eviter un grain

dans l'hemisphere nord, si vous voyez arriver un grain en face de vous (au vent), vous savez qu'il va etre devié vers sa droite par corriolis, donc il faut aller au vent a sa gauche pour l'eviter.
vrai ou faux? (vrai je crois, mais j'aimerais confirmation)

L'équipage
19 mar. 2008
19 mar. 2008
0

AMHA
si tu vois le grain, sa distance est trop faible pour que Coriolis ait le temps de faire grand chose

19 mar. 2008
0

oui

je pense comme clarivoile ,ça part à droite mais pas à l'echelle de notre vue.

La premiere chose à faire est de reduire la voilure grandement ensuite tout ranger , fermé la descente ,mettre la veste de quart et le pantalon , les bottes et le harnais.

Enfin etre paré pour le baston.

josé

19 mar. 2008
0

situ vois le grain
depuis le pont de St Nazaire , il a largement le temps de subir Coriolis :-D :-D :-D :-D

19 mar. 2008
0

si tu vois le grain
fais le dos rond !

19 mar. 2008
0

Je débute aussi en météo
mais amha, ça dépend si l'on se trouve plus près de l'anticyclone ou plus près de la dépression.

Imaginons un anticyclone à l'ouest et une dépression à l'est d'où tu te trouves et tu vas vers le nord. Si tu est plus près de l'A, la nébulosité va partir vers l'ouest et vers l'est si tu est plus près de la D.

C'est ce qui se passe aujourd'hui en mer du Nord.

Mais tous ça est bien sûr théorique et au niveau d'un grain, tu peux considérer qu'il va en ligne droite, puisque le "rayon de courbure" d'un isobare est de plusieurs dizaines ou centaines de km.

J'aimerais aussi savoir si je suis dans le bon. Merci.

19 mar. 2008
0

le grain
arrive (pour nous) souvent de la france
quand il fait très 'noir' au loin, j'allume le radar, on peut facilement suivre la trajectoire et essayer de l'éviter
j'en connais qui on évité ainsi une mini tornade, ce qui n'était pas notre cas,on a dégusté, car sans radar ce jour-là, mais le lendemain on en a vite acheté un :mdr:

19 mar. 2008
0

le grain
Bonjour à toutes et tous,

Je me souviens qu'effectivement mon radar m'a permis d'éviter trois des cinq foyers orageux qui venaient sur moi entre Yeu et les Sables. Je suivais leurs trajectoires et j'ai pu prendre des dispositions, dont celles de réduire, d'enfiler le ciré et de mettre le moteur en marche.
Un des deux orages avait été particulièrement musclé et mon ancien pilote n'avait pas du tout aimé la condensation avec la pluie et la chaleur.

Cordialement

20 mar. 2008
0

l grain et le radar
C'est le truc que m'a appris un copain du forum rencontré à Ionella Ronica (ouh, ouh, coucou !). Efficace. Noter qu'il faut de la pluie pour avoir de l'écho radar.

19 mar. 2008
0

@ François
tout à fait vrai !

si l'on est statique et que l'on voit un grain qui monte, en se mettant face à lui en s'aperçoit effectivement que, dévié vers sa droite, il passera sur notre gauche. (constaté de multiples fois...)

Ce qui en mer n'est pas bon, c'est de voir arriver un grain... sur notre droite. Celui-là on se le prend !

19 mar. 2008
0

d'accord avec bahia,
sauf pour les grains orageux, qui évoluent de façon plus imprévisible.

19 mar. 2008
0

on s'est mal exprimés :
quand on est face au vent, le nez dans la direction d'où vient le vent, si le grain est lui aussi en face, il va passer sur la gauche; par contre, s'il est sur la droite, on va se le prendre sur le sus-dit nez...

19 mar. 2008
0

tiens
vous etes tres forts! Comment faites vous pour vous mettre juste en face d'un grain? Faut bien viser! :-) :-)

Savez vous de combien la force de Coriolis va faire virer un objet en deplacement a 20Kts sur une distance de 40Nm?

19 mar. 2008
0

salut
ami.

20 mar. 2008
0

bonjour
Alain ;-)

19 mar. 2008
0

dans l'émisphère nord...
...il vaut mieux laisser les grains sur son babord.

Le vent y est normalement moins fort que de l'autre côté.

Plus délicat dans le pot au noir, dans quel sens "tourne-t-il" ? Surtout qu'en général la bonne route fait qu'il faudrait les laisser à tribord pour "descendre"...

L'inverse dans l'hémisphère sud puisqu'un grain peut être assimilé à une mini dépression dont le sens de rotation sera inversée.

;-)

19 mar. 2008
0

Attention !
Si c'est un grain orageux, ça se voit, le nuage est violet sombre, le vent risque fort de s'inverser complètement à l'approche du nuage, puis de monter très haut pour faiblir sous la pluie puis tomber complètement à la fin du nuage. Ensuite, le vent normal reprend ses droits.
C'est important à savoir en régate ou/et quand on est sous spi.
Bon ! le problème c'est que parfois, mais rarement, ça ne marche pas.

20 mar. 2008
0

attention, je dirais même plus, coupe du front de rafale
pris dans

19 mar. 2008
0

Oui Kaj, et toujours surveiller...
... ses arrières quand on arrive sous spi aux Antilles !

;-)

20 mar. 200816 juin 2020
0

attention, je dirais même plus
Lorsqu'un grain orageux se présente il faut (en plus de ce qui dit Kaj) surveiller et craindre comme la peste les rouleaux arcus, marque du front de rafale, et d'autant plus violent que les rouleaux sont nets et amples.

L'illustration est prise sur www.chasseurs-orages.com[...]bus.htm , la légende dit "Nuage précédent généralement l'arrivée d'une ligne de grains, l'arcus est toujours très impressionnant. En forme de rouleau, l'arcus passe parfois inaperçu dans le ciel chaotique pré orageux. Voici une photo exceptionnelle de Damien Belliard, car cet arcus est d'une rare beauté."

Ailleurs (MetMar) il est dit : "Le rouleau arcus est un bourrelet de nuage entourant un cumulonimbus et matérialisant la limite du « front de rafale ». Il prend souvent la forme d'un fer à cheval"

Dans un post suivant j'ajouterai une coupe de front d'orage, au cas où

20 mar. 200816 juin 2020
0

attention, je dirais même plus, coupe du front de rafale
Avec l'image promise, c'est mieux.

Pris dans Météo marine et générale, Le Vourc'h, Fons et Le Stun (Météo France, cours n° 14). Ouvrage à recommander à bord, moderne.

20 mar. 2008
0

Tout cela ...
... est superbement expliqué dans le livre de Jean-Yves Bernot 'Météo locale - croisière et régate', chapitre 'Cumulus, grains'.

Succintement, voici l'explication de Jean-Yves Bernot.

En altitude, le vent est +/- parallèle aux isobares. En surface par contre, le vent fait un angle de +/- 20° avec les isobares, vers le centre de la dépression, à cause du frottement de l'air avec la surface.

Bien entendu, nous percevons le vent de surface. Mais les grains eux sont plutôt emportés par les vents d'altitude. Conclusion: étant face au vent, le grain droit devant nous passera à babord.

20 mar. 2008
0

Donc si tu veux pas le prendre...
...sur la tête, il faut "partir" bâbord amure !

Sauf s'il y a des cailloux de ce côté là...

;-)

20 mar. 2008
0

Coriolis
a besoin de grandes distances pour avoir un effet. La taille d'une dépression ou d'un anticyclone par exemple.
Ca fait pas tourner les tornades et encore moins les tourbillons des lavabos...

20 mar. 2008
0

trouvé ici...
... www.meteo.org[...]ade.htm

VENTS DANS UNE TORNADE:

Ils sont de l'ordre de 380 à 760 km/h. (Ils sont très forts à cause de la pression qui est très basse sur une très petite distance). Ils tournent, en général, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord. (Cependant, on a déjà observé des tornades tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.)

;-)

20 mar. 2008
0

merci
merci a l'autre francois pr l'explication claire:
vent + fort en altitude dc corriolis + fort en altitude dc vent + a droite en altitude.

PS pr ceux qui disent que ca ne marche pas: ce truc marche en pratique! essayez vous verrez la prochaine fois qu'un mechant nuage s'approche. (je ne parle pas de tornade...)

20 mar. 2008
0

euh, le pendule de Foucault
... a un rapport avec la force de Coriolis (autre que l'un et l'autre sont liés à la rotation de la terre)?

Ca m'étonne, ça...

20 mar. 2008
0

Gargl
Un monde de certitudes s'effondre! Patatras!!!!

En plus, même l'excellent article que tu pointes contribue à répandre l'erreur, puisque la légende de la photo du pendule au musée des Arts et Métiers dit:
"La rotation du plan du pendule en vingt-quatre heures est repérée par des graduations sur le plateau."
(alors que justement, cette rotation -à Paris- se fait en 32h et non pas 24 et que si on regarde bien, il y a bien 32 graduations sur le tour du plateau).

Bon, je retourne lire le reste, c'est passionnant...

20 mar. 2008
0

ha pour cette histoire
d'océan qui ne coule pas vers l'équateur, je viens de lire un truc la dessus

on parle de force d'attraction qui est perpendiculaire à la surface de l'eau

et aussi de géoïde de la terre et de pas mal de chose mais je n'ai pas tout retenu,

voir le livre qui viens de sortir

" la physique tout simplement, ne vous noyez pas dans un verre d'eau"
par clément santamaria aux éditions "éllipses"

je suis en plein dedans :doc: mais à petite dose car il y a des raccourcies scientifiques qui nuisent à la compréhension et la vulgarisation dont je croyais le but de se livre

et j'espérais le faire lire aux enfants, mais ils s'en débrouilleront surement mieux que moi ;-)

20 mar. 2008
0

en plus...
... le pendule de foucault

www.arts-et-metiers.net[...]see.php

n'a pas la taille d'une dépression ou d'un anticyclone.

;-)

20 mar. 2008
0

Hubert, tu es mur pour ça
Ce qui fait tourner le pendule de Foucault par rapport aux étoiles, par N. Phillips et traduit par M. Rochas.
En ligne sur www.smf.asso.fr[...]s34.pdf

Bon courage, fallait pas commencer ;-)
Eh, eh.

Yves.

20 mar. 2008
0

Arglll !
Et en plus t'arrive à t'abstraire au point de repérer ce gros bug.

Bon, moi je décompresse après relecture.

Je sens que je vais reprendre le bouquin du SHOM sur les marées maintenant que j'ai compris cette force lié à l'ovalité de la terre et qui empêche les oceans de s'écouler bêtement vers l'équateur.

Allez, le premier à la pharmacie acchète de l'aspro pour l'autre.

20 mar. 2008
0

oui mais

En pratique on a jamais l'orage qui monte devant soi car là on se trouve generalement bout au vent .

Il y a peu en descendant le Raz de Sein un mechant orage est arrivé par l'Ouest vent de travers .Sous l'orage le vent soufflait sud ,je me suis retrouvé à remonter le Raz de Sein ,demi-tour heureusement ça n'a pas duré.

josé

20 mar. 2008
0

Ooooops...
autant pour moi, je suis allé trop loin à cause du mythe du lavabo...
Et toutes mes excuses à Foucault...

20 mar. 2008
0

Cela dit
je ne suis pas sûr que des phénomènes locaux (présence d'un cap, bulle d'air chaud), ne soient pas plus déterminants que Coriolis pour les tornades. C'est une "force" extrêmement faible et un rien l'annule.

20 mar. 2008
0

baignoire
Chaque fois que je vide ma baignoire je vérifie
que je suis dans l'hémisphère nord.
Au début par exemple la proximité d'un élément
perturbateur à l'écoulement peut inverser la rotation mais progressivement Coriolis hémisphère
nord l'emporte.
Nous voyons toujours la résultante d'une composition de forces.
Nos ancètre étaient d'abord de remarquables
observateurs et Coriolis (1792-1843) un grand
mathématicien.

20 mar. 2008
0

C'est un MYTHE !
500 fois dénoncé par les scientifiques !

20 mar. 2008
0

Moi, je veux bien,
mais comment expliques-tu que les dépressions suivent tjs un mouvement anti horaire dans l'hémisphère Nord?

RV

20 mar. 2008
0

ah bon ??
un ami voyageant souvent entre les deux hémisphères à qui j'ai demandé par plusieurs fois de le vérifier m'a confirmer que l'eau ne tourne pas dans le même sens
et que le changement de sens ce constate très proche de l'équateur,

m'aurait il mentit ??

devrais je aussi douter de son amitié ??

ça fait beaucoup le même jour, le débat à été soulevé dans mon article sur le B.A.BA. de la météo, et je vous est proposé de démonter mon lavabo et de l'emmener à travers divers latitude afin que même la forme du lavabo ne soit pas mis en doute,

je vous demande juste une cotisation de chacun pour pouvoir faire face aux frais de mon déplacement, je vous fais cadeau du démontage remontage ;-)

20 mar. 2008
0

&gtHervé
je parle des tourbillons de lavabos: ils ne tournent PAS dans un sens dans l'hémisphère sud et dans un autre dans l'hémisphère nord. Les dépressions, si.

20 mar. 2008
0

ah bon !!!
Eh oui, Coriolis est une force virtuelle (liée à la rotation de la terre sphérique) qui apparait progressivement au fur et à mesure de l'établissement du mouvement. La force mise en jeu est infinitésimale, juste suffisante pour pertuber l'artilleur, pour user les rails droits et plonger le marin dans un abyme de perplexité.

Je m'amuse tous les matin à faire tourner l'eau de mon carreau de douche dans le sens qui me plait (anticyclonique, bien sur, histoire de faire mentir la légende)

20 mar. 2008
0

rapport entre Foucault et...
...Coriolis

ici : www.sciences.univ-nantes.fr[...]t0.html

dont voici un extrait :

"On peut y voir que la composante horizontale de la force de Coriolis (celle qui modifie le mouvement du pendule)..."

J'aime bien étonner !

;-)

20 mar. 2008
0

merci, Duf36
C'est bien rigolo, tes petits trucs...

RV

20 mar. 2008
0

Beau site en effet, Duf

:-)

20 mar. 2008
0

C'est pas parce que c'est écrit sur le 'net que c'est vrai
d'abord, et d'une. Et pis d'abord, na!

Ce que je voulais dire surtout, c'est que la "force de Coriolis" n'en est pas vraiment une, c'est une pseudo-explication commode de choses qui ressemblent à des mouvements quand on les regarde dans des référentiels non-galiléens (liés à la terre).

Mais bon, j'accorde que cette explication (la pseudo-force de Coriolis) est valable tout autant pour expliquer l'apparence de mouvement de rotation du pendule de Foucault (qui en fait reste dans le même plan Galiléen) que la déviation de trajectoire par rapport à la terre d'un mobile en trajectoire rectiligne dans un référentiel galiléen (ex: mouvement d'une masse d'air).

Je fais donc amende honorable, il y a bien un rapport et c'est toi qui avais raison.
Et comme je l'écris ici-même sur un ordinateur qui ne se trompe jamais et que je le publie sur le 'net qui détient la vérité vraie, il est maintenant acquis pour la postérité qu'Hubert s'est planté. :-D

20 mar. 2008
0

Moi j'suis pas savant...
j'ai pas fait d'études, j'suis con comme un bouc...

mais quand y'a un bon dieu d'grain qui se pointe au vent par tribord, j'sais que j'vais morfler dans pas longtemps.

Coriolis ou pas...

20 mar. 2008
0

Wikipedia
Bon, OK, c'est pas la Bible mais il y a les sources si vous voulez y remonter:

Contrairement à une croyance populaire, la force de Coriolis due à la rotation du globe terrestre est trop faible pour avoir le temps d'influer le sens de rotation de l'écoulement de l'eau dans un lavabo qui se vide. Comme l'ont montré Arsher Shapiro et Lloyd Trefethen, pour percevoir une telle influence, il est nécessaire d'observer une masse d'eau stabilisée dans un très grand bassin circulaire (d'un diamètre de l'ordre d'au moins plusieurs dizaines de kilomètres pour un effet en centimètres). Dans le siphon d'un lavabo, le sens de rotation de l'eau est dû à la géométrie du lavabo et aux microcourants d'eau créés lors de son remplissage (ou lors d'une agitation de l'eau).

Pour l'anecdote, George Gamow parodia cette idée reçue en affirmant avoir constaté lors d'un voyage en Australie que dans l'hémisphère sud, les vaches ruminent en faisant circuler l'herbe en sens inverse du sens dans l'hémisphère Nord.

Pareil pour les tornades:

La rotation dans une tornade est le plus souvent anti-horaire mais ce n'est pas dû à Coriolis. Dans ce cas, la rotation est initiée par la configuration des vents dans la couche d'air près du sol qui donne une rotation horizontale de l'air. Lorsque le fort courant ascendant d'un orage verticalise cette rotation et qu'elle se concentre, le sens est déjà déterminé. On est encore là dans un domaine où le mouvement de l'air est beaucoup trop rapide pour que l'effet de Coriolis ait le temps d'avoir un impact.

20 mar. 2008
0

hé gilou
as tu été voir au barrage de la rance ??

as tu essayer de contrarier le sens dans un lavabo, c'est à dire de mettre en rotation l'eau à l'inverse de son sens habituel et d'observer ce qui se passe ??

pourquoi les rails de chemin de fer sont plus usés d'un coté que de l'autre et toujours dans le même sens par rapport au sens de rotation de la terre ??

si ce n'est pas coriolis, je veux bien te croire, mais le fais physique est facile à constater et personne n'a pu me faire la démonstration du contraire !!

et le pendule de foucaut on en fais quoi ???

dire que c'est faux je veux bien mais qu'on m'en démontre le contraire

20 mar. 2008
0

mdr
j'ai 50% de bon , je le savais, l'amirauté est ma moitié c'est elle qui à 50% de mon bon... moi j'ai le reste :-(

et mon pauvre yvesd je suis bouché bé devant tes démonstration , mais je ne pige pas tout :litjournal:
j'ai bac +0 et encore avec du mal et il en reste peu ...

merci de faire partager ton savoir, :pouce: il m'en restera toujours quelque chose, enfin peut être :mdr:

20 mar. 2008
0

hé goudspide !
50% juste (le rail)
50% pas pertinent (le lavabo, les ordres de grandeurs collent pas)

Quand à Foucault, y a du coriolis mais pas que ça, tu n'y coupe pas de www.smf.asso.fr[...]s34.pdf
Et là tu retrouvera les vieux démons météo habituels, dont la conservation du moment cynétique (celui dont à cause duquel la cellule de Hadley remonte pas jusqu'au pole).

P...ain, pas simple la vie de matelot.

20 mar. 2008
0

crois pas que je pige tout
je m'accroche ferme, c'est tout.
Et avec Gaspard je décroche souvent, et avec le moment cynétique et toutes ces cochoneries dont la météo est pleine.
Ferais mieux de faire du vélo moi (ah, j'ai dis une connerie, ah, la récession, bast !)

20 mar. 2008
0

Pour ton lavabo
si c'était vrai, le tourbillon mettrait 34 heures pour faire un tour complet sous nos latitudes !...
Une fois de plus, c'est une "force" extrêmement faible, qui a besoin de temps et/ou de grandes masses pour "s'exprimer".
Le pendule, lui, met bien 34 heures pour faire un "tour" (en fait, il ne bouge pas, c'est la Terre qui tourne...)
Le reste, lavabos, rails, coquilles d'escargots enroulés dans l'autre sens, ne sont que des légendes urbaines...
Désolé pour ton pote, lui aussi sincèrement victime de ce mythe.

20 mar. 200816 juin 2020
0

c'est les frottements, vas pas à gauche
Lorsque le situation est stable la force de gradient (1) est rigoureusement équilibrée par l'infame Gaspard (2).
Comme la force du gradient est perpendiculaire aux isobares et qu'elle est équilibrée par Coriolis ça implique que Coriolis est également perpendiculaire aux isobares.
Et en régime stable, le déplacement de la particule d'air est perpendiculaire à Coriolis donc // aux isobares (3)
On notera que ces deux forces ne travaillent pas car perpendiculaire au mouvement, elles n'apportent pas d'énergie supplémentaire, elle n'accélère pas le mouvement.
Attention : ceci est vrai en régime stable, lorsque le gradient est stable depuis suffisement longtemps et que la particule a atteind la vitesse Vg pour laquelle Coriolis = -Gradient (3)
lorsque le système se met en branle (gradient qui augmente) le mouvement de la particule est dévié vers les BP (car gradient est déjà en place, vitesse pas encore, du coup Coriolis est inférieur au gradient, ce dernier l'emporte). L'illustration jointe précise l'évolution des forces liées à l'inertie, l'équilibre géostrophique est atteint en 3, la déviation vers la BP en phase d'accélaration correspond à l'étape 2

MAIS IL Y A LES FROTTEMENTS
En deça de 1500m d'altitude (en gros c'est l'épaisseur de la couche limite) l'air en mouvement frotte sur le sol/mer.
L'effet net de frottement est de ralentir et d'orienter le vent vers les basses pressions, comme s'il sortait des HP pour se rentrer vers les BP; on note Vh ce vent. On constate que :
en plaine, Vh = 1/2 Vg et angle de rentrée est de l'ordre de 30° à 40°
- sur mer, Vh = 2/3 Vg et angle de rentrée est de l'ordre de 15° à 20°
Noter aussi que Vh, c'est ce que tu prend surla figure dans les rafales (tu te prend, au sol, des bouffées d'air descendant de environ 1500m voir plus)

D'OU LA DERIVE des NUAGES par rapport au VENT AU SOL :
Toi, au sol, face au vent du sol, tu laisse la dépression à ta droite et la HP à gauche (c'est Buys-Ballot qui le dit, c'estl'inverse dans l'hémispère où je ne navigue pas).
Mais ce vent au sol est déjà dévié vers la droite de 30° par rapport au vent à 1500m (vent sans frottement)qui lui te parrait aller environ 30° vers la gauche par rapport au vent du sol. Et c'est lui qui transporte les Cu et cunimb qui contiennent le grain ... qui se déplace vers la gauche par rapport au vent au sol (4)

NE VA PAS A GAUCHE !

1: force dirigé des HP vers les BP, elle déplace de la masse (d'air),

2: Gaspard Coriolis (XIXème). On a donné son nom à la force d'inertie qui tend à dévier tout mouvement vers la droite (dans l'hémisphère N). Cette force n'agit que sur du mouvement et que sur une sphère (sur un cylindre c'est différent). Comme elle est perpendiculaire au mouvement cette force ne travaille pas, n'ajoute pas d'énergie à la particule EN MOUVEMENT. Elle use le rail de droite des chemins de fer de l'hémisphère nord et dévie le boulet des artilleurs, elle n'influe pas sur l'écoulement dans les bondes de carreau de douche.

3 : c'est l'équilibre geostrophique qui définit le vent géostrophique Vg, relation régissant vent et pression dans le plan horizontal, très utilisé à l'échelle synoptique

4: ne pas confondre cette déviation due au frottement avec la déviation qu'on constate autour des anticyclones qui éjecte del'air au niveau du sol (divergence, car subsidence/affaissement de l'air situé au dessus) ni avec la déviation de celle des dépressions qui absorbe (convergence) de l'air au niveau du sol pour le faire monter en altitude, par ex dans les grandes circulations d la celle de Hadley (méridienne, N-S entre 0° et 30°) ou de celle de Walker (zonale, E-W ou W-E aux 30°ème)

20 mar. 2008
0

c'est les frottements, vas pas à gauche, 2ème figure
la 2eme figure illustre l'angle alpha entre Vh (direction du vent sans frottement, par ex à 1500m) et Vg (direction du vent avec frottement, au sol)

Les deux figures sont prises dans le cours de météo de l'ENAC (Hallot, Labyt et Thomasini)

20 mar. 2008
0

gilou
t'as pas répondu

as tu fais l'essais

et pour mon pote il a constater de visu, d'autre aussi mais je en les connais pas, lui si,

ha si il pouvait intervenir ici ;-)

et ne mélange pas les escargot et les vaches qui mastique, le tour du lavabo en une heure selon quelle valeur de dépression ??

il y a des lois physiques la dessus, je crois que s'est Bernoulli qui y a donné son nom

et un système galiléen n'est pas forcément la terre ;-) c'est une question très relative,

mais je laisse les scientifiques développer

20 mar. 2008
0

Ah bon ?
Les rails c'est OK alors ? Mais à cause de quoi ? De la masse des trains ? Des grands rayons de courbure des virages ?

20 mar. 2008
0

pour les rails
constaté dans les lignes droites, intérieurs ou extérieurs des virage en fonction de leurs orientations par rapport à l'axe de la terre

20 mar. 2008
0

c'est celà oui
mais encore ,

et votre mère dans tout ça ??

:mdr:

tu dis si bien les choses, je vais prend un peu d'aspirine moi, :doc:

20 mar. 2008
0

les rails s'usent quelque soit leur orientation, en ligne droite, en virage
Goudspide, l'infame Gaspart sévit durement parcequ'on est sur une sphère qui tourne
Ah, si la terre était arrêté ou avait l'allure d'un cylindre !

Comme on est sur une sphère la force de Coriolis, qui tend à dévier tout mouvement vers la droite est toujours perpendiculaire à ce mouvement, que le train aille vers l'E, vers l'W ou vers le N (sur un cylindre ou un disque je dis pas).

Lorsqu'on la met en évidence (de mon temps c'était e propédeutique) en décomposant infinitésimalement le mouvement d'un solide sur une sphère on voit apparaitre cette force comme produit vectoriel du vecteur pulsation (lié à la rotation de la terre, il est // à l'axe des poles) et du vecteur vitesse du mobile. Et un produit vectoriel c'est toujours perpendiculaire aux deux composantes du produits.

C'est la grande beauté des maths, elles permettent de fixer/préciser/... l'inimaginable (et Coriolis c'est pas imaginable sauf peut-etre pour les ténors du repère galiléen.
Et sans elles, on reste coi devant la météo ... et les marées. Dur pour naviguer.

20 mar. 2008
0

Bon en fait, c'est pas trop Coriolis...
...et Foucault qui nous intéressent, mais plutôt de quel côté prendre le grain.

Merci Hubert... ;-)

Et Bahia du haut de ses connaissances remet les pendules à l'heure.

"mais quand y'a un bon dieu d'grain qui se pointe au vent par tribord, j'sais que j'vais morfler dans pas longtemps."

C'est donc qu'il est tribord amure et qu'il va passer du mauvais côté...

Si on n'a pas le temps ou la possibilité de virer pour passer de l'autre côté, et suivant la taille du grain, le mieux est peut-être de tout ranger, voiles, cordages, annexe à la traine (?) et d'attendre que ça passe...

;-)

21 mar. 2008
0

de quel cote prendre le grain?
... ben ca depend : pour aller a bordeaux, du cote de la gare montparnasse, pour aller a lyon, du cote de lagare st lazare je crois.
(je sais, ja sais ...)

21 mar. 2008
0

un grain peut en cacher un autre...
...mais il y a longtemps que je ne suis pas monté à la capitale !

Montparnasse c'est pas plutôt pour la Bretagne ?

St Lazare pour Bordeaux ??

en tous cas c'est sur, pour Lyon , c'est la gare de Lyon !

;-)

21 mar. 2008
0

Montparnasse :
Bretagne + TGV ouest (y compris bordeaux)
St Lazare : Normandie
Lyon : Lyon (!)et sud-est
Austerlitz : Centre ouest
Nord : Nord + Londres et Bruxelles
Est : l'est !

25 mar. 2008
0

Vécu avant hier
Le grain était bien sur tribord du vent debout.

Il m'est bien passé dessus.

A sec de toile et hop Volvo.

cqfd.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (3)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021