Etalonner la chaine d'ancre

Vous, vous avez fait comment pour la distance et le marquage?
Sachant que:
-Les colsons risquent de se coincer dans le barbotin
-les marques à la peinture s'effacent
-les "oscelets" vendus pour ça sont hors de prix
.
.
.

J'ai 35m de chaîne (pour un 35 pieds).

Et puis encore: étalingure ou manille au fonds de la baille à mouillage?

Merci de vos conseils

Martine

L'équipage
15 fév. 2008
15 fév. 2008
0

Des attaches colson
Il en existent de toutes les couleurs et cela ne coince pas. Essayes tous les cinq mètres.

15 fév. 2008
0

ligne de mouillage
1) 35 m pour un 35 pièds c'est sans doute trop court. On file rarement plus de 35m mais il faut être en mesure de pouvoir le faire. Il faudrait, à mon avis, ajouter au moins 25 ou 30 m de textile, torronné ou non.

2) Une étalingure doit permettre:
a )de tenir, c'est à dire être suffisamment costaude pour être capable de supporter seule tout l'effort du mouiilage par mauvais temps. Pour ne pas l'avoir prévu, j'ai failli me trouver dans de très sales draps l'été dernier.
b) d'être larguée sous tension en cas d'urgence (mouillage qui chasse au vent de dangers par exemple).
La solution est donc un solide point fixe à bord tenant la chaîne par un mousqueton du genre de ceux qu'on utlise pour les spis (ne pas oublier l'entretien du mousqueton en question!!!)

3) Marquage. J'ai marqué ma chaîne avec des petits bouts de sangle cousus sur les mailles: un bout= 5 m, 2 bouts = 10m etc... Cà se voit bien, passe très bien dans le guindeau et ne risque pas de faire mal aux mains quand on manipule la chaîne.

15 fév. 2008
0

Tous les 10 mètres
ça suffit bien...
Peinture tous les ans...

15 fév. 2008
0

Un truc qui marche bien
De la peinture jaune fluo en bombe pour le marquage au sol type travaux publics.
Cela tient beaucoup plus d'un an et c'est bien visible. J'ai fais cela tous les 10 m
Bonne journée

16 fév. 2008
0

Où ça ?
Ca m'intéresse, on la trouve où cette peinture ?
Merci !

18 fév. 2008
0

sur ça bedau
tu demanderais un fond de bombe aux ouvriers ou chef de travaux de ta commune, suis sur qu'il dirais pas non ;-)quitte a mettre un coup a boire

18 fév. 2008
0

mdrrrrrrrr
j'te met l'etoile tiens :mdr:

19 fév. 2008
0

Merci !
:-)

18 fév. 2008
0

La peinture
J'ai trouvé cette peinture dans un magasin de bricolage (Gédimat).
Cela tient plutôt bien et la réserve de la bombe me permet d'envisager pendant longtemps des couches de complément.
Bonne journée

18 fév. 2008
0

p'têtre bien
Qu'avec toutes les goules à jus qu'il faudrait abreuver dans ma commune, l'achat de la bombe se révêle une vraie bonne affaire ! :-D :-D

20 fév. 2008
0

pareil
sauf que je met un petit coup aux 5m (2 ou 3 maillons) et une longueur plus grande tous les 10m et une grande longueur à la fin. J'ai récupéré une bombe entamée et je crois qu'elle va sécher avant que je l'ai finie

15 fév. 2008
0

des morceaux de garcette...
...assez épaisse et qui pendouillent.

Un morceau à 5 m, 2 à 10, 3 à 15...
Chaque morceau avec un noeud de cabestan sur un maillon différent (qui suit le précédent).

Autre système avec guindeau électrique, le mien "tourne" à 50 cm par seconde, donc en 2 secondes 1 mètre de chaine est "sorti".

Exemple : je décide de mouiller dans 4 m d'eau.
Je commence par descendre 3,5 m de chaine en comptant jusqu'à 7 (commencez de compter à 0 sinon il manque 50 cm...) en essayant de rester sur place (là où je veux poser l'ancre).
Ensuite je commence à reculer, ou à laisser dériver suivant le vent, en continuant à compter.
Je m'arrête à 50, soit 25 m de chaine (pour 4 m d'eau c'est pas mal).
Je vais vérifier avec mes bouts de garcette, rajoute le bout qui va bien pour amortir (deux ou trois mètres).
Et pour finir je plonge voir où est l'ancre...

;-)

15 fév. 2008
0

Merci du conseil!
Mais je plonge pas en mer du Nord! De toute façon, l'ancre je la verrais pas (visi 3 m max).
Et mon guindeau n'est pas électrique.

Avec les garcettes, ça risque pas de se coincer dans le barbotin? C'est la hantise de mon cher et tendre.

15 fév. 2008
0

Quel boulot. !!!
J'aime pas trop les trucs qui pendouillent ;-)
Puis je m'arrange pour faire plonger quelqu'un d'autre...Dans nos pertuis, le temps qu'il trouve l'ancre, ça prend bien deux apéros ;-)

18 fév. 2008
0

HE !!!! HE!!!!
tu as oubliée la pose PASTIS dit donc....:reflechi:

15 fév. 2008
0

ça me rappelle
une croisière en Corse: dans l'ordre

On mouille,
on plonge,
on mange
on bulle....

Au moins 2 fois par jour, qqfois 3!

16 fév. 2008
0

Comme Duf36...
Mais sans guideau. Tous les 5m de chaine, une boucle en garcette fixée sur un maillon, puis 2 à 10m, puis 3 à 15m, etc.
Très facile à comprendre, même pour un équipier de passage.

15 fév. 2008
0

des marques de peinture tous les 5 mètres et dans le même ordre

bleu, blanc, noir... bleu, blanc, noir...

Le bleu, un reste d'antifouling, le blanc, un reste de peinture à radiateurs, le noir, parce que je n'avais pas de rouge. :-)

Il ne reste plus qu'à laisser filer autant de marques que de hauteur d'eau en mètre. On obtient 5 fois la hauteur d'eau.

16 fév. 2008
0

moi j'avais fait rouge, jaune, vert
Et dans cet ordre à la remontée
En pratique chaque groupe de 15m était idéntifié en rouge, en jaune ou en vert, et à l'intérieur de chaque groupe on retrouvait ce rouge puis jaune puis vert. A vert-vert tout est à bord, on est parti.

Au bout de 3 ans j'ai largement augmenté le nombre de maillons peint (3 ou 4 maillons pour la couleurs des 15 mètres et idem pour celle des 5 mètres).

2 ans après j'ai commencé à ajouter des nilson jaune fluo (tous les 5 mètres) et orange fluo (tous les 10 mètres, autant qu'il y a de fois 10 m). Je n'ai pas enlevé la peinture

On s'y retrouvait, même la nuit.

Bon, sur un cata avec le puit de chaîne au pied de mat on a le temps de voir les marques à travers le trampoline.

Yves.

15 fév. 2008
0

bleu marine
tu as oublé l'apéro!

15 fév. 2008
0

etalingure

elle a pour office de pouvoir liberer la chaine tres rapidement en cas de gros pb .Pour celà un bon bout à couper au couteau ; et il doit etre moins costaud que son attache ou que la chaine,vaut mieux qu'il casse que d'arracher la coque du bateau.

josé

16 fév. 2008
0

étalingure
amortissante pour éviter la rupture en cas de mouillage non freiné: évite la casse et aussi de perdre toute la ligne de mouillage par dessus bord en cas d'erreur...

0

tous les 10m
un morceau de raban avec la longueur au stift alcool

16 fév. 2008
0

"étalingure ou manille au fonds de la baille à mouillage? "
Jamais de manille ! Pas plus que de mousquetons qui peuvent se déformer et impossibles à larguer en cas d'urgence.

Une étalingure est faite en principe avec de la garcette de quelques mm, avec suffisamment de tours c'est plus costaud que la chaîne et c'est largable en un quart de seconde d'un coup de couteau en cas d'urgence.

Encore faut-il avoir un couteau correctement affûté à portée de main...

Perso,, il n'y a que lorsque je dors et dans les avions que je n'ai pas un couteau à la ceinture ! ;-)

Pour le marquage de la chaîne, le plus simple et le plus économique : comme expliqué plus haut les fonds de peinture à renouveler lors des carénages...

[color=blue]_/)[/color]

16 fév. 2008
0

a la bombe
un coup de peinture jaune tous les multiples de mulitiples de 10 + 5 et un rouge tous les multiples de 10

16 fév. 2008
0

la peinture? Boaf !
Nous pratiquons environ 150 mouillage par an et c'est bien rare quand la peinture arrive au bout. pourtant la peinture fluo ça me botterait bien, une tache pour 10 m; 2 pour 20m etc... Pas trop besoin d'intermédiaires .Les garcettes ce serait bien si elles ne devenaient pas couleur de vase donc invisible ou presque. Les colliers en Rislan ça ne tient pas trop longtemps et c'est vrai que ça se bloque parfois dans le guindeau. Mais c'est aussi le plus facile à mettre. Quant aux machins vendus spécialement chez lzs ships c'est comme d'habitude, très cher et inutilisable, on ne les voit pas. Encore un baise fric.

le compteur de chaîne serait parfait si pas aussi cher, il y a certainement moyen de trafiquer un compteur de vélo ou autre pour faire ça non? Au fond ce n'est qu'un calculeur.

16 fév. 2008
0

Bonne idée, mais
mes cent mètres de chaîne de douze, ça fait... 350 kg ! Un peu chère la balance ! :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

18 fév. 2008
0

Ou
des marques sur la ligne de flottaison !!! ;-)
J'ai vu ça sur des cargos....?
A+

16 fév. 2008
0

je crois pas
la ligne textile mouillée ou pas et surtout la balance elle ne tiendrait pas le coup à l'eau salée, regarde ! même un guindeau super protégé s'abime alors une balance ? Dommage, l'idée est peut être à creuser mais il ne faut pas trop de vagues.

16 fév. 2008
0

poid ?
SI
la baille a mouillage peut contenir qq chose comme une poubelle, un grand seau, qui contiendrait la chaine :
ALORS
Une balance dont on deporte l'affichage donnera des indications fiables apres un etalonnage.

A tester.

18 fév. 2008
0

balance simple
des ressorts en dessous,
le contenant descend + ou - suivant la charge, il suffit de faire des reperes sur la partie immobile, le canot.
Bon, vu la simplicité, le mouillage textile de poid variable, ce sera pas de la grande precision.

18 fév. 2008
0

! achtung
Baisses la tete, tu viens de te prendre une etoile.

:oD

18 fév. 2008
0

Des petits colliers
de serrage en plastisque : bleu à 10 m, blanc à 20 m et rouge à 30m (c'est facile à retenir). Je laisse le bout qui dépasse et j'en met plusieurs (2 ou 3) pour mieux les voir. Quand il y en a un qui se barre, c'est facile à changer.

18 fév. 2008
0

de retour de week-end
(oui, oui, les travaux avancent bien, merci)
je reviens sur HEO et je découvre tous vos avis.
Un grand merci à tous pour vos réponses.

J'aime bien la solution de Basile où les marques correspondent à x fois la hauteur d'eau.

En résumé,
-je vais soigner mon étalingure au fond de la baille à mouillage
-Je vais opter pour les marques de peinture fluo tous les 5m (ou tous les 3m).
-Je vais rajouter une bonne mesure de textile avec une belle épissure au bout de la chaîne.

Et surtout, ne plus oublier l'apéro!

Martine

18 fév. 2008
0

deja
5m c'est pas très utile mais 3m ça va être duraille à suivre, les osselets c'est de la mer!! la couleur ne tient pas et très rapidement c'est l'osselet qui joue les filles de l'air

19 fév. 2008
0

Comprend pas
j'ai mis des osselets en 2004 en italie (on ne les trouvais pas encore en france) ils sont toujours là et impeccables. On peut combiner les couleurs pour coder la longueur et ce n'est pas tres cher si on rapporte au nb d'années.

20 fév. 2008
0

non pas maillon

je le repete encore une fois mais ça sera la derniere n'est pas.

un maillon s'est une unité de longueur pour une chaine egal environ 24.7m (longueur de frabrication) qui elle est constitué de MAILLE.

Donc quand vous reperé une chaine tous les 5m vous faite un repere sur une MAILLE pas sur un maillon.

ok

josé

0

et la meilleure façon...
tous les 5m, une maille à l'envers
:alavotre:

21 fév. 2008
0

Tant qu'on y est:
Calypso 2, Kiwi et les autres:

J'emploie "déraper" pour dire que je remonte l'ancre.
On me dit que c'est pas correct, que déraper pour une ancre, (c'est comme pour une voiture), c'est chasser.

A votre avis, qui a raison?

21 fév. 2008
0

effectivement

Hubert a raison.il a notion d'action volontaire ou non.

josé

20 fév. 2008
0

ce qui permet

de tricoter une cote de mailles

:pouce:

josé

21 fév. 2008
0

pour moi oui

deraper sur ancre c'est quand l'ancre glisse sur le fond ,lorsqu'elle n'accroche pas .

josé

21 fév. 2008
0

C'est toi qui as raison
"Déraper", c'est l'action volontaire de remonter le mouillage.
"Chasser", c'est quand la croche de l'ancre se dérobe et qu'on dérive sans le vouloir.

Nuance du même ordre que celle entre "échouage" et "échouement".

M'enfin, y'a bien des gens qui "mettent" le spi au lieu de le "hisser" ou de "l'établir", voire qui "attachent" le bateau au lieu de "l'amarrer" ou "l'embosser"...
Yana même qui oseraient appeler un protecteur autoproclamé de la beauté et de l'efficacité du langage maritime un... chieur ! ;-)

21 fév. 2008
0

Maille à partir avec la langue
J'ai regardé sur le Net dans le littré et dans le dico de l'Académie. Un maillon est bien une longueur de chaîne. Mais on trouve aussi à égalité avec chaînon: petit annelet d'une chaîne. On trouve plus rarement maille comme équivalent du chaînon. Maille, c'est plutôt une boucle de fil ou bien le trou laissé par des fils maillés ensembles. On trouve maille pour annelet lié à d'autres pour faire une côte de mailles.
Moi, j'ai appris aux Glénans:
maillon: longueur de chaîne
chaînon: anneau d'une chaîne

Voilà, je n'en sais pas plus. Et pour mon usage personnel, je crois que je vais m'en tenir à ce que j'ai appris aux Glénans.
Mais vous verrez, pour maille c'est fou les acceptions différentes que ce mot peut avoir!
Amicalement,
Régis

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (197)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021