Etiquette nautique

Il me semblait que lorsqu'on arrive au port et que l'on s'amarre à la même bite que le bateau arrivé avant, il était courtois de passer ses amarres sous (dessous) les amarres déjà en place!

Apparament, c'est une civilité en voie de disparition, ou alors il y a de plus en plus de navigateurs du dimanche, car après une semaine sur le bateau j'en ai vu des vertes et des pas mûres!

Outre les amarres qui somme toute n'est qu'un détail, j'aimerais bien revoir le gentil monsieur (sur)motorisé qui a reculé dans mon étrave l'autre jour!

N'étant pas sur le bateau au départ de ce monsieur, je n'ai pas pu lui faire part de mon avis sur sa façon de quitter un quai, les voisins m'ont gentiment dit ce qui c'était passé.

Par contre son congénère arrivé avec un de ces gros machins du même acquabit, et qui s'est amarré derière moi, celui-ci je l'ai vu arriver, et heureusement parce que ce serait dans le cul que je l'aurais pris celui là, si je n'avais pas sauté sur le quai pour attraper ses cordes!

Toujours la semaine passer, un couple arrive au ponton visiteur, visiblement éprouvé par le gros orage qu'ils viennent de se ramasser dans les dents, et nous demandent si il est possible de déplacer nos bateaux d'environ un mètre vu le manque de place au port, et entendu que ça souffle encore pas mal et qu'ils ne désirent pas vraiment ressortir se faire tabasser.

Il va de soi que j'aquièsse, mais à ma grande surprise le bateau devant le nôtre refuse!

Ni une ni deux je saute sur le quai, et ne leur laisse pas vraiment le choix en leur disant avec un grand sourire que bien sûre on va reculer et qu'on va même le faire à leur place, qu'il n'y a qu'à simplement déplacer les amarres et les gardes, et que c'est pas si compliqué, le faisant tout en le disant.

Enfin, tout ça pour dire parfois il y a des réactions bizzares, et que même ces réactions parfois ça gonfle! La mienne a peut être aussi gonfler le gentil bateau qui ne voulait pas reculer, mais bon, ça c'est quand même terminé avec le sourire!

Bons vents

L'équipage
27 juil. 2004
27 juil. 200416 juin 2020
0

cool
Comme quoi avec un (gros) poil de bonne volonté, on y arrive.
Je me rappelerai toujours l'antillais qui pensait que je ne savais pas mouiller (c'était un bateau de loc) et qui, alors que je cherchais un emplacement correct pour tout le monde, est venu à ma rencontre pour m'expliquer qu'il fallait mouiller derrière le dernier bateau pour eviter avec tout le monde,... il a eu evidemment droit à son ti-punch pour son aimable intervention (et un autre pour faire connaissance ;-) ).
C'est lui qui m'a convaincu que rien ne sert de gueuler et que seul, l'exemple et l'anticipation permettait de faire comprendre comment et pourquoi les règles étaient ce qu'elles étaient.
C'est vrai qu'avec la multiplication (puisqu'il ne faut plus dire démocratisation, il parait :-)), ça peut paraître perdu d'avance... mais si 1 sur 10 comprend et applique... on finira bien par arriver à quelque chose.
Regarde maintenant, les fumeurs ont réussi à comprendre que tout le monde n'avait pas forcément envie de respirer leur fumée. Il ralent de ne pas pouvoir fumer partout où ils ont envie mais ils ne remettent plus en cause le fait que le non fumeur existe et a des droits aussi.
Tiens bon Faro, on y arrivera, et bravo pour l'exemple.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (151)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021