etai largable pour les nuls.

Salut,

Non, non, n'allez pas croire au titre du sujet que je provoque dans un quelconque duel trollesque les partisants de l'etai largable (désolé pour la confusion).
En fait ce sont mes interrogations de debutant qui justifit ce qualificatif.

si j'ai bien compris (arretez moi de suite si je m'egare) le principal interet d'un etai largable est, dans le cas ou l'on dispose d'un genois sur enrouleur, de pouvoir endrailler un solent ou un tourmentin si ça se met à bastonner un peu fort.
Evidement, il faut que ça soit largable et larguer pour continuer à utiliser son cher genois. (j'ai bon jusqu'ici ?)

Ma question est on ne peut plus simple (et surement un peu ridicule), cet etai largable etant necessairement plus long que la auteur de mat à laquelle il est fixé, on en fait quoi de ce grand cable d'acier qui pandouille et que, necessairement vu sa longueure, on ne peut pas tendre le long du mat quand on ne l'utilise pas ?
J'entend parler de ridoirs pelican, ces fameux ridoirs compenseraient-ils le differenciel entre la longueure de l'etai largable et la hauteur du mat à laquelle il est fixé ?

Merci par avance pour vos reponses qui me permetront sans-doute de me coucher un petit peu moins bete (juste un petit peu ;-))

L'équipage
15 mai 2007
15 mai 2007
0

En effet,
sur mon bateau, le ridoir pélican compense cette "surlongueur". L'étai larguable vient se positionner, au repos, juste au-dessus d'une cadène de hauban.
A+

15 mai 2007
0

la longueure
de course d'un ridoir pelican est si longue que ça ?

15 mai 200716 juin 2020
0

Photo....
Etai larguable au repos.

15 mai 2007
0

pont en teugue
donc pas au même niveau que le pont comme un flush deck mais moins de 20cm d'equart.
Je n'ai pas d'enrouleur, ça fait partie de mes envies d'installation pour l'hiver prochain, d'ou mes interrogations à propos de l'etai largable qui me semble trés interressant.

15 mai 2007
0

une autre question
pendant que j'y suis (d'autres viendront surement, désolé), sur la photo de mon premier message on voit que l'etai largable est positionné vraiment tres pres de l'enrouleur.
Est-ce contre indiqué de le positionner au milieu de la plage avant (ou du moins nettement plus en retrait) sachant que les voiles que l'on est succeptible de mettre dessus (gros temps) ont necessairement une bordure relativement faible ?

15 mai 2007
0

Ridoir "Pelican"
Sur "Mer Oceane" , le ridoir pélican venait s'ajouter à l'etai larguable pour le fixer sur la cadéne qui va bien ; c'est ce ridoir qui me permettait de souquer l'etai larguable.
Une fois le ridoir désolidarisé de l'etai (un axe et un anneau brisé) , le ridoir etait stocké dans un equipet et l'etai ramené le long d'un hauban , maintenu en place par un petit palan. Je ne laissais jamais le ridoir à poste sur le pont ( 750 roros qui peuvent partir facilement ;-) ) si l'etai larguable n'etait pas etabli. Je reconnais que passer l'axe et mettre en place l'anneau brisé dans une mer formée n'etait pas toujours une partie de plaisir :-( .
André

15 mai 2007
0

ben......
Un largable pas largué est-il toujours un largable ??? Si il reste a poste, pas trop d'interet, non??
La deuxieme partie de ton post nous ramène au sens marin et à l'anticipation, copié-collé d'un fil précedent sur les voiles d'avant, fil lui même assez agité (allez un petit F8) !!! :-) :-)

15 mai 2007
0

Un étai larguable qu'on ne largue pas
c'est un étai fixe , ce qui nous ramène a un gréement de cotre .Pour ma part je suis un farouche défenseur de ce type de gréement , même si l'étai de trinquette gêne effectivement un peu quand il faut virer vite et souvent . J'ai essayé
en roulant le génois puis en le déroulant sur l'autre bord et puis j'ai renoncé a cette tactique qui fait perdre du temps et n'amène rien sauf peut-être par très petit temps . Par contre une trinquette endrayée , bien plate , quel régal dans la brise !

Joël

15 mai 2007
0

Pas le longueur de couse
mais le ridoir en lui-meme, environ 35cm de mémoire.
A+

15 mai 2007
0

Longueur étai largable
Salut,

Roof ou pas de roof ?

sur mon bateau de 7m 50 qui est flush deck, il y a 60 cm de longueur à compenser. Si le mât est posé sur un roof, l'étai au repos sur une cadène de hauban, est nettement plus long. J'ai adopté une petite pantoire qui compense la longueur du ridoir nettement plus court (30 cm).

AM

15 mai 2007
0

jiminy
j'avais pas compris que le ridoir pelicant etait non solidaire de l'etai, merci pour la photo.

15 mai 2007
0

Non,
pas de contre indications si évidemment la fixation de la cadène est solidement réalisée.

15 mai 2007
0

bien sur ,cela dépend aussi
:tesur: des voiles que tu veux (mettre dessus) !sur l étai largable :foc N°2 direct pour ma part avant tourmentin !cadéne de l étai largable a 60 cm de l enrouleur de génois!

15 mai 2007
0

Une question...
... pendant que l'on évoque ce sujet, mais peut-être cela a-t-il été (ou étai?) déjà traité dans un fil précédent:
Peut-on envisager de laisser l'étai "larguable" à poste? En effet c'est toujours quand cela se gâte qu'il faut aller l'installer et ce n'est pas simple quand ça commence à danser d'aller bricoler sur l'avant.
Bien sur cela pose le pb du louvoyage avec le génois à enrouleur et les virements de bords impossibles avec ce deuxième étai derrière le premier. Dans ce cas si les bords sont assez longs il faudrait enrouler, virer et dérouler le GSE.
L'autre solution plus simple est peut-être d'anticiper avant le départ en fonction de la prévision météo. Si cela s'arrange c'est plus facile d'aller désinstaller dans le calme que de mettre en place dans la baston...
Qu'en pensent ceux qui ont une longue expérience de l'étai larguable?
Cordialement.

15 mai 2007
0

je suis pas vraiment qualifié
pour repondre, mais choquer le bout du genois + enrouler le genois + dérouler le genois + reborder et ça à chaque virement de bord me parait un peu fastidieux.

15 mai 2007
0

ommage,
sur un cotre de disont 7,50m (ça existe ?) l'espace entre les deux etais est de combien ?

sinon on va faire une petite propotionnel si c'est une autre taille de boat.

15 mai 2007
0

Hypothése.
Vu le prix d'un ridoir pélican et l'évolution des drisses et autres bouts pensez vous raisonnable de penser remplacer le ridoir par un palan?
J'ai dis une co.......ie?
:oups:

15 mai 2007
0

Il ya 30 ans...
Sur les bateaux des Glénans jusqu'à 10m, tous les ridoirs étaient remplacé par un transfilage de garcette en polypropilène qui faisait office de palan.

C'est un bout de très mauvaise qualité, mais changé tous les ans, il revenait beaucoup moins cher que des ridoirs inox.

Amha c'est une idée encore très valable.

Certes, ça fait moins chic, et cela suppose de savoir faire des noeuds.

15 mai 2007
0

en allant plus loin encore...
un étai largable ou plutôt escamotable, entièrement en textile moderne genre dyneema ou vectran...
une poulie sur la cadène
un palan façon Rachid pour raidir
un sandow pour ramener le faux étai au mât quand palan choqué.

Pas cher...

Inconvénients: le ragage des mousquetons sur le faux étai... un guindant qui prend un peu de ventre.

Y'a un gars qui a fini la transat BPE à peu près comme ça...

:litjournal:

15 mai 2007
0

Bin Jean-Claude,
vous savez bien que je n'ai pas l'usage de tels instruments, n'aimant dans la voile (traditionnelle) que l'odeur du goudron de norvège, qui me rappelle un peu celle de l'essence...

Mais l'idée du bricolage avec de la drisse à 2 ou 3€ le mètre et une poulie me plaisait bien...

A ce prix-là, on peut changer le faux étai tous les ans... Par contre un emmagasineur, c'est plus cher, non?

pfffffrrrtttt !

15 mai 2007
0

Vouai, pas mal...
Faut juste, peut-être, rajouter une delphinière et une jupe...

Bref quelque bricole pour meubler votre oisiveté hivernale...

Et avec ça, vous pourrez inviter le prochain président élu... de la Flandre ! :oups:

pfffrrrtttt !

16 mai 2007
0

Ouhai bahh je suis comme la fosse ...
très curieux de savoir quel type de réa il y a sur ton mat au niveau de ta sortie de balancine et quel type de bloqueur ...

parcequ'un bloqueur capable de tenir une drisse vectran de 6, et un réa capable d'encaisser la charge d'une drisse vectran de 6 qui va être utilisé comme étai lorsque tu seras sous TMT voir solent ...
je connais pas, ou si mais pas dans les produits standards.
Ou après il faut accepter de naviguer avec une flexion d'étai démente...

Bref encore une fois un étai larguable ou pas c'est pris sur un point fixe sur les mats, au besoin avec un hook, mais jamais sur un bloqueur en passant par un réa !!!!

17 mai 2007
0

ouhia bah pas plus
un XAS ça tient 450 Kg sur du 8 ... donc sur du 6 je te laisse imaginer.

avec une tension max de 450 Kg la flexion d'étai bonjour ....

A titre indicatif : sur un étai de 10 m, un allongement d'1 cm donne 20 cm de flêche.

17 mai 2007
0

De plus il ne faut pas oublier
que +/- 5m² pour ton tourmentin ça ne veut rien dire ..

ton bateau à stabilité equivalente que tu sois au moteur, sous genois, spi ou TMT ..

en clair si un jour tu couches ton bateau dans 60 Knts sous TMT seul, il faudra le même effort que sous genois et GV haute .... mais la concentré uniquement sur ton TMT de 5 m² ...

ce jour là ton bloqueur commecera à pisser.
Alors tu mettras au taquet, pour que ça ne glisse plus, là tu cassera d'abord ton réa, puis ton pseudo étai, parce que dans ces conditions tu as plusieurs tonne à passer par l'étai.

15 mai 2007
0

Bon alors je me lache.......
.....palan frappé a proximité du pied de l'enrouleur et de l'autre coté (en téte donc) quasi au méme endroit que l'enrouleur?

Intéret? Réduction des couts et des modifs a faire....

Inconvénients? On recule pas la voile de gros temps......

autre inconvénients???? je sais pas...
:reflechi:

15 mai 2007
0

Bin Bruno,

il suffit que vous alliez chez Facnor, Profurl ,ou autres, vous vous payez quelques emmagasineurs largable pour toutes vos voiles d’avant sauf le génois sur enrouleur.
Vous pouvez même garder la même poulie crantée pour l’ensemble de vos voiles

pfffzzzz

15 mai 200716 juin 2020
0

Vouai,

je me demande si je ne vais pas me laisser tenter, car la confrérie des voileux devient... pour le moins mortifère !

Que pensez vous de ce produit qui pourrait éventuellement me satisfaire ?

pfffzzzz

16 mai 2007
0

J'ai fais comme ça sur mon First 30 S ...
... décrit y a pas 15 jours sur ce fil.
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Au besoin, c'est ma balancine de tangon (vectran 6mm) qui fera office d'étai de TMT avec un palan horizontal en bas dont le point fixe est frappé sur la ferrure d'étrave, qui passe par une poulie de renvoie sur la cadène de hâle-bas ("un poil" renforcée) et qui revient au cockpit ... de fait, on peut raidir l'étai par le haut ou par le bas.

J'ai même le sandow à poste (mais je l'avais placé pour ranger la balancine de tangon ... pas dans l'optique de sa fonction d'étai "volant" ;-))

Ce montage n'a de réalité qu'à partir du moment où on peut disposer d'une drisse de TMT dans l'axe de l'étai (ce qui, en + de basses bastaques, est le cas sur le 30 S qui est de tout en double, dont une seconde balancine). Je ne me risquerais pas à cela avec une drisse gréée en tête.

OK pour le ragage des mousquetons de TMT ... mais je pense que c'est négligeable vs. le nombre de fuseaux de ces bout's modernes qui n'accroche pas grand chose (... et puis vu le peu de fois dont on se sert de cette voile, hein ...!?)

;-)

17 mai 2007
0

Ah non,... pas de solent !
Ha, ha, ha,... Réfléchi un peu zephyrlegris. Une balancine de tangon ne monte pas en tête !!!
Donc pas de Solent.

Mon équipement : Réas (en haut et en bas) de 60x10mm en alu anodisé avec une goupille de 10x22mm /// Spinlock XAS boulonné avec du 8 mm dans une plaque d'alu de 4mm stratifiée dans le pont (et j'ai d'excellents taquets derrière si je veux !) ... pour un TMT de +/- 5m² je vois pas où est le pb !

Cette solution, je l'ai testé sur mon canot' et elle fonctionne parfaitement ; au moins pour ce que j'attends d'elle ... c'est tout ce que j'avais à ajouter au débat qui se posait la question de sa faisabilité.
Mais si toi tu veux faire autrement et monter un étai largable "en dur", ne t'en prive surtout pas !

:-D

15 mai 2007
0

Pour revenir au sujet,

les infos pour le copain sont bien expliquer là www.profurl.com[...]tes.pdf

Je n’ai jamais compris ce besoin de poser des questions sur un forum, pour avoir des réponses à la mie de pain, alors que toutes les explications se trouvent sans problème chez les fabricants... :tesur:

pfffzzzz

15 mai 2007
0

ben voilà !
système certes génial, étudié pour, et tout et tout...

le problème restera le prix, car il faut semble-t-il une voile spéciale, à tout le moins avec un guindant spécial.

Mon idée était d'envoyer une voile à mousquetons "normale" sur un faux étai textile: moins élégant, probablement moins efficace, mais moins cher ! Mais elle ne répond pas à la question de tout balancer sans effort depuis le cockpit.

15 mai 2007
0

ben...
c'est pas un avis, juste une idée...

amha, ça vaut le coup d'essayer, "juste pour voir"

Quand Yannick Bestaven a pété son étai à la transat BPE, il a fait un bricolage de ce genre... et il n'a perdu que 2 places !

:scie: on attend que tu nous racontes les essais !

15 mai 2007
0

j'allais faire la même remarque que Perelandra.
Le palan de point d'amures peut être long vu la hauteur du premier mousqueton. De ce fait, l'étai largable est suffisament court (-20à -50cm) pour être ramené en arrière, soit en bas étai si on dispose d'un point de fixation soit le long d'un hauban.

15 mai 2007
0

Bruno, c'est tout a fait ça!
"Mon idée était d'envoyer une voile à mousquetons "normale" sur un faux étai textile: moins élégant, probablement moins efficace, mais moins cher ! Mais elle ne répond pas à la question de tout balancer sans effort depuis le cockpit."
:pouce:
Surtout que aller a l'avant et me mouiller les pieds ne me géne pas..........
J'ai bien envie de le tenter......
Reste la question de l'importance de reculer la voile......bof.......
200 € max je dois m'en sortir.........
Un avis sur la question??????

15 mai 2007
0

Vais essayer.....
.....ça la semaine du 22 et si j'arrive a persuader mon voilier de retailler un bout de chiffon.....
enfin je donnerais un compte rendu.
:acheval:

15 mai 2007
0

pour ma gouverne
on en est où de la résistance aux UV dans le temps des nouvelles fibres,

car ce type de montage souple et légé me semble interressant mais comme il est prévu pour ne pas servir très souvent et resté en place malgré tout ,

quid des UV dans le temps, car si tu t'en sers au bout de 3 ans et qu'il pète à l'étarquage...

ou alors ne l'envoyer que quand nécessaire... et ranger avec le tourmentin par exemple quand pas nécesaire ... mais faut l'envoyer en tête de mat tout de mêm

moi aussi je suis un peu fainéant...

15 mai 2007
0

Pq textile ?
Moi, je préfère une voile "normale" sur étai en cable inox coupé à longueur de mât moins une vingtaine de cm. Cable prolongé d'un palan 4 ou 6 brins avec coinceur ou revenant sur winch de cockpit. Au repos, l'étai est stocké par un mousqueton sur une cadène de hauban ou cadène spéciale, palan souqué poulie contre poulie. Sur mon First 25, c'était la cadène de faux-étai qui faisait office.
En service, on lâche le palan pour le clipser sur la cadène derrière l'enrouleur.

Pierre

15 mai 2007
0

Mais
Simplement le plaisir de communiquer avec des gens partageant la meme passion!
N'est ce pas, d'ailleurs la raison de vos passage sur ce forum? :-)

16 mai 2007
0

Et pourtant
Les fabricants ne sont pas toujours la source des idées qu'ils mettent en oeuvre.

Leurs produits et techniques "nouveaux" sont, le plus souvent issus de la pratique individuelle, et de la compétition, mais pas forcément à un niveau très élevé.

16 mai 2007
0

lapsus
pas "et que j'y suis trop bien" , Cobra, mais "et que je suis trop vieux" ...

Ca, ça va me coûter une Duvel ....
:-) :-) :-)

15 mai 2007
0

euh..
passages!!!

15 mai 2007
0

Bien sur,
mais pour mes innombrables interrogations, je recherche les réponses directement à la source :alavotre:

pfffzzzz

16 mai 2007
0

Assurément, mais

comme je n’ai pas beaucoup d’aptitude dans l’art du bricolage, je préfère utiliser du matos éprouvé...

Et que qui mieux que son concepteur connait les qualités du produit…

Quoique dans ce cas précis, d’emmagasineur largable, je n’en veux pas, !
Mais c’est probablement parce que je me sens à l’aise dans mes mauvaises habitudes, et que j’y suis trop bien pour avoir le désir d’en changer... :alavotre:

pfffzzzz

16 mai 2007
0

Je dirais même

DEUX minimum...

pfffzzzz

15 mai 200716 juin 2020
0

J'ai ça à bord,
qui ne me satisfait pas trop.
A l'avant on distingue le piton d'amures, devant la pelle dans l'axe du chandelier le système à crochet rabattable fixé sur un piton reculé en arrière de la baille à mouillage, et pour ramener l'étai en position non-gênante, une poulie ouvrante et un point de tire en pied de mât (ce qui plie un peu l'étai) . Je n'ai pas trouvé mieux.

15 mai 2007
0

voile sur étai
pour un moins de 8m que penser d'une voile de gros temps montée directement avec un cable sur le guindant? (ca a surement un nom)!
Donc on établi la voile juste en l'étarquant au winch : pas besoin de cadène!
est-ce envisageable?
Pour tout dire j'ai un foc qui ferait bien l'affaire si c'était jouable.
L'était larguable me semble bien compliqué et cher pour les nav que je fais.

Néanmoins je me tate pour etre en sécu au cas ou.

Autre piste le TMT genre stormbag; mais cher aussi!!
bref quid d'une bordure avec cable?

0

ca peut marcher
sur mon super arlequin toutes les voiles de brises avait un guindant ralingué en acier avec une grande estrope en acier aussi au dessus ,on aurai pu les envoyer en bordure libre ,je suis sur que ca aurai tenu !

16 mai 2007
0

Ca rapelle les dériveurs.
Pour certains la draille du foc était en acier, à l'étarquage l'étai était mou. Avec une drisse textile, au près on bordait plat et on rattrapait le mou; quête vers l'arrière tandis qu'au portant la quête était vers l'avant. Finalement l'étai ne travaillait qu'en butée au près.

16 mai 2007
0

S'cusez mon ignorance sur l'emmagasineur

Quand la voile est roulée, le boudin doit avoir une certaine rigidité.
Sachant que sur un 8 mètres, le guindant du génois fait 11 mètres, comment qu'on se dépatouille de ce machin ?
- On le plie dans un coffre ?
- On l'allonge que une couchette ?

18 mai 2007
0

Gros boudin
Je me faisais la même réflexion que Basile, à propos d'un autre fil où certains voulaient placer le génois sur emmagasineur derrière le TMT ou le solent. Quand je vois la difficulté que j'ai à plier mon génois "enrouleur" en fin de saison, bien calme au port, je m'imagine mal descendre ce "boudin" de +ou- 11m et surtout tenter de le plier ou le lover sans croquer le tissu, sans parler du rangement ....

Pierre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (131)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021