estuaire gironde et courants

Bonjour,
j'essaies de comprendre ce plan d'eau d'eau et surtout la dynamique de ses courants.
Les infos sur carte SHOM sont assez surprenantes mais sommes toutes logiques vu les bancs de sables.
Pour les habitués, ces infos sont elles plus ou moins viables ou très variables selon evolutions des bancs de sables?
Existe t'il des cartes de courants actualisées? bref, je recherche des infos sur l'estuaire.
Merci d'avance pour vos partages d'expériences.

L'équipage
07 fév. 2012
07 fév. 2012
0

les courants sont assez simples , plus de profondeur = plus de courant
en règle générale le courant le plus fort est dans la passe , entre les bouées donc...
parfois quelques zones accélèrent bien en dehors de la passe , mais il faut beaucoup pratiquer pour connaitre un peu les différences de courant , et suivant l'heure il y a aussi des surprises voir des inversions , surtout à la renverse du montant ....
sinon pas de problème particulier........... j'avoue que depuis 45 ans que je le pratique, je n'ai jamais regardé une carte des courants sur ce plan d'eau ......
oui je sais !! je ne réponds pas à tes questions....

08 fév. 2012
0

Moi non plus... Je ne me suis jamais inquiété des différences constatées entre la vitesse du courant et les zones de l'estuaire. Les courants sont plus forts dans le chenal comme le dit Thais et ça se comprend facilement. Quant aux différences de flux elles varient en fonction des heures de marées comme ailleurs. La flot monte plus lentement qu'il ne descend en raison de la poussée des eaux de la Garonne et de la Dordogne. Les heures BM et PM varient quelque peu en fonction du débit des fleuves. En remontant c'est une moyenne de huit noeuds fond avec un voilier, depuis la Pointe de Grave (en partant à BM)une marée suffit pour aller à Bordeaux alors que dans le cas inverse cela ne suffit pas, il faut "refouler" ou se mettre à la pioche pour attendre la marée descendante, ou s'arrêter à Pauillac pour attendre la marée. Les fonds sont correctement renseignés sur les cartes et les bancs entre Royan et la Pointe de Grave et correctement balisés. Ensuite, on peut tirer des bords entre les deux rives mais tout est une question de tirant d'eau, et de marée parce qu'il fait tenir compte des fonds limités en dehors du chenal et des bancs souvent constitués épisodiquement par les rejets de draguage (qui est permanent)et les marées. Là il vaut mieux connaître, surtout à descendante...et notamment entre les Iles vers Pauillac...

12 jan. 2013
0

ce gars doit connaitre la navigation en gironde comme sa poche et peut être même jusqu'en rivière espérance

08 fév. 2012
0

Ayant fait une régate à partir de port Medoc, j'ai pu confirmer comme je m'en doutais (!) qu'en dehors du bon sens marin, une connaissance du coin est vraiment utile!

08 fév. 2012
0

Bonjour,
La Gironde est très très particulière avec beaucoup de courant et contre courant, contrairement a ce qui est ecrit le courant est plus fort dans l'estuaire que dans les passes tout simplement du fait qu'il y ait 2 grandes passes plus le plateau de Cordouan.
Sachant que plus on descend vers Bordeaux et plus c'est etroit donc courant important.
Dans l'estuaire à certains endroits plus de 5kts peuvent etre observés alors que dans les passes j'ai raremment vu plus de 3 - 3.5kts.
Effectivement ensuite plus il y a de fond plus le courant est fort, mais l'estuaire est tellement "biscornu" que le courant et contre courant sont très variables.
En tous cas je regate dans ce coin et matrise un peu le coin, pour vous dire de ne surtout pas ce fier aux cartes de courants qui sont globalement fausses à 50% ou exactes au milieu ("et encore") et fausses sur les bords et sur les horaires, compter environ 1h à 1h30 de plus par rapport à l'heure de renverse officiel. Genre marée haute à 12h00 renverse courant vers 13h voir plus, suivant les endroits...
Ce territoire est génial, car il est ultra complexe dans un espace restreint, et pour repondre a la question les courants sont aussi variables suivant le coef et le vent qui influe dessus. Donc c'est mal barré car très variable, sinon viens regater avec nous à Royan ou au Verdon sans prétention ou avec et tu apprendras beaucoup sur les courants.
Petites regates sympas du coin, tu trouveras facilement qq pour t'embarquer.
N'hésite pas si besoin, je suis sur Royan avec mon boat
A plus et bon courage

08 fév. 2012
0

A mon humble avis on apprend l'estuaire en la pratiquant. Dans les livres j'ai quelques doutes. Des généralités ont été dites plus haut mais je pense qu'il faut naviguer le fleuve et son estuaire pour les connaitre tous les 2.
Je suis sur Pauillac et j'étais avant à port médoc. Les 2 coins présentent des similitudes mais les 2 sont tout de même assez différents.
Dans tous les cas c'est un endroit attachant et assez technique, à part la couleur de l'eau.

10 fév. 2012
0

Briac! Rrrrrrr! La couleur est dorée! C'est Pierre Siré qui l'a dit et si bien écrit (le fleuve impassible).
:-)

08 fév. 2012
0

Merci de vos retours et infos.
Ma question était un peu axée régate effectivement et/ou plaisir de jouer avec les courants.
Je participerai volontiers aux régates locales et entraînements.
J'ai un TE de 1,80m, ce qui d'emblée doit limiter un peu. Bateau à Mortagne et TE de 1,80
Normand, je voulais remonter mon bateau mais le plan d'eau (et le coin) à l'air effectivement génial.
Je pense donc le laisser par là bas; Régate à royan, PAV en normnadie, c trop la class!!! Pourvu que j'ai du temps.

Je vais chercher de l'info sur le club de Royan et du verdon
voir si arrangement possible de tps en tps (Laisser le canote sur place par exemple le temps d'aller travailler un peu qd même
Que de logistiques néanmoins;-)
Me faire inviter serait p ê effectivement la bonne sol.

Encore merci de vos infos et dc à très bientôt

08 fév. 2012
0

Pour ma part mon bateau est hiverné à Mortagne aussi, mon tirant d'eau 2m05, tu peux pas le rater, si tu cherches des conseils ou autres contacte moi on pourra meme se voir sur Mortagne ou autre
A plus

10 fév. 2012
0

Slt,
effectivement le bateau est sympa, et il a refait pas mal de chose dessus, Francois et très bon, il m'a fait pas de trucs sur mon bateau et tout a bien tenu et pourtant on en a fait des choses ...
A bientot au milieu des canards et de la vase, Alex mon bateau est le premier a gauche quand tu rentres au chantier avec sa couleur impossible de le rater
A bientot
leszonzons@wanadoo.fr

09 fév. 2012
0

Merci des infos.Les retours des uns et des autres confirment finalement mon choix de laisser le bateau là bas.
Nous aimerions bien migrer en charente d'ailleurs mais pas vraiment les conditions en ce moment.
Même si ca fait du Km, ce qui n'est pas vraiment en cohérence avec mes valeurs et promotion des éco-comportements !!!
Mais bon, je bosse comme un furieux (Directeur d'un organisme de formation, d'insertion et d'un service médico sociale +militants associatifs bénévoles, je me suis un peu oublié...Et ma petite famille aussi!

Le seul avantage (Et C'est pas le salaire!!!) est que j'ai mes planches dans la voiture et file sur l'eau dès qu'une dépression de SO arrive.Pour cela, la manche, c'est top.

J'ai une expérience lointaine de la régate en F18 et un peu en croiseur...mais dans mon coin pour ce dernier support et je le connais par coeur, le pratiquant depuis toujours.

Le croiseur et la régate de club me rechatouille depuis un moment et j'ai flashé sur le dione 98 de Francois, le charpentier de marine que tu dois connaitre, un type vraiment sympa.
Gros gros coup de coeur pour le bateau et programme polyvalent adapté et consensuel.

J'espère réussir à me trouver qques jours en mars pour finir de préparer le bateau (Chariot GV, Pose de Winchs,pilote, réglage des haubants (Barre de flèche avec des angulation bizarres) et aller tâter la "bête"....sans la famille!!! ça grimace déjà.

Merci sincèrement de tes propositions et aides à venir, d'autant que pour le peu que j'ai vu de Mortagne, il n'y a pas foule. Tant mieux ...mais il y a des limites tout de même;-)

Christophe
06 10 13 02 69

08 fév. 2012
0

L'art de naviguer, en Gironde, c'est l'art d'exploiter les contre-courants.
Exactement comme avec un kayak en rivière. Derrière chaque pointe, il y a des contre-courants. Tout près du bord, il y a des courants beaucoup plus faibles qu'au milieu. Et quand on observe bien le plan d'eau, on arrive à lire les limites de ces courants et contre-courants. Pour progresser contre le courant, il faut tirer des bords dans une bande de 50 à 100 m du bord, remonter le long des plages en profitant du contre-courant, puis repartir vers la prochaine pointe en suivant la falaise à 20 ou 30m, essayer de raser la pointe sans se faire prendre par le courant...
Il faut très bien connaître tous les cailloux et virer au plus près. Parfois on se fait peur, si on fait 10 ou 20 mètres de trop. Il m'est arrivé une fois de frotter ma quille sur les huitres; une autre fois de m'apercevoir en virant que je n'avais que 20 cm de marge... C'est ça qui rend la navigation passionnante.
Mais si, à l'inverse, on profite du courant, on va beaucoup plus vite! Entre Mortagne et Royan, avec un bateau de 6.50m, j'ai battu un bateau de 11m. Il était resté près de la côte, et j'étais allé chercher le courant dans le chenal.

09 fév. 2012
0

Merci pour ce partage d'expérience. passionnant...et passionné!
C'est décidé, je veux pratiquer la gironde même si normand de localisation.
bien à vous et au plaisir de vous rencontrer.

10 jan. 201310 jan. 2013
0

Par le plus grand des hasards..je parcours ce site et découvre cette intervention.

"L'art de naviguer, en Gironde, c'est l'art d'exploiter les contre-courants" VITAL

Que je ne peux que confirmer ...plus de 45 ans de navigation et de très nombreuses régates en Gironde

Il faut aussi "lire" la cote par trés basse mer

Bertrand

09 fév. 2012
0

Oui, il est magnifique, le bateau de François! Toute l'élégance des bateaux de course des années 70. Bravo pour cet achat!

10 fév. 2012
0

Bonjour,
je viens aussi d'acheter un bateau à Mortagne. Mise à l'eau en mars. Dufour 31 TE 1,45. J'ai hâte de rencontrer tous les passionnés du coin pour découvrir ce magnifique endroit. A bientôt sur l'eau...
Laurent

11 jan. 2013
0

ah, la Gironde.... plus elle s'enfonce dans les terres et plus elle en prend la couleur :heu: ..... et parfois, la texture :lavache:

11 jan. 2013
0

jusqu'à y croiser des vaches (certes à l'envers) et des arbres (à l'horizontale).

11 jan. 2013
0

Bonsoir Capitaine Plic !

11 jan. 2013
0

et même dun suicidé ayant sauté du pont d'Aquitaine et remorqué par un kayakiste jusqu'au club de voile.
Mais c'est un plan d'eau très étendu et extraordinaire pour les voileux qu'ils soient croisiere ou régate.
Attention quand même aux débutants et non habitués, il y a des pièges un peu partout.

11 jan. 2013
0

magnifique terrain de jeu, trés technique, mais peu de gros dangers, une ballade d'une semaine est vite passée

11 jan. 2013
0

"Le Fleuve impassible" de Pierre Siré est effectivement l'ouvrage à lire pour connaître un peu mieux notre merveilleuse "rivière de Bordeaux". D'autres ouvrages sont à télécharger sur le site du Conservatoire de l'estuaire, en particulier "L'Appel du fleuve" de Christian Lippinois et "Les Passes de Cordouan" de Jean Bernard-Maugiron, une descente de l'estuaire, de Bordeaux à la BXA, en solitaire sur un Chassiron de 7,60 m.
www.estuairegironde.net[...]/

12 jan. 2013
2

""Les Passes de Cordouan" de Jean Bernard-Maugiron, une descente de l'estuaire, de Bordeaux à la BXA, en solitaire sur un Chassiron de 7,60 m."

Faut relativiser ! C'est pas non plus le passage du Nord-Ouest ou le Horn à l'envers !! :mdr:

Je ne suis pas du coin, j'ai eu l'occasion de faire 5 fois le trajet dans les deux sens, et 5 fois les passes de la Gironde. Y'a du courant, oui. Faut s'arranger pour qu'il vous pousse évidemment.

Quant au reste.. tout est très bien balisé, de jour comme de nuit, suffit de prendre le boulevard ! :-p:

12 jan. 201312 jan. 2013
0

C'est sûr que si tu veux t'amuser dans les passes par "que" force 8 (!) avec rafales à 10, je veux bien croire que le boulevard devait être défoncé.

On parle de conditions normales, pour gens normaux !! :-p

12 jan. 2013
0

Dire que les passes de la Gironde ressemblent à un boulevard n'est pas tout à fait représentatif de la chose. Par grand beau temps et encore, à contre courant ça raccasse déjà.
Ne pas négliger ce coin, mais ne pas non plus en faire tout un popo...
Attention si houle de sudouest car elle forme un ressac avec le banc de la mauvaise, et si houle supérieure à 3m - 3m50 ça devient limitte.
Dernier passage des passes fin décembre avec 2m50 voir 3m50 de houle annoncé, et sous BMS, nous avons eu dans les passes entre 2m5 et 3m50 de vague dont une qui nous a déferlée dessus d'environ 3m50, même si on s'en doutait, ça fait bizarre, ce jour là, la gironde n'avait rien d'un boulevard....
Pour cloturer, grain à plus de 45kts jour là, mais que 35kts dans la passe, par contre des runs à plus de 15kts avec un SF3200....

12 jan. 2013
0

C'est assez vrai mais il ne faut pas oublier de regarder derrière si un cargo ne vous remonte pas. j'y ai noté aussi la présence fréquente des gabelous motorisés ainsi que celle beaucoup moins drôle des flics de la territoriale sur un bateau alu venant de Royan. N'y connaissent rien mais ont une liste à vérifier et un porte-feuilles à remplir

12 jan. 201312 jan. 2013
0

pas faux ! j'ai eu aussi affaire à eux (deux fois).

A quand l'installation des radars sur les boulevards maritimes ! ? :tesur:

24 mai 2017
0

Bonjour à tous,

J'envisage d'aller sur Royan à partir de Larochelle vendredi 26 mai. C'est grand coef de marée, quelqu'un peut il me dire vers quelle heure au plus tard s'inverse le courant dans l'estuaire ?

25 mai 2017
0

Bonjour
Au plus tard pleine mer +2

25 mai 2017
0

Salut à tous ceux qui naviguent en ces eaux limoneuses !
C'est vrai que le courant est pour le moins complexe !
Selon les zones et les fonds il faut une grande pratique du coin pour en tirer profit !
Cependant ce plan d'eau assez technique reste peu fréquenté !
Et mortagne est une escale très sympa !
Ne pas hésiter à s'aventurer au delà !!!

25 mai 2017
0

Salut à tous ceux qui naviguent en ces eaux limoneuses !
C'est vrai que le courant est pour le moins complexe !
Selon les zones et les fonds il faut une grande pratique du coin pour en tirer profit !
Cependant ce plan d'eau assez technique reste peu fréquenté !
Et mortagne est une escale très sympa !
Ne pas hésiter à s'aventurer au delà !!!

31 mai 2017
0

Mortagne parait effectivement une excellente idée, merci du tuyau !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (110)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021