Et l'hiver ils sont ou vos bateaux?

Question de novice, que faîtes vous de vos bateaux l'hiver. J'imagine que ceux qui ont une place au ponton l'y laisse dans l'eau, mais ceux qui ont une place dans un port d'échouage doivent-ils impérativement le ramener à terre? quelles sont les solutions d'hivernages?.Comment se manipule un voilier qui dépasse les normes routières 2.55m Michel:-)

L'équipage
04 sept. 2004
04 sept. 2004
0

ben moi
hello,
ben moi, vu que je sorts toute l'année mon canot reste bien sagement sur ses corps mort à l'echouage en haut de sa riviere, pret a partir des que l'envie m'en prend.
bon vent
jp

04 sept. 2004
0

Tout est dit
Sauf pour le hors normes routières: Là il faut prévoir le convoi exceptionnel ou le laisser dans l'eau.

04 sept. 200416 juin 2020
0

au sec
moi j'ai une place à l'année au ponton mais je le sors quand même l'hiver, je range soigneusement les voiles.
le bateau à 20 ans, aucune trace d'osmose, boiserie en parfait état, etc ...

ça se soigne ces jouets là !

04 sept. 2004
0

Ports à sec ?
Je peine à établir une liste exhaustive ( pages jaunes , bloc marine ou recherches sur gogol) des fournisseurs de places de stationnement à terre. Qui peut me donner un truc pour les localiser facilement ?

04 sept. 2004
0

Pour Michel Dupin!
Je ne connais pas ton niveau informatique aussi ne te fâche pas si tu sais déjà faire une recherche par thème: dans la barre de recherche Google tape
Bateaux (ports a sec)
J'ai trouvé pour toi: http:
et tu clic sur annuaire des marinas ou tu peut affiner ta recherche.Moi qui suis nouveau, je ne peux que te recommander de t'inscrire. C'est pas cher et ça rapporte un tas d'amis et de renseignements. Salut Michel

04 sept. 2004
0

Le mien
Hiver comme été est malheuseusement encore dans mon ordinateur :-(

04 sept. 2004
0

A J. Claude, moi itou
J'en suis à la prospection que choisir longueur, largeur,ponton, port à flot,combien ça coûte.D'aprés ta fiche tu es mon cadet de deux ans mais moi je dois encore trimer 5ans de plus. Quelle glère la vie si on m'avait dit à 20 ans qu'un jour je serait pressé d'être plus vieux pour enfin profiter de la vie...PFFFF... ;-)Salut Michel

04 sept. 2004
0

Moi aussi
Il y en a encore pour 5ans et après basta.....
le bateau hiverS comme étéS, il sera en mer ou au mouillage avec moi et ma chérie dedans. Ce sera du côté de Madagascar, les Tuamotu, la Barbade ou Chiloé je ne sais pas où avec précision mais je sais que ce sera pas au mouillage dans la rivière d'Etel :-D

04 sept. 2004
0

et quand t as pas de place
et bien tu faits comme Takari : du vagabondage portuaire, c est a dire tu passes ton temps à changer de place, soit dans le meme port, soit dans d autres ports ( pour trouver mieux moins cher )

Le coté chiant c est qu il faut etre sur place ou pas loin pour le deplacer quand il le faut, coté sympa les voisins que tu n aimes pas, tu ne les as pas tout le temps et en plus ca te fait rencontrer plein de monde.

Et quand tu n arrives pas à " boucher un trou " dans un port pendant quelques jours ou quelques semaines, ben t en profites pour le mettre au sec, remplacer tes vannes qui sont douteuses, refaire un antifouling, bricoler, et le faire reposer un peu ton compagnon d ecume...
tel est le programme de takari prochainement par exemple....

04 sept. 2004
0

un port à sec, c'est quoi?
je sais ce qu'est un port, c'est un endroit aménagé pour recevoir des bateaux à flot, pouvant découvrir à marée basse, mais c'est déjà limite pour un port

je sais aussi ce qu'est une zone technique: c'est un endroit à sec sur lequel on entrepose les bateaux sur des supports (appelés bers) au moyen d'engins de levage adaptés

mais un port à sec, je vois pas bien, sauf si c'est une zone technique rebaptisée pour augmenter les prix....

amicalement

04 sept. 2004
0

Mais c'est pour être moderne...
Chomeur = demandeur d'emploi...

Balayeur = technicien de surface...

Et bien sûr entrepot en zone technique = port à sec !

Et la liste est longue... :-D

04 sept. 2004
0

Hé ho, SCAF...
...OOOSSS..

Inscris-toi, ;-)
on t'a reconnu :-D

toujours aussi beau ton Attalia...

(moi, j'ai mis mon faux nez)

04 sept. 2004
0

Y'a quand même une nuance, je crois...
... qui n'est pas purement marketing.

La zone technique, habituellement, elle sert à sortir les bateaux pendant l'hiver (1 fois par an).

Le "port à sec" est destiné à stocker les bateaux entre chaque sortie, par exemple chaque week-end. J'imagine que l'organisation, les moyens de levage... et la tarification sont en conséquence.

04 sept. 2004
0

Bequillé sur une greve

Pour ma part je mets mon bateau (Deriveur) en hiver sur une greve bien abritée ainsi je bricole et il subit peu les coup de tabac possible.

04 sept. 2004
0

Au chantier, bien au sec
Pour ma part je mets mon mousquetaire-club bien au sec, au fin fond du hangar d'un chantier. ça me coute 35 € par mois mais il est bien a l'abri au sec.

05 sept. 2004
0

a hubert
j'ai bien compris ton distingo que je partage completement, mais un port, c'est avant tout, en tout cas pour moi, un lieu vivant avec des bateaux opérationnels qui peuvent larguer les amarres sans préavis alors que le "port a sec" ressemble plutot a un cimetière

mais je n'ignore pas bien sur que certains d'entre nous ont la malchance d'habiter loin de leur bateau, de ne pas avoir de temps et finalement ne viennent que quelques jours par an et souvent à la belle saison et dans ce cas, ce type de stockage est très interressant

mais celui qui peut avoir la chance de naviguer un peu n'importe quand n'a pas le meme interet

ce qui me gène surtout, c'est que tout le temps, il est affirmé que le "port a sec" est un vrai port et que ça peut résoudre le grand pb du manque de place

mais pour etre convaincu du contraire, il suffit de demander au gestionnaire d'un tel port une offre pour un bateau de 14 m avec 30 sorties/an

amicalement

05 sept. 2004
0

ports à sec
Il me semble que le "segment de marché" des ports à sec est plutôt les petites vedettes à moteur (qu'on peut empiler sur des étagères d'un coup de Fenwick) que les grandes unités de 14m...

Pour des bateaux de ce type, si vraiment la mise à l'eau peut se faire en 30 minutes sur préavis de 2h ou qqchose comme ça, ça paraît gérable, même pour des sorties à la journée hebdomadaires.

05 sept. 2004
0

Vécu ...
j'ai mon bateau (12 mètres) toute l'année dans un port à sec spécialement aménagé pour cela, plusieurs centaines de bateaux de 10 à 30 mètres (oui !) y sont pour leur plus grand bonheur et sécurité. Les manutentions sont faites avec très grand professionnaliste (travel lift jusqu'à 300 tonnes) , mais il est vrai que le personnel est très qualifié et que le jour ou le conducteur est absent et remplacé au pied levé on mesure à quel point la qualité des personnes est primordiale.

La mise à l'eau prend 1/2 heure, la mise à terre plus lavage et calage prend 1 à 2 heures.

Le coût est beaucoup moins élevé qu'à flot au même endroit. La somme du stationnement à terre plus les manutentions est environ égal à une place à flot dans la même région (PACA) avec 5 ou 6 mises à l'eau et sortie d'eau.

Le bateau ne vieillit pratiquement pas à terre.

Je crois que c'est en effet une bonne solution pour un pourcentage important de bateaux, pas pour tous bien entendu. En tout cas , l'endroit où je suis est très demandé, et s'est psécialisé dans cette manutention de "gros" avec toute l'infrastructure d'entretien aussi.

Robert.

05 sept. 2004
0

ok
on a eu le bateau des annees a sec pendant 11 mois par an, sur un chantier, et c'était parfait quand je bossais a 200km. depuis qu'on habite a coté, on a une place a flot (chance!), plus chere , mais avec un sentiment reconfortant d'avoir son bateau dans son cadre normal, pas entre des bers et des coques entassées..
bien sur il s'abime un peu plus coté parebattages, et attention aux coups de vent l'hiver.

si un port a sec existait comme robert , un peu moins cher, peut etre.. avec des manutentions rapides et sures , c'est le point clé: si on doit reserver la grue une semaine avant en été comme ici, tout l'avantage disparait.
et pas le grutage stress, avec chandeliers tordus et rayures sur la coque ,graisse des cables partout, sangle en plein sur l'helice...
et surtout une place a la journee possible avant le depart! car si on paye 30E le jour a l'eau apres chaque grutage en attendant que la tram se calme, le bilan global est maigre!

06 sept. 2004
0

Après un WE passé à souffler dans le biniou
Je précise ma question:
J'envisage d'acheter un bateau (8.5 à 9.5m)
Pour le trouver , pas de problème , suffit d'éplucher les annonces et d'un peu de bol
Pour le stationner, c'est quasi-impossible à flot , sauf à récupérer un emplacement cédé avec le boat, d'où surcoût important (et limite légal d'ailleurs).
Mais en fait, cette solution ne m'intéresse pas vraiment, car mon projet se limite à 4 semaines par an d'utilisation continue en été. Au fil des ans , j'envisage de stationner à terre dans un port différent chaque été : départ de méditerranée ( dpt 30 ou 34) arrivée en Europe du Nord d'ici quelques années(???).
Pour vérifier la viabilité du projet je recherche les places disponibles à terre et , si possible leur prix à l'année y compris la location éventuelle de ber etc etc ... N'en déplaise à Helpingu, gogol ne s'avère pas d'un grand secours de même que les pages jaunes ( surtout à l'étranger ;-) ) Pour connaître le secteur du 34, j'ai constaté que plusieurs solutions de stationnement à terre ne sont même pas mentionnées sur le net , d'où ma question : Existe - t'il un annuaire papier ou une solution quelconque pour obtenir la liste des professionnels qui offrent des services de stationnement à terre ?
PS : Je m'inscrirait quand j'aurai le bateau . Ceux qui m'ont déjà lu sur ce site penseront certainement que c'est pas demain la veille :-D

06 sept. 2004
0

Il me semble

Il me semble que tout chantier fait de l'hivernage.

Il y a-t'il des régions où même ces places à terre sont saturées ?

06 sept. 2004
0

Il arrive que ...
les places à terre dans les chantiers sont plus chères qu'à flot: un chantier a intérêt à garder ses places à terre pour les bateaux sur lesquels il a des travaux à faire, et pas pour du pur stationnement ! Donc ce sera pas cher si on a un tas d'heures de main d'oeuvre à sous traiter :-)

06 sept. 2004
0

remorque de chantier
Savez vous si il est possible de louer voir meme acheter une vielle remorque de chantier ?
Je vais sortir mon yacht cet hivers pour le mettre dans mon jardin mais il se trouve à 10 km du lieu de grutage donc je comptais faire ça moi meme avec mon tracteur...

si quelqu'un connais à coté d'arzal 56

06 sept. 2004
0

perso
en languedoc roussillon, les chantiers avec places a sec sont trés nombreux, et pratiquent a peu prés le prix moitié du prix du port a l'eau. Bien sur ils aiment bien qu'on achete en plus des trucs , mais ce n'est pas du tout imperatif.
certains ont douche et wc pour les clients, il y en a qui acceptent qu'on vive a bord qq temps, d'autres non.. aprés qq années on devient des potes, et ils te font un rabais de 10%, ce qui est rarement le cas avec les capitaineries (:&gt)

regarde les pages jaunes pour chaque port, demandes et compares.

exemple: krysber a leucate, 1000E par an pour un 12m ,ber inclus, douche wc, hors manutentions, electricité a payer si on couche a bord. (des potes)

autre exemple: xxx pas loin, pas de ber (les bateaux se cassent la gueule si ça piaule), pas de service, la gueule si on n'achete rien, etc...

Si on navigue 1 mois par an, c'est la solution ideale.

06 sept. 2004
0

michel dupin,
est tu sur que la location d'un bateau te couterai + cher que l'achat +l'assurance +le port +l'entretien + la dépréciation du capital ?

à voir....
amicalement

06 sept. 2004
0

Plutôt sur du contraire , mais:
La location pose quand même quelques problèmes incompatibles avec mon projet:
- retour à date définie
- celui-ci doit se faire impérativement au lieu de départ d'où limitation de la zone
- trouver à distance un loueur différent chaque année y compris dans des pays dont je ne parle pas la langue , le tout sans passer par des sociétés de loc (problème d'allergie)

A tout prendre , plutôt que la loc , je préfère continuer à naviguer en club

bon, on verra bien ...

06 sept. 2004
0

l'équation financière
Clairement, l'équation financière est en faveur de la location pour 3-4 semaines d'utilisation par an. Et en plus on navigue sur des bateaux récents, et dans différentes régions à chaque fois.

En revanche, le plaisir de posséder son propre bateau, de le connaître, de l'aménager, de l'améliorer, d'entretenir une relation avec lui, ça ne se met pas en équation...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (163)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021