Estrope textile

Bonjour!
Je voudrais faire un estrope textile pour des trinquettes endraillés sur une étais largable (cotre). je veux éloigné le point d'amure du pond. J'ai une estrope en inox mais c'est lourd et encombrant j'essai de passer un maximum de chose en Dyneema (j'ai remplacé bon nombre de manilles comme ça). quelqu'un a t il déjà réalisé ce genre d'estrope? de quelle manière?
merci pour les conseils!
bon vent à tous!

L'équipage
22 mai 2020
22 mai 2020
0

un oeil épissé à chaque bout? Si il n'y a pas de recouvrement entre les 2 oeils, c'est assez simple, sinon peut être plus compliqué de "superposer" 2 bouts dans la gaine.
Avec une aiguille à long chas (facile à faire maison), ça se fait en 5 (vraies) minutes
www.nico-matelotage.com[...]84.html

23 mai 2020
-1

J'ai fait une estrope pour surélever mon solent lorsqu'il a un ris, ce qui évite que les paquets de mer viennent dans la toile enroulée. Il sert aussi pour le tourmentin.
Un bout de dyneema avec un œil epissé à une extrémité et l'autre extrémité est faite comme une Manille. Il faut un deuxieme petit pour faire le nœud de bosco et l'enfiler dans le corps du premier bout.
L'estrope reste à poste sur le pont et lorsque je prends un ris je mets cette manille rallongée dans le nouveau point d'amure.

23 mai 2020
0

Je n’ai jamais bien compris pourquoi certains appellent cela une estrope qui est en principe un anneau fermé fait de cordage ou de câble.

23 mai 2020
0

Ca peut être plus compliqué, ici une citation de 1833 dans un livre sur les chasseurs de baleine (a priori ok comme référence ?) :

fr.wiktionary.org[...]estrope

23 mai 2020
0

Oui, c’est bien cela : une boucle de cordage destinée à enserrer un autre objet tel qu’une poulie ou un margouillet (que certains appellent maintenant anneau à friction).

L’objet dont parle Floréal serait plutôt une pantoire.

23 mai 2020
0

Merci Lulu2, suivant la définition que tu donnes, une estrope rempli parfaitement la fonction et répond donc au besoin de Floreal13. C'est ce que tu as voulu dire?

23 mai 202016 juin 2020
0

Certes, une estrope remplirait la fonction même si ce n’est pas la fonction première, mais j’avais compris que Floréal recherchait plutôt à faire en Dynema quelque chose qui ressemble à cette photo.

23 mai 202016 juin 2020
0

Bonjour ,
J'adore ces débats de sémantique , surtout quand l'exemple pris sur la photo est tronqué de sa mention estrope
Bonne journée
Marc

23 mai 2020
0

Bonjour. Ce n’est pas du pinaillage ni du purisme, mais le vocabulaire nautique fait partie du patrimoine maritime immatériel, au même titre que les savoir-faire des métiers, que les chants de marins, etc.

Essayons de ne pas les galvauder ...

23 mai 2020
0

et si en même temps on peut aider à faire avancer le fil c'est encore plus utile ;-)
Avec une boucle (estrope diront certains): une tête d'alouette, il n'y a plus qu'à maniller le foc !

mais je préfère la solution de dreficre!
J'éspère que Floreal aura trouvé sa réponse

23 mai 2020
0

Bonjour,
merci pour vos réponses à tous. Ca ne met gène bien sûr pas d'apprendre le détail lexical marin, même si je trouve le professoral est amusant, mais à condition évidemment que ce soit accompagné d'une proposition constructive à ma question. Ta solution, dreficre, est bien, mais je n'ai pas compris comment tu fabriquais ton extrémité qui se fixe au point d'amure? Peux-tu me donner le détail?

24 mai 2020
0

Il me semble que dans le Cours des Glénans, on parle d'itague pour réhausser le point d'amure, que ce soit sur une voile suédoise ou un tourmentin. Me trompè-je ?

24 mai 2020
0

Une itague est plutôt une manœuvre courante (passant dans une poulie, par exemple).

En l’occurrence, pantoire me paraîtrait plus adapté, car il s’agit d’une manœuvre dormante.

24 mai 2020
0

Dans l'encyclopédie maritime (1756) l'estrope aussi appelée etrope est : "

S. f. (Marine) On donne ce nom en général à des bouts de cordes épissés, à l'extremité desquels on a coutume de mettre une cosse de fer (espèce d'anneau) pour accrocher quelque chose.

ETROPE, GERSEAU, HERSE DE POULIE, (Marine) C'est une corde qui est bandée autour d'un moufle ou arcasse de poulie, tant pour la renforcer et empêcher qu'elle n'éclate, que pour suspendre la poulie aux endroits où elle veut être amarrée.

ETROPES DE MARCHE-PIE, (Marine) Ce sont des anneaux de corde qui font le tour de la vergue, au bout desquels et dans une cosse passent les marche-piés. Ils ont chacun un cep de mouton pour roidir ces marche-piés, les saisissant vers le bout de la vergue."

Pour en revenir au problème posé, et contrairement à ce que j'ai dit, il faut un brin de dyneema et non deux.

L'objectif est d'avoir un œil à une extrémité et une manille à l'autre.
Pour avoir une estrope de 50cm il te faut 150cm de fibre Creuse.
Tu fais ton œil en faisant passer ton courant dans ton dormant et tu fais ressortir ton brin à 40 Cm de l'oeil.
Pour l'autre extrémité (la manille) c'est le même principe sauf que l'oeil est plus petit car il viendra enserrer le nœud de bosco. Tu fais passer ton courant dans ton dormant que tu fais ressortir au même endroit que le brin précédent.
Avec les deux brins sortant tu fais ton nœud de bosco.
Je passe sur les coutures et surliures pour assurer car ça tu le sais.
Tu as donc un œil qui permet de fixer ton estrope sur le pont et une manille à mettre au point d'amure de ta voile.
J'espère avoir été suffisamment clair car je n'ai pas de photo à te montrer.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer