EVASION 22

Bonjour,
je cherche des renseignements sur l'evasion 22.
( confort, securite, comportement sous voiles et notament au pres)
En vous remerciant tous.
Bonne navigation.

L'équipage
09 déc. 2003
09 déc. 2003
0

EVASION 22

Bonjour,
J'ai navigué +sieurs fois sur un 22 biquille, la dernière fois l'hiver dernier à Chausey:
- confort: dans cette taille, difficile de faire +, et c'est bien agréable de pouvoir éventuellement barrer les fesses au chaud pendant qu'on surveille les nouilles sur le réchaud.
- sécurité: apparemment, c'est du costaud mais je suis pas spécialiste (bien qu'à comparer avec les échantillonnages papier-cul à que tu peux trouver actuellement au salon, y a pas photo...); le cockpit (plus destiné à la pêche qu'au rappel) est bien défendu par le roof très important (rançon de la hsb) mais relativement bien intégré dans l'ensemble; le comportement général est satisfaisant dans une mer déjà bien formée. Au besoin, se rappeler aussi que le moteur n'est pas là que pour lester ou recharger les batteries.
- sous voiles: évidemment c'est pas la foudre, difficile de cacher qu'on est pas venu pour la régate; mais pas si lourdeau que certains le prétendent; on doit pouvoir forcer un peu la surface de voile; le près est pas franchement la spécialité mais il évolue bien. De plus, comme dit très justement sur un autre fil, moins tu vas vite, plus tu navigues longtemps.....
En conclusion y a de quoi se faire plaisir et regardes le prix de l'occase, c'est assez significatif.......

01 sept. 2017
0

Je fais un copié/collé de mon intervention dans un autre post:

Gros déterrage de topic.

Je vais vous faire part de mon expérience avec mon Evasion 22 quillard (non bi-quille).

Déjà, je vais tordre le coup à beaucoup d'idées préconçues sur ce bon bateau.

Premièrement, c'est bien un véritable voilier.
Deuxièmement, non ce n'est pas un sabot.
Troisièmement, il ne tire pas des bords carrés - loin de là même !

On ne peux pas le considérer comme un pur fifty, si par fifty vous entendez bateau qui marche correctement qu'à l'aide du moteur...

Je possède ce bateau depuis l'année dernière, j'ai pu le tester pas mal à la voile cet été dans des conditions de vents faible à moyen.

Première chose, ce bateau remonte très bien au vent pour sa catégorie. Avec un vent réel à 7~8 noeuds, je remontais à environ 4 noeuds et quasiment à plat. Et je précise que j'étais tout au plus à 45~50 degrés du vent réel !

Une autre fois, au bon plein avec 8~10 noeuds de vent - vitesse de 5.5 noeuds au GPS toujours en naviguant à plat avec 4 personnes bien portantes à bord.

Comble de l'hérésie pour beaucoup, ma grande voile est sur enrouleur de mat Facnor !
Donc autre idée reçue qu'une voile à enrouleur est catastrophique pour les performances est une vue de l'esprit. Petite perte de performance sans doute, mais bien moindre que ce qui est écrit de ci de là...

Alors, oui il est sûrement pas parmi les voiliers de 7m les plus performants. Mais dans la catégorie des Fifty, les performances sont excellentes.

C'est un bateau pas du tout gîtard - si il gîte de plus de 10 degrés, c'est qu'il est mal réglé ou sur-toilé.
Du fait de son poids, il passe extrêmement bien dans le clapot. Ses réactions sont très saines et jamais surprenantes.
C'est un bateau très confortable et sécurisant. Le cockpit permet de se tenir très à l'aise à 4 personnes voir 6 personnes.

Maintenant, si vous recherchez la performance pure, ok il n'est pas fait pour vous. Disons qu'il lui faut un minimum de vent pour se déhaler correctement (4~5 noeuds). Là où un "pur voilier" décollerai avec un pet, un E22 nécessite une portion de cassoulet supplémentaire. Mais dès force 2, il marche correctement.

J'ai remarqué que des bateaux plus imposants que le mien n'allaient pas forcément plus vite au près. Et même souvent, ils gîtaient plus !

Autre avantage de ce bateau, la visibilité sur l'avant qu'offre le pare-brise quant on est assis dans le cockpit à bâbord. Pas besoin de passer son temps debout pour regarder ce qui se passe devant.

Dernier point très important. A part des soucis de vaigrages (facile à résoudre), ce bateau est indestructible !!! L'échantillonnage de la coque et du pont est sur-dimensionné comme tout les anciens Bénéteau. Rien à voir avec les bateaux actuelles qui eux ne dureront sûrement pas 40 ans sans grosses reprises !

Par contre, une de mes connaissances a un Evasion 22 biquille. Là effectivement, il m'a confirmé que faire du près serré est difficile. Mais qu'aux allures de travers ou portantes, aucun soucis à part une légère perte de vitesse par rapport au mien.

A choisir, il faut prendre un Evasion 22 quillard. Sauf si échouer souvent pour vous est impératif. Le mien échoue 2 fois par jours, car port à échouage. Mais je ne regrette pas d'avoir choisi le quillard, même si j'en ai marre des béquilles ;)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (96)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021