Estimation du poids de départ

Bonjour à tous,
Avant le choix du bâteau, on détermine le programme et le poids emporté.

Notre programme : TDM sur 10 m acier par les 3 caps

Durée : 3 ans minimum

On est 2 à bords avec du matériel vidéo

Le poids de ce dernier est connu mais j'ai besoin de conseils sur le poids : comment estimer a priori la limite de charge de mon bâteau ?

a priori si mon bâteau fait 5 tonnes je ne peux pas emporter plus de 1.3 t en charge supp mais j'aimerai avoir votre expérience sur cette partie de la préparation. et plus globalement sur ce projet.

et ne me dites pas que 10 m c petit, je le sais bien ;-) trouvez moi plutôt des astuces pour que ca devienne plus confortable à vivre ;-)...

merci à tous

Laurent

L'équipage
25 juil. 2001
25 juil. 2001
0

Forme de carène
Du point de vue strictement architectural, la capacité de cargaison dépend de la forme du bateau: un bateau avec une oeuvre MORTE en V très ouverte peut supporter plus de poids qu'un autre avec l'oeuvre morte très étroite, à parité de poids le tirant d'eau du premier augmentera moins que le deuxième.

Estimation très approximative: pour un bateau de 10m en gros chaque 150/200kg augmentent le tirant d'eau de 1cm (il faudrait savoir un peu plus sur la forme de l'oeuvre vive). Vos 1500kg déjà devraient causer 8/10cm d'immersion supplémentaire. Sur certains bateaux cela veut déjà dire sortie échappement du moteur immergée, plan arrière déjà immergé, etc etc.

Au délà du poids chargé, surtout si c'est un pourcentage sensible du déplacement, bien sûr il faut bien examiner sa répartition à l'intérieur du bateau. Stabilité et inertie sont directement influencées, donc tout ce qui va avec: passage sur l'onde, période de roulis, mais aussi dimensionnements du mât, haubans, etc.

Le minimum de perturbation de l'équilibre préexistant est quand idéalement on met tout autour du centre de gravité du bateau: celui ci étant souvent au beau milieu du carré cela devient difficile... Juste considérer que parfois, parfois, ce n'est pas "le plus bas possible" le choix le meilleur.

Roberto

26 juil. 2001
0

cm par tonnes
le parametre "enfoncement selon la charge" doit faire partie du dossier de calculs de l'archi, car il est trés facile à obtenir:

on calcule la surface du "plan de flottaison" c'est a dire la coupe de la carene par la surface de l'eau , ce qui donne directement le coeff: (augmentation d'enfoncement= augmentation de Charge/ surface de la section de flottaison). En unités cohérentes (metre et tonne)

exemple: si le plan de flottaison fait 20m2 (classique sur un 10-11m)l'enfoncement est de 5cm par Tonne.( ou bien on a droit à 200kg par cm , c'est pareil!)

bien sur c'est en supposant une "petite" surcharge (qui ne fait pas sérieusement changer cette surface) au dela il faut la courbe de variation.

25 juil. 2001
0

Impact de la structure sur le poids embarqué ?
merci de ces précieux renseignements

est ce que la structure de la coque a son rôle à jouer dans le poids embarqué ?
j'ai le HS de loisirs nautiques sur les constructions acier comme livre de chevet mais Caroff, l'auteur a oublié de définir clairement les termes "forme" "simple bouchain" "double bouchain".

quelqu'un peu til clarifier cela pour moi ?
je sais que le simple bouchain est en qq sorte une construction à l'économie qu'i ltiendra moins bien les chocs mais guère plus.

merci à tous

26 juil. 2001
0

Pas sûr...
pas sûr d'avoir bien compris la question.

L'épaisseur de la tôle d'un dix mètres en acier est vraisemblablement déjà surdimensionnée, donc il ne devrait pas y avoir de problèmes si la cargaison est bien répartie sur la surface de la tôle, ou mieux sur les membrures. Par contre si vous voulez emporter avec vous le marteau piqueur de Jean Louis et coincer sa pointe sur la tôle dans un près par force 8...

Roberto

26 juil. 2001
0

Chargement et bateau de voyage
Les unités de grand voyage sont souvent lourdement chargées. Vous partez pour 3 ans. Tous ceux qui sont partis pour ce délai ou davantage vous dirons qu’il y a ce que l’on charge au départ et ce que l’on ramasse en route.

Il est intéressant de faire un devis de poids, mais également de bien réfléchir où on va le positionner pour ne pas trop modifier les qualités marines de son canote. On peut facilement transformer un joli canote marchant bien en veau qui se traine, voire pire, le voir prendre des angles de gite impressionnants, devenir bordier ou inconfortable suite à des modifications radicales des moments de roulis ou de tangage. A chaque 100 kg supplémentaires il ne suffit pas de connaître l’enfoncement correspondant mais de savoir aussi s’il est correctement réparti.

Deux informations de base vous sont indispensables :

1 le devis de poids

2 le plan des lignes d’eau et des couples.

En premier lieu, le devis de poids est fastidieux à établir, mais simple à réaliser. Un tableur, vous facilitera grandement la tâche et autorisera une tenue à jour permanente de l’inventaire et du rangement utilisé. Chaque colis, paquet, coffre, sac etc… est identifié et pesé et pré-disposé (voir plan)

Normalement vous devez disposer du plan des lignes d’eau et des couples. Tous les architectes sérieux y joignent entre autre un tableau des cotes. Si vous avez construit votre bateau, vous devez avoir tout çà. Le chantier aussi et si vous expliquez le pouquoi de votre demande, peu vous refuseront les infos demandées.

Nantis de ces documents yapuka.

Le temps passé au devis de poids dépendra évidemment du nombre d’objets. Le premier usage des plans demande de 2 heures à une demi journée. Il s’agit de définir l’enfoncement par 100 kg de charge.
Ensuite, les plans serviront au plan de charge. Dans la marchande, c’est le boulot du second.

Sans être sophistiquée, une telle approche est de nature à donner une meilleure compréhension de ce qui se passe.

Si vous le souhaitez, je vous envoie un tiré à part de ma publication sur STW.

André

31 juil. 2001
0

Les explorateurs
A titre d'info, quand les explorateurs du siècle dernier (et même avant) devaient décider combien charger les porteurs, ils devaient trouver un compromis entre vitesse et portée, maximisant charge transportée et distance parcourue. Euler qques siècles avant avait pensé à eux.

Voilà la formule utilisée.

Soit C1 la cargaison qui feraît arrêter complètement le bateau/porteur. C2 une cargaison quelconque, inférieure à C1 (l'optimale que nous recherchons). D1 la vitesse du bateau sans cargaison, D2 la vitesse du bateau en conditions de charge optimale, c-à-d quand il transporte C1.

On peut trouver que C2= 4/9 x C1
et D2 = D1/3

Donc si vous voulez vraiment optimiser votre bateau avant de le transformer en peniche, s'il fait 6 noeuds à vide, et il ne bouge pas (ou très très peu) avec disons 5 tonnes de charge, vous devriez le charger avec 2200kg, vour pourriez procéder ainsi à 2nd de vitesse...

Roberto

31 juil. 2001
0

escargot de mer
Roberto charge la mule! en divisant la vitesse par 3, les traversées sont quand même un peu longues...
Trés empiriquement, nos bateaux acceptent en général une charge de 10% par rapport au déplacement à vide sans perdre trop de performance (si on ne régate pas!)et 20% est un maximum a ne pas dépasser , avec une perte de performance sérieuse.
D'accord avec André, il faut faire un bilan de masse sérieux sur toutes les modifications ajoutées au bateau "normal" (réservoirs de 400l en plus, portique arriere de 100kg..), et sur le chargement emporté.
Un point optimiste quand même: le déplacement en charge prévu sur les bateaux "courants" est surtout constitué de l'équipage (600kg!), qui se réduit à 200 ou 300kg si on navigue en petite famille.

31 juil. 2001
0

poids de départ : suite ...alu vs acier ?
merci à tous de vos contributions,

j'ai franchement bien avancé ; je ênserai pas que ce serait un point si laborieux mais à vrai dire c plutôt plaisant à réaliser les plans de charge...j'aurai du fair la marchande...

pluis sérieusement : André, pourriez vous m'envoyez un tiré à part de votre publication sur STW, je ne la trouve pas sur leur site...

Et puis dernière question sur l'estimation du poids, aux dernières nouvelles, je suis en cours d'achat d'un 10m acier hors il s'avère que je tombe sur un brise de mer 31 (en Alu AG4) : bateau plus petit de 60 cm et de 1 m à la flottaison...mais franchement plus confortable pour de longues heures à la barre

Je suis vos conseils pour l'estimation de la charge mais ya til une particularité du fait qu'il s'agit désormais d'alu et non lus d'acier, car le déplacement est désormais de 2200kg au lieu de 6t ??

et encore une fois merci à tous.

31 juil. 2001
0

léger!
là ,Loran, attention quand même: avec un bateau de 2T on est vraiment au mini pour un grand voyage :
Avec 25% de charge ( c'est déjà pas mal!)il ne reste que 500kg à embarquer: donc pas plus de 100l d'eau, 50l de gasoil, une petite annexe, 100kg de provisions, deux équipiers et quelques rechanges et affaires persos...Le contraire de Banik! ..

31 juil. 2001
0

Chargement et bateaux de voyage
C'est compliqué toute cette théorie, alors voici un cas réél. Banik fait un poids à vide de 11 tonnes. En début de voyage on arrive à 13 T avec 600 litres d'eau, 300 litres de gasoil, tout plein de bonne chose à manger que l'on ne trouve qu'en France, du matériel de rechange (2 grd voile, des pièces moteur, des bidons de peinture, la bouteille de plongée, la télé, le magnétoscope les cassettes...).
On arrive encore à tenir de bonnes moyennes et sur la distance de notre première transat on a fait jeu égal avec un ULDB de 14 mètres sans confort du tout... Ils étaient en équipage réduit et n'ont pas tirer le potentiel du bateau mais quand même on était content d'être arrivé en même temps qu'eux en regardant un film pendant les longs quarts de nuit plutot que de mouiller la chemise dans des manoeuvres incessantes pour se reposer ensuite sur une toile tendue entre deux tubes en alu et de faire pipi dans un seau.
En cours de voyage, on a pris plus de 700 KG, ce qui nous fait atteindre les 25 % de charge :
Les petits cailloux que l'on ramasse tous les jours sur la plage parce qu'ils sont jolis... Les cours et les livres du CNED (et on garde tout d'une année sur l'autre au cas ou...) Une deuxième annexe et un deuxième hors bord car on en a marre de se la disputer avec les jeunes...
Un planche à voile et son gréement récupérés par petit bout au fil des escales (il y a plein de choses interessantes jetées aux abords des riches marinas...)
Bref la flottaison théorique est enfoncée de 20 cm et on la redessine à chaque carénage...
Durant la route du retour on a pu apprécier le confort d'un déplacement lourd sur la longue houle de l'Atlantique... Notre vitesse a certes chutée un peu mais nous avons maintenue 4,8 noeuds de moyenne entre Bimini (Bahamas) et Horta (Acores). Comme on est bien au large, cette perte de vitesse ne nous gène pas plus que ça en regard du plaisir de tout ce que l'on a à bord. Amicalement.

31 juil. 2001
0

Poids, volume et performances
Les deux principaux obstacles à l'avancement d'une coque sont le poids et la surface mouillée.
La densité de l'alu étant de 2.7 et celle de l'acier de 7.8, on pourrait croire a priori que le 2.2T alu et le 6T acier sont équivalents.

Il n'en est rien. Comme dit Michel, il faut raisonner en pourcentage.

En effet, tout est calculé en équilibre. Il ne faut pas la même puissance pour faire avancer un bateau de 2.2T et un autre de 6T, ce dernier acceptera davantage de surcharge sans grosse modification de comportement.

Le brise 31 est un excellent bateau bien qu'il n'ait jamais eu la réputation d'un fort marcheur, mais en TDM, ce n'est pas forcément le but. Si on le surcharge, il n'avance plus, comme tous les bateaux légers.

J'ai un petit problème avec ma bécane pour mémoriser mes crobars. Je vous communique le tout dès que c'est fini.

André

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (62)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021