étai largable

De quel système disposez-vous sur votre boat, pour fixer votre étai largable à l'avant, lorsqu'il supporte un solent par exemple ?

L'équipage
30 mai 2006
30 mai 2006
0

j'ai opté pour
un tirant en inox boulonné à travers l'étrave + contreplaque costaude (en inox aussi).

C'est simple et solide.

Le boulonnage se fait dans la baille à mouillage : pas de problème pour une infiltration.

L'étai est frappé via un ridoir "pélican" acheté d'occase.

30 mai 2006
0

idem que Swanee, sur un Sun legende.
Seul le ridoir pélican me parait "rude" pour étarquer convenablement le faux étai .
je songe à un palan en vectra : des expériences ?

01 juin 2006
0

Oui, l'oeil du palan, sous l'émerillon
qui m'a laché dans le baston à 300 m des cailloux.
Faut pas plaisanter avec ce truc là. Ca tire très fort dans les rafales.

Si j'avais pas eu un moteur, j'étais bon pour le bain dans les vagues au milieu des rochers et quant au bateau...

30 mai 2006
0

mon étai largable
est également frappé grâce à un ridoir pélican, système très pratique au demeurant....et je cherche donc une bonne solution pour l'avant...

0

personnellement
le frapper à l'avant n'est pas le problème, c'est le ranger hors du chemin sans qu'il batte qui me tue quand je ne l'utilise pas
:-(

30 mai 2006
0

c'est pas le problème ?
...mais c'est ma question ! ;-)

0

oh, pour l'avant
je rève d'un croc pélican.
en attendant, je survis avec le système de l'ancien proprio: dévissage total du ridoir, pour refixer, une garcette et essayer de rebrancher le ridoir, pas folichon si ça bouge... vraiment pas un bon plan
;-)

30 mai 200616 juin 2020
0

la cadène de l'avant
est fixée sur le pont, et reprise sur une contre plaque à l'étrave via un ridoir dans le bac à chaine

30 mai 200616 juin 2020
0

*
j'ai ce système fait par acmo et il fonctionne correctement

il nécéssite juste d'un bon réglage de la longueur -on ne le fait que lors de la première installation-, car si on tend trop l'étai largable, l?ètai avant avec tout le génois enroulé commence à osciller dans tous les sens et ce n'est vraiment pas bon

j'avais pensé le remplacer par un palan, mais quand on va voir le prix de poulies qui doivent tenir qques tonnes on perd vite l'envie

30 mai 2006
0

Tres bon système roberto
Tres bon système roberto
En plus avec deux estropes differentes (une à l'avant, une en pieds de mat), pas de problème pour ranger l'etai. Et en plus, ça fait un appui suplementaire quand on est au pied de mat.

Allez juste histoire de critiquer:
-quand ça remue et qu'on essaie de mettre en place l'etai largable, il n'est pas toujours facile de mettre bout à bout estrope et etai du fait des mouvement du mat et de la faible ampltitude du mecanise de serrage.
-avec certaines voiles, comme le ridoir prend pas mal de place, il est difficile de clipser les premiers mousquettons
-attention au serrage des contre ecrous, mon ridoir un jour est passer à l'eau, pas bon pour le portefeuille...

30 mai 2006
0

Oui, c'est ça
L'estrope à l'etrave fait une bonne soixantaine de cm contre une dizaine au pied de mat, ce qui explique egalement les difficultés pour fixer les dernier mousquettons de la voile.

0

dis marsu...
et le mou de l'étai en pied de mat, comment le reprends-tu?
ou alors l'estrope à l'étrave est vachement longue?

30 mai 2006
0

precision
l'estrope d'etrave ne gene pas quand elle ne sert pas car elle se met naturellement le long du rail de fargue

30 mai 2006
0

Pour moi
C'est un croc pélican avec un ridoir à volant relié à l'étai par un axe (comme ça je peux le démonter et ranger le ridoir dans un coffre quand je ne l'utilise pas et je frappe l'étai avec les haubans). Quand à la cadène sur laquelle est reprit le croc pélican, elle est reliée dessous via un cable et un ridoir à l'étrave. Je peux envoyer des photos si vous souhaitez.

30 mai 2006
0

oui, merci d'avance
pour les photos proposées.. :-)

30 mai 2006
0

detail
un croc pelican comme roberto, et l'estrope est faite avec une petite longeur de hauban de 8, terminée par un T serti coté voile (adapté au croc pelican), traversant la piece d'étrave et relié à un ecrou/oeil sur un boulon de ferrure d'étai, dans la baille

ça élimine la cadene

la liaison a l'oeil est faite actuellement avec une cosse et des serre cables, mais il est impossible de regler la longueur finement, donc je mettrais un jour un ridoir..

30 mai 2006
0

Frappé sur la ferrure d'etrave
Après moultes reflexions hivernales, le choix a été de frapper l'étai largable sur la ferrure d'etrave, donc juste derriere l'etai fixe avec enrouleur. C'est un peu genant pour l'etarquage (à chaque tour il faut replier la poignee du ridoir) mais ça le fait. A priori pas de frottement avec le génois enroulé (un peu juste tout de même).

Quand il n'est pas en usage, l'etai est frappé sur la cadene de hauban avec un sandow pour rattraper le mou le long du mat.

J'avais aussi etudier la solution palan mais financierement il n'y avait pas de gain, mais bien un cout supplémentaire, et en plus il fallait renvoyer l'etarquage du palan à un winch ; donc intérêt a priori limité.

Et je confirme, après test le we dernier : tirer des bords à 20, 25 nds vent contre courrant en Manche (du côté des 7 îles et Triagoz), ça le fait sans problème sous solent alors qu'avec le génois enroulé, c'était plantage de pieux assuré : vive l'étai largable !!

30 mai 2006
0

Rangement
Lorsqu'il n'est pas à poste, comment le "frappes" tu dans les haubans ?

Merci

01 juin 2006
0

Au repos
CEla ne tape pas trop contre tes barres de flèches ?

31 mai 2006
0

avec un petit palan
j'ai un petit palan 3 bins.

01 juin 2006
0

en effet
la première fois ça touchait, mais j'ai changé le bout du palan (j'ai mis du spectra) et maintenant ça va.

30 mai 2006
0

Ridoir pelican
Le système de fixation est un ridoir pelican à poignée (wichard pour pas le nommer)qui reste en permanence fixé à l'étai largable et donc qui est amurré sur la cadene de hauban, lorsque l'étai n'est pas en usage.

31 mai 2006
0

deux T
un T au bout de l'estrope
un T accroché a une cadene de galhauban

seul pb, le reglage des deux pour avoir la tension correcte sans bricoler le ridoir du pélican

31 mai 200616 juin 2020
0

voilà les photos!
la première, la cadène sur laquelle est reprit le volant est rélié via un cable avec ridoir jusqu'à l'étrave.

31 mai 200616 juin 2020
0

une deuxième
on voit le morceau complet que je démonte, ensuite j'ai un petit palan 3 brins qui me permet de le reprendre prés des haubans. Sur mon tourmentin je n'ai pas de mousqueton au niveau de l'axe.

01 juin 2006
-1

ça depends
du point de ferrure au mat
à moins de 50cm de la tête de mat , pas besoin de bastaques
prés de la 1ere barre de fléche, bastaque impérative

(ou fausses bastaques fixes si on veut étre simple, mais ça limite la gv au portant)

01 juin 2006
-1

plus précisément
je suppose le gréement usuel à deux barres de flèches: les bas-hauban ne retiennent que le point au tiers et l'étai largable ou le bas étai est largement au dessus, en général a la deuxieme barre, et là rien ne retient le mat vers l'arriere.

Pour un gréement a une barre de flèche, on a pu voir des bas étais montés sans bastaques un peu au dessus , comme sur le réve d'antilles par exemple.ça dépends si le profil de mat est "fort"

rien ne vaut le tome 3 du "gutelle" pour analyser son haubannage!

07 juin 2006
0

Les pros sont toujours hésitant sur la question
quand je me suis posé la question des bastaques, j'ai eu 50% de réponse "il en faut" et 50% de réponse "pas besoin car gréement poussant"

Donc tant pis j'en ai mis. Puis je me suis rendu compte que ça servait pas mal aussi pour pas que le mat pompe. Je me suis dit qu'au moins c'était quand même de l'argent pas complètement dépensé pour rien. Puis un matelot a mis sur le site un excellent document de Selden qui recommande d'en utiliser dès que le point de capelage de l'étai se situe à plus de 8 ou 12% (je ne sais plus exactement) de la longueur du mat. J'étais à presque 20%, l'argent n'a surement pas été dépensé pour rien .....

On doit pouvoir retrouver le pdf de Selden (un manual de réglage du gréement très bien fait) dans le site hisse et oh, en tout cas il est sur le site de Selden (en français en plus !)

31 mai 2006
0

en complément du ridoir pélican
avec ou sans bastaques?

01 juin 2006
0

Sauf si t'as des bas haubans
qui ont suffisament de pied vers l'arrière. Non ?

01 juin 2006
0

d'accord
mais on risque tout de même de flamber le mât, non?
Je pense que les bastaques sont certes encombrantes mais sécurisante même sur des gréments à barres de flèches poussantes.

07 juin 2006
0

étai largable/ avec ou sans bastaques
Merci pour vos précisions, à savoir pas besoin de bastaque si point d'ancrage de l'étai largable à moins de 50cm de la tête de mât, mais on vient de me dire que si c'est un gréement à 2 étages de barre de flèche poussantes, pas besoin de bastaque même si le point d'ancrage de l'étai largable est à plus d'un mètre de la tête de mât...
Qui a raison? même les pros semblent hésitant sur la question...

07 juin 2006
0

manuel SELDEN
très intéressant en effet , il est là :

www.seldenmast.com[...]oad.cfm

03 juin 200616 juin 2020
0

Moi j'ai ça à l'avant,
et ça me plaît qu'à moitié.

08 juin 2006
0

logique des bastaques..
l'étai largable, ou le bas étai fixe tirent vers l'avant trés fort, donc:
si on le place prés d'un point du mat bien retenu vers l'arrière, comme les points de barre de flèche avec bas haubans arriere , ou type poussante, c'est déjà bien, a condition que cet effort rentre dans la plage prévue: méme poussantes l'effort d'un bas étai est rarement prévu, il serait donc logique dans ce cas de renforcer l'existant sans ajouter des bastaques.

si cet étai tire entre les deux étages de barres de flèches, il cintre le mat ,et seul un renforcement du profil ou des bastaques peuvent y remèdier

mais trés prés de la tete ou des deux tiers , cette flexion du mat est faible (mais jamais nulle)

09 juin 2006
0

ce sujet m'empêche presque de dormir depuis des années
j'ai un étai larguable, trés bas sur le mât (au moins 1m sous l'étai) 1 étage de barres de flèche et pas de bastaques.(Certains avaient d'ailleurs noté ce détail sur la vidéo que j'avais diffusé ya qqes mois) et je ne parviens pas à me décider d'ajouter des bastaques car je n'envisage pas de l'utiliser autrement que dans des situations exceptionnelles, c'est à dire pas souvent.
Est-ce que quelques heures dans l'année sous trinquette ou tourmentin justifient l'installation de cet équipement ?
Je n'attend pas de réponse formelle à ma question, mais je tenais à vous faire part de mes préoccupations.

:reflechi:

09 juin 2006
0

quelques heures
ou quelques mois ça ne change rien: c'est l'effort maxi instantané dans un sale coup qui compte
Il faut faire un calcul de moment fléchissant entre la traction de l'étai largable , et celle du pataras. en fonction du profil

pour etre pessimiste compter l'effort égal a la rupture des haubans : 4T en d8

c'est pareil qu'un gréement 7/8: le haut du mat se cintre un peu.

ceci dit les "reve d'antille" ont un faux étai a 2m au dessus de la barre de fleche sans bastaques je crois, et trés peu ont dématé (demande a maraudeur)

08 jan. 2007
0

Vous y croyez vraiment à l’étai largable ?

Chaque kilo de tension donné à l’étai largable se fait au détriment de l’enrouleur.
Ou alors, il faut doubler la tension du pataras qui n’est peut-être pas conçu pour.

Vous vous retrouvez donc avec 2 étais à moitié tendus. Au mieux, le foc de brise n’est pas suffisamment plat, au pire, si on augmente la tension de l’étai largable, c’est l’enrouleur alourdi par le génois qui se promène et fatigue l’étai principal.

Je me pose donc la question suivante. L’étai largable est sûrement utile en Med où les changements de temps son brutaux, et la mer rapidement éprouvante.

Mais en atlantique, on a le temps de s’organiser. Quand le vent monte à 25 – 30 nœuds, la mer n’est pas mauvaise. On peut enlever le génois de l’enrouleur et le remplacer par un foc. Il bénéficie alors d’un étai bien tendu. Si le vent monte encore, le foc est ensuite plus facile à enlever pour passer au tourmentin.

Quand j’ai lu l’article sur les étais largables, je me suis dit qu’il m’en fallait un.
Mais le temps de réfléchir à sa réalisation j’ai lu autre chose qui me parait sensé : « en hauturier, sur une unité modeste, la surface du génois ne justifie pas un étai de trinquette ou un étai largable ».

Vous en pensez quoi ?

08 jan. 2007
0

t'as deja change ta voile quand ca bouge bien ?
sur mon ex sun light, c'etait tres dur de rehisser la voile (et pas tjs tres facile de l'affaler...).
Y'a que sur les boats avec enrouleurs harken que je n'ai pas remarque ce probleme.
en +, le bateau n'est pas appuye sous voile quand tu fais le chgt, alors qu'avec l'etai largable, tu as encore le genoi : bon appuis du bateau et bone protection pour toi.

pour la tension de l'etai largable, pas de gros soucis si tu as un patara reglable, tu le detend, met en place l'etai et reprend le patara. OK, la tension n'est pas parfaite et l'enrouleur n'est pas sous forte tension, mais reste correctement maintenu (quand c'est vraiment fort, il fait un peu la gueule mais sans effort dessus)

J'ai eu un ridoir volant avec pelic sur un etai textile. Tres pratique a mettre en place (mais l'etai textile ne m'a pas convaincu. a casser la 2eme saison. changer gratuitement par le fournisseur qui m'a dit que c'etait un defaut de fabrication, qu'il n'y avait pas d eprblm a utilsiser ca avec des mousquetons, pas convaincu...). J'ai maintenant un systeme avec 2 estropes et cable acier (en tete d emat pour eviter les bastaques). et sans reglage. moins bien : ce n'est en effet pas facile de mettre l'estrope en place quand ca bouge.

08 jan. 2007
0

idem
pour moi, il me faut un petit quart d'heure pour affaler seul mon génois de 50 m² à quai et sans vent et une bonne demi-heure pour le monter; je n'imagine pas changer de voile en route et pour le rentrer et le plier ce serait une galère.
donc c'est un larguable ou rien!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (143)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021