Etai largable - Recherche de solution

Bonjour la H&Opagnie!
Cela fait déjà qqs jours que je cogite mais sans trouver de véritable solution qui me convienne.
Aussi, j'en appelle à votre expérience et à vos suggestions pour rendre mon étai largable véritablement largable en mer voire par mauvaise conditions (car ce n'est pas le cas à ce jour).
Pour info, l'étai largable est parallèle à l'étai sur enrouleur du génois, la tension est réglable par un ridoir ouvert, et possède bien une cadène "surdimensionnée" d'origine (cf.photos).
Je ne suis pas opposé à une solution d'accroche/tension textile mais, pour raison financière, je n'envisage pas le changement de tout l'étai pour le moment.
Merci d'avance pour vos contributions constructives et pour le temps que vous prendrez à me répondre.
Amicalement H&O.

L'équipage
19 jan. 2020
19 jan. 2020
0

Il te faut qqch comme ceci: hardware.schaefermarine.com[...]dex.php

mais c’est pas gratuit. Wichard en fait un, mais ce n’est pas aussi vite branché/débranché, et il semble qu’il est encore plus cher.

Il faudrait, bien sûr, que l’étai soit de la bonne longueur pour l’installer. Ce serait à vérifier avant de dépenser environ 700 euros.

19 jan. 202016 juin 2020
0

@PaulK,
Merci pour ton retour et la suggestion.
J'ai bien testé d'y mettre un ridoir pélican Wichard (cf. photo) mais c'est encore bien trop long et de plus, le pas de vis du taraudage n'est pas compatible avec celui de la vis à l'extrémité de l'étai (ce qui m'aurait permis de gagner de la longeur...).

19 jan. 2020
0

mettre un embout Norseman sur l'étai largable raccourci et utiliser un ridoir Pélican

19 jan. 202016 juin 2020
0

salut,
si tu fixes ton étai à la cadène avec une goupille de sécurité type photo ci-dessous et que tu détendes légèrement l'étai à l'aide d'un petit palan 4 à 6 brins gardé à poste sur ton étai, tu devrais pouvoir enlever facilement et rapidement la goupille et aller accrocher ton étai à la hauteur du mat sur le rail de fargue ou autre puis retendre le tout avec le palan.
fais déjà des essais en bricolant un petit palan 4 à 6 brins pour voir si tu arrives à détendre suffisamment l'étai pour enlever la goupille mais si tu ne l'as pas étarqué comme un âne ça devrait le faire.
ps/ sécurise ton ridoir, ça tourne tout seul ces trucs là, j'en ai déjà perdu à la mer.

19 jan. 2020
0

Sans bourse déliée c'est pas gagné. Et c'est quoi ta motivation de le rendre mobile? Virer de bord sous génois, sans l'enrouler?

19 jan. 202016 juin 2020
0

J'ai mis un mousqueton largable sous charge à l'extrémité du pélican pour se prendre sur la cadène
( mon bateau est plus petit )

19 jan. 2020
0

bonjour, en installant un palan six brins à plat sur le pont qui est prolongé par une estrope qui passe dans une poulie fixée à la place de la cadène et vient se reprendre en extrémité du ridoir actuel. le palan étant tourné sur le bolard bâbord.

19 jan. 2020
0

altasails.com[...]n-play/

Le palan textile doit pouvoir s’adapter à la place de ton ridoir.

19 jan. 2020
0

D'habitude, si on décide de naviguer en Sloop l'étai largable est rangé vers le mat par temps acceptable et monté avec anticipation quand le temps se dégrade, et pas l'inverse. Dans votre cas il suffit de détendre le ridoir pour pouvoir sortir l'axe et dégager facilement l'étai. Une accroche rapide pélican est encore mieux. Il est très important pour la sécurité de pouvoir installer facilement et rapidement une voile de gros temps.

19 jan. 2020
0

@AWA,
Ce sera effectivement et peut-être la solution si ACMO ne me propose rien d'intéressant ou de compatible avec mon besoin.
@Quizas,
Solution intéressante que je me garde sous le coude en attendant le retour de ACMO.
@Ellargo,
Honte à moi, sans toi, je n'ai même pas eu l'idée de contacter ACMO. C'est chose faite maintenant. Plus qu'à attendre leur retour et leur proposition/solution.
@Skippertramex,
Le rendre mobile et virer de bord sous génois sans l'enrouler.
Si possible, et parce que je fais pas mal d'autres investissements, je n'envisage pas de changer l'étai pour le moment mais plutôt d'utiliser l'existant qui peut encore servir quelques années.
@Margotte,
C'est le concept auquel je pense...il me faut trouver la(les) bonne(s) pièce(s) sans avoir à changer l'étai actuel.
@Flaneur,
Idée retenue!
@Oceanos,
Solution séduisante et qui me plairait bien et me tranquilliserait bien aussi puisque ce serait partir sur du neuf mais c'est fort probablement hors de mon budget actuel hélas.
@Outremer,
Tu as totalement raison! Je me suis mal exprimé! C'est effectivement pour le mettre à poste avant la brafougne et le retirer une fois la baston passée!

Merci à tous pour vos contributions et n'hésitez pas à poursuivre si d'autres idées vous viennent encore! 😉😎

19 jan. 2020
1

Bonsoir,

mon étai largable est ultra simple:
l' étai est un câble monotoron avec un ridoir standard sur lequel j' ai remplacé l' embout à chape inférieur par un croc pélican.

Le ridoir est réglé et assuré.

Pour l' installer, il suffit de mollir le ridoir à volant du patara (gréement en tête), et de crocher ou décrocher le croc pélican sur la cadène, sans aucun effort.

Simple, pas cher et très pratique!

Gorlann

20 jan. 2020
0

@Gorlann29,
C'est bien mon idée 1ère et qui m'est venue la plus vite semblant être la plus simple...
Mais le diamètre de l'embout vissé serti à l'étai m'a posé problème et mis le doute d'où ma demande.
J'espère en apprendre plus avec le retour de ACMO bientôt j'espère.
Merci pour ta contribution. 😎

20 jan. 2020
1

25- 30 nds apparents au près, mer formée. On veut passer au foc de brise.
Décrocher l'était volant (le bien nommé!), ramper jusqu'à l'avant sans le lâcher, le saisir, le raidir... Déjà on est bien arrosé..
retourner chercher le sac, sortir le foc et l'endrailler, installer ses écoutes; revenir au mât ou au cockpit pour le hisser... Est-ce vraiment..."ergonomique"? Perso, j'y ai renoncé et laisse l'étai "largable" saisi avec sa voile endraillée. Certes, le virement de bord nécessite l'enroulage du génois et ce ne serait pas acceptable en course. Mais on parle bien de croisière, dans ce cas...

28 jan. 2020
0

25/30 nds de vent:
1 se mettre a la cape
2 préparer l'étai largable et sa voile plus la drisse a l'abri sous le génois
3 abattre, roulez le génois, hisser le solent ou foc
4 loffer pour venir au près

20 jan. 2020
0

j'ai utilisé longtemps un volant ridoir de pataras sur lequel j'avais installé un gros mousqueton
je suis passé à l'étai larguable textile depuis l'an dernier,avec petit palan à anneau à faible friction. j'endraille ma voile avant de partir et je range l'ensemble sur le roof .En cas de besoin, depuis le piano, Je raidis l'étai et je hisse le foc de brise
c'est un peu le systeme Altasail du lien plus haut

21 jan. 202016 juin 2020
0

un petit palan textile de ce modele te conviendrais parfaitement.

21 jan. 2020
0

@Koechel,
Pour la manœuvre, tu as entièrement raison mais si je peux gagner en confort d'utilisation je vais quand même tenter le coup...Il commence à être vieux le gars! 😂
@Lilas blanc et Carrick Matelotage,
En l'absence de réponse de ACMO à ma demande et dans les prochaines heures, et comme cela a été déjà évoqué plus avant dans le fil de discussions, c'est probablement la solution vers laquelle je vais me tourner dans les jours à venir.
Merci beaucoup pour vos contributions fort instructives et constructives. 😎

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (141)

un soleil gros comme ça

mars 2021