étanchéité des coques en bois apparent...

Bonjour,
Je suis en train de réfléchir sur un projet d'architecture "terrestre". Afin de réaliser une façade en bardage bois, pour des questions de coût mais aussi plastique, je cherche à savoir comment était (ou sont) étanchée les coques en bois apparent...bien entendu en dehors des types d'assemblages des différents éléments.
Merci pour vos réponses.

L'équipage
28 sept. 2006
28 sept. 2006
0

rien à voir, il me semble
les façades bois sont étanches au ruissellement, les coques à l'immertion, ce qui n'a tout à fait la même chose !

28 sept. 2006
0

à Guillemot....
Mais une coque résistante à l'immersion résiste donc au ruissellement...désolé je ne pouvez pas m'en empécher! ;-)

28 sept. 2006
0

justement non !
c'est ce que j'essaie d'expliquer ci-dessous: une coque résistante à l'immersion [b]et qui a séché[/b] ne résiste pas au ruissellement !

Les bordés calfatés ont rétréci, se sont écartés, et l'eau de pluie rentre !

28 sept. 2006
0

ben....
la réponse est : cherche dans "recherche" avec le mot calfatage.
le calfatage est la technique "tradi"...

par contre amha, si ça marche pour une coque constamment "mouillée", dans l'eau, ça marchera moins bien sur une construction terrestre, qui va alternativement sécher et être humectée par la pluie...

Le bardage se rapproche plus du bordé à clins: celui du haut recouvre celui du dessous etc...
Sur un bateau, on calfate pour pas couler, sur une maison on laisse ouvert pour laisser ventiler le mur: il est rare que la pluie tombe vers le haut, même en bretagne (en méditerranée, je sais pas, déjà qu'il n'y a presque pas de marées, alors...)

Oups, la dernière phrase m'a échappé... :acheval:
coin, coin... :whaou:

28 sept. 2006
0

Dans le sud tu sais ce qu'ils disesnt des bretons ?
Les bretons ils sont tellement c..

que chez eux même la mer elle se casse.

en revanche comme ils ont les plus belles côtes du onde
elle finie par revenir.

29 sept. 2006
0

Je comprends pas
Ca veut dire quoi ''tellement C..''

28 sept. 2006
0

à bruno L
Je suis d'accord avec le fait qu'on laisse entre le bardage et la partie porteuse ou l'isolation une lame d'air afin de laisser respirer. Mais une des couches dans ce type de construction doit assurer une étanchéité "totale" pour protéger ce qui se trouve derrrière. Pour info, ici sur les bords de la méditerranée...à Marseille, la pluie peut "tomber" à l'horizontale!!! ;-)
La technique du clin est utilisée en architecture merci quand même. Disons que je pensais à un système ayant une mise en oeuvre similaire à la pause de plaque de plâtre cartonnées (pour ne pas citer Mr Placo!!!). Ainsi, j'aurai une surface plane (sans les redents). Il me "manquait" plus qu'à trouver un système d'accroche et un système pour calfeutrer les interstice (à l'endroit où on met du calico...).
Merci à vous je vais chercher en utilisant le mot "calfatage"...ah la poésie des termes termes technique des différents corps de métiers...j'adore.

28 sept. 2006
0

d'accord...
ok je comprends mieux.
Merci.

28 sept. 2006
0

Chercherais tu ?? a avoir :(maille a partir) avec les sudistes ???
Pour un spécialiste des filets garnis !!!! ;-)

l exercice me parait risqué !! :-D

Adieu , rosette , josette et autres contenues , si la maille file !! ;-) :-D

28 sept. 2006
0

La SOLUTION !
Acajou + époxy

un peu cher !

et au prés, qu'est-ce qu'elle donne ta maison ?

ouarf !!
:-D :-D :-D :-D

jacques

28 sept. 2006
0

joints
en marine on parle de jointoiement, c'est le calefatage
en terrien on parle de reccouvrement
pour le premier, on utilise une étoupe qui sert d'"amortisseur" lors du gonflement du bois
pour le recouvrement, cest plus simple le bois "travaille" comme il veut
mais cela n'enpêche pas de procéder à un traitement du boid approprié

29 sept. 2006
1

Le bi tore
le bi tore, rien que le bi bitore...
2tanchéité marine, bordé classique, planches de ce que l'on veut (accajou, chène..) posées bord à bord, un joint de bi tore eb=ntre les deux, un coup de couteau à calfa, un peu de mastic, et l'eau fera le reste;;; le bois gonfle et l'étanchéité est obtenue. le bi tore, c'est de la ''ficelle'' echanvre, imbibée de goudron. quelle bonne odeur!!!
Pour les bariques, pas de bitore bien sûr, mais un ''usinage'' des planches plus rigoureuse.
pour la bardage terrestre, pas de bitore, pas de joints, juste un recouvrement HAD HOC, comme por les ardoises sur un toit.
J'ai eu un bateau en bois, bordés classiques accajou, rivets cuivre, et bien sûr BI TORE.
Il m'en reste quelques pelottes dans mon salon: quelle bonne odeur...

29 sept. 2006
0

Merci aux marins
Merci à vous tous pour vos réactions.

29 sept. 2006
0

ce n'est pas l'endroit
pour parler de cela .

Mais, les techniques de construction (des maisons) en bois sont régies par des normes et ce qu'on appelle des Documents Techniques Unifiés qu'il y a intérêt à respecter si on veut bénéficier des garanties des assureurs .
Sont définis en particulier les types de bois et leurs traitements en fonction de l'exposition et la durabilité . Pour un bardages, les règles de l'art veulent qu'on assure l'étanchéité au ruisselement, qu'on réserve une lame d'air ventilée dérrière et qu'on pose un pare pluie pour protéger ce qu'il y a à l'intérieur du mur .

A contrario, les bateaux ont la particularité d'être étanches et mal ventilés . Si on ajoute que l'équipage doit en plus se protéger individuellement contre la pluie on peut conclure facilement que faire du bateau est la pire façon de se loger . En plus, bien que théoriquement étanches, les bateaux en bois ont une fâcheuse tendance à prendre l'eau et à pourrir . C'est un domaine exclusivement réservé aux masochistes .

Sinon il y a des dizaines de sites qui parlent de la construction en bois .

29 sept. 2006
0

Quand j'étais à l'école maritime

BITORD : Cordage composé de fils de caret entortillés ensemble et goudronnés. On s'en servait pour confectionner des sangles. C'était un cordage de qualité inférieure, vendu au poids.

Le fil de caret nous servait à faire les surliures et nous faisions les épissures sur bitord (le chanvre, à cause de son prix sans doute, n'était utilisé que pour les examens)
Mais c'est vieux tout ça...

30 sept. 2006
0

bordé bois apparent
il me semble que certaine coques vernies comportent entre des bordé de bois dur des "joints" de bois plus tendre et elastique.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (132)

Encore la pluie...

mars 2021