et les bi quilles ! ? ! ?

Ceux que nos amis anblais appellent "twin bilge keels" ..
Pour ceux qui doiventx composer avec les maréres, les échouages, cela présentent un coté idéal non ?
Mis à part une vitesse (surface muolliée forte) un peu plus faible, pour le reste ! ! !

Des avis ?

L'équipage
21 sept. 2004
21 sept. 2004
0

Va sur le site du matelot Awen

home.nordnet.fr[...]ult.htm

Il a un bi-loup. Tu trouvera un comparatif avec 2 autres bateaux. Il se défend bien en vitesse.

21 sept. 2004
0

comparatif
V&V avait fait il y a a peu près un an un comparatif entre deux bateau de meme type.
l'un biquille, l'autre "monoquille".
si mes souvenirs sont bons, les différences de performances n'était pas grandes.
dd

21 sept. 200416 juin 2020
0

Un bon compromis...
Bien vu Basile et merci ;-)

Mais l'adresse www.awen.org[...] fonctionne aussi...;-)

Il y a eu un dossier assez complet sur le Surprise biquille vs le Surprise quillard qui a effectivement démontré le peu d'écart entre ces deux types d'appendice. (Sur le site précité, chapitre "notre voilier, rubrique "présentation", article "biquille vs quillard")

Pour se convaincre un peu plus (si besoin) de l'intérêt du biquille, il suffit de constater l'extraordinaire profusion de modèles biquilles actuellement proposés ou en cours d'élaboration...

Ceci étant, les biloups ne sont pas des Surprise, même si les plus récents se comportent plus qu'honorablement... Mais ils offrent une très grande habitabilité (pas de puits de dérive), une robustesse et un TE relativement faible.
C'est pour moi, un peu, le mouton à 5 pattes, bref un compromis qui me convient parfaitement...

Et puis, allez, soyons bêtifiant, quand je vois mon pépère sur ses deux quilles, je ne peux m'empêcher de fredonner la comptine sur les bateaux quizont des jambes quivont dans lo... :-D

Awen a été récemment vendu à qqu'un de très sympa, ce qui me permet de "continuer", en attendant plus grand... soupirs...

21 sept. 2004
0

Les nouveaus biquilles...
Un débat entre architectes navals, publié par Voiles et Voiliers il y a environ 2 ans faisait le point sur la question.
Il en ressortait que les biquilles dons les appendices avaient un grand allongement et un angle de fermeture vers l'avant de 3° avaient de performances sensiblement équivalentes à des monoquilles (vitesse, remontée au vent). Meilleurs exemples : Surprise et les RM.
Par contre les biquilles à quille longue, type Westerly ou Biloup sont relativement peu performants, lents et remontant assez mal.
J'ai pu comparer avec un voisin de ponton, à taille de bateau équivalente.
Tout dépend de ce que l'on recherche en fonction de son programme.
Quant à la réputation d'habitabilité des Biloups, je la crois très largement surfaite. Ce sont des bateaux particulièrement étroits relativement à leur longueur. De plus, il faut aimer l'esthétique des aménagements intérieurs taillés à la serpe. Un avantage, toutefois, ils sont relativement peu chers.

22 sept. 2004
0

Le loup qui a perdu sa queue dans un piège....
Quand il vous faut des biquilles à cause d'un port qui sèche, elles sont merveilleuses. Les biquilles donnent la possibilité des coûts de mouillage réduits à cause de ceci; on peut utiliser les endroits qui sont pas possibles pour les monoquilles. Ils se repandent partout --- là où il y a de grandes marées, des ports ensablés, et les vents forts. Mais regardons là où ces conditions n'existent pas (le Med, en été, peut-être?) , et le nombre de biquilles diminue vite. Pourquoi? Parce que les "petits" différences de performance sous voiles sont beaucoup plus remarquables quand il y a moins de vent, et il n'y a pas d'avantage si les biquilles ne sont pas nécessaires. La première question à se poser, c'est ça. Si oui, elles sont biens. Si non, elles sont moins biens.

22 sept. 2004
0

entre croire et voir...
ah les idées reçues...

Et heureux homme celui qui ne vérifie rien par lui-même (béati spiritu pauperes, etc...)

Pour résumer,
- les quilles des nouveaux Biloups présentent un pincement à l'avant formant un angle fermé, ce qui permet une remontée au près satisfaisante, nettement meilleure que bcp de DI. Mais comme c'est "politiquement incorrect" de critiquer les DI et comme c'est contre les idées reçues, on n'en parle pas.
Pour mieux se faire une idée, lire les différents articles publiés par L.N. sur ce sujet et les nouveaux Biloups en particulier...

  • quand j'observe un Biloup89, ou le nouveau 36, j'ai du mal à trouver une habitabilité équivalente dans des modèles de même taille. Je ne demande cependant qu'à visiter...

  • le prix ? c'est vrai qu'une coque plastique qui se déforme au premier baston mais coûte très cher, c'est mieux...!?! (je ne citerai pas ici de marque, mais un "beau 29 pieds", nettement plus cher que le biloup89, dont les cloisons se désolidarisent au grutage, ça ne me rassure pas...). Il suffit de discuter avec les transporteurs, combien de coques nues sont encore manipulables sans s'écraser sur elle-même ?
    Si les biloups sont lourds, c'est notamment dû à leur échantillonnage. Et cela prime par mauvais temps.
    Mais bon, si le prix plus cher est facteur de qualité (je ne parle pas des Najad, mais de la production moyenne actuelle), pourquoi pas, je n'ai pas vocation à convaincre qui que ce soit, n'étant en rien rétribué par le chantier Wrighton.
    Chacun a son critère du prix juste.

Arrêtons un peu les idées reçues. Les Biloups, comme je l'ai indiqué dans mon msg initial, ne sont certes pas des régatiers, mais n'ont plus rien à voir avec les Westerly et autres anciens biquilles.

La bonne question, c'est celle de PaulK, c'est le programme de nav'...

22 sept. 2004
0

justement les anciens Westerly ...
et avec un programme de nav :
* cotière en normandie (la traversée de la manche serait le grand max)=&gt confort.
* des marrées, des courants et des écluses à prendre avant qu'elles ferment, donc un "gros" moteur.( quand on a vu une fois un quillard allongé de tout son long à 100 m de l'écluse, on rigole d'abord .... puis beaucoup moins !!)
* peu de fond et du sable : l'oeil sur le profondimètre.

Alors les ancines Westerly type Centaur ... un bon choix ? !
:-p

22 sept. 200416 juin 2020
0

Westerly, oh oui...
J'ai posé mes quilles à Erquy avec comme voisin un Westerly.
Et bien, ses proprios étaient très heureux de leur compagnon. Et leur programme étaient exactement celui que tu décris, comme quoi...
Mais c'est vrai que c'est une conception plus ancienne.

23 sept. 2004
0

je garde ta photo !! elle est bath !
merci de tes remarques
pour le look du Centaur, sur que cela ne remsemble pas à un Sun-Oceanis du dernier salon :-D :-D :-D
rustique, ancien, mais so "cosy" :-)

23 sept. 2004
0

j'ai pas d'avis sur les biquilles, donc je le donne
d'une manière générale, on achète quelque chose qui est soit utile soit un plaisir (et parfois les deux)

en conséquence, le biquille est très certainement ce qui se fait de mieux pour celui qui en a envie ou pour celui qui en a besoin

pour les autres ( et ils sont très nombreux), ça n'a strictement aucun intéret et il est peu probable qu'ils se jetteront sur une petite annonce proposant un biquille d'occasion

concernant le biloup, il y en a quelques uns en méditerrannée ( très peu) et il me semble que ces acheteurs ont plutot acheté un prix que les deux quilles

amicalement

23 sept. 2004
0

Biloup 9
Bonjour,
Moi je possede un Biloup 9 de 1981 (No 7) que j'ai achete a l'epoque effectivement pour:
- le prix,
- la construction en kit,
- la solidite (en effet, la coque entierement vide de structure peut etre transportee sur un camion, ce qui est loin d'etre le cas de la majorite des grandes series),
- le faible tirant d'eau sans mecanique a inspecter car je pense que les puits de derive sont des sources a problemes,
- la facilite de transport
- la facilite de garage au sec sans ber
- les ports a echouage pour reduire les couts

Le faible tirant d'eau se justifie de la meme maniere en Mediterranee, permettant d'aller se loger au fin creux de petites anses, quasiment avec les barques de peche (j'exagere a peine). Il nous est arrive de se poser sur le sable, dont on peut ensuite se degager facilement en soulageant le tableau arriere a la main, dans l'eau jusqu'aux cuisses seulement. Pendant ce temps, les autres se faisaient bourrer par la tramontane a peine plus loin dans le mouillage de Port Lligat.

Quant aux performances, c'est vrai que ce n'est pas un foudre, mais je m'en bats l'oeil et il m'est meme arrive de tenir la dragee plus que haute a un First 30, comme quoi ce n'est pas toujours le bateau qui fait 100 pour 100 de la performance.

Bien que le maitre bau ne soit que de 3m alors qu'on trouve jusqu'a 3.5 dans cette longueur de bateau, l'habitabilite est fabuleuse, surtout les coffres partout sous les couchettes.

Bonnes navs

23 sept. 2004
0

biquille bruyant dans la clapot?
qu en est il du bruit des lames entre les deux quilles,sur un autre fil un proprietaire de biquille avait abandonne une transat a cause du ressac des lamas entre les deux quilles rendant la coque comme un tambour??
Sinon biquille bisafran,ca doit etre le pied pour narguer les ports surcharges..vive la liberte

23 sept. 2004
0

2 fois une ça fait pas 2
Je m'intéresse au sujet sans aucune expérience ni connaissance mais par curiosité

Ce que j'en pense donc:
Pour la surface mouillée je pense qu'il ne faut pas x par 2 pour les raisons qui suivent
1 des 2 quilles a toujours une position "idéale" cad verticale pour sa ft anti dérive quand l'autre elle aura un couple de rappel plus efficace qu'a la verticale
Pour ces même raisons je pense que l'on peut également gratter sur le tirant d'eau
Bien sur je ne pense qu'au pres au portant l'interêt doit etre nul
Si qqu'un est capable de mesurer tt ça les résultats m'intéressent

23 sept. 2004
0

où deux égale un...
En réponse à rocket...
En fait, le couple de rappel à la gîte est la résultante de l'addition de ceux des quilles. Donc il s'exerce au centre, comme sur un monoquille. On ne peut dire que l'une des deux quilles a un effet supérieur à l'autre.
Sur les Bi-Loup récents, les deux quilles ont en effet un pincement de quelques degrés vers l'avant, ce qui améliore le près, mais... une quille longue à faible tirant d'eau reste toujours médiocre par rapport à une quille étroite à tirant d'eau plus important. Ce n'est pas un hasard si les Surprise et RM présentent cette configuration.
Quant à la vitesse, elle est hadicapée par la surface mouillée plus importante.
Finalement, encore une fois, tout dépend de l'importance que chacun attache à ces inconvénients face à d'autres avantages. C'est comme toujours question de programme de navigation : vitesse et capacité à remonter au vent contre capacité d'échouage facile (moins dangereux et plus stable que les béquilles) et de se faufiler dans des coins où d'autres ne vont pas.
Personnellement, je ferais volontier l'acquisition d'un RM biquille, mais pas d'un Bi-Loup, mais c'est une idée tout à fait personnelle!

23 sept. 200416 juin 2020
0

Le biloup plus solide que les autres ?

C'est ce que j'ai lu et entendu aussi, mais en comparant son poids avec les bateaux de longueur équivalente, il est plutôt plus léger que les autres. Alors, qui croire ?

23 sept. 200416 juin 2020
0

Tout est question de compromis...
En fait, tout est question de compromis. C'est finalement très humain, tout ça.. :-|

Juste pour rebondir sur le RM (sans me faire mal) qui effectivement est un bateau plus rapide que le Biloup, ce qui me gène c'est son côté taillé à la serpe et l'impossibilité de le finir soi-même...
Car un Biloup, qui est moins cher (et c'est vrai que le critère prix entre malgré tout en ligne de cause qd on discute avec Mme) permet une finition personnalisée.

Me concernant (d'autres ont certainement d'autres motivations), la possibilité de finir soi-même ses emménagements (en les améliorant) est une satisfaction réelle.

Un bateau confortable, proprement personnalisé voire amélioré qui me permet d'échouer et de me faufiler, et bien, je lui pardonne les qques dixièmes de noeuds en moins...

Mais chacun son truc, l'essentiel étant de se faire plaisir après tout... :-)

23 sept. 200416 juin 2020
0

l'échantillonnage ?
Basile

J'ai parcouru le tableau (ta short-list ?) et j'ai en effet constaté ce chiffre qui correspond de mémoire aux données du constructeur.

Si le poids est un argument de sécurité, il me semble que l'échantillonnage de la coque, roof et autres cloisons concourt aussi et surtout à sa solidité.
Tu peux avoir un bateau en balsa avec un lest et des varangues en plomb. Pour autant, il ne sera pas solide...

Donc, amha, l'argument de la solidité ne passe pas par une simple comparaison du poids...

23 sept. 2004
0

le mouton à deux pattes
J'ai plein d'histoires de DL, de DI ou de biquilles qui ont eu des accidents d'échouages. je parle ici du biquille,sujet du forum, donc ne voyez pas de ma part un point de vu partisant contre le biquille.

D'un point de vue mécanique, un biquille est moins stable qu'un DL à l'échouage, pour deux raisons : la position de centre de gravité plus haut au dessus du sol et un empattement nettement plus faible ( de l'ordre de la moitié ).
y'a quand même de la marge. de l'ordre de 45 deg de gite pour qu'un biloup passe par dessus une quille !
Les RM, beaucoup moins...

j'ai vu des biquilles couchés sur des fonds de vase.
La structure des quilles subit des efforts monumentaux.

Le RM est dans ce cas aussi andicapé par ses quilles fragiles.

déséchouage :
en cas de déséchouage violent, le biquille est très vulnérable. Il cogne d'une quille sur l'autre avec des risques pour la structure.

C'est le cas d'un Fantasia biquille, qui s'est désintégré lors d'un grand frais dans le port d'échouage de St Briac ( 35 ). Il sautait à "quilles jointes" sur le sable à cause du ressac. les dériveurs autour de lui n'ont subit aucun dommage.

un Westerly de 10,5 m a été détruit en Rance il y a une dizaine d'années. Le bateau s'étant partiellement rempli d'eau à cause d'un problème de vanne, il a été échoué en douceur sur la cale. la mer descendant, la structure n'a pas supporté le poids supplémentaire. les quilles ont fait le grand écart et le bateau est tombé sur son fond.
Foutu.

08 oct. 2004
0

biquille suite .......
j'ai un Biloup89 que j'ai acheté en coque nue et aménagé moi-même (2000).
Globalement satisfait, j'ai + de 5000 milles, je suis descendu cet été sur la côte ouest de l'Espagne (rias de Galice).
Un peu lent au près par petit temps, mais dès le débridé, tout va bien, j'ai tenu des longs bords à + de 7 N, j'ai pris de la mer très forte (creux de 3 m , vent &gt F7), comportement très rassurant, le bateau mouille peu.
Pour la solidité, à mon avis en régression depuis les anciens modèles des années 80.
A suivre ....

23 sept. 2004
0

un biquille performant

je construit actuellement en amateur un biquille de 9m performant ; strip planking, mat aile carbone , double safrans , quilles à fort allongement.

Chantier en région parisienne

si ça vous interesse ?

0146577515

23 sept. 200416 juin 2020
0

Létipabo?
A vendre sur fetch-yachting.com (pas par moi: j'le vendrais pas ;-):biquille,1,25m de T.E.

23 sept. 2004
0

sûrement, mais note
que les conditions de la photo sont particulières:brise légère avec houle perpendiculaire, normal que ça bouge un peu; en plus son muillage paraît bien à pic (?)

23 sept. 2004
0

tirant d'eau
je pense que le tirant d'eau d'un bi doit augmenter à la gite ce qui doit etre un inconvéniant si l'on veut se sortir d'un talonnage sur banc de sable.
votre avis,les utilisateurs?

24 sept. 2004
0

BI etDI
sans vouloir relancer un vieux debat
quel avantage au bi par raport au DI ?:
tirant eau superieur
perf similaire
echouage aussi facile
effet croche-pied toujours possible

Kalev dubitatif

24 sept. 2004
0

Les DI...
sont certainement un bon compromis, également...

Mais pour avoir lu différents témoignages de propriétaires de DI (notamment sur ce site), je ne crois pas (plus) à la pub qui montre un 39' langoureusement beaché en Bretagne ou ailleurs...

La coque est en direct sur le fond, le puits fait ventouse, etc..., rien de très évident.
Sans parler du risque de blocage du système, des vibrations à terme, etc...

Mais le DI reste un bon compromis....

24 sept. 2004
0

même les anciens...
J'ai un idylle 880 biquille et ce n'est pas un foudre de guerre mais ce n'est pas ce que je lui demande.Avant tout sécurité avec possibilité d'échouage et logeabilité(2 adultes et 3 enfants)ce qui est possible dans ce type de bateau traité à "l'anglaise".Essayez le port de La Meule et vous verrez que c'est assez agréable.Celui-là comme d'autres d'ailleurs.Quant aux Biloups, de très bons bateaux qui remontent pas si mal que ça au vent (j'ai essayé)et pour les finitions à chacun de faire ce qu'il veut ou ce qu'il peut.Le 36 m'intéresse beaucoup mais je n'ai pas encore trouvé le compromis budget et continuer à naviguer.

A bientôt
Patrick

24 sept. 2004
0

ah là, là, là,...
idylle (patrick),

on a visiblement la même approche...et les mêmes contraintes...
;-)

25 sept. 2004
0

question
j'ai rêvé de l'idylle 11,50 en version biquille, mais je n'en ai jamais vu.
Cette version existe-t-elle réellement ou est-ce un mirage ? ( sans jeux de mot ! )

25 sept. 2004
0

se méfier...
amha, se méfier, semble-t-il, des "versions xxx".

Une coque est - aussi - dessinée en fonction de son appendice, me semble-t-il (je peux me tromper, n'étant pas architecte naval).

Si l'on modifie cet appendice et que l'on rajoute deux quilles au lieu d'une, ou bien une DI à la place de la quille standart, cela peut poser des problèmes en termes d'équilibre à la barre, peut-être même de solidité.
Jusqu'à une certaine taille, cela ne pose surement pas de problèmes, mais au-delà, il y a de telles contraintes que l'ensemble n'est plus cohérent.

Des chantiers se sont"amusés" à optimiser leur production en offrant des bateaux (&gt 30 pieds) en quillard et en DI, certains allant jusqu'au biquille. Je ne crois pas que cela fût une réussite.

N.B.: je m'accorde le droit à l'erreur, je n'ai pas d'éléments objectifs pour étayer ces dires...
:-)

25 sept. 200416 juin 2020
0

re question
quel voilier pour acceder à ce genre de port?.biquille,ou DI.?c'etait pour rire ,votre debat est trés interessant.

26 sept. 2004
0

Port racine
Réponse pour casimir. le port racine dans le cotentin est utilisable uniquement par le FRANCE. (DI)
Un Bjr également à guillemot qui fréquente la baie de lancieux.

25 sept. 2004
0

pas vu
non plus en biquille .Si cette version existe les exemmplaires doivent être rares.Eventuellement se renseigner chez le constructeur Beneteau.

25 sept. 200416 juin 2020
0

peut-être, mais...
Cela est certainement vrai, comme pour d'autres appendices dans d'autres situations...

Gébé, il faut qd même reconnaitre que cet argument et donc le cas de figure sont un peu, comment dirais-je, spécieux ?

Il est vrai que l'on peut toujours tortiller du popotin pour essayer que ça tombe droit, il y aura toujours un moment où cela ne fonctionne pas ;-).

Comme tout est question de compromis (ah ce fameux mot), le TE à la gîte ne m'a jamais particulièrement perturbé. Mais cela reste un argument acceptable, allez hop, soyons fou...
:-D :-D

P.S. a2b2 est (était) une assoc' que j'avais créée il fut un temps... :-p

25 sept. 2004
0

Couple de chavirement
Il me semble que le schéma d'awen montre que la quille sous le vent a un couple de chavirement et non pas de redressement, vcontrairement à la légende.

MichelR

25 sept. 200416 juin 2020
0

bin oui,...et ...
c'est ce qui écrit : "Poids de la quille sous le vent n'apporte qu'un faible couple de redressement car pratiquement situé à la verticale du vcentre de carène"...

quelle est la question ? :-|

25 sept. 2004
0

C'était pas une question
Juste une remarque s'inscrivant à contre de la légende du schéma.

en fait le couple de redressement des deux quilles doit, je pense, être le même que celui d'un quille centrale dont le poids serait le total de celui des deux quilles et le centre de gravité à la même profondeur. a moins que je ne me trompe ?

Ce que je veux dire c'est que deux quilles ne doivent a priori pas donner un meilleur couple de redressement.

mais bien évidemment le choix du biquille se fait sur d'autres critères

MichelR

25 sept. 2004
0

le schéma...
Awen, ton schéma comporte une erreur de "poids" !!

en effet, il montre que la quille au vent est deux fois plus lourde que la quille sous le vent.

ça doit faire drole au port ou sur l'autre amure, une tonne d'un coté et 500 kg de l'autre !

pour le reste, pas de problèmes, mise à part que le schéma montre que ce boat coule...

cherchez !

PS : après j'arrète d'être contrariant !

25 sept. 200416 juin 2020
0

pas contrariant, non, non,..
interrogateur plutôt...

Il me semble que ce schéma doit être lu en dynamique. On compare des forces en présence. j'ai été nul en physique, mais cela me semble quand même évident ici...
Ce schéma illustre simplement (?) le rôle des 2 quilles, ni +, ni- ...

Ceci étant, hors schéma, il est fréquent qu'une quille soit plus lourde que l'autre, selon la configuration des emménagements et de la répartition des poids. C'est du moins ce que je me suis fait expliquer un jour...

Mais c'est vrai qu'on s'éloigne des DL et de leurs poteaux... (*)

(*) pas pu m'empêcher... ;-)
tapez pas trop fort, aïe, pas sur la tête...

25 sept. 2004
0

t'es nul en physique !
c'est sûr, avec de tels argments, mais ça empêche pas d'être bon marin !

c'est justement parce que "Ce schéma illustre simplement (?) le rôle des 2 quilles, ni +, ni-" ... que je monte au créneau.

dans d'autres circonstances, on parlerait de publicité mensongère ou d'escroquerie scientifique et la, moi, je m'énerve bêtement !

bon, mais je vais pas te faire trop mal à la tête, ta démarche n'est pas celle là, on le sait !
J'ai juste envie d'être chiant.

qu'est ce qui va pas sur ce schéma :

la quille au vent pèse deux fois plus lourd que l'autre, c'est indiscutable. il suffit de mesurer la norme des vecteurs poids( longueur de la flèche rouge ). le poids est parfaitement différencié de l'action antidérive en bleu, donc l'argment dynamique ne tient pas.

tu noteras que le dessinateur a pris soin de faire un vecteur "poussée d'archimède" de même longueur que les vecteurs ajoutés des poids des deux quilles.

il a donc quelques souvenirs de physique : somme des vecteurs = vecteur nul... et la volonté de faire "scientifiquement vrai".

le blème c'est qu'il a juste oublié 60 % environ du poids du bateau, celui de la coque et de tout ce qui est dedans...

donc en dynamique, ça donne : somme des forces = masse du système en mouvement X accélération.

ça veut dire que le bateau a un mouvement uniformément accéléré... vers le bas !

si le boat est un biloup 9 m d'environ 3,5 tonnes avec 1,4 tonnes de lest, son accélération vers le bas est de 0,6 G ( G étant l'accélération de la pesanteur )

celà correspond à la chute dans l'air d'un homme avec un parapluie comme parachute !

ça y est, je suis calmé !
vous pouvez me taper dessus maintenant : je suis zennn

26 sept. 200416 juin 2020
0

mais pourquoi...
... quelqu'un te taperait-il dessus ?!?

J'ai survolé ta démonstration sans chercher à en vérifier les tenants et les aboutissants...
J'avais balancé ce schéma comme ça, sans vouloir démontrer quoi que ce soit...

Tu me dis que le schéma est imparfait, fort bien, j'en prends bonne note mais pour autant, excuse-moi, ce n'est pas pour ça que je vais me mettre à hurler, taper du pied ou me lancer dans de folles démonstrations...

L'essentiel est qu'en réel, cela fonctionne et que j'y trouve une certaine satisfaction (voire une satisfaction certaine).
Tout le reste n'est qu'accessoire, même si je reste persuadé qu'un biquille est mieux que...

Enfin, c'est comme chacun l'entend. :-)

26 sept. 200416 juin 2020
0

et surtout...
...évite de "t'énerver bêtement" (sic), la vie est bien trop courte...
:-D :-D

26 sept. 2004
0

il n'y a pas
De bateau idéal dans l'absolu mais chacun a son bateau idéal et c'est bien que chacun le comprenne et l'accepte.Il y a suffisamment de choix et de possibilités pour satisfaire tout le monde.Alors à chacun son truc et la mer sera agréable à chacun.

26 sept. 2004
0

après un débat interressant,
ne peut on pas considérer que le biquille est parfait pour celui qui en a envie et peu dangereux pour celui qui n'en veut pas..

alors que beaucoup de gens pestent ( pour ne pas dire +) parce que des cranes d'oeuf nous imposent une règlementation absurde, nous nous créons nous meme une règlementation // toute aussi absurde en décidant que le biquille est comme ci et le DL comme ça etc etc...

laissons chacun choisir comme il en a envie, et si j'ai un monoquille, c'est pas parce que le moment des forces charabi charabia charabisons nous....., mais tout simplement parce que le bateau me plaisait et c'est largement suffisant comme raison

l'important n'est pas le nombre ou l'absence de quille mais le plaisir que nous y trouvons chacun avec notre choix perso

peace and pace

amicalement

26 sept. 200416 juin 2020
0

Finalement...
... tout le monde se retrouve :-D

Et c'est grosso-modo l'esprit de ce fil et des conclusions que l'on peut en tirer.
"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse"...

tiens, je vais être fou, j'illustre avec un DI
;-)

26 sept. 2004
0

ilest beau ton di
hello
mais comment tu fais pour changer la sonde exterieure du sondeur?
bon vent
jpierre inconditionnel du D....... L.

26 sept. 2004
0

mon bateau de rêve...
est un biquille !

je craque devant le Ste Marthe, Biquille en alu épais dessiné par Joubert.
Je l'ai vu à Chausey : ail-ail-ail !!!

c'est le 4x4 parfait pour aller frotter sa coque contre celles les chalutiers ou des boutres de tous les ports paumés de la planète.

et en plus, ça marche pas mal.

08 oct. 2004
0

Biquille Hunter 36
Je possede un Hunter 36 biqille depuis avril 2004
et son comportement est très sain.En vent arrière c'est le bonheur car le bateau ne roule pas!!! De plus la hauteur sous barot est de 1m 96 et le TE est de 1m52.L'habitabilité et la luminosité ont conquis toute la famille.Quant à la remontée au près elle se fait comme un quillard ( le Hunter n'est pas non plus une bête de course!).
Seul bémol des tracas liés au très mauvais service après-vente, j'ai même créé un site pour exprimer mon ras le bol: membres.lycos.fr[...]unter36
Des amis possède un biloup 9m et sont très contents, ils envisagent l'achat d'un Biloup 36.
Par contre d'autres amis ont de graves problèmes avec leur Hunter 356 (déformation de la coque après échouage) voir leur site à: bateauhunter.free.fr[...]
Pour conclure j'ai failli acheter un Biloup à finir en construction amateur mais le temps me manquait et je ne regrette pas d'avoir pris un neuf.

08 oct. 2004
0

biquilles ??

Trés trés bien à l'échouage, aprés repèrage des fonds!
Simple et donc fiable ,Il y à vraiment rien d'autre à rajouter.

08 oct. 2004
0

Marc et son Hunter...
J'ai lu le témoignage ci-dessus, relativement nuancé au vu des problèmes présentés sur le site perso. Idem en ce qui concerne d'autres problèmes identiques évoqués sur un autre site.

Les Hunter ?!?

J'ai eu l'occasion il y a environ trois semaines d'aller à un salon à flot du côté de Vlissingen (NL) et d'y voir/visiter de fond en comble de très beaux bateaux, essentiellement nordiques.
L'accueil a tjrs été très courtois, j'ai pu soulever plancher et capots, "jouer" avec tous les équipets, poser toutes les questions...

Un seul exposant a été problématique.
Tout d'abord, aucun accueil, les deux exposants assis en travers de la jupe, daignant à peine se pousser pour laisser le passage. Ensuite, une remarque concernant mon petit sac à dos et la sécurité (des fois que j'aurais une bombe).
Mais bon, peu importe, je suis curieux de visiter ce bateau US au prix très attractif...

Et bien, on en a pour son argent.:-(

Dans la cuisine, il y une espèce de seau-poubelle, encastré dans le plan de travail. En retirant ce seau, on découvre des fins de paroi mal découpées, avec des différences de découpes. Visiblement, soit l'installateur s'est trompé, soit il a récupéré une chute (pourquoi pas, après tout) sans se donner la peine d'égaliser/nettoyer ce qui n'est pas directement visible...
La cabine arrière présente un couchage, pardon un lit, travers au bateau avec une espèce de tête de lit inutile et kitsch...

Et tout est à l'avenant, ce bateau ne respire pas la robustesse, mais le tape à l'oeil vite fait, mal fait...

Donc, Marc, je ne sais pas si c'est le même Hunter dont on parle ici (je parle de l'US, pas du UK) mais si c'est bien le même, je comprends ton désarroi.

Et là où tu m'épates, c'est que tu lui trouves -malgré tout - des qualités.
Pourtant, la coque qui se déforme après 3 heures d'échouage, brrr....

En fait, il semblerait qu'Hunter a ajouté deux quilles à un modèle initialement quillard, pour élargir son marché. Et apparememnt, il n'a pas varangué comme il le faudrait... Résultat, un biquille qui ne peut se poser sans se déformer et en plus, mal fini et au SAV déplorable.

Tout en étant désolé pour ces mésaventures, je me rends compte que finalement, je continue à apprécier la famille Wrighton ;-)

08 oct. 2004
0

édifiant...

a un précédent salon de Paris, j'ai visité un Hunter d'une dizaine de mètres. Très étonné par les nombreux cordons de joint apparents, j'ai soulevé celui de l'entourage de la descente avec l'ongle... et il est venu sur toute sa longueur !

c'est pas du joint polyhurétane, mais un mastique bas de gamme sans adhérence : nâvrant.

Je me suis retiré sur la pointe des pieds, avant d'être repéré par le vendeur.

Par ailleur, j'ai eu un problème de déformation de coque analogue sur un petit quillard ( Start 7 ), construction Mallard bâclée.

l'enfoncement important se trouvait loin de la quille à mi longueur de l'arrière de la quille et du tableau.

Pourtant, la quille en est bien sûr la cause : sur une coque en forme, la déformation peut apparaître très loin de la zone de contrainte.

J'ai du déquiller, démonter les aménagements du carré, meuler la coque délaminée sur les deux tiers de son épaisseur, re-stratifier et fabriquer cinq varangues : six mois de travaux tous les w-e.

Bon courage pour votre action contre Hunter et son importateur.
Guillemot

13 oct. 200416 juin 2020
0

déformation de coque
je possede un hunter 306 bi quille qui présente à l'échouage une déformation inquiétante de la coque.
Je recherche des personnes ayant le même problème car notre bateau est neuf et le vendeur nous assure que ce n'est rien et nous propose un renfort????
Qu'en serait-il en navigation par gros temps.
Merci aux conseils et aux témoignages, car je suis inquiète de garder ce bateau....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

quand le goéland a pied**  il parait qu'il est temps de rentrer...

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

quand le goéland a pied** il parait qu'il est temps de rentrer...

mars 2021