Escale a GIBRALTAR mais ou ?????

Bonjour,

J ai posté un sujet sur notre remontée, Marseille, Lorient prévue pour le 04/09/2011.
Nous y somme presque..
Cependant, il nous manque quelques infos pour faire une escale sur Gibraltar, quelqu un aurait il un tuyeau ?

D autres part , j ai fais un blog avec ttes nos escales pérvues, si vous avez des commentaires ou suggestions, nous sommes preneurs, endroits de reves, prix attractifs et....

merci et bon vent

L'équipage
18 août 2011
18 août 2011
0

Oups , j ai oublié de mettre l adresse du blog ^^^^

la voila
she36.skyrock.com[...]/

18 août 2011
0

Bonjour,

J'avais déjà hésité à poster sur le premier sujet tant j'aurais été négatif. Et parfois il me semble qu'il faut donner à chacun sa chance...

Mais ici j'interviens parce que je crois que vous vous mettez le doigt dans l'oeil...

Vous prévoyez une nav de +/- 1800 milles, soit en 20 jours (votre target), 90 milles par jour. Ce qui est déjà challenging sachant qu'il y a le vent du nord des côtes portugaises à remonter et le Gascogne à traverser.

Maintenant vous annoncez une quinzaine d'escales! Sachant qu'en général ce qui prend énormément de temps c'est entrer et sortir des ports et s'extirper des courants toujours plus fort près des côtes. Surtout le long du Portugal.

Quand allez-vous naviguer et à quelle vitesse?

En plus vous ralongez la route en vous enfonçant dans le Gascogne. J'espère que vous n'aurez pas un coup de vent du NW...

Parlons-en de la météo. A cette saison, avez-vous réfléchi aux conditions que vous allez rencontrer?

Avez-vous les guides côtiers décrivant les escales possibles?

Bref, vous l'aurez compris, je ne crois pas en cette nav avec les impératifs que vous décrivez.

Il me semble que dans l'autre fil vous disez avoir déjà beaucoup navigué. Mais êtes-vous sûr de connaître la Méditerrannée et l'Océan Atlantique?

Bonnes réflexions...

18 août 201118 août 2011
0

90 milles par jour, ça veut dire qu'en escale volontaire ou forcée, une journée d'escale implique de faire 180 milles dans les 24 heures suivantes, c'est tout simplement impossible sauf conditions idéales de portant
bien sur si l'escale dure 2 jours il faudrait aligner 270 milles dans les 24 heures suivantes !
:acheval: :acheval: :acheval:

18 août 2011
0

Non, je pars avec ma bite et mon couteau, ;-)))
Pour ce qui est des escales, je l ai dis et donc le répète, RIEN n est figée !
D autres part , avant de prendre la paroles, merci de bien relire les différents postes , notamment les derniers , sur lequel je nous donnais 5 semaines de remonter, veux tu connaitre également la marque du PQ embarqué ? tu as surement ton avis la dessus ? lol

Quand a mon expérience, je préfere ne pas te répondre, Pourquoi es tu aussi aigri ? faut se détendre mon grand .....

Bon vent

18 août 2011
0

Je viens de relire ton autre message, je vois que tu passes de 4 semaines à 5. C'est un bon début! (Mais ce n'est pas suffisant si tu veux faire ce que tu annonces ...)

Ceci dit je suis poli moi et certainement pas aigri. Tu demandes sur un forum un avis, désolé que le mien n'aille pas dans ton sens.

Maintenant tu en fais bien sûr ce que tu veux...

Viva la libertad!

18 août 201118 août 2011
0

tres facile, envois un message privé à partir d'hisse et oh

18 août 2011
0

Bonjour azotewin, le programe est trop long, ou le temps trop court.De plus la méteo de la med reserve souvent des surprises.Il te faut revoir t on programe.Celui que tu nous propose de lire ne me semble pas faisable...Amicalement. André

18 août 2011
0

Dans ce cas, on supprimera des escales...le but étant de sortir au plus vite de la Méd, afin de profiter en Atlantique.
Il me parait évident, que certaines escales s imposeront d'un point de vue technique, GO + eau et autres...pour les autres ...A voir ?
Nous nous sommes donné 5 semaines, effectivement nous pensons , faire une moyenne de 100 nautiques sur 24 heures, si c est moins, on s adaptera.. tant que le vent et la météo le permettront , nous feront route...

merci a vous.

18 août 2011
0

Ben et les arrêts pipi-caca du petit chiot ??? :reflechi:

18 août 2011
0

Pour avoir fait,moi-même, escale à Gibraltar en 1995, je me souviens avoir trouvé une place à l'ancre dans la baie. Est-ce encore possible? A vous de voir.
Laissez le port de Gibraltar sur Tribord et continuez cap au Nord vers l'espagne.
Lorsque vous êtes au niveau de la frontière Gibraltar/espagne, vous trouverez certainement d'autres bateaux au mouillage.
Je me souviens d'une escale très convivial entre marins qui se pretaient les cartes pour aller faire de photocopies dans des photocopieuses de plan qui se trouvait à 2 pas du mouillage. Pourrez-vous me dire si cela est encore vrai?
Vous trouverez mon mail sur

Faites juste attention de ne pas mouiller exactement dans l'axe du petit aérodrome, cela serait bète que votre mat accroche un coucou !!! ;)

A part ça, j'ai fait le chemin inverse avec mon voilier de 10m en 1995.
Laissez moi un peu de temps pour me remémorer mes différentes escales, mais de mémoire, je peux déjà dire que coté atlantique, nous avons trouvé des mouillages bien abrités plutôt facilement.

Bonne Nav.
H Olivier Dauxais.

18 août 2011
0

Pas de souci, je vous tiendrais informé Olivier...
Merci de nous faire part de vos souvenirs ....bons et moins bons.

@+

18 août 2011
0

Je ne sais pas quel titant d'eau vous calez.
Je n'ai pas encore jeter un oeil à votre blog.
Mais après avoir lu les commentaires des autres, vous me semblez en effet juste en temps pour un tel voyage...
Si le temps ne peut être ralongé, vous serez plus sur de votre coup en passant par sète/Toulouse/Bordeaux par le canal du midi.
Bien faché et motivé Sète/Bordeaux peut s'enquiller en une quinzaine de jours et vous n'aurez à vous soucier des aléas météo.

Car c'est vrai que remonter le portugal vers le Nord...
C'est se taper tout le temps un courant de l'ordre de 1 noeuds dans le nez et avoir trés souvent le vent dans le nez...!!! A garder en tête.

Bonne Nav.
H Olivier Dauxais.

18 août 2011
0

Malheureusement, je cale 1.98 m et ca ne passe pas ..............
Je pense sincérement que 5 semaines, ca le fait, certes on supprimera des escales mais ca doit le faire..

je vous tiendrais informé ..
mci

18 août 201118 août 2011
0

Bon d'accord, on laisse tomber le canal.

Je viens juste de jeter un oeil à votre blog.
Un "she 36"... ça fait 11m, exact?

Oueh, c'est clair que ça va être très short en temps pour faire le tour.
Mais bon, vous avez raison d'y croire, c'est la plus grande force des marins... ;)

J'ai vu que vous avez prévu escale à Espalmador aux baléares... Bon abri et magnifique.
Ensuite avant Gibraltar, je me souviens du petit port de Motril où, à l'époque, on pouvait mouillé gratuitement.

Ensuite, je me souviens d'une escale charmante et très abritée à Alvor entre Lagos et Portimao dans le sud du Portugal un peu avant le cap St Vincent (dans votre sens)...

Dommage que je n'ai plus ma carte marine de l'époque sous les yeux, car cela m'aiderait à retrouver la mémoire.

Au fait, êtes vous de Lorient?
Car il se peut que je passe quelques jours vers fin Aout chez mon père à Port Louis.
On pourrait se voir pour en parler et cela me donnera le temps de retrouver ma carte.
Qu'en pensez vous?

H Olivier.

18 août 2011
0

Oui de toute façon faut partir aprés vous vous adapterez sur la nave mais surtout ne pas avoir l obligation d arriver un jour J. Bonne nave.André.

18 août 201118 août 2011
0

Oui je suis de Lorient,
Pas de souci , si vous passez sur Lorient ou Port Louis, on peut en discuter..

Ludovic

18 août 2011
0

Ok Ludovic, vous pouvez trouver mon adresse mail et mon tel sur mon site:

Envoyez moi un petit mail afin d'avoir vos coordonnées, je vous ferai signe lorsque je passe du coté de Lorient.

Ce qui est sûr pour reprendre les commentaires des autres:
Si il y a du vent du nord comme souvent le long de la cote portuguaise et avec ce courant non négligeable du nord, même avec un voilier qui remonte bien au vent, vous ne serez pas loin de tirer des bords carré... Si j'étais vous, j'opterais pour une bonne révision du moteur car je pense qu'il va être utile pour remonter le Portugal...
Mais bon, on ne sait jamais, la météo est tellement pertubé que vous aurez peut-être du vent du sud.

Une option à garder en tête qui doit être encore possible en Septembre: Les vents thermiques de terre la nuit qui peuvent orienté le vent du nord en vent du Nord-Est et là au prés, vous pourrez peut-être faire un cap direct au nord. A part de très rares cailloux, la cote portuguaise est saine (plage droite sur des centaines de milles), vous pouvez envisager de naviguer bien près de la cote pour essayer de reduire le clapot dans le nez... et profitez au max des effets des vents de terre la nuit... A voir...

Ou alors, puisque ce vent du nord s'oriente légèrement vers le sud-est en journée et vers le sud-ouest la nuit, on peut imaginer tirer des longs bords avec le vent sur babord amure la journée et tribord amure la nuit... permettant ainsi d'avoir un cap le plus proche du nord... A voir...

A part ça, Merci Teles, oui c'est bien ça, le mouillage que j'avais en tête est bien celui dont vous parlez.

A+
H Olivier.

18 août 2011
0

Merci Capten pour ces posts.

juste un IMPERATIF ! etre de retour a Lorient pour le 10/10 car je reprends le taf .. :-)))

Mais comme vous le soulignez, il faut partir apres....INCHALA..

18 août 2011
0

A Gibraltar j'ai mouillé l'an dernier côté espagnol à La Linea, juste au-dessus de l'aéroport : très sympa. Il y a aussi une méga-marina qui était entièrement vide. Les ports de Gibraltar sont peu accueillants en été mais hors saison il y a de la place à Queensway Quay.
Selon les courants et la météo il peut être plus intéressant de faire escale à Ceuta du côté marocain.
Sinon 100 nm par jour c'est sûrement faisable mais pratiquement sans escales...! Les alizés portugais, je me les suis tapés à 35-40 kt il y a 1 mois, impossibles à remonter. Et je ne parle pas du Gascogne !
Donc des retards probables pour attendre les fenêtres météo. Mais on n'est jamais à l'abri d'un coup de pot... Bons vents !
:tesur: :oups: :-(

19 août 2011
0

Bonjour, sans donner de conseils stériles, juste un retour d’expérience.
En 2006, j’ai ramené en solo, mon Fantasia, de Finike en Turquie, vers la Grande Motte, par le canal de Corinthe, détroit de Messine et le Cap Corse. Environ 1.700 milles en 17 jours…
Avec quelques arrêts très courts, sans calendrier pré établi. Cà se fait très bien. Le problème reste les obligations de calendrier. C’est même complètement casse gueule. J’avais mon temps, et finalement çà a été rapide. Mais je n’avais pas d’obligations calendaires.
Une bonne solution serait de prévoir un équipage de copains de réserve, capable de terminer le voyage sans toi. Une jeune femme de Concarneau, Marie Zuber, l’a fait sur un Kelt 9 mètres. Partie pour une année sabbatique avec ses deux jeunes filles, de Concarneau vers la Mer Egée, elle a vite compris les risques d’un tel calendrier, et a fait revenir l’année suivante, depuis Leros, son bateau, par une équipe d’amis..
Voilà… Bonne route

19 août 2011
0

vue la carte et le parcour prevue sa ressemble plus a
une transate au moteur d'un point a un autre avec beaucoup d'escale pour refaire le plein de GO

19 août 2011
0

Bonjour Daiquiri,

Je prends volontier les remarques,suggestions a partir du moment ou elles sont constructives et fondées,
Que proposes tu comme route ?
Et oui , je n ai pas pour intention de me lancer dans un Véndée Globe, juste une jolie remontée, en essayant de profiter au max.
Et toi Daiquiri, a pars navigué , tout au long de l'année entre les livres et ton verre d alcool que fais tu ?
Sur ce .....Bon vent.

19 août 2011
0

Désolé, azotewin, mais tu ne prends pas les remarques, tu les rejettes. Et tu agresses ceux qui te font des remarques.

Globalement ce que nous disons à peu près tous : tu n’as pas le temps de « profiter » comme tu dis, mais tu vas, sur ce parcours, te battre contre vent et courant et probablement contre le mauvais temps.

Nous disons qu’il ne faut absolument pas quand on est marin avoir un impératif de date.

Enfin nous disons que des escales, cela va te bouffer des heures et des heures pour rien, pour en fait perdre de la route.

Dès lors, puisque tu demandes ce que nous proposons, je dirais une nav non stop, avec éventuellement une escale mauvais temps voire carburant. Pour 5 semaines de nav seulement tu peux embarquer eau et nourriture en suffisance.

Et je prévoirais déjà la possibilité de laisser le bateau au Portugal ou du côté du Cap Finistère et de rentrer par la terre.

Ainsi, si tu as du bol style vent portant non stop, tu rentres chez toi après une belle nav. Si les aléas sont normaux, sans escales touristiques tu as une mini chance de rentrer avant le 10 octobre, mais plus probablement tu laisseras ton bateau quelque part.

Et si tu n’as pas de chance, tu le laisseras aussi quelque part, peut-être du côté de Lisbonne.

En tout cas, sois, toi et ton équipage, psychologiquement près à de la nav non stop, (et pas à des escales journalières), c’est le plus important. Soyez bien clair dans la tête. Alors je suis sûr que tu arriveras au bout de cette dure navigation.

Maintenant défoules toi, tu peux m’insulter !

19 août 2011
0

très bonne synthèse Micmarin. la météo décidera si c'est une croisière mémorable ou un convoyage crispant (j'ai eu ma dose des plans foireux après une premiere étape mémorable en 2001).
meme pas pu faire le tour de corse cete année en 17 jours ...
Pour ma part j'ai laissé le bateau une fois à Baiona, en espagne juste après la frontière portugaise capitaine du port adorable et prix normal.
ça ressemble tout à fait comme nav au retour mer de cortez san francisco. Avancer quand c'est possible puis se planquer en profitant de l'escale.

certains - rares - vont même jusqu'à hawai (traduire acores)

19 août 2011
0

je vous tiens au courant

@+

19 août 2011
0

azotewin a écrit : "Et oui , je n ai pas pour intention de me lancer dans un Véndée Globe, juste une jolie remontée, en essayant de profiter au max."

Je n'ai pas de remarque constructive à formuler. Je me souviens juste d'un truc. Lors du dernier Vendée Globe, justement, Armel Le Cléac'h avait choisi une option nettement plus à l'est que Desjoyeaux entre les Açores et les Sables. Il avait plus ou moins longé les côtes du Portugal et de l'Espagne jusqu'au cap Finisterre avant de traverser le Golfe de Gascogne. Il a déclaré à l'arrivée qu'il y avait rencontré les conditions de mer les plus dures de tout son périple, pires que dans l'Indien ou qu'au Cap Horn.

19 août 2011
0

INCHALA...

19 août 2011
0

Hola !! ... si je peux me permettre :o))

Si tu dois invoquer Allah, fais le comme il faut : Inch'Allah !
Ne va pas te le mettre à dos en plus :o)))

Bon vent !

20 août 2011
0

Salut, je suis aussi passe a Gibraltar en 2002, et il y avait un mouillage gratuit juste au nord de la piste d'aviation, cote anglais.
Par contre il fallait vite fait passer aux customs histoire de pas se faire embrouiller
par les douaniers. Et le mouillage en bout de piste est de toute maniere interdit.
Ensuite sur ton trajet en general, de ce que j'avais put voir, c'est que cote mediterrannee, j'eviterais les grandes etapes loin de terre, en restant colle (10 a 15milles) a la terre on s'assure que meme en cas de petole on arrive quand meme a prendre des thermiques, alors qu'au large on peut rester scotche sans vent. Aussi je confirme le mouillage gratuit dans le port de Motril (en 2002).
Et puis la remontee de la cote Portuguaise .. les vents sont presque toujours de Nord, et peuvent aller en fin de journee jusqu'a F6 a 7. Donc au pres ca deviens sportif.
Et enfin, j'aurais tendance a dire comme ce qui a ete dit plus haut, eviter de trop rentrer dans le golf de gascogne, ñle mieux serait de faire directement La coruna-Lorient..
bon a mon avis...

Bonne nav !
Alain / Ulixe

20 août 2011
0

bonjour ,
c'est mieux en face à algergiras .
à gib il n'y a que des commerces qui vendent des contrefaçons , c'est une pompe à fric ou debarquent des colonies de passagers .
sans aucun interet à part les singes qui sont au sommet un peu moins cons que ceux d'en bas
alain

22 août 2011
0

Oui, c'est exact.
J'ai entendu dire que c'était très bien.
Bonne Nav.
H Olivier Dauxais.

23 août 2011
0

Je viens de faire le chemin a l'envers les 1800 miles en 5 semaines pas de problèmes si tu vas au plus court et si tu te garde une marge pour passer entre les alizés portugais et le NW dans le Gascogne. La marina de la LInea vinet juste d'ouvrir, située juste à la frontière avec Gib; prix dérisoires et services nickel. Gd Citron Vert est là bas jusqu'en nov.
Pour la nav entre le cap St Vincent et la Coruna, prévoit soit de partir en fin de nuit pour naviguer jusqu'à 14-15h avec une escale chaque jour, et il te faudra 10 jours soit tu passe en force avec un bord très large en partant de l'algarve jusqu'a attraper un cout de SO pour remonter le golf, et c'est 8 à 10 jours non stop.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (117)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021