escroquerie à la révision de survie

Ce message a déjà été posté dans "les coups de gueule"...

Mon bateau a une survie bombard de 1999. Emballée dans un poche étanche, elle était dispensée de révision pendant 3 ans.
En avril 2002 première révision dans une "station de révision" à Antibes, no problem...
En avril 2003 deuxième révision au même endroit, no problem...
avril 2004, je change et je l'emmène à la station bombard de Accastillage Bernard à Mandelieu. Quand je dépose la survie, le responsable de la station, en voyant le fascicule émet des réserves : toutes les survies qu'il a eu en main venant de cette station d'Antibes n'avaient jamais été ouvertes. Il me propose de vérifier devant moi; il ouvre le container et, là :
1ère constatation : le numéro de poche est celui inscrit sur le fascicule , la survie n'a jamais été révisée.
2ème constatation : les fusées sont périmées depuis 2002.
3ème constatation : les poches d'eau sont périmées depuis 2003.

J'ai appris que cette "station de révision " n'est pas homologuée bombard ou zodiac et donc que les "révisions" qu'ils font ne sont pas valables. Si ce n'est pas de l'escroquerie! Si encore les révisions avaient été faites, je n'aurais rien dit, mais
à chaque fois on a payé plein pot pour un travail qui n'a pas été fait!

Quel recours ai-je?
Je compte déposer plainte pour escroquerie et mise en danger de la vie d'autrui.
Comment procéder?
est-ce la gendarmerie maritime ou ailleurs?

Merci.

Philippe.

L'équipage
16 avr. 2004
16 avr. 2004
0

Le premier point ...
il me semble est de demander à la station de Mandelieu de te faire un courrier attestant de ce que vous avez vu ... s'il refuse de le faire, tu peux te brosser, sauf si ton témoin est prêt à témoigner devant un tribunal.

le second point (si tu as ce courrier) est de le publier dans les revues et de l'envoyer à Bombard.

Enfin, il me semble :-)

16 avr. 2004
0

Robert parle d'or
et je vois mal un professionnel témoigner contre un de ses confrères devant un Tribunal surtout de la part d'une grosse boite comme AB c'est à dire Plastimo

par contre tu dois bien avoir des factures des révisions précédentes et il est important de vérifier si la signalétique de cette entreprise peut laisser penser qu'elle est agrée par BOMBARD et si c'est réellement faux dans ce cas, tu a des chances de réussite certaines

mais il serait peut etre bon aussi de faire une déclaration à ton assureur dans le cadre de la protection défense-recours ce qui peut changer la donne du dossier

amicalement et solidairemeent

16 avr. 2004
0

c'est un scandal !
je vous trouve bien calme je penses que j'irais m'expliquer personnelement avec ces escrocs....pour commencer......

16 avr. 2004
0

bien sur GG
mais c'est pas ça qui remboursera le fric...

amicalement

ps: en plus tu as des arguments que tout le monde ne possède pas pour faire valoir ton poing de vue :-D

16 avr. 2004
0

plainte? ouiiiiiiiiiii
porte plainte immédiatement zauprès de la gendarmerie de ton domicile. Si çà coince déplace toi au tribunal et dépose ta plainte auprès du greffe du tribunal d'instance ou de grande instance pour le civil et double ta plainte au civil par une plainte au pénal pour mise en danger de la vie d'autrui.

As tu gardé les factures des révisoions ainsi que les preuves de la "non" mise aux normes des révisions ?

16 avr. 2004
0

le contact direct.....
....fait souvent bien avancer les choses,et faire montre d'une tres forte motivation remplace souvent la borce brute..........et les arguments "frapants"........
on peut aussi faire preuve de maladresse et dans un magasin,ça peut betement et accidentellement occasionner des degats irreversibles......

quand on a pas de chance..................

16 avr. 2004
0

à grands coups d'avirons
dans la gueule: à pirates, traitement de pirates... ;-(
Non mais se sont de grands malades, comment font ils pour dormir ces gens là, moi j'aurais pas la conscience tranquile!

09 juin 2004
0

explication remboursement puis action
moi je leur dirai en face se qu'il en ressort expliqué la supercherie pour me faire remboursé sous peine de procés grave a leur encontre et je pense qu'en leur disant que cela n'ira pas plus loin si ils me rembourseront
et une fois remboursé je porte pleinte parse que sa vas durer plusieurs années et probablement t'assoir sur un remboursement.
parce qu'ils seront a la rue, de tels actes sont graves de concéquances.
au moins j'essayerai qu'en pensez vous?
a+jois

16 avr. 2004
0

quelques précisions
La station Xpace à Antibes ne s'affiche pas agréée ZOdiac ou Bombard mais : "X-PACE est spécialiste dans la révision de radeaux de survie, toutes les marques et de tous les modèles, et ce, au travers de nos agents techniques." (fin de citation sur ).
On peut reconnaître que l'on n'a pas fait preuve de suffisament de vigilance, il n'est pas question de station agréée...
Aujourd'hui, nous avons reçu un recommandé de la gendarmerie maritime qui nous annonce que nous avons été victime d'une "anomalie" (je n'ai pas le courrier sous les yeux et je ne voudrais pas être accusé de diffamation) et nous conseille de porter plainte, pour, entre autre, mise en danger de la vie d'autrui, ce que nous comptions faire.
Comme cette lettre vient d'arriver sans que nous ne soyons manifestés, je suppose que nous ne sommes pas les seuls dans ce cas et que cette société a dû faire l'objet d'un contrôle et d'une saisie de son fichier client.
Quand on dit que les gendarmes ne sont là que pour ennuyer les plaisanciers, on se trompe!!!
La station Bombard de Mandelieu (Accastillage Bernard) a noté sur la facture et sur le bon de travail que la survie n'avait jamais été révisée.
Je crois que leur intérêt est de faire la chasse aux brebis gâleuses pour demeurer crédibles.
Je vous tiendrai informé des suits de cette affaire.

Philippe.

16 avr. 200416 juin 2020
0

Tu as parfaitement raison
Les brebis gâleuses ne doivent pas cacher les stations qui effectuent le travail demandé.
Acastillage Bernard à Mandelieu n'a pas à supporter les conséquences de stations indélicates (le mot est bien faible n'est-il pas ? :-( ).
Ils se sont logiquement déchargés d'une responsabilité qu'ils n'ont pas a assumé en précisant sur le bon de travail ce qu'ils ont constaté.
Je pense que tu as toutes les billes pour envisager sérieusement une action contribuant à l'amélioration du service offert :-).
La presse et les moyens légaux habituels peuvent aussi être employés dans ce sens ;-) .

Je pense avoir lu recemment (quelques mois) sur un fil d'HEO, qu'une action avait été entamée pour les mêmes raisons quelquepart (peut être même à Antibes ????) Quelqu'un s'en souvient-il ?

16 avr. 2004
0

à Marseilles ...
Oui, c'était à Marseille, avec constat d'huisier à l'ouverture .... il y a 20 ans ... et c'était pas moi ... "A" se reconnaitra :-)

16 avr. 2004
0

Partout....
L'escroquerie, ce n'est pas tant la révision, que le radeau en lui meme.

Vu le nombre de radeaux vides de tout survivant, et le nombre de survivants sans radeau, faut pas chercher longtemps pour la trouver l'escroquerie.

17 avr. 2004
0

et bé
c est beau la cote d azur, j espere qu il n y a pas de telles pratiques ailleurs, d un autre coté, ca ne m etonne pas trop, ici sur la cote c est buisiness, c est valable dans les chantiers de mise a sec, mecano, voileries ( pas toutes ), places de port. La mentalité de certains " gens de mer " s' en ressentent

N hesites pas à les attaquer, un peu de menage ne ferai pas de mal, ca permettrai au moins a ceux qui travaillent bien de ne pas souffrir des pratiques mafieuses d autres " professionels"

09 juin 2004
0

Un peu de pub...
J'ai préféré acheter une "haut de gamme" (disons simplement hexagonale et non-pas carrée, avec double-ceci et cela-réfléchissant...) chez un fournisseur qui rappatrie les survies en usine pour les réviser.

Je pense que c'est une petite garantie contre ces mésaventures.

Cordialement
gatonegro

09 juin 2004
0

En plusieurs temps
-d'abord j'irais consulter la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes;
-je consulterais aussi mon assureur maritime, dont l'intérêt serait au minimum de s'associer à tes démarches et plaintes, non seulement au titre d'une assistance judiciaire si ton contrat la prévoit,mais aussi car elle n'appréciera pas d'avoir à couvrir les risques créés par des tiers frauduleux. En clair, si elle avait à rembourser les dommages liés à l'emploi inopérant d'une survie non révisée, elle se retournerait ensuite contre ton fraudeur, car il serait responsable de ces dommages, eh oui!
-ensuite j'enverrais un courrier recommandé A.R. au nom personnel du gérant de la société indélicate (ce nom se trouve obligatoirement au registre du commerce, trouvable en ligne)pour rappeler les faits (y compris les constats de carence faits,plus tard, par un organisme agréé, sans le nommer à ce stade)et demander le remboursement sous quinzaine de la somme payée (il vaut mieux évidemment pouvoir joindre une copie de la facture), en concluant par la formule "sous toute réserve",et en ajoutant
en bas de lettre "copie à: M. le directeur départemental de la concurrence,de la etc..."
-qu'ils remboursent(ils n'ont à mon avis pas le choix)ou pas, tu verras ensuite si tu veux aller au pénal pour mise en danger de la vie d'autrui, ce qui serait en effet d'intérêt public: il suffit pour ça d'une lettre bien argumentée au procureur de la République;un avocat t'aidera au besoin à la rédiger moyennant quelques finances, que tu récupérerais en demandant des dommages et intérêts pour préjudice moral.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (123)

Les enfants de la mer

novembre 2021