Etalonnge d'un compte tour électronique VDO sans compte tour mécanique manuel

Lorsque l'on a pas à sa disposition un compte tour mécanique manuel. Qui a l'expèrience d'un étalonnage en utilisant le système utilisé pour les bicyclettes (compteur/recepteur+palpeur avec emetteur), ou l'expèrience avec tout autre système.

L'équipage
24 jan. 2007
25 jan. 2007
0

fastoche ...
prendre une balladeuse néon (néon = indispensable) à 50 balles en 220V ... ça fait un bon stroboscope 6000 RPM. Coller sur la poulie de sortie vilebrequin 3 marques en scotch blancs à 120°. Eclairer avec le néon, et monter l'accélérateur jusqu'à voir les 3 scotch en stationnaire par effet stroboscopique. Le moteur sera alors à 2000 RPM très exactement pour étalonner le compte tour.

25 jan. 2007
0

Tu dis bien "néon" Robert, et non fluorescent ?

?

25 jan. 2007
0

et moi qui ai toujours cru que la fréquence EdF était de 50 Hz
je me coucherai plus instruit ce soir :-D

amicalement

25 jan. 2007
0

faut pas etre désolé meme si je sais bien que
la lampe n'étant pas polarisée, elle ne fait pas de différence entre le sens des pics sinusoïdaux et qu'il y a bien 100 pics pour une fréquence alternative de 50 Hz

mais je pense quand même que si la fréquence lumineuse est bien de 100 hz, la fréquence secteur reste bien à 50 Hz et non 100Hz comme annoncé dans ton post précédent

juste un petite querelle d'école amicale

amicalement

25 jan. 2007
0

On parle de dyptere
par ici ?

25 jan. 200716 juin 2020
0

Comment mettre fin
a la sodomie des dypteres ...

26 jan. 2007
0

Que neni ....
vu le traitement qui leur est reservé,

le I ne peut être que Grec .... :tesur:

25 jan. 2007
0

néon ?
néon, j'ai dit néon ? comme c'est bizarre ;-)

néon, fluo, gaz rare, c'est comme tu préfères mon z'ami ;-)

L'important c'est que ces lumières "vibrent" à la fréquence du secteur 100 Hz et donc sont équivalents à un stroboscope à fréquence fixe à 6000 cycles/minute

25 jan. 2007
0

jp, 50 ou 100 Hz ?
JP, le secteur fait bien 50 Hz, mais un tube fluo s'allume de la même façon sur l'alternance positive ET sur l'alternance négative. Donc il s'allume et s'éteint 100 fois par seconde, et non pas 50 fois par seconde .... Et cela fera bien 6000 cycles par minute.

Désolé ;-)

25 jan. 2007
0

mais non, c'est pas une querelle d'école :-)
Y a pas, y'en a qui suivent attentivement

robert a effectivement écrit &lt&ltL'important c'est que ces lumières "vibrent" à la fréquence du secteur 100 Hz et donc sont équivalents à un stroboscope à fréquence fixe à 6000 cycles/minute&gt&gt

Bravo JP, bien vu.

Et une mouche, une !

25 jan. 200716 juin 2020
0

version 1
.

26 jan. 2007
0

Sans y s'il vous plait
meme si ce sport est soi disant pratiqué sur les rivages héllènes.
Merci pour l'ortographe de la langue française.
Avec toute mes excuses

25 jan. 2007
0

Pour le mettre sur le volant de vilbrequin ?

Je ne sais pas si la plage d'étalonnage est prévue pour un si petit diamètre. En plus tu auras le résultat en vitesse et non en tour.

A moins de trouver un étalonnage pour lequel la vitesse, par exemple 10 km/h, correspondrait à 1000 tours.

25 jan. 2007
0

Non Basile
Robert a raison une lampe normale reste allumee entre deux sinusoides par effet inertie thermique alors que le neon suis les variations ce qui à un moment precis donne le nombre de tours si tu mets un seul scotch il faudra rourner à 6000 tours 2 à 180° 3000t et 3 à 120°2000t, on se servait de ce principe pour caler les allumages de voiture il y a qq annees

25 jan. 2007
0

Eh ben ,
j'en connais un qui se couchera moins c.. ce soir ;-)
André

25 jan. 2007
0

Sauf que les baladeuses ne sont pas au néon.

Excusez moi d'insister, la lampe stroboscopique pour régler l'avance sur nos anciennes caisses est bien au néon, dont la décharge électrique éclaire directement le repère.

Mais pour le tube fluo, ce n'est pas la décharge électrique qui éclaire, c'est la couche luminescente, qui doit avoir une certaine inertie, non ? Voyez les poste de télé quand on les éteints

(tous entre 19H55 et 20H) ;-)

25 jan. 2007
0

en théorie ou en pratique ?
Basile, j'ai cent fois étalonné des compte tours optiques en les dirigeant vers le fluo au plafond à la maison, et plusieurs fois étalonné le compte tour du Perkins avec la balladeuse fluo à 50 balles ....

25 jan. 2007
0

à la reflexion, je ne comprend pas le mécanisme du stroboscope à 3 cibles
pour mesurer la vitesse de rotation

en effet,il me semble que les cibles seront forcément stationnaires à chaque harmonique de la fréquence de base de la lumière qui est de 100 hz en l'occurence et comment savoir que cet harmonique est bien 2000 t/mn et pas un autre ( 1000, 1100, 1200 etc etc etc), d'autant plus que le fait de mirer l'ensemble des cibles fait que le nombre de cible me parait avoir strictement aucune incidence sur la lecture, toutes les cibles étant éclairées exactement en même temps et se comportant ainsi comme une seule et unique

ensuite le fait d'avoir 3 cibles identiques à 120 ° ne peut qu'augmenter l'incertitude de 33 ou 66 %, car comment savoir que la cible 1 est bien en position 1 à chaque visualisation et qu'il n'y a pas eu 1/3 ou 2/3 de tour de décalage à chaque tour?

si on a une seule cible, cette incertitude est levée, mais ne permet toujours pas de connaitre la vitesse de rotation ( j'ai tendance à croire qu'un stroboscope ne permet pas de faire un compte tour)

bien sur, il est probable que j'ai rien compris et que je me gourre et qu'une explication plus fournie me permettra de changer d'avis :-D ( peut être)

amicalement

25 jan. 2007
0

Un détail
L'intensité lumineuse permet un bon lever de doute.
Si la vitesse arbre est moitié de la fréquence lampe, alors une fois sur 2 l'éclairement tombe sur une zone noire. Une ampoule néon cela n'éclaire pas beaucoup et c'est pas si facile que cela.

On peut aussi mettre une petite diode en parallèle sur le néon (si sa résistance est séparée) ou en série avec le dipole néon-résistance pour étouffer une alternance sur 2.
Donc la fréquence est de 50Hz ou 3000 tours.

On peut remplacer le néon par Led et résistance c'est quelquefois meilleur

Enfin si Monsieur EDF garantit 50 périodes moyennes sur 24 heures il y a des moments ou le réseau "pédale moins vite" et d'autres ou il accélère pour rattraper les hertz perdus. Je ne me souviens plus de la tolérance.

26 jan. 2007
0

Rien que sur une petite ile
comme la Martinique alimentée par des centrales thermiques, je n'ai jamais constaté que minimum 49,9 Hz, et maximum 50,1 Hz ! ;-)

Et ces écarts sont rares : la plupart du temps on a bien 50,0 Hz.

Il n'y a qu'au bout de certaines lignes qu'on constate parfois de grosses variations de tension.

[color=blue]_/)[/color]

26 jan. 2007
0

un détail, mais tu t'y colle
GilusBleu, ton angoisse existentielle sur le 50 Hz de EDF et sur les périodes annuelles ou séculaire pour ratrapper ça à la manière des secondes de temps de nos horloges, ton angoisse existentielle donc n'est pas partagée par au moins deux sur cette liste.

Du coup, faut aller vérifier ;-)
C'est toi qui t'y colle ? et qui URL quand tu as trouvé ?

Allez, un bon geste ;-)

Yves.

PS : quand on voit la taille des volants qui génère ces fréquences et la prudence de sioux qu'il faut développer pour les mettre en rotation ou les arrêter on a tendance à imaginer un 50 Hz pas vraiement variable. Y a d'autres raisons (synchronisme du réseau de distribution)

26 jan. 2007
0

Mea culpa Yved D et tilikum
Une palinodie une.

A cette heure EDF est à 50,01 HZ (vérifié avec un appareil certifié et contrôlé régulièrement.)

25 jan. 2007
0

ben oui
t'as ben raison !
Pour ma part je ne mettrais qu'un bout de scotch et p'tet bien aussi une diode en série sur la phase pour être tranquille .

3000 tr/mn c'est dans nos habitudes .

Mais, ceci ou cela dit tous les mécanos doivent avoir un pistolet stroboscopique couvert de poussière dans un coin de l'atelier . Vu le peu d'intérêt à l'heure actuelle, ça ne les gênera pas de le prêter .

26 jan. 2007
0

Non pas en 10000 volts,
mais par le 12 volts, en fait au primaire de la bobine d'allumage alimentée (au négatif) par le rupteur.

En diesel, la lampe strobo est pilotée par un capteur sur un tuyau haute pression, ça ne se bricole pas ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

26 jan. 2007
0

Un pistolet ?

Mais ils étaient alimentés par des décharges de 10 000 volts de la bobine des moteur essence.

Comment faire avec nos diesels ?

26 jan. 2007
0

P.S.
En fait, la lampe strobo sert surtout à visualiser le repère PMH et les repères d'avance à l'allumage ou à l'injection, gravés sur le volant.

[color=blue]_/)[/color]

26 jan. 2007
0

en théorie et en pratique ...
D'accord JP ...

...mais, comme souvent, il n'y a pas de contradiction, il y a simplement la différence entre une théoire rigoureuse et une pratique de bon sens.

Quand on étalonne le compte tour d'un diesel, on sait déjà qu'il ne tournera pas à plus de 3000 RPM, ni en dessous de 800 RPM, et on sait à l'oreille et à la louche à peu près où on est en vitesse de rotation.

Donc, voilà comment ça se passe à mon avis (mais comme je n'ai pas fait toutes ces manips, il peut y avoir un bug)

Avec 100 Hz et 3 scotch, en montant le régime du moteur, le premier état stationnaire parfait (3 scotch immobiles au même endroit à 120°) est à 2000 RPM, le second état stationnaire est à 6000 RPM ... pas d'ambiguité, le second est impossible ;-) Toujour avec les 3 scotch, à 1000 RPM tu verras un état stationnaire imparfait mais il y aura le double de scotch (donc 6) immobiles (écartés de 60°) et deux fois moins lumineux, pas d'ambiguité non plus.

Avec 1 scotch, le premier état stationnaire parfait est à 6000 RPM ... pas possible. Le premier état stationnaire imparfait est à 3000, et 2 scotch apparaitront à 180° moins lumineux. A 1500 RPM, il y aura 4 scotch qui apparaissent et encore moins lumineux.

En résumé, il n'y a pas d'ambiguité car si tu es sur un harmonique inférieur tu verras un nombre de scotch plus grand que ceux existant réellement, et si tu es sur un harmonique supérieur tu exploses le moteur ;-)

L'intérêt de mettre 3 scotch (ça je l'ai testé pour de vrai), c'est que c'est l'optimum pour avoir un max de contraste visule (qui avec le fluo est faible car l'extinction est imparfaite) à un régime (2000 RPM) qui est au centre du régime de fonctionnement normal d'un diesel.

25 jan. 2007
0

j'avais fait ça
A une époque j'avais installé deux comptes-tours de velos sur les poulies moteurs, ça marche bien, mais l'inconvenient c'est que souvent les petits aimants des capteurs, avec les vibrations avaient tendance à se prendre pour des pions balladeurs, doit en avoir encore un ou deux aux fonds des cales du PAPYO (Chaleur, + vibrations,+ huiles et humidités ambiantes, ont eu raison de toutes sortes de colles, je ne sais pas souder les aimants, :-( :-()
De plus j'avais une indication en Km/h, et non en nbre de tours, quoique sympa pour la synchro des mamnettes des gaz.
J'en ai eu un peu assez de rechercher des petits bouts d'aimants,(des punaises magnétiques, c'est au poil) et j'ai peint un tri secteur blanc sur chaque poulie, recuperer le compte-tour digital de la caisse de modelisme du petit-fils, moins qqe roros chez Conrad, et j'ai étalonner mes manettes,
Ps, je crois qu'EDF n'est pas tres fier de sa tension plus tôt entre 220 & 240 v, par contre j'en suis sur de leur frequence à 50Hz, frequence étalon pour de multiples applications.
Génial le coup du néon, j'essaye demain
Jeff

25 jan. 2007
0

Si tu disposes
d'un ordi portable, tu peux utiliser Powerdyn en version démo. Il y a une fonction compte tours commode pour étalonner un autre compte tours. Je l'ai fait sur mon yam, ça marche très bien.
jcdperformance.free.fr[...]dyn.htm

26 jan. 2007
0

je crois avoir enfin compris comment ça marche
en fait il faut ( il me semble) une seule cible et de préférence une pastille de scotch alu adhésif pour avoir une bonne réflexion de la lumière

à 6000 t/mn, chaque flash va éclairer la pastille qui sera toujours au même endroit et on verra un point fixe

à 3000 t /mn, il y aura deux flash par tour et décalés de 180 ° donc on va voir deux points à 180 °

à 2000 t/mn, il y aura 3 flash par tour, décalés à 120 ° et on verra bien 3 points fixes

à 1500 t/mn, on aura 4 flash par tour, donc décalés à 90 ° et on verra bien 4 points fixes par tours

à 1200 t/mn, on aura 5 flash par tour, décalés de 72 ° et on verra bien 5 points fixes car la fréquence sera de 20 hz, soit très proche de la persistance rétinienne

à 1000 t/mn, on aura 6 flash par tour, décalés de 60 ° et on verra bien 6 points fixes

à 2000 t, la fréquence est de 33,33 hz c'est à dire bien au dessus du seuil de persistance rétiniènne et les 3 pastilles sont parfaitement inutiles ce qui simplifie le montage, le décalage à 120 ° étant plus vite dit que fait

c'est le fruit de mes cogitations matinales, mais ça doit marcher comme ça sauf si c'est autrement:-D

amicalement

26 jan. 2007
0

tout ça est exact JP ...
Et marchera très bien avec un vrai stroboscope à Xénon ou autre lampe à éclats brefs et précis.

Mais avec un tube fluo à 50 balles (7.5 euros ;-) ), si tu ne mets qu'une seule pastille tu ne verras pas grand chose pour les sous harmoniques en dessous de 6000 RPM. En effet, le contraste obtenu entre extinction et allumage du tube fluo est très mauvais (il ne s'éteint pas beaucoup au passage du 0 de tension). Par exemple, à 1500 RPM tu auras 4 points fixes "allumés" par tour, mais chaque point n'est allumé que 1/4 du temps, et les 3/4 du temps ce même endroit reçoit la lumière parasite du fluo qui n'est pas éteint mais seulement allumé moins fort.

Le résultat c'est que les 4 points fixes sont à peine, voire pas du tout visibles si en plus on fait la manip en plein jour, et même à l'ombre.

Il faut ajouter à cela le phénomène de battement: comme le moteur ne sera pas à 1500 RPM, la figure stroboscopique "dérive" (par exemple à 1490 ou à 1510 RPM, la figure fait 1 tour toutes les 6 secondes) . Cela rend encore plus difficile le comptage des images déjà fort peu contrastées.

C'est tout ça qui m'a amené à mettre les 3 scotch à 120° pour avoir à 2000 RPM un état stationnaire sur la fréquence de base, le plus contrasté possible. Et même ainsi, avec ce fluo à 50 balles, il faut se mettre dans la pénombre pour voir la chose.

On peut aussi mettre 4 scotch à 90° (c'est plus facile à réaliser que 120°) et étalonner le compte tour à 1500 RPM. Ce sera moins précis car on sera plus loin de la pleine échelle. Le plus précis serait 2 scotch à 180°, et étalonnage à 3000 RPM, mais peut-être que certains vieux moteurs ne montent pas à 3000 RPM.

Comme la mesure ne coûte rien du tout (on a tous un fluo à 50 balles en réserve), ça vaut le coup de tester la méthode.

26 jan. 2007
0

Remerciements
Merci aux uns et aux autres pour votre contribution. Résultat du test en Juin prochain.
Papy

27 jan. 2007
0

les 3 cibles, ça me chiffonne un peu
en effet si avec une cible les points stationnaires sont à 3000 2000 1500 1200 t/mn
ce qui peut peut permettre un levé de doute pour le connaisseur entre 1500 et 2000

avec 3 cibles, on a 3 fois + de points stationnaires avec autour de 2000: 1801 1639 2255 2575 et ce rapprochement ne permet absolument pas un levé de doute car qui est capable, hors un mécano qui est équipé pour en général, de reconnaitre 2000 de 1800 ou 2250, juste à l'oreille ;-)

par contre, il y a peut être quelque chose à faire en utilisant une baladeuse une avec une diode ( comme déjà dit par quelqu'un d'autre) qui permettra d'avoir un temps d'extinction deux fois + long donc une meilleur lisibilité et insérer une diode dans un câble d'alim n'est pas un exercice uniquement destiné aux ingés EADS:-D

amicalement

27 jan. 2007
0

Ah ?
Bon, là c'est moi qui ne comprend plus ;-)

Sauf erreur de pigeage de ma part, les points stationnaires que tu cites n'existent pas. Avec 3 cibles, l'image est immobile avec 3 spots si le rapport RPM/6000 est un multiple de 1/3 , soit

PRM = N * 6000/3 , avec N=1,2,3 ... entier.

Ce qui nous donne des points sationnaires à 3 images uniquement à 2000, 4000, 6000 RPM. Aucune ambiguité possible, aucun point stationnaire à 3 images en dessous de 2000 RPM

Si je reprends tes exemples, le plus simple est de se tracer le rond avec 3 points à 120°, et de calculer de combien a bougé chaque point à la vitesse suppposée:

Pour ton exemple de 1801 RPM, en 1/6000ème de minute entre deux flash, un point a bougé de 360°*1801/6000 = 108° ... donc il n'est PAS ENCORE à la place (120°) où était sont voisin au flash précédent. Pas d'image stationnaire ! Ainsi de suite pour l'ensemble de tes vitesses proposées dont à mon avis aucune ne donne une image stationnaire.

Dans la vraie vie réelle ( ;-) ), j'ai fait cet étalonnage de mon moteur plusieurs fois, et je n'ai jamais constaté de point stationnaire en montant le régime avant 2000 RPM tout comme le prévoi mon analyse (fausse on ne sait jamais ?).

Le coup de la diode est une bonne idée qui devrait faciliter la visualisation, mais on passe déjà une (petite) marche d'escalier technique pour beaucoup de gens: acheter la diode, faire un montage sécurisé en 220V. Enfantin quand on sait le faire, bien entendu.

Pour ceux qui n'ont que 2 mains gauches en électronique, donc balladeuse tel quel, et basta avec 3 scotch ;-)

27 jan. 2007
0

après vérification à chaud, tu as raison
amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (137)

Calme Norvège

novembre 2021