Et la foudre ??????

On parle beaucoup de la foudre mais comment s'en proteger?

Je me demande si tous ces Trucs qu'on peut lire a droite ou a gauche fonctionnent vraiment car il y a de quoi etre un peu epouvante quand on pense au voltage d'un eclair......

Rassurez moiiiiiii!!!!!!!!

L'équipage
12 oct. 2004
12 oct. 2004
0

Une masse d'orages!!!
ORAGES/
Pour les orages et s'en protéger ou plutôt protéger l'électronique. Il faut favoriser l'écoulement des charges électriques ( quelques millions de volts pour l'impact direct !! seule la prière est peut être utile )
Il faut s'avoir que se sont des courants très rapides et l'écoulement se fait par effets de peaux, c'est à dire par la surface seule du conducteur, donc inutile de prendre des tresses pour plusieurs centaines d'Ampères, par contre il lui faut de la plus grande surface, un feuillard de cuivre étamé reliée à la meilleure masse du bord ??
Si votre quille est Pb ou en fonte non plastifiée
cela peut faire l'affaire, en tout cas cela calme les nerfs!!( de là vient peut être l'expression être à la masse !)

On peut aussi essayer de protéger les divers éléments par des para-foudres ils claquent quelque fois avant le matériel mais souvent certainement par solidarité ils meurent avec, ce sont des bons camarades!!
Vous voilà au courant !

12 oct. 2004
0

il est en quoi
ton bateau ?
en acier tu ne risque pas grand chose.

12 oct. 200416 juin 2020
0

J'ai un espèce de balai à chiotte métallique
en tête de mât , relié à une plaque de masse dans l'eau.....

Ce "diffuseur d'ions" est composé de fibre metallique très fines supposées brasser l'air par les mouvements du bateau et mettre au même potentiel que la mer alentour l'air environnant la tête de mat par "polarisation des ions" :-D , masquant ainsi le bateau à l'éclair.
D'aucun prétendent que ça devrait attiré puisque le même potentiel plus près....
D'autre jugent ça efficace d'après des essais faits en laboratoire (avec Jefferson dans le rôle du rat je suppose).

Perso, j'ai la flemne de démonter ce bazar et puis, pour l'instant rien à dire ( ce qui ne prouve absolument rien :-D :-D :-D ), et je n'ai pas vraiment envie de tenter l'expérience :-) .
Mais quand même une fois au Bahamas, dans un "véritable orage", sur 4 bateaux au mouillage, seul 1 a été légèrement touché (electronique HS) et ce n'était pas celui qui avait le mât le plus haut. Je sais, ça ne veut rien dire, mais.... Qui pourrait dire ?

12 oct. 2004
0

Sinon en protection
pour un hit direct : rien à faire, même relié à la mer, le mât, les haubans se déforment, le pont en bois prend feu , en plastic fond quand il ne prend pas feu...
L'eau peut se mettre à vaporiser etc...

Il semblerait que les mats en bois sont sujets à plus de dégats (moindre résistance éléctrique des mats alu ?) et que les bateaux à mat en bois sont plus souvent touchés, mais j'aimerais avoir des stats d'assurance pour confirmer ça.

12 oct. 2004
0

Aïe !!!
J'ai des mâts en bois... :-(

J'ai vu un jour un Swann dont les haubans en rod ont bleuis ! Toute l'électronique HS...

12 oct. 2004
0

QUAND ON VOIT
Ce que cela peut faire en terrestre et même en coup indirect cela laisse perplexe.
J'ai vu un décodeur qui avait traversé la pièce et les prises arrachée du mur on pouvait suivre la marque du tube électrique encastré :-(
Donc un coup direct sur un bateau ! autant préparer les brochettes ;-)

12 oct. 200416 juin 2020
0

Sounenirs
J'ai été foudroyé plusieurs fois dans de très gros cunimbs sur la cote Est des USA. Mon bateau est en acier mais une fois, j'ai pris un gros coup qui a découpé un panneau de plexi en suivant le coax de l'antenne VHF.
Tout ce qui a un circuit de détection sensible comme la VHF (débranchée avant l'orage), le repetiteur sondeur dans le cockpit, le recepteur ondes courtes (débranché lui aussi) a subi des dommages.
J'avais mis ma famille à l'abri dans la cabine arriere, celle qui comporte le moins de surface de hublots.
Sur la photo jointe, il s'agit d'un début d'orage sur les grands lacs, l'appareil accroché à la barre franche n'est pas un parafoudre spécial : c'est mon maillot de bain :-)
C'est la dernière fois que je l'ai vu : il est parti dans la survente qui a suivi. :-(
Juste avant d'avoir pris cette photo, j'ai pris une chataigne monumentale en touchant au mat. Par curiosité, j'ai pris mon Metrix et je mesurais 80 Volts cc, une pointe de testeur sur le mat et l'autre en l'air.
Vive les bateaux metalliques par temps d'orage, si parfois, dans d'autres circonstances, j'ai regretté mon choix, les jours d'orage je me sens plutôt en sécurité.

12 oct. 2004
0

quelqu'un
pourrait il m'expliquer pourquoi les bateaux en acier ont moins de risques

merci

P.S. le mien est en acier avec un P..... de paratonnere en haut de mat

12 oct. 2004
0

Pas grand chose à faire!
On peut lire ça et là des tas de trucs censés protéger des effets de la foudre.
Le système Glénans : ceinturer le bateau avec une chaîne trempant dans l'eau et reliée aux haubans.
Je défie qui que ce soit de se lancer dans une telle installation lorsque le gros nuage noir arrive sur le bateau.
En fait la foudre suit des itinéraires totalement imprévisibles. J'ai lu quelquepart que l'air chargé d'embruns créait une masse très conductrice de l'électricité au sein de laquelle le mât comptait pour bien peu.
Je crois que en fait, tout au moins dans nos mers, le risque est extêmement minime.
Il y a quelques années, la foudre est tombée à moins de 100m du bateau alors que notre mât culminait à 20m. Toute l'électronique s'est arrêtée à cause du champ magnétique énorme.
Réinitialisation générale et tout est reparti.
Donc je ne fais rien et j'attends que cela se passe!

13 oct. 2004
0

Sur le Leman
Le 15 juillet dernier, mon Fantasia a pris la foudre alors qu'il était amarré sur sa bouée. Bilan: tête de mât nettoyée, plus de girouette ni de feu. Le circuit électrique est en ordre mais tous les composants raccordés sont morts (sondeur, speedo, autoradio, leds, fusibles, etc.) A l'extérieur, un rond de 4cm de diamètre, où tout le gelcoat est parti laissant apparaître la fibre. Des zébrures partent de ce point dans tous les sens sur près de 15 cm. La bande de couleur (un autocollant large de 5 cm) collée en dessus de la flottaison a disparu ne laissant que la colle...
Selon l'expert de l'assurance j'ai eu de la chance. Il a déjà vu des bateaux dont la sonde de speedo ou de sondeur éclate sous l'effet de la foudre et... glou, glou, glou...
Par chance personne n'était à bord à ce moment.
Denis

14 oct. 2004
0

J'ai jamais pris la foudre en mer
-et heureusement sur mon canote en plastique- mais par contre j'ai lu recement un article interessant.

Il s'agit d'un coup de foudre sur un 6.50 en mer... le gars s'en est bien sortit mais sans insubmersabilité ça n'aurait peut-être pas été la même chose...

article consultable ici : www.classemini.com[...]dex.php

a+

14 oct. 2004
0

MERCI A TOUS
je me sens un peu rassure

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (84)

novembre 2021