Etai largable positionnement

Bonjour,

Après ce confinement je vais installer un étai larguable sur mon Dufour 38 Classic, je n'ai aucune idée de l'endroit où je dois le mettre sur le mât, je veux dire l'endroit propice au point de vue des forces (près des barres de flèches ou ailleurs ?)

En attaché le plan de voilure

Aussi quelle attache puis-je mettre sur le mât?

Merci d'avance

Christophe

L'équipage
11 avr. 2020
11 avr. 202016 juin 2020
0

voila tout ce qu'il faut
en bas sur la cloison du puits à chaine avec une équerre et contre plaque ,en haut avec un insert
dans le mat et de préférence une boite à rea pour la drisse ,ou bien utiliser une drisse dispos avec une poulie à plaquer pour la tenir au bon endroit juste sous l'ancrage .
alain

11 avr. 2020
3

Fritz, ce montage a cette hauteur ne mentionne pas les bastaques qui seront surement necessaire. Un second étai avec le même montage à 9% maxi de la hauteur sous la tête de mat permettrai de s'en passer . Avec moins de rendu au prés, mais plus simple, également pour les écoutes qui rentrent avec un étai plus reculé et peuvent obliger à installer un autre rail ou point de tire.

11 avr. 2020
4

Le schéma montre bien ce que vous decrivez. Vous avez dû prendre le bas étai pour l'etai largable. L'etai largable est bien représenté quasi en tête et amuré juste derrière l'étrave.

11 avr. 2020
0

Fabien 83 en effet j'ai confondu avec le bas étai.

11 avr. 202016 juin 2020
0

regarde ce que donne une installation parallèle à 30 cm de l'étai. Où ça arrive côté pont; où ça arrive côté fixation des haubans

11 avr. 2020
0

Merci, la ferrure est boulonnée ou rivetée? Y a-t-il une pièce derriere dans la mât pour rigidifier ?

11 avr. 202016 juin 2020
0

celui en photo est riveté par l’extérieur, et la pièce aussi plaquée extérieur. Je n'aurais pas très confiance, si les rivet s'oxydent et sautent.

chez AD ils ont une pièce assez chère, en 2 partie (2 équerres), qu'on rentre une par une dans une fente du mat; Une fois réunies et vissées entre elle, elles forment un T dans le mat. Inarrachable, à condition d'avoir une fente propre qui ne risque pas de se déchirer plus.

j'ai préféré ce montage peu onéreux avec une tige filetée qui traverse le mat

la cadene est sur la baille à mouillage. la tige fileté ressort devant l'étrave, de préférence sans faire d'angle par rapport à l'étai largable. Donc dans son prolongement

12 avr. 2020
2

rien de bon ,la ferrure n'est pas fixée correctement et il n'y a pas de poulie à plaquer pour amener la drisse sous le point d'ancrage de l'étai larguable .en plus il n'y a pas de cardan sur le sertissage de l'étai
alain

11 avr. 2020
0

Comme dit Loupeis, si tu veux te passer de bastaques il faut le mettre assez proche de la tête de mât.
Sur mon bateau 1 mètre en dessous pour un mât de 15 mètres, calculé par Selden.

11 avr. 2020
0

Bonjour, je n'ai pas encore fait l'installation mais l'hiver prochain je compte installer un étai largable avec la ferrure (de chez Cape Mustang) 30 cm en dessous de celle du génois et la cadène d'amure au niveau de la cloison arrière de la baille à mouillage. Reculer le point d'amurre permet de centrer les voiles plus proche du mât.

11 avr. 2020
0

Bonjour,
J'ai remplacé mon étais largable inox par un textile, c'est vraiment plus facile à gérer sur la plage avant.
Jean-Charles

12 avr. 2020
0

Merci, si vous avez un lien ou des photos

Merci d’avance

12 avr. 2020
0

Bonjour,
Voilà ce que j'ai
shop.inorope.com[...]99stay/
Jean-Charles

2

L'inconvénient d'un point d'amure trop reculé c'est que si le point d'écoute vient en arrière du mât i est ptobable qu'on ne pourra pas border convenablement, le point d'écoute restant à l'extérieur des haubans.
ou alors il faut un foc taillé en solent (qui pourrait alors être autovireur

11 avr. 2020
-1

Merci à tous pour vos réponses.

Mettre un insert derrière dans le mat suppose que je dois démonter la tête de mât :-( ?

12 avr. 2020
0

non il suffit de faire une fente bien propre ,l'insert est en 2 parties et on le pope par l'extèrieur .
ça demande un peu de gim et pendant qu'on y est on met en dessous une boite à réa pour la drisse
regarde bien le plan et tu as toutes les pièces nécessaires chez acmo à GLAY .
alain

12 avr. 2020
0

Si tu choisis un ancrage avec contreplaque il faudra effectivement démonter la tête de mât, mais le système de chez A.D avec les 2 équerres évite d'avoir à le faire.
Pour la position de cette ferrure, le fabricant de mât SELDEN dit dans son guide sur les mâts ( document très intéressant ) que si le point d'ancrage sur le mât est à moins de 6% de la hauteur du triangle avant sous le capelage de l'étai il n'y a pas besoin de bastaque.

12 avr. 2020
0

Exact 6% de la hauteur, et non 9 comme je l'ai indiqué. Je l'ai fait il y a 6 mois.

0

Et si la face avant du mât n'est pas plane les perçages restant perpendiculaires à la surface ne seront pas parallèles entre gauche et droite donc les trous de sont légèrement plus espacés à l'extérieur du mât que si on avait utilisé la ferrure comme gabarit en la posant sur le mât pour marquer le perçage.

12 avr. 2020
0

J'ai une question idiote; encore une me dira-t-on

Il me semble, il y a très longtemps, avoir vu des tourmentins hissés simplement avec un drisse et amuré sur le davier

Le guindant étant fait avec un cordage très solide (aujourd'hui on pourrait faire ça en dyneema de 8)

Les voiles envoyées sur les beauprés n'étaient-elles pas fixées comme ça?

Un montage comme ceci
Drisse en dyneema de 8 pour hisser à bloc
Mât bloqué/cintré à l'arrière à fond avec le pataras
Une toute petite voile avec guindant en dyneema
Et point d'amure sur la proue

Est-ce imaginable?

Camille

12 avr. 2020
1

si l'étai larguable n'est fait que pour le tmt ce n'est pas la peine ,le montage avec une ralingue en dynema est suffisant ou on l'envoie sur le bas étai ,l'étai larguable permet de mettre un solent ou une genois lourd sur mousquetons en ciseaux, en plus sur des traversées ou l'on ne fais pas des virements de bords toutes les 5mn s'il est bien réglé il soulage l'étai et c'est une sécurité pour la tenue du mat .
alain

12 avr. 2020
0

MERCIIII

En fait j'ai navigué sur un voilier très régates
Sur celui-ci l'étai larguable était en textile avec une voile avec "mousquetons" textiles
Il était fixé sur une groooosse cadène avec un grand renfort sous le pont en CP de 18mm

12 avr. 2020
0

Oui c'est juste pour un tourmentin, je crois que je vais commencer par ça avec une ralingue en Dynema, merci pour le conseil

12 avr. 2020
1

Bonjour,

un tourmentin avec ralingue en dynema ne pose pas de problème une fois hissé, mais lors de l' envoi ou de l' affalage, bonjours les à-coups dans le mât, car la voile n' est tenue que par les points d' amure et de drisse, contrairement à une voile à mousquetons tenue tous les 50 cm à l' étai largable.

Gorlann

12 avr. 2020
0

Mon idée d'utiliser une drisse dyneema fixée à la proue et un tmt avec des mousquetons textiles ne serait peut être pas si débile alors ;=)

OK, la voile serait trop à l'avant

Ou alors, une cadène sur le pont avec la même drisse et la même voile

mais alors, il faudrait des bastaques

12 avr. 2020
1

Bonjour Camilleb0461,

la "position" du tourmentin, qu' elle soit tout à l' avant ou plus en arrière, dans tous les cas il y a des avantages et inconvénients:
-au portant, le plus en avant possible sera le mieux, tiré par l' avant, le bateau fera moins d' embardées.
-au près, ce sera mieux si il est gréé sur un bas-étai ou étai largable reculé.

Gorlann

12 avr. 2020
0

MERCI

Donc, dans le tourmentin tout est bon ;-)

12 avr. 2020
1

La plupart des systèmes d'étai larguable en cable acier utilisés avec des focs endraillables souffrent d'un défaut majeur, celui d'obliger à opérer dans une position à la fois inconfortable et risquée lorsque la mer est formée.
En effet, la longueur cumulée de l'estrope et du ridoir larguable oblige à placer très haut les mousquetons.
J'avais envisagé un système basé sur du dynéma, comme le fait Jean-Charles.
Cela m'aurait obligé à changer les mousquetons en bronze de mes voiles (un foc de route à ris et le tourmentin).
J'ai réalisé en fait un système hybride, avec un câble acier qui comporte à sa base un palan 5 brins en matériau à faible friction (brin en dynema avec en bout une poignée) et en partie haute, un bout en dynéma, frappé sur la ferrure en haut de mat.
Lorsque l'étai est en place, l'encombrement du palan fait environ 10 cm, je peux endrailler quasiment à ras du pont, en position assise.

Pour ranger l'étai et le raidir au pied de ma ferrure de bas-étai, j'ai installé une petite drisse qui permet de remonter le câble acier vers le haut
du mat.
Vous l'aurez compris, la longueur du câble acier est calculée pour pouvoir le raidir en position de rangement.

12 avr. 2020
1

@craduly, j'ai des doutes sur la pertinence de choisir l'option tourmentin avec ralingue dynema. Je remercie d'avance les plus expérimentés que moi de me contredire si je me trompe.

Voici mes craintes:

Tu as un bateau assez lourd, au près, dans la situation où tu auras besoin d'un tourmentin, les forces qui vont s'exercer dessus sont importantes. Pour tendre ta ralingue de dynema, il va falloir que tu utilises un winch. Ta finesse de réglage de la tension à partir du winch est bien inférieure à celle par exemple d'un bec de canard. Tu risques donc de passer d'un coup d'un seul, de pas assez tendu, à...j'ai plus de réa...ou de mat..

J'ai un petit bateau de 6,5m où toutes les voiles d'avant sont comme ça. Ça marche bien, mais, ceci est possible parce que notre mat n'est pas traversant, parce qu'il a une grande liberté de mouvement qui lui permet de prendre ou perdre de la quête sans soucis.

On a pu, au départ, voir le piano se soulever!!! On a donc mouflé la drisse, et le problème des tensions est résolu. Cette force transposée à ton bateau risque d'être déstructrice..je crois. (En fait, j'ai posé la question à un qui sait pour vérifier et il pense ça aussi)

Par ailleurs, même si un tourmentin c'est pas très grand, il faudra l'afaler très vite. En plus du problème des fortes tractions évoqué, comme il n'y a pas de mousquetons, la voile se barre! Nous on met symboliquement des mousquetons sur notre etai décoratif, pour éviter que j'ai à aller chercher le génois à la nage (idem, surprise de la mise en oeuvre de la méthode..)

voici donc mes craintes, qui portent surtout sur les tensions appliquées à ton réa et ton mat. Suis je trop flippée ?

12 avr. 202012 avr. 2020
0

si la drisse qui sert au TMT vient de la tête de mat ,tu n'arriveras jamais à la hisser correctement
par contre avec le hale haut de tangon ,ça peut fonctionner ,mais il faut mettre une trompette sous la boite à réa si on ne veut pas sectionner la drisse .d'accord avec BS13
alain

12 avr. 202016 juin 2020
0

Alain, je n'avais pas tout dit, et ça fait un bail que j'ai installé cet étai largable. Voici un petit croquis pour expliquer le montage.
Il va sans dire que j'ai expérimenté le système, soit avec le tourmentin avec des conditions de nav limites, soit avec mon foc de route pour de longs bords de près par vent frais.

12 avr. 2020
0

c'est un 38 pieds qui ne supportera pas un bricolage ,le système acmo est parfait ,même le stockage de l'étai sur le poste de repos fonctionne bien .par contre on peut mettre deux estropes de longueur différentes suivant les voiles que l'on veut envoyer avec des points d'amures différents .
on peut endrailler la voile en pied de mat dans son sac avec la drisse et les écoutes à poste ,il suffit pour l'établir d'amener le croc pélican sur l'estrope et le le frapper ,
on revient dans le cokpit pour hisser ,ne pas oublier d'amarrer le sac ou alors il faut en avoir plusieurs
alain

13 avr. 2020
0

Là tu trouveras un exemple et en avant-dernière image tu verras de quoi parle le chat dans ses explications

liberty2.e-monsite.com[...]le.html

13 avr. 2020
0

le système acmo n'est pas avec un palan mais un croc pélican que l'on règle une fois pour toutes la tension est réglée sur le poste de repos et sur l'estrope de manière correcte dans les deux cas ,ç'est pour ça que je n'aime pas les ridoirs à volant ,on ne sait jamais si c'est bon ou top mou ou top tendu .
par contre il ne faut pas que l'étai larguable soit trop près du génois enroule on risque de faire du macramé dedans avec les mousquetons du solent sur un 38 pieds, 1m en arrière de l'étai en bas ,ça ne gène pas .
quand à jeec qu'il fasse attention il n'y a pas de cardan en haut risque de cassure des brins à l'embout manuel .
alain

13 avr. 2020
0

Merci pour tes conseils. Je suis monté là haut il y a un an environ, tout était en ordre...

13 avr. 2020
0

@Fritz-the-cat,
J'ai un ridoir avec volant mais chez les ships, il est toujours donné pour un ridoir de pataras.
J'ai aussi lu ton avis quant à son utilisation pour un étais largable mais vu le prix investi et le mal que j'ai eu a en trouvé un d'occase ici en NC, penses-tu que ce soit rédhibitoire et que je doive m'en passer, stp?

13 avr. 2020
0

Bonjour penduick33,

rien ne t' empêche de faire un repère sur ton ridoir à volant une fois trouvé le bon réglage.

Gorlann

13 avr. 2020
0

la cadène très chère en 2 parties dont parle capucin coute ……….. dans les 40 euros
c'est très bon marché pour être sur du coup
cette cadène tiens car elle est bloquée à l'intérieur du mat, on peut la riveter en plus.
tout autre solution rivetée ou boulonnée me parait dangereuse, même avec contre plaque

13 avr. 2020
0

@ capucin et non pas à geek je me suis trompé de destinataire .
montage pas bon du tout ,
la fixation ne doit pas être en extérieur mais en intérieur ,il faut la rentrer en deux parties dans une fente pratiquée dans le mat
et on la rivette après .
le sertissage manuel n'est pas sur cardan .
je ne vois pas la drisse pour hisser la voile ,
ça c'est la haut ,comment est le bas ?
alain

13 avr. 2020
0

Voici le lien vers la ferrure d'étai vendue par Cape Mustang. A vue de pif un peu meilleure que la Wichard que l'on trouve chez les ship. Elle est munie d'une contreplaque à poser à l'extérieur du mât. A monter à mon avis en intercalant des feuilles de teflon entre le mât et la ferrure et entre le mât et la contreplaque.

www.ebay.fr[...]9420554

13 avr. 2020
0

Top ce truc!

13 avr. 2020
0

Pour la boîte à réa pour la drisse de tourmentin, quelqu'un en a-t-il déjà installé une lui-même ? Un conseil quand au choix du modèle ? Distance minimale entre la boite à réa et la ferrure d'étai largable ? Des photos ?

J'ai l'impression que le plus souvent les installations sont faites avec une poulie sur la ferrure et la drisse reste donc le long du mât mais pour mon install je préférais passer la drisse dans le mât.

13 avr. 2020
0

10 cm sous la ferrure ça suffit ,la ferrure de cap mustang ,ils n'ont jamais dû la monter avec la courbure du mat la contre plaque extérieure ne sera pas assez large, une fois cintrée ,et les vis btr filetées nez servent à rien ,si la fente est bien réalisée une fois que la ferrure est rentrée ,
4 rivets pops suffisent à la maintenir une fois que les deux boulons pour les réunir sont posés .
par contre pour le perçage il faut bien appréhender le cintrage pour tomber en face .
alain

13 avr. 2020
0

Ok, merci pour les 10cm.
Pas encore reçue mais j'ai déjà commandé la ferrure Cape Mustang. Les trous de la contreplaque sont oblongs donc je pense étudiés pour compenser le cintrage.

13 avr. 2020
0

L'ai commandé aussi du coup :-)

04 mai 202004 mai 2020
0

Là tu trouveras un exemple et en avant-dernière image tu verras de quoi parle le chat dans ses explications

liberty2.e-monsite.com[...]le.html

Ce qu'il faudrait m'expliquer puisqu'il y a plein de puristes des Glenans ici.
Comment peut-on dire aux gens de positionner un étai,largable ou pas, juste derrière l'étai principal pour porter une voile de gros temps???
Pour moi qui dit réduction de voilure dit recentrage du centre de poussée vélique donc la logique voudrait que l'on installe l'étai plus en arrière.
Mon enrouleur de trinquette est installé derrière la baille à mouillage ce que je trouve pas mal.

04 mai 2020
-1

C'est aussi ce raisonnement qui m'incite à mettre la cadène sur la cloison arrière de la baille à mouillage.
Par contre effectivement je me demande comment vont tomber les écoutes par rapport aux haubans. Est-ce qu'il est envisageable avec une trinquette, suivant l'allure, de changer le passage des écoutes à l'intérieur des haubans ou à l'extérieur. A l'intérieur pour garder un angle d'incidence correct pour remonter au vent, et à l'extérieur au largue.

04 mai 2020
0

Oui c’est possible. Sur mon Dufour 34, les écoutes de génois passent à l’extérieur et pour la trinquette elles passent à l’intérieur. La trinquette n’a pas de recouvrement donc ça fonctionne. Idem pour un Solent.
Pour l’accroche de l’étai j’ai une pièce Inox qui s’insère dans le mât sous la drisse de spi.
J’essaie de trouver une photo..

04 mai 2020
0

Voilà la pièce. L’étai textile est épissé dessus.
www.seldenmast.com[...]es.html

Côté pont il y a une cadène d’origine derrière la baille à mouillage.

04 mai 2020
0

Merci Solent !
Encore une question, du coup tu utilises le même rail d'écoute pour les deux voiles ? Tu as deux chariots sur chaque rail ou tu t'en sors avec les deux écoutes dans chaque chariot ?

04 mai 2020
0

Les deux écoutes passent dans le même chariot en diam 8 et même 10. Le réa est assez large.

04 mai 2020
0

@Fabien : on a ce même problème de désir d'un passage différent des écoutes de trinquette pour le près ou des allures plus abattues. On les aime entre les haubans pour le près, et en dehors sinon. Pour l'instant pas de solution trouvée si ce n'est de choisir en fonction de l'allure prévue. Ça fait déjà l'écoute de génois + celle du solent dans l'avale tout du chariot, une 3ème ne passera pas... On peut à la rigueur enlever l'écoute de génois, et passer une 2ème écoute pour la trinquette avec le chemin adéquat si on change d'allure. Il faut tester ce qui passe sur ton chariot.
Comme je ne connais pas ton bateau je ne sais pas si cela serait nécessaire pour toi, mais c'est une solution envisageable quand on supporte mal le ragage et que l'on veut des axes de traction satisfaisants.

Pour le point d'ancrage de l'étai volant et du point d'amure sur le pont, faut faire solide, ça va tirer...

05 mai 2020
0

Merci à tous les deux pour ces précieuses infos pratiques !

28 oct. 202028 oct. 2020
0

Voici quelques photos. Le mien est 40cm en dessous de l'enrouleur sur le mât et autant en arrière de la reprise sur le pont.
La reprise d'effort est dans la baille à mouillage qui est reprise sur l'étrave.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (198)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021