Est-ce que quelqu'un connaît ce modèle de tensiomètre?

Est-ce que quelqu'un connaît ce modèle de tensiomètre et saurait expliquer comment ça marche?

L'équipage
21 avr. 2012
21 avr. 2012
0

mon toubib a exactement le même ... :-D :acheval: :acheval:

21 avr. 2012
0

'est super pratique je peux te scanner la doc
tu as tout sur le truc lui même, en fonction de la taille du câble tu prends comme objectif sa charge de travail, intelligent simple et efficace

22 avr. 201222 avr. 2012
0

jeanlittlewing, si tu avais une doc ce serait super!

22 avr. 2012
0

Bonjour
Réference, prix, lien svp...
Ça va interesser du monde !
Alain :-/

22 avr. 2012
0

c'est pas mal mais cable de 6 max je crois ideal pour les petits monotypes dont on change regulierement le reglage

22 avr. 2012
0

pas 6, jusqu'à 10 mm il y a aussi un autre modele qui permet de lire la tension quand on regle

22 avr. 2012
0

ok donc 7 c'est pas 6 !! ça couvre jusqu'à 35 pieds ou presque

22 avr. 2012
0

non non je l'utilise souvent et pour les diametre cela depend du modele et le plus courant est celui pour les cables de 5 6 et 7

22 avr. 2012
0

celui la www.loosnaples.com[...]-gauges

sur ce lien tu as la doc, yacare, c'est an anglais, tu règles ton mat en t'approchant de la tension d'usage max et tu es tranquille

0

Je pense que le modèle que tu as présenté en photo est plus proche du modèle 90
www.loosnaples.com[...]model-b

Mais j'aime bien leurs explications complémentaires, surtout l'idée de tendre à une fraction de l'effort maximum (ils font 20% mais 10 à 15suffisent pour le long cours).
Les sites comme Selden recommendent 20% de la charge de rupture, ce qui pourrait être presque plus que la charge maxi des haubans sur un bateau à un seul étage.

23 avr. 2012
0

Merci beaucoup jeanlittlewing

0

En fait, c'est effectivement très utile poutr les petits monotypes, les plus grands bateaux de régate ou alors les très grands bateaux.
Pour un first 25 destiné à la croisière lointaine, la methode visuelle me semble plus appropriée. Ca sollicite moins la coque à l'arrêt si on est juste à la limite de la tension, et le petit jeu qui reste n'a pas d'influence sur les performances à long terme.

En plus de la doc sur l'instrument, déja proposée plus haut, il faudrait surtout connaitre la tension statique recommandée par l'architecte.

0

pour un mât implanté on considère que la charge totale sur le peid de mât ne doit pas dépasser le poids du bateau (ordre de grandeur)

Hubert, de Cherbourg

0

Le pont reçoit des efforts horizontaux, ne serait-ce que par le cintrage initial (faible) que l'on doit donner à un mât implanté.
Mais ces efforts sont sans commune mesure avec les tensions verticales. Malgré tout, je n'irais pas mettre mon doigt entre le mât et la ca le d'étambrai :doc:

Par contre un mât implanté fait supporter au pont la traction des poulies de retour de drisses, c'est pour cela que l'on trouve en général sous le pont des ridoirs fixés entre le roof et soit le mât, soit son emplanture sur la quille.
Il n'en est pas prévu sur la Hood 38 vu l'échantillonage du pont.

Hubert, de Cherbourg

0

Dans la pratique, sur des bateaux normaux, la charge sur l'ensemble des galhaubans au vent au près serré dans le bon vent sous voilure adaptée atteint mais ne dépasse pas le poids du bateau (c'est du au moment redressant).
idéalement, au serrage avec tensiomètre, la tension statique devrait être de l'ordre de 10 à max 15% de cette charge.
Un simple calcul d'action-réaction indique que la poussée verticale sur le pied de mât est aussi au maximum de l'ordre du déplacement du bateau.
Enfin, dans un gréement marconi, le mât travaille en compression et il n'y a pas de différence entre un mât posé ou un mat emplanté. Le pont ne doit subir aucun effort.

0

question (je n'ai pas la réponse)
pourquoi ne pas régler la tension des haubans avec une clé dynamométrique mesurant le couple de serrage sur les ridoirs ?

Hubert, de Cherbourg

22 avr. 2012
0

Si ton ridoir est grippé ta valeur sera erronée.

Alex

23 avr. 2012
0

je ne vois pas le rapport entre les deux , le loos gauge donne la tension du cable

22 avr. 2012
0

Toujours pas de réponses ?
Bon, je vais tenter de répondre...

Tu coinces l'appareil sur le hauban grâce au crochet qu'il y a en haut du tensiomètre. Le crochet a plusieurs épaisseurs pour les différents diamètre de câble.

Il y a deux échelles graduées, Tu tires sur la ficelle afin de faire coïncider la première échelle (celle du haut) sur le hauban (si je me rappelle bien, la première échelle c'est pour les diamètres de câble)
et tu lis la tension sur l'échelle du bas...

Encore si je me rappelle bien, je crois que c'est précis a 50kg près... Mais ça donne quand même une indication plus fine qu'a la main...

23 avr. 2012
0

j'ai donné le lien avec la doc, c'est vraiment précieux de pouvoir comparer les haubans équivalents
il y a tout ce qui est nécessaire sur le lien que j'ai donné je n'irai pas sur le bato avant dimanche et la je pourrais scnnaer la doc

23 avr. 2012
0

moteur de recherche heo loos gauge
www.hisse-et-oh.com[...]-7-8eme
il y en a d'autres !

23 avr. 2012
0

Oui, ça a l'air a la fois simple et suffisant.
Mais 300 à 400 euros pour pour un bitoniau pareil, je trouve ça super cher...

19 avr. 201716 juin 2020
0

Même question que le post initial mais pour ce genre de tensiomètre vendu chez SVB

Qui l'a déjà utilisé ?
Est-ce que c'est facile a utiliser ?
Fiabilité via des tensiomètres plus coûteux ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (148)

mars 2021