
0

peche
Je déteste les gens qui se croient les seuls à travailler.
quand les pêcheurs ralent sur des plaisanciers, ils oublient que ceux ci ont un métier, ils sont prof des leurs enfants, ouvriers du batiment, employés de leur commune, médecin,peut etre pilote de l'avion qu'ils prendront quand ils iront en vacances............donc des arguments du genre "on travaille nous" ne tiennent pas la route. D'autant que la mer n'appartient à personne; nous en sommes tous des utilisateurs avec des degrés de compétences divers.
Quand à utiliser des arguments écologiques contre les plaisanciers......c'est totalement schizophrène lorsque l'on pêche de manière industrielle.

30 déc. 2008
0

Ceux qui travaillent ?
Sans les mécaniciens, électriciens, frigoristes, chaudronniers, charpentiers, électroniciens... et les fabricants du matériel de pèche... et j'en oublie certainement la moitié, les bateaux de pêche n'existeraient même pas ! ;-)

_/)

30 déc. 2008
0

tilikum
si tu pouvais nous enlever surtout les scoters des mers nous t'en serions encore plus reconaissant ;-)

30 déc. 2008
0

Oups, j'oublie le principal
D'autre part,rien, mais alors rien ne justifie de mettre la vie des autres en danger. Même pour mon pire ennemi, je ne le ferais pas.Si on est un pro on se conduit comme tel. Que l'on soit pro de la voile de la peche ou autre, peu importe. Puisque l'on sait peut être un peu plus, comme pro, on en profite pour rendre le tout plus sécurisant. et non l'inverse.bonne année

O

30 déc. 2008
0

il y a une chose
dont je suis a peut pres certain ,c'est quand mer je pense que cela soit plaisancier ou pecheur
autant l'un que l'autre se porterait secours ,si l'autre était en danger
et n'empecherait pas non plus d'etre désagreable
l'un envers l'autre le lendemain
en hiver il y a moins de plaisanciers et les tensions sont moins fortes,mais des qu'arrive la surpopulation en mer ,cel devient tres désagreable

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (25)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021