Est-il intéressant d'acheter un bateau de 25 ans dont le moteur est "fatigué" ?

Bonjour,

à la recherche d'un bateau de +-9m, mon choix s'était porté sur deux bateaux, un DUFOUR 3800 et un MOODY 31MK1, tous deux de 1982.
Coque en bon état, voiles d'origine mais encore en bon état, intérieurs impeccables.

Le moteur du Dufour, un Volvo Penta à refroidissement direct affichait 3.300 heures, quant à celui du Moody, Volvo Penta avec intercooler, il affichait 5.000 heures !!!
Ces deux bateaux se négociaient respectivement à 22.000 et 25.000 euros.
Renseignements pris chez VOLVO marine en Belgique, on me fournit un devis approximatif pour un moteur reconditionné, main d'oeuvre comprise,au prix de 12.000 euros HTVA de 21% et hors frais de déplacement, ce qui portera la facture finale largement à plus de 15.000 euros !!!

Ma question:
à ce prix, est-il encore intéressant de s'orienter vers l'achat d'un bateau de cet âge, dont le moteur affichera nécessairement un nombre d'heures important ?

Pour le même prix, entre 35.000 et 40.000 euros, n'est-il pas plus judicieux de s'orienter vers un bateau de max. 10 ans dont le moteur affichera moins de 1.000 heures de fonctionnement ?

Je vois un DUFOUR 30 classic de 2001 à 39.500 euros, dont le moteur n'a que 650 heures... mais je lis sur un forum que ce bateau n'a pas la valeur des anciens Dufour.

Merci de vos avis.

L'équipage
21 juil. 2011
21 juil. 2011
0

cherche un autre fournisseur, monte un moteur d'occase tu trouves des beta marine a 2500€ ou des midif neufs pour pas tres cher de meme que sole.
Le bon coté de la chose tu auras un bateau pas tres cher et bien remotorisé. J'avais acheté pour mon karaté un beta de 28cv pur 1200€

21 juil. 2011
0

Bj,

Il vaut mieux si tu achètes un vieux bateau compter ds le prix d 'achat un moteur.

Maintenant, une autre solution plus économique est d 'acheter un "vieux" bateau qui a un moteur récent et le payer dans le haut de l 'argus et tu vas en trouver. Maintenant des voiles de 30ans sont quand même, si d 'un aspect correct un peu limite. Donc compte un jeu de voile aussi.

Du temps ou je cherchais un bateau (Feeling 326), j 'en avais trouvé un avec moteur neuf et plein de choses neuves pour 5000 euros au- dessus du prix moyen des autres et encore négociable.
Donc aujourd'hui avec le marché, tu peux être exigeant sur l 'équipement, parce que les pcs moteur de remplacement coûte la peau des fesses.
Donc la bonne affaire n 'est pas d 'acheter un vieux bateau à rénover. Maintenant je vais s' en doute me faire allumer, mais croire parce que vieux bateaux égale meilleur??? de plus le comfort d 'un 9m de 30ans n 'a rien à voir avec le standard d'aujourd'hui.

a+

Joël

21 juil. 2011
0

J'ai été dans ton cas, j'ai acheté il y a 5 ans un voilier de 9m avec moteur et voiles fatigués.
Au final je n'ai changé la GV qu'au bout de 3 ans, et le moteur tourne encore. Je viens juste de déculassé pour refaire les soupapes et j'ai refait un échappement pour 3 euros de ferraille. Je suis encore loin des 5000 euros de budget que j'avais prévu pour un moteur d'occaz récent.
Par contre 15000 € pour un moteur refait, c'est trop cher, j'y arrive pas en neuf.

21 juil. 2011
0

pareil, j'ai un volvo penta md11c que je viens de refaire à neuf :
Chzngement de tous les joints, de la segmentations, des coussinets de bielle, réalesage des soupapes, tarage des injecteurs, changement de pompe à eau (le kit de rénovation), et les durites. Résultat : environ 2000.00 euros.
et je repars avec un moteur qui chante joliment, qui crache son eau et qui est reparti pour un (grand) tour.

21 juil. 2011
0

refait à neuf? Johann, je n'en suis pas sur, as tu mis le vilebrequin et les coussinets de tête de bielle aux cotes "réparation" ou seulement ceux coté piston? et la culasse, es tu sûr que les voiles soient encore suffisamment épais?

21 juil. 2011
0

seulement ceux côté piston. mais ils avaient déja été changés (dixit le mécano) il n'y a pas longtemps et étaient en bon état.
Donc, il m'a dit apres avoir regardé, qu'il ne servait à rien de virer les coussinets de tete de vilbrequin. dont acte vu que pour moi la mécanique est de l'ordre de la magie.
Le moteur à été vu au chantier naval mais surtout à l'atelier de rectification des moteurs anciens de tregastel. Les gars ont toute ma confiance et sont très professionels.

Ce sont eux qui m'ont dit que j'étais reparti pour trente ans.

Alors je répete. Et puis ça fait un peu moins que 15000 euros.

21 juil. 2011
0

2000 euros? le prix d'un 23cv posé avec la modif du bati pour le sail drive et l'inverseur qui va avec?
Je serai curieux de voir ça mais si tu as un plan...

21 juil. 2011
0

oui bien sur, mais pas de soucis, je sais qu'en écrivant on n'est pas toujours bien compris dans le ton qu'on veut mettre au message.

15000 euros c'est plus que le prix de tout le chantier de remise à neuf de la coque et du moteur. Je trouve ça trop cher pour un moteur.
Je n'ai jamais compris comment cela se faissait que ce soit si cher. Pour la moitié du prix d'un moteur de bateau on peut acheter une voiture neuve.
Je trouve que la soi disant marinisation a bon dos. Surtout quand on voit comment les moteurs vieillissent. Je n'ai jamais compris, par exemple, comment cela se fait que les coudes d'échappememt soient si chers alors qu'ils ne sont pas du tout protégés contre la corrosion. J'ai changé le mien l'année derniere et quand j'ai regardé son état cette année, l'interieur était déja bien attaqué. à 200 euros le tuyau, ça fait un peu cher je trouve.

21 juil. 2011
0

un peu moins de 15000€ !!!! mais c'est le prix d'un midif ou d'un craftsman de 27cv neuf posé!

21 juil. 201121 juil. 2011
0

j'avais mal compris, le moins de 15000 etait en dérision, 2000 ça vaut le coup quoi que j'ai un pote qui viens d'acheter un 23CV vetus complet 1000h pour ce prix là

21 juil. 201121 juil. 2011
0

Et puis un moteur de 5.000 heures bien entretenu (et ça se voit) a encore de très nombreuses années devant lui. C'est l'équivalent d'un moteur Diesel de voiture de
100.000 km. Arrêtons de nous faire peur avec de "vieux" moteurs.

Et c'est négociable dans le prix d'achat.

RV

21 juil. 201121 juil. 2011
0

C'est ce que j'aurais dit aussi, un Moody31 avec un "vieux moteur" de 5000h bien entretenu, dans mon budget, moi j'achèterais, en négociant !

Et n'en déplaise à Jojo, un bateau c'est fait pour naviguer avant tout, et les bateaux modernes, souvent, privilégient le confort au port, en particulier dans cette taille !

0

Euh... 100000km en 5000h ca représente une moyenne de 20km/h!
En général, la moyenne pour une voiture tourne autours de 60km/h je pense, entre les arrêts, les trajets en ville et sur autouroute donc on peux dire que 100000km représentent environ 1600h moteur, donc 5000 heures, représente 300000km, soit grosso modo la durée de vie d'un moteur diesel classique.

Bon les moteur de bateau tournent quand même moins vite, donc s'usent moins.

21 juil. 2011
0

pareil, j'ai bateau de 30 ans, mais rénovation de gréément, électronique, électricité et moteur effectuée il ya 10 ans,
depuis le bateau avait très peu navigué, et donc le moteur avait tourné 100h, et ce n'est pas bien non plus ... car pas assez,

Mais il est certain que celui qui a rénové il y a 10 ans n'a pas récupéré sa mise à la vente,
Il me reste néanmoins pas mal de boulot, c'est tjs le cas avec les vieux bateaux,
et donc les frais qui accompagnent la propriété ...

Si tu aimes ces plaisirs (et soucis) -là, fonces !
les vieilles carènes en valent la peine,
je referais pareil,

néanmoins, si tu es en Belgique ou proche du nord, regardes sur botenbank.nl,
le soin apporté par les hollandais et allemands à leurs bateaux, leur entretien et à leurs rénovations est sans commune mesure avec ceux du sud (comme le mien) ...

acheter un bateau bien et sainement rénové est aussi difficile que de trouver une maison rénovée, mais si la rénovation te convient, c'est bingo !

21 juil. 2011
0

Bonjour,
A mon goût, les 2 sortes d'occase pour un bateau de 30 ans sont : soit un bateau au-dessus de la côte because moteur changé, voiles récentes etc,... ou un bateau très en dessous de la côte où il faut prévoir de changer ces 2 items très importants.
De mon point de vue, je ne m'intéresserai plus à un bateau "entre les deux".
Manu

21 juil. 2011
0

très juste analyse, ratafia,
mème si des surprises, il y en aura toujours ...

21 juil. 2011
0

sinon en effet, arrètons de nous faire peur,

1) il faut juste ne pas avoir peur de faire soi-m et de se salir les mains, mais ça, quand on veut naviguer, et donc entretenir, c'est quasi une évidence, que le bateau ait 10 ou 30 ans, amha,
2) Si la base est saine, ou le prix suffisement intéressant que pour rénover cette base, vas-y, l'important étant coque, gréément, voiles, moteur, en effet, il n'en faut pas bcp plus pour se faire plaisir à la voile ...

et comme disait Frablo, après, on peut étalet les ... améliorations et frais dans le temps

21 juil. 2011
0

Merci à tous pour vos avis,

je sais que le nombre d'heures d'un moteur doit être relativisé, d'autant qu'un diesel n'est pas nécessairement mort à 5.000 heures, mais j'en suis pour l'instant à la phase de budgétisation de l'achat et donc aussi de mon interrogation sur l'option vieux bateau ou récent.

J'ai pris rendez-vous pour essayer le Dufour, le Moody venant d'être vendu.

L'essai moteur me donnera rapidement une indication sur son état: démarrage, bruit, rejet d'eau, fumée, température, seront les premiers indices de son état.

Si cela tourne rond, je prévoirai cependant un budget moteur pour ne pas être surpris en cas de panne.

A l'usage, j'envisagerai peut-être un reconditionnement du moteur.

Avez-vous des adresses d'ateliers (si possible en Belgique) pour reconditionnement moteur Volvo ?

D'avance merci.

Cordialement

21 juil. 2011
0

Le moteur principal d'un voilier est la voile. On change un moteur quand il ne marche plus ou qu'il vous poursuit de ses pannes (Sur mon voilier il y a 2 Volvo 2003 de 1989, l'un a un budget raisonnable, l'autre m'a déjà couté plus de la moitié de son prix).
Changer un moteur n'est pas une partie de plaisir.
Si vous achetez avec l'idée de changer le moteur tout de suite, n'achetez pas ce bateau. Un voilier est fait pour naviguer et pas pour rester au port en attente de moteur.

Volvo ne peut que fournir des prix élevés. Ils vendent les pièces détachées au prix de l'or. Sur un voilier le moteur, très important certe, n'est qu'un des éléments de l'ensemble. Il ne doit pas vous cacher les autres postes tout aussi importants.

21 juil. 2011
0

Mon moteur a l'age du bateau, on ne connait pas le nombre d'heures. Pourquoi vouloir le changer s'il fonctionne bien? Il a été révisé en novembre dernier, juste au cas ou,ca ne coute pas tres cher.
Les voiles, c'est important. On a acheté le bateau avec des voiles moyennes, au bout de deux ans on a quand même changer le génois ( qu'on a trouvé au fond d'un coffre du bateau, en très bon état, je pense que l'ancien proprio ne savait même pas qu'il était la = bonne surprise),pour le reste, ca peux faire encore.

21 juil. 2011
0

Re-bonjour
Le fait de changer un moteur en préventif dépend, je pense, en fait du programme qu'on a.
Tout à fait d'accord qu'on peut user la bête jusqu'à ce que mort s'en suive si on reste dans des zones où il est facile de le faire changer.
Je n'avais pas fait changer mon YS8 (30ans) avant de m'éloigner (modestement) de l'hexagone. J'ai eu beaucoup de chance qu'il mourut dans un port où j'ai pu trouver un mécano attentif.
Mais ça m'a fait qd même un peu peur quand j'ai fait un gros virement sur le compte bancaire de l'importateur de Zagreb,... ;-)

21 juil. 2011
0

Bonjour,
2 pensées :
1)En cas de revente avant la mort, on peut mettre quelques roros en recette dans le budget
2) Une analyse de l'huile moteur sur une occase peut être instructive.

Cdlt

21 juil. 201121 juil. 2011
0

Je suis dans le même cas que luxounette, le moteur est d'origine. J'ai toutes les factures d'entretien des différents propriétaires. J'ai d'ailleurs hésité avec un dufour 35 dont le moteur était plus récent mais d'aspect moins soigneux. Je préfère un moteur ancien mais très bien entretenu qu'un neuf mal mené. Ensuite, je pense que la période que nous traversons et plus que favorable pour les acheteurs, autant en profiter.
Les propriétaires successifs étaient des passionnés de régate, je ne pense pas qu'ils aient abusés de la voile de fer. ^^

21 juil. 2011
0

A mon avis, préférer un bateau récent correspondant plus au critère de confort d'aujourdhui.
Pour avoir rénover profondément 2 bateaux, la seule condition pour récupérer sa mise, ce que j'ai fais à l'euro près, c'est de vraiment tout faire soi même, mais avant tout de l'avoir super bien négocié lors de l'achat.
C'était il y a 5 ans, la donne a changé, les clients potentiels pour la revente aussi. Il devient très difficile de vendre un bateau ancien car les neufs sont maintenant à des prix très raisonnables d'ou la possibilité d'occasion de moins de 10 ans dans le budget.
Il y aura toujours des réveurs croyant pouvoir revendre des bateaux de 25/30 ans au même prix que ceux de 10 ans max (à long équivalente) mais les annonces ne reflettent pas le prix des transactions (s'il y en a).
Donc le plus rentable c'est d'investir son temps dans une bonne négociation car il y a de l'offre.
Alain

21 juil. 2011
0

Je crois que c'est un faux problème.
Si le moteur tourne bien et délivre la puissance requise sans manger d'huile, tout baigne!
Un moteur diesel ne lâche pas d'un seul coup, il commence par manger de l'huile, fumer etc... Sauf avec un moteur pas entretenu, il est tout de même rare d'être lâché en plein milieu de saison.
Je ferai faire au minimum une analyse d'huile pour connaitre l'état du moteur.
J'ai fait une transat à bord d'un bateau dont le moteur avait environ 15000h et tournait comme une horloge.

21 juil. 2011
0

Je rejoins Pampus sur le fait qu'avec un bateau agé il faut faire le maximum soi meme, de mon coté j'ai acheté un bateau de 25 ans avec un moteur que je n'ai gardé qu'une saison et revendu tournant bien, le nouveau (volvo)a été acheté en angleterre au prix d'un midif en france et posé par moi meme, les pros n'ont pas le temps dans leur devis de refaire proprement ce qui devrait l'etre aprés 25 ans... comme repeindre une cale, revoir l'electricité et sortir un réservoir pour le nettoyer...ilo ne faut pas avoir peur d'apprendre et ne pas oublier le temps qu'il faudras y consacrer en général plus élevé que prévu...

21 juil. 2011
0

je rajoute qu'ayant eut trop de galères avec un ancien bateau du a de vieux moteurs.. le plaisir de la voile doit etre aussi de ne pas tomber en panne pendant ces vacances.

21 juil. 2011
0

Il ne faut pas croire que parce que l'analyse d'huile est bonne, le moteur est en état.
La plupart des moteurs de voilier sont changés non parce qu ils ont trop tournés. Mais plutôt par "accident" (manque d'huile, manque d'eau de mer, retour eau de mer par échappement) et aussi parce que les pièces ayant vieillies sont introuvable ou trop chères.
5 000 heures sur un moteur marin qui tourne en charge c'est de la rigolade.
500 heures sur un moteur de voilier de 30 ans qui ne sert qu'à faire tourner une bipale pour les sorties et entrées de port, attention.

21 juil. 2011
0

Bonsoir. Oui frablo, c'est ce je me tue à répéter autour de moi mais, les gens n'en font qu'à leur tête. Pour ma part, achat bateau avec moteur de 2 ans et seulement 50h, 5 ans plus tard, un bon millier d'heures au compteur et juste la turbine de pompe à eau changée + joint spi et c'est tout. Je me pose toutefois une question, l'huile est toujours aussi propre que celle, neuve ,du bidon lorsque je fais la vidange, du coup, je vais la prolonger de 50h soit 200h.

22 juil. 2011
0

Vu ce dont il parle, il doit s'agir de moteur VOLVO série 2000 (2001 ou 2002 plus exactement)
Ces moteur industriels au départ sont quasi increvables s'ils sont bien traités.
J'en ai eu un pendant 20 ans avant que je ne revende le bateau qui avait 25 ans d'âge. Le moteur n'a jamais été que simplement contrôlé et entretenu sans aucun remplacement majeur, sans jamais avoir démonté la culasse ou même le coude d'échappement. Il tourne toujours comme une horloge avec son 3ème propriétaire...
Dans le grand nord, en Laponie, il serve de groupe électrogène à des habitations isolées, ils tournent quasi 24 / 24 , 365 j/an y compris dans le très grand froid et ne sont arrêtés que pour faire la vidange. Evidemment, ça les use un peu moins que des cycles de démarrage - arrêt mais quand même. Le refroissidement est aussi direct, c'est un tuyeau dans le lac. Donc simple et efficace.

Pour le remplacement, j'avais eu un devis fait par un pro (de grande qualité mais cher), c'était 12000 EUR en 2007 et le moteur de remplacement était un SOLE mine 26 et pas un Volvo. J'avais demandé la même chose de l'autre côté de la Manche, là, pour un Volvo D1-20, c'était 6600 livres.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (124)

Bien fini ?

mars 2021