étai cassé

Bonjour
J'ai un étai cassé dans un enrouleur, dont il manque un morceau... ce qui ne me permet pas de connaitre sa longueur. Quelle est la meilleure méthode ?
1) pythagore avec hauteur du mat et distance horizontale du pied de mat à la fixation
2) mesure de la longueur de l'enrouleur + xxx ?
Mon bateau est un first 25 de 1981.
Merci !
Michel

L'équipage
29 juin 2013
29 juin 2013
0

Vous pourriez commencer par demander chez Bénéteau (bon sur un First 25, vu l'âge on est pas sûr que le mat n'a pas été changé).

On peut aussi aller espionner :heu: sur un autre First 25 en mesurant la longueur de l'étai et sa longueur de mat avec la drisse de spi, puis voir si c'est cohérent avec le mat que vous avez sur votre bateau.

La longueur d'un étai au centimètre près n'est pas trop critique, elle s'adaptera avec un ridoir à lattes en inox.

29 juin 2013
0

chez Beneteau ils ne répondent pas aux questions techniques ils renvoient sur le réseau commercial. Et Comme vous dites vu l'age du bateau... Trouver un autre first 25 oui j'y ai pensé, mais pas trouvé dans le port de Hyères, c'est surement la meilleure méthode en vérifiant la hauteur du mat !
J'espère que quelqu'un va se signaler ( hyeres , lavandou, la seyne, toulon, Marseille tout est bon ! ;-)
Michel

29 juin 2013
0

on met une drisse tendue avec la ferrure détrave et on mesure avec un décamètre
et picetout
alain

29 juin 2013
0

oui ça c'est quand on a maté, dans mon cas le mat est posé sur le bateau dans un stationnement à terre...

30 juin 2013
0

le first 25 est un bateau de grande série et ils n'en manque pas sur les ports !
prendre une mesure au décamètre sur deux first 25 différents pour valider une longueur et faire ,faire un étai avec un ridoir ouvert/ mi-cage .
pour avoir une marge de réglage de quête .et de longueur ... et le tour est joué !

30 juin 2013
0

Pas de possibilité de prendre un étai un peu "trop long " et de faire sertir l'embout un fois le mat remonté en ayant enlever la longueur en trop?

30 juin 2013
0

euh je ne comprends pas bien. Si je fais faire un etai trop long, comment le mat va-t-il tenir ? Dans les devis que je fais en ligne il faut donner les deux types de terminaisons . Une fois le cable fini je ne vois pas comment le modifier ?

30 juin 2013
0

En connaissant la position du mat sur le voilier par rapport à la ferrure d'étrave et connaissant la longueur du mât, on peut connaitre la longueur de l'étai. C = racine carré de A2 =B2
C = longueur de l'étai
A = distance mat/ étrave
B = longueur du mat
Espérant vous êtres utile
Cordialement

30 juin 2013
0

C = racine carrée de A2 + B2... si mes souvenirs de calcul de l'hypoténuse sont encore d'actualité. :reflechi:

30 juin 2013
2

sauf que le pied de mât n'est pas à la hauteur du bas de l'étai ...

01 juil. 2013
0

et que le mat n'est pas forcement vertical (quête) :heu:

01 juil. 2013
0

Bref, nous ne sommes pas sur un triangle rectangle...

01 juil. 201301 juil. 2013
0

On peut aussi faire sertir l'embout qui va bien côté mat, et couper le câble à besoin sur l'autre bout, puis sertir un embout Northman.

Exemple : www.bigship.com[...]man-5mm

Du coup la longueur exacte devient un peu secondaire, on rajuste in situ.

Enfin il ne faut pas se louper quand on coupe.

J'ai souvent entendu dire :

"ça fait trois fois que je coupe, et c'est encore trop court." :mdr:

01 juil. 2013
0

Bien vérifier la marque du mat pour s'assurer que si il a été changé c'est le même que l'original.
-soit appeler beneteau pour connaître la longueur (aller voir un concessionnaire il donnera au pire un numéro de téléphone s'il ne le fait pas lui même).
-soit aller mesurer sur un autre first équivalent en demandant gentiment.
-appeler un voilier pour lui poser la question, si le mat est le même il devrait avoir ça dans ses archives.

Le tout est de bien s'assurer de la marque et hauteur correspondent bien à celui d'origine.

Good luck.

01 juil. 2013
1

Franchement y a des fois ou je comprend pas ...
tu vas chez l'homme de l'art et il se demerde c'est son boulot ...
ça va te couter une centaine d'euros de plus pour la pose, mais tu ne prends pas de risque et aura un resultat satisfaisant.

01 juil. 2013
2

Il y a plus de plaisanciers peu fortunés, pour lesquels une centaine d'€uros est une somme importante (ça fait presque 700 balles dans notre ancienne monnaie, faut pas l'oublier), que de plaisanciers "Golden Boys". ;-)

Sur un bateau, le "do it yourself", n'est donc pas totalement stupide, d'autant plus que c'est pédagogique.

A partir du moment où est sorti du port, il n'y a pas d'aire d'arrêt d'urgence pour appeler une dépanneuse, donc "savoir faire" peut-être utile aussi.

Mais chacun voit en fonction de ses moyens et de son habileté.
:-)

01 juil. 2013
1

Pour le faire soi-même, remâter avec une drisse comme étai et effectuer la mesure , comme l'a dit 60nora plus haut. :reflechi:

Après, il faudra monter en haut du mât pour installer l'étai :heu:

01 juil. 2013
0

"DO it yourself" si c'est pour commander un cable en ligne qui est bien souvent plus cher que chez le gréeurs du coin, auquel s'ajoute des frais de port, plus le risque de se planter ...
chacun voit l'économie ou il veut mais là suis sceptique.

01 juil. 2013
0

La question est de trouver la longueur de l'étai. Je n'ai pas dit qui doit monter la haut. :heu: :blabla:

La solution la plus simple c'est de poser le problème au gréeur dont c'est le métier et qui se dem...de. :-p

01 juil. 2013
0

Personnellement je ne prends pas ça sur le Net (d'ailleurs je n'ai quasiment jamais rien acheté sur le Web, je préfère voir physiquement ce que j'achète, c'est ringard, mais on ne se refait pas).

Pour les câbles, je vais chez un grossiste en quincaillerie boulonnerie industrielles, qui fait des élingues pour l'industrie près de chez moi. Ils ont des catalogues avec tous les embouts possibles et imaginables, dans toutes variétés de métaux, même les embouts dont les parties filetées ne sont plus standard (exemple : vieux ridoirs à cages).

Un gréement dormant complet, m'a coûté moins que moitié prix du devis que j'avais chez un pro spécialisé plaisance, il a fallut le monter soi-même, cala va de soi.

A noter néanmoins, que pour les particuliers, dans ce genre de boites il y a des frais de facturation (ne pas l'oublier) quand on paye comptant et qu'on n'a pas de compte chez eux.

Cela sans compter des délais de mise à disposition très courts (moins d'une semaine, le plus souvent 2 à 3 jours, parfois en quelques minutes si le sertisseur a du temps libre).

Et si on doit rajuster, dans un délai raisonnable, la MO est souvent gratuite, on ne paye que le nouvel embout à sertir, et on peut expliquer ce qu'on veut à un spécialiste, pas à une machine.

D'autre part ce genre de boite vend l'outillage qui va avec ses produits, Exemple : mèches au cobalt à l'unité, avec l'angle de coupe qui va bien, qui ne sont absolument pas comparables avec ce qu'on trouve pour le grand public.

Bon faut éviter, comme partout, de faire le grincheux, ces industriels n'ont pas vraiment l'usage d'une clientèle de particuliers.
:-)

01 juil. 2013
0

Il est où ton grossiste en quincaillerie boulonnerie industrielle?

j'ai jamais entendu parler de " ce genre de boîte".

merci d'éclairer ma, notre lanterne

01 juil. 2013
0

POur info - faisant du gréement je peux te dire que les embouts batiments que l'on utilise pour du garde corps, déco, etc .. n'ont rien a voir en cout ni en fiabilité avec les embouts "marine" de qualité Selden, Acmo, etc ...
l'écart de prix peut aller de 1 à 10 pour des embouts d'apparence identique.
Mais quand tu vois que parfois les embouts gamme déco cassent au sertissage - tu n'as pas envie de les utiliser pur tenir un mât.

De nouveau attention au fausse économie.

02 juil. 2013
0

Les boites de quincaillerie industrielle, n'ont rien avoir avec les boites de quincaillerie d’ameublement et de bâtiment.

Ce n'est déjà pas le même classement "NAF" et encore moins le même code "APE".

Je ne ferais pas de PUB, pour ne pas nuire aux gréeurs, accastilleurs et maitres voiliers (sponsors du site, ne l'oublions pas), on en a souvent besoin et on est content de les trouver, mais tout le monde n'en a pas un près de chez lui.

Donc les "HEOnautes" dans le besoin, pourront consulter utilement les pages jaunes de leur région d'attache.

C'est par hasard que je suis tombé chez eux, et non pour les prix pratiqués, (pour l'anecdote) :

après devis, pour mon gréement dormant (déjà quelques années), il devait voyager je ne sais où, pour façon identique, avec des aléas de façonnage qu'on peut difficilement expliquer sur un bon de commande, du genre "Bastaque tribord un peu plus courte", "bastaque bâbord à l'identique", "bas hauban bâbord comme-ci", "étai avec tel oeillet", etc...

Ca m'a chagriné, et je m'en suis ouvert à mon ship chandler favori (un indépendant) qui n'assurait pas de prestation gréement dormant ou sertissage, mais qui vendait néanmoins la visserie à la pièce (pour la petite histoire). Il m'a dit : "tu vas là et là de ma part".

Pour la prestation, j'ai absolument toute confiance en des gens qui fabriquent des élingues et haubans pour des grues portuaires et des mats de charge de cargos de plus de 400 KN force.

Mais je précise, que ces industriels ne courent pas après une clientèle de particuliers, s'ils rendent le service, c'est par "pure charité humaine envers le marin amateur dans la détresse" :oups:

Bon il faut avouer aussi, que c'est assez chronophage de chercher. :heu:

01 juil. 2013
0

Dans le cas d'un triangle non-rectangle, grace à Al-Kashi, on peut comme même calculer la longueur de l'étai si on prend correctement la mesure de l'angle pont-mat.

étai=racine (mat²+pont² - 2xpontxmatxcos(pont-mat))

fr.wikipedia.org[...]l-Kashi

Je sais pas si la théorie est applicable en pratique

:litjournal:

01 juil. 2013
0

Bonjour

J' ai dû changer ma longueur d' étai car j' ai changé mon enrouleur et la fixation d' étai.Entre la dépose et la repose de l' étai, j'ai sécurisé avec deux drisses.
La longueur d' étai va dépendre de la quête, l' inclinaison du mât.
Mon humble avis, il est préférable d' effectuer un montage à blanc avec ton pataras.Tu pourras t' assurer que le montage paraît cohérent .Ne pas se fier à la longueur d' une drisse, l'allongement n' est pas négligeable, préférer un étai emprunté, ou du petit câble acier. En jouant du pataras, tu as la longueur mini et maxi de l' etai. Puis tu peux ajuster avec les lattes ridoir.

Bon courage

02 juil. 2013
0

que de trituration de cerveau pour un simple first 25 !!!!!
En mesurant tout simplement avec un décamètre lorsque le mat est en place tenu par une drisse ça le fait ....
Quand aux adepte de quincaillerie boulonnerie .... Je demande à voir ?
Qu'est ce que vous préférez ? Avoir des jambes en mousses ou des dents en bois ?

02 juil. 2013
0

la voile est un loisir qui coûte, on le sait
même si on n'est pas fortuné il y a des dépenses qui coûtent qu'il faut savoir faire, et dans ce cas la sécurité passe par un professionnel
d'autre part si l'étai casse on multiplie par 10 le coût plus
le désagrément de n $e pas naviguer pendant un certain temps

02 juil. 2013
0

Pour le coût du loisir, vous avez déjà comparé avec la maintenance, l'entretien, les frais de voyage et les frais de stationnement d'un Camping Car. :mdr:

Sans compter que le loisir "voileux" ne nécessite aucun permis. ;-)

"Tout loisir, coûte sans rien rapporter à son adepte", faut pas la perdre de vue. :reflechi:

On peut aussi comparer avec une cotisation pour aller soulever des haltères dans une salle glauque qui sent la sueur. :langue2:

02 juil. 2013
0

Je passe également, pour tout ce qui est accastillage métal (cable, cadènes, ridoires...) par une boite industrielle. Ce n'est pas moi qui suis titulaire du compte chez eux... Ce que je peux dire c'est que la qualité est largement comparables à nos "chères" marques et 5 à 10 fois mois chers. Je me demande si Selden et autres Arken, chez lesquels le moindre boulon coûte un bras ne se fournissent d'ailleurs pas en pièce détachée chez eux. En plus les produits son testés pour des efforts annoncés et c'est une boite française. :bravo:

02 juil. 2013
0

pour conclure si l'étai à rompu , le dormant de ce bateau est probablement d'origine et doit être remplacé .
donc ... direction la quincaillerie du coin et zou !
3 bouts de ficelles ,une poignée de clou , un coup de tournevis et 5 coup de marteaux , un coup de chiffon et c'est reparti pour 250 ans avec un first 25 fossilisé découvert par une équipe de paléontologue de la planète zorglub en l'an 6815 . le bateau ... bien que fossilisé à encore son mat debout avec son génois à poste ... c'est une chance inespéré de retrouver ainsi un vestige antique d'une civilisation disparue ....!

02 juil. 2013
0

quelle émotion de découvrir sur le capot moteur une trace de main dessinée au charbon de bois... heu, au cambouis.

02 juil. 2013
1

Pour les plaisanciers ayant souscrit une assurance "tous risques", bien vérifier que la police n'exige pas un gréement dormant de moins de 10 ans, avec justification par la facture.

02 juil. 2013
0

si il rapporte la satisfaction de faire ce que l'on a envie

02 juil. 2013
0

je vais dans le sens de Canardo. Que de complications pour pas grand chose. Montage a blanc avec les drisses en remplacement de l'étai. Décamètre ou simple drisse (pas un élastique...), pas besoin de tirer desssus, pour prendre les mesures en tenant compte de la hauteur de l'enrouleur et de la possibilité (importante) de réglage avec le cardan et les lattes à trous. Je l'ai déjà fait plusieurs fois et sans pb.

03 juil. 2013
0

Merci à tous !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (14)

Ile Grande août 2021

novembre 2021