éviter le tangage au mouillage

Bonjour à tous,

Je viens d'acheter un voilier. L'ancien propriétaire m'a laisser un objet dont la fonction est d'éviter le tangage au mouillage, je ne sais pas comment cela s'appelle, il s'agit d'un cone d'un mètre environ qu'il faut remplir d'eau. Comment l'utiliser? et est-ce efficace?
Merci d'éclairer ma lanterne.

L'équipage
07 juil. 2003
07 juil. 2003
0

Objet non identifié
A première vue, je pense qu'il faut attacher ce cone a l'etrave et le laisser pendre dans l'eau (rempli) de sorte que son poids constitue une sorte de lest qui ammortit les mouvements de bas en haut de l'etrave lors du tangage.

quant a savoir si c'est efficace...

07 juil. 2003
0

objet flotant bien identifié
bonsoir les interbatonautes (nouvelle appellation crée ce soir!)
j'ai vu une pub dans une capitainerie expliquant ce système.
Ce cône contenant environ 1 m3 d'eau est lesté par une petite gueuse. Il est placé du coté du batô d'ou vient la houle, entre le mat et l'étrave. Il est gréé par exemple par la drisse de spi avec un écarteur au niveau du bordé (environ 1 m). Ce cône, immergé, compense le mouvement de tangage.
C'est un peu difficile à expliquer, un petit dessin irait plus vite.
Pour ma part, je n'ai jamais essayé ce système.
A voir!!!!
bonsoir à tous et toutes
jc

07 juil. 2003
0

bof
j'ai vu mes voisins utiliser ce systeme sur une vedette au mouillage qui roulait moyennement. A vrai dire je n'ai pas vu une grosse difference entre apres et avant. Je pense que mes voisins n'ont pas vu non plus une grosse difference car ils ont passe leur temps a deplacer l'engin d'avant en arriere et inversement tout en lisant un manuel. Ils n'avaient pas l'air tres convaincus. Peut etre aurait-il fallu deux machins, un de chaque bord, je ne sais pas, mais vu le prix ! vallait mieux aller dormir a l'hotel durant toutes les vacances.

08 juil. 2003
0

un cone ou trois cones
bonjour j'utilise presque le même objet, enfin de compte je place de chaque côté du bateau une série de 3 cones genre cone de chantier pointe vers le haut suspendu sur un bout avec un plomb en bas. Cela a pour effet de ralentir le mouvement de tangage en offrant une résistance dans l'eau. A vrai dire pas très efficace et surtout le plus bel effet c'est lorsque tu l'oublies en quittant le mouillage. Même si cela n'est pas très efficace cela ne mange pas de pain. Il me semble que le plus sur pour éviter le tangage c'est la voile haute et bien bordée mais attention si le vent se lève. Parfois je change aussi le point de tire du mouillage afin de mettre l'axe du bateau dans l'axe des vagues. Enfin chacun fais comme il peut et cela fait parti des aléas du mouillage.
Bonne nuit à tous

08 juil. 2003
0

HG Systemes
Sur son site, HG Systemes propose un appareil anti swell (anti houle) qui semble correspondre aux descriptions de ilforde et de Kaj. Un croquis valant mieux qu' une description, à voir donc sur:
www.hgsystemes.com[...]/

Perso je ne suis pas convaincu pour diverses raisons dont:
1) si c' est vraiment éfficace on n' est plus prévenu d' une variation de la houle.
2) Je me vois mal avoir un, deux, ou trois de ces cones à relever en plus des manoeuvres habituelles si besoin de partir en urgence.

Calmes mouillages???

Mav.

08 juil. 2003
0

le cône sans la glace
j' vois bien l'machin...mais je pige pas comment ça peut fonctioner...le principe du bazard c'est comme si la houle elle n'existait que juste a la surface et qu'on profiterait d'une eau "immobile" juste 50 cm ou 1m sous l'eau...

08 juil. 2003
0

Laurent,
La houle est effectivement un phénomène de surface, mais bien entendu si la hauteur de la houle est de 1 mètre, le stab à 1 mètre ne sert pas à grand chose (un peu tout de même en théorie).

Cest appareils sont conçus sur le même principe que les stabilisateurs des navires, des ferries par exemple. ils ne s'opposent donc pas au mouvement de houle lui-même, mais au roulis du bateau, causé par la houle bien sur, mais amplifié par la répartition des poids sur le bateau (mât, superstuctures,...).

Je suis bien d'accord que l'efficacité reste à démontrer, et que la complexité relative de la mise en place fait que ça ne vaut pas forcément le coup.

@ +

08 juil. 2003
0

ok,
si le chôse se contente de "limiter l'amplification"... comme a dit kaj plus haut ça doit pô changer grand chose..

08 juil. 2003
0

vu la pub..
avant d'cheter ça , je ferais des essais avec un bricolage de même genre (mais peut être pas aussi costaud). La houle au mouillage est toujours faible (moins de 50cm sinon mieux vaut changer de mouillage!) dons a 1m sous la surface on peut "prendre appui sur l'eau". Pendu au bord, je n'y crois pas beaucoup,l' efficacité doit être multipliée en écartant de qq metres avec un tangon.
Le roulis devient parvois invivable par la résonnance du bateau a la fréquence de la houle, même de 20cm, d'ou l'efficacité de la voile tendue, hélas bruyante. Si la houle et le vent sont dans le même sens, un artimon bien tendu avec un ris , c'est excellent aussi.

Et puis en éliminant les portes qui battent et le bouchon de la cocotte minute qui roule au fond a chaque bord un roulis léger, ça berce(:>)

08 juil. 2003
08 juil. 2003
0

Meilleur solution
Excusez ci dessus, j'ai validé quand je me suis loggué.

Je pense que la meilleur solution est de prendre 2 bateaux que tu relies avec un bras, plus ils sont écartés et mieux c'est.
Voir bimaran !

08 juil. 2003
0

En forme,
Pilote ?

08 juil. 2003
0

Roulis au mouillage
Salut à tous,

Pour ma part, je ne chercherai pas spécialement à limiter le tangage au mouillage, mais le roulis, si ! (roulissi ?)

Justement, j'ai vu un truc à 3 sous l'été dernier sur un bateau Anglais aux Baléares, le résultat avait l'air interressant et je m'en vais essayer d'expliquer le bazar sans dessin (c'est pas gagné !).

Le truc en question est tout simplement une planche carrée en CP de 12 de, environ 60x60 cm (pour un bateau de 11m environs).

Ladite planche est équipée sur 1 de ses angles d'un poid (morceau de tuyau de plomb vissé).

Il est clair que, si on fait couler un carré ainsi lesté, l'angle équipé du plomb va se diriger droit vers le bas, la planche se tiendra donc verticalement et va couler très vite... (c'est là l'astuce)

On attache des bouts (de 150 cm env.) aux 4 angles de cette planche, reliés en patte d'oie à un anneau de manière à ce que la planche soit horizontale lorsqu'on suspend le tout par l'anneau.

Pour utiliser l'engin, on l'attache à la drisse de spi, on passe en bout de tangon (ou bôme) débordé au max du bateau et on laisse filer 3 m sous la surface.

Principe de fonctionnement :
- quand le bateau roule, le tangon débordé se comporte comme un balancier qui va imprimer un mouvement alternatif vertical au dispositif.

  • Lors du mouvement vertical descendant, la planche va se mettre sur la tranche et couler rapidement.

  • Lors du mouvement ascendant, la planche va se remettre à l'horizontal et opposer une force due à la pression de l'eau sur sa surface et ainsi s'opposer au phénomène de roulis, qui peut devenir très génant, même avec 30cm de houle (de travers), surtout si y a un phénomène rythmique (onde entretenue).

Voilà, c'est tout simple et c'est pas cher...

Euuh.... Vous avez compris mes explications ?

08 juil. 2003
0

Oui.
Si la houle est un peu importante, il faut attacher des ameçons à la planchette. Si tu prends des poissons, tu va améliorer l'efficacité du dispositif et la qualité du repas du lendemain.

08 juil. 2003
0

autre méthode
on frappe un bout sur la chaine de mouillage (à 10/15/20m de distance de l'avant) et on l'amène à un taquet d'amarrage arrière: en réglant la longueur on reussit à garder le bateau perpendiculaire à la houle assez facilement

d'accord ça transforme le roulis en tangage certes, mais c'est quand meme moins désagréable

18 oct. 2005
0

bonne méthode si la houle et le vent sont stables en direction
ca s'appelle "mouiller en belle" et ca se pratiquait sur les grands voiliers qui passaient parfois pas mal de temps en rade.

08 juil. 2003
0

Encore + fort
Et on peut aussi relier la drisse de spi à un système de bielles+axes relié à un alternateur à bas niveau d'amorçage pour recharger les batterie du bord.

On aura ainsi une génératrice halieutico-houlomotrice... 8-)

Je dépose un brevet illico !!

(ça, c'est dans l'air du temps, les brevets... Bientôt, il va falloir passer par un cabinet d'avocats pour savoir si on a le droit de faire le moindre bricolage dans son bateau... non, j'rigole... presque...)

08 juil. 2003
0

Roberto,
et ça péche ?

08 juil. 2003
0

Osmose pour la peche..
...j'ai perdu tout espoir depuis très longtemps!

08 juil. 2003
0

j'en parle parce que je l'utilise
rebonjour, je reviens sur le système que MOI j'utilise et donc duquel je peux parler, cela se compose de 3 cônes de chaque côté reliés par un bout et suspendu à 3 mètres en dessous de la surface. Je dis cône mais cela ressemble plus à des chapeaux mexicains avec justement un bord assez prononcé qui oppose une résistance aux mouvements du bateaux. Pour les mettre ou les retirer c'est très simple les 3 "chapeaux" s'empilent l'un dans l'autre (c'est pas dégeulasse...) accroché à un taquet sur le côté vous jetez le tout à l'eau grace au plomb (plomb de plongée) l'ensemble coule et fait un frein au mouvement. Maintenant comme je le disais l'efficacité n'est pas forcément terrible mais convenable. Je bouge moins que d'autre au même mouillage.
Bon roulis ....

08 juil. 2003
0

Gilles,
tu mets quoi, comme appâts, dans les cônes ?

08 juil. 2003
0

cône, chapeaux mexi. palangres
cela fonctionne je laisse une palangre d'un côté avec des vers (soupe de poissons) et de l'autre une sardine au fond pour le congre (je suis le roi des congres.....)

08 juil. 2003
08 juil. 2003
0

webmaster
Y a pas moyen de se logguer sans faire un message blanc ?

Pour éviter le roulis et le tangage, il n'y a que deux moyens vraiment efficaces :

Tu envoies au fond quatre gueuses de fonte ( béton... tu peux même utiliser 4 s...., demandes une réduc ), 1 de chaque coté du bato et 1 à l'avant, 1 à l'arrière. tu règles biens les longueurs d'orin et tu ne bouges plus.

2 heures après, tu es posé sur le fond, et là plus de pb

08 juil. 2003
0

Connexion
Biensur Robertson,

Depuis le menu en haut à gauche.

08 juil. 200316 juin 2020
0

A vendre,
cônes de mouillage, plusieurs modèles en fonction de la taille du bateau, possibilité option palangre pour les con(gres).

1000 € le jeu de 2, modèle exclusif.

Voir photo

06 avr. 2012
0

Salut Osmose

Pourrais tu m'indiquer ou je peux me procurer ces cones, et aussi un conseil, existe t'il des modéles adaptables à un bateau moteur de 20 m ??

Merci

tcheech@orange.fr

09 juil. 2003
0

PAS CHER
Osmose,
Tu sais qu'ils sont parfaits, bonne qualité, bonne tenue dans le temps, il n'y a que la couleur qui est à ch..r.
Tu peux également avoir des réservoirs, ils en laissent sur le bord des routes, pratiques, empilables, on peut même les attacher les une aux autres...
On trouve même des fonctionnaires, accrochés à leur pelle ( le plus dur c'est de prendre la pelle et l'horloge ) c'est une fonction : DDE je crois ?

Je pense quand même que leurs sacs sont pas mal si écartés du bato, E=MC2 ( j'ai pas trouvé le caractère) dons la force est égale à la masse par le carré de la distance.

30 juil. 200316 juin 2020
0

j'ai enfin la photo
cela s'appelle "Rocker stopper" fabriqué par David Instrument (USA) voir google

18 oct. 2005
0

tu remplis le cone d'herbes rigolotes
tu le fumes et tu verras que le tanguage n'est plus un problème.:tesur:

18 oct. 2005
0

les cônes de Pendruig
sont au catalogue Compas...je n'en ai jamais vû fonctionner,par contre,sur mon ancien Brin de Folie,j'utilisai l'ancre flottante règlementair,lestée avec 2kg de plomb à la pointe.
installé à l'étrave ça limitait bien le tangage avec un clapot de 50,limitant de plus de moitié les mouvements du bateau,mais en les rendant plus secs.
en anti-rouli,j'essayai d'abord de reprendre la chaine par le travers avec un bout capelé au winch de génois,mais si le courant était trop fort,j'installai le système sur le tangon,par le travers ce qui diminuai bien l'amplitude du roulis.
La planche,je l'ai vue servir,ça a l'air de fonctionner aussi,et si tout ça marche pas,YAPUKA changer de mouillage ;-).
jacquot

22 mai 2012
0

tu vas au port et tu mets le bateau sur berre, ou tu prends un somni.. Je rigole! Sérieux, ce n'est pas fiable ce système, tangage, roulis, ça fait partie du fun et l'on fini par s'habituer

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (118)

Coque de bateau

novembre 2021