EQUIVALENT BOIS MOULE/TISSU+EPOXY

Ayant quelques réparations (c'est un euphémisme) a faire sur un lamellé-collé (3 plis acajou de 5 mm, collé a l'epoxy west-system). J'aurai aimé avoir "l'équivalent" en tissu bi-biais 600 grs/epoxy west-system, pour avoir la même "rigidé/solidité"...

L'équipage
14 mar. 2012
14 mar. 2012
0

Personne de compétent ???? Je m'étonne!!!!. La question est : quel équivalent de 15 mm de bois moulé, avec lisse tt les 200 mm, remplacé par du bi-biais 600 grs, 3/4 couches et les lisses 10 x des bandes de 200 grs en roving banal.

14 mar. 2012
0

est ce que ça peut aider ?

www.hisse-et-oh.com[...]ithique

:litjournal:

0

tu mets une ame airex ou autre de 5mm et deux strates equilibrées de chaque coté jusqu'a obtenir l'epaisseur de ta coque mais avant il aura fallu que tu scarfes toute la perimetrie de ton trou de façon a avoir des couches degressives de tissu ! :-)

14 mar. 2012
0

Calcul con :

Acajou sigma uf = 67N/mm² bois moulé à 45° sigma uf = 20N/mm².

bixial 0/90 avec 50% de résine sigma uf = 230N/mm².

L'épaisseur est en proportion de 1/(sigma uf)^0.5

Le biaxial est 3.3 fois plus fin. (avec évidement la même structure de lisses) = 4,5mm.

4,5mm à 50% de résine = 3.7kg de verre.

Re attention biaxial 0/90 , pas 45/45. Les fibres sont parallèles au cotés du panneau, pas en diagonale.

Je n'ai pas de chiffres pour les fibres en diagonales du panneau. En monolithique, c'est une conception pas bonne.

NB 50% de résine, c'est utilisation propre dans un moule.

Après, chacun fait ce qu'il veut avec les chiffres.

15 mar. 201215 mar. 2012
0

Un délire ...

J'ai été trop vite hier soir.

le facteur de 80% est compris dans le bois, il et pas compris dans le composite.
donc sigma uf composite = 230*.8 = 184 N/mm².

le ratio épaisseur est donc 3, pas 3.3

Bizarre que personne ne l'ait remarqué.

15 mar. 201215 mar. 2012
0

françois2 , vu ton profil, c'est quoi ton délire ???

15 mar. 2012
0

Ben, apparemment il n'y a que moi que ça a fait délirer ...

Le calcul des lisses est plus complexe.

16 mar. 201216 mar. 2012
0

Pense a remplir ta fiche, qu'on juge de ta "participation"...

16 mar. 2012
0

Ma "participation" ne vaut rien. C'est clair.

Quant au bouquin composite de Lerouge que je n'ai pas, j'ai peur qu'on n'y mange que du sandwich.

Autre point sur les HS Loisir nautiques. J'ai celui sur le tracé des carènes de Grandpierre. Dans cette édition, vers le fin, il y a au moins une erreur typographique par page dans les formules, sur les bordés developpables. (pok 1 à pok 5)

16 mar. 2012
0

La censure a encore frappé !
Faut donc que je m'explique :

On répare du bois moulé avec du bois moulé .
Intellectuellement c'est plus satisfaisant .
C'est laborieux mais facile à faire .
Structurellement c'est plus cohérent .

Rigidité et solidité sont deux notions différentes .
On ne peut pas avoir l'un et l'autre .
Pour avoir rigide, on est souvent conduit à faire trop solide .
Si on se limite à la solidité, on est souvent pas assez rigide .

Le dur et le mou font rarement bon ménage .

On peut aussi dire que dans un stratifié en bi-biais à +-45°, il y a toujours 1,4 fois plus de verre dans le bon sens (au choix) qu'avec un tissu à 0-90° .

Bof...

16 mar. 2012
0

Structurellement, c'est plus cohérent

Oui, mais ce n'est pas pire que les CTP époxy, avec des serres en joint congé époxy.

Ni que les bateaux fond bois moulé, flancs CTP.

Ou que CTP avec bouchains arrondis en bois moulé.

Il faut juste savoir ce que l'on fait, et pourquoi.

17 mar. 2012
0

Cette réponse a bien plus d'intérêts que ta première, non?

18 mar. 2012
0

Non.

Cette dernière réponse, c'est du blablatage de comptoir.

Le première réponse, c'est une réponse à la question en se basant sur la norme ISO 12215-5:2008. je la trouvait autrement plus interessante.

Maintenant, si des personnes se mèlent de calculs de bordés, sans savoir au moins de quoi parle la norme actuelle en vigueur, et comment elle traite la question (sans forcément vouloir appliquer strictement les résultats), je n'y peux rien , et le déplore très fortement pour un forum soi disant "technique".

16 mar. 2012
0

Je ne vois pas ou est la censure. Si c'est pour délirer est en plus, raconter des conneries, je pense qu'un autre forum dédié est mieux.
Concernant la réparation bois moulé par du bois moulé, en théorie oui, mais dans la pratique, a Tahiti, trouver du bois tranché c'est niet et donc j'ai trouvé une autre "solution".

16 mar. 2012
0

dans mes jeunes années, il y avait dans les terrains vagues aux portes de Paris, des carrossiers spécialisés qui faisaient ce qu'on appelait des "VO" en une demi journée .

La recette était simple et tenait au moins 3 mois :
- papier journal et syntofer .

Les conneries ?
J'ai pas l'habitude d'en dire et je n'aime pas en lire .

On peut sauver un bateau par tous les moyens disponibles si il s'agit d'éviter le naufrage .

En général, le plus simple pour les emplâtres, c'est le ciment prompt .

Si on aime et respecte les bateaux, on ne fait pas n'importe quoi .

Si ce n'est que de la survie ou du business, tous les moyens sont bons .

Bon vent .

16 mar. 2012
0

Salut,

le cp ( marine ou CTBX 100% okoumé )ep 5mm coupé en bandes de 10cm ferait l'affaire, le tout statufié avec un biaxial 300gr et t'y es reparti comme en 40.
L'avantage est que tu restes monolithique et moins cher en plus...

Bon courage,

Fabrice

16 mar. 2012
0

Non.

Dans le vrai bois moulé, tous les plis sont continus, et donc travaillent.

Dans le bois moulé CTBX, la moitié des plis est coupé en bouts de 10 cm, ceux en travers. Donc seulement la moitié des plis travaillent. A épaisseur constante, ça le fait pas.

NB dans une construction contreplaqué, ou on scarfe, ou on rajoute une doublante pour assurer la résistance des plis coupés transversalement. On ne fait pas de jonction bord à bord sans rien.

16 mar. 2012
0

Ah!! françois2 a une bonne réponses? sur le cp et les scarfes. Pour le bi-biais, on fait avec ce que l'ont trouve. Pour la censure!!! Surtout qu'Allien intervient d'emblé par la censure (il m'est arrivé de réparer un voilier acier avec de la strate sous la fltt et de naviguer)... Le cp ctbx made in china est a déconseillé.

02 mai 2012
0

Bonjour
Sans vouloir intervenir dans ce débat, il ne faut pas affirmer que le contreplaque chinois c'est forcement de la m...auvaise matière..
Je vis en Chine et mon voisin de palier acheté le contreplaque Made in china en Philippines pour le revendre a des groupes Francais dont un a cote de Nantes ..restons pragmatique.

Régissons

17 mar. 2012
0

Pour répondre a Alien(réponse caché), ma question n'est absolument pas délirante, la réparation fait partir inhérente d'un bateau qui (a) navigue (é)et de son skipper/proprio, voir frank cammas par exemple en ce moment dans sa course et il n'est ni fou ni seul dans son entreprise et tt les fils sur le sujet (50 % du forum ?).

17 mar. 2012
0

Restons calmes ! On est dans la tchatche !

C'est que de l'internet, du virtuel et du deuxième degré .

J'ai réagi car j'ai passé les plus belles années de ma jeunesse à poser des agrafes et arracher des agrafes pour construire des bateaux en bois moulé .

J'ai même navigué sur mon beau bateau en bois moulé avec un patch en contre plaqué CTBX fixé par quatre vis à placo, suite à un abordage .

En matière de réparation, il faut distinguer :
- la réparation de fortune qui permet de regagner son port d'attache ou de finir une course ou de ...
- la réparation dans les règles de l'art qui conservera au bateau une valeur minimale et lui évitera le statut d'épave flottante .

Un bateau en bois moulé avec une emplâtre en verre époxy ou en n'importe quoi sera considéré comme une épave à fuir .

Pour réaliser cette emplâtre, il faudra faire un travail presque équivalent à celui d'une belle réparation .

Pour une belle réparation, il faut :
- dégager, nettoyer et préparer le champ opératoire .
- du bois tranché de 5mm,
(c'est hyper dur à trouver, même en métropole)
A défaut, il va falloir se contenter du "bois éxotique rouge" disponible localement .
On déligne à la largeur des lames .
(en réparation on a pas besoin de grandes longueurs)
On refend à la scie à ruban des bandes de la bonne épaisseur (8 ou 9mm) .
On rabote les dites bandes ou on les passe dans une ponceuse à large bande pour les amener à 5mm.
- mettre en place des lisses provisoires.
- reborder.
- mettre en place des portions de lisses scarfées sur les anciennes.
- ...

Facile ! suffit d'avoir les bons outils, bien affûtés .

18 mar. 201218 mar. 2012
18 mar. 2012
0

plan newick chantier walter greene ?
des bijoux et des tris, des STRADIVARIUS
c bien de les maintenir en vie
ces bateaux sont magnifiques

18 mar. 2012
0

Je met mon grain de sel.
De mon coté j'ai tâté de tous les matériaux, en construction de coque, sauf l'acier et l'alu.

Un mélange des genres est bien sur possible mais j'ai toujours estimé qu'une restauration digne de soi se devait d'agir afin de reconstituer un ensemble identique.
Refaire à l'identique, ça c'est le panache de la rénovation
Une coque trouée qui, après réparation, redevient une coque tout à fait "normal".

Avec une strat, le pansement se verra à tout jamais.

Ce n'est qu'un constat esthétique, éthique j'ai envie de dire, mais il a malgré tout une certaine importance.

18 mar. 2012
0

Bien d'accord, mais j'ai autre chose a faire dans la vie, que de passer des années, pour enfin me regarder le nombril et me la péter devant les potes (et j'en connais). J'ai eu une réponse d'Erik Lerouge. Et puis je préfère que cela ce voit et ce sache, plutot que toutes ces réparations, ni faites ni a faire, cachées que je vois (je suis très surpris du nombre de bateau "accidenté" et revendu incognito). Perso, je n'aurai pas le courage de réparer le prao de Newick, comme ce fut fait. Et ce bateau n'est pas prévu d'être mis a la vente et je ne suis pas carossier, même si j'adore faire des enduits.

18 mar. 2012
0

Si la réparation bois tranché n'est pas désiré, on ne va pas t'en dissuader.

Il ne s'agit en aucun cas de se la péter, voilà une déformation bien caricatural.
D'autre part, Il n'est pas du tout certain que la réparation via stratifié soit bien plus rapide.

Tout cela pour dire que ton choix est tout à fait respectable mais qu'il ne s'agit pas de convier des arguments illusoires.

18 mar. 2012
0

Post-scriptum : il n'y avait aucune espèce d'animosité dans mes propos, pas plus que de tonalité impérative, mais vu la tournure du fil à son début, je comprends que tu commences à ruer dans les brancards…

18 mar. 2012
0

Et enfin, pour revenir dans le sujet, une réparation via stratifié est tout à fait possible et elle tiendra très bien dans le temps, à partir du moment où tu auras respecté les bonnes règles d'usages en matière de reprises sur la partie bois-moulé.
j'espère qu'Erik Lerouge t'a donné la bonnes réponse, à savoir l'échantillonnage correct.

Bon courage pour la suite,
et ne tiens pas compte de nos humeurs de bricoleurs derrière nos claviers.

18 mar. 2012
0

Alias wing (lol), tu as raison sur le principe, mais parfois la réalité fait que tu fais au plus court, j'ai pas l'intention de passer 4 ans (prao newick), pour la réparation. La réparation non bois moulé est iconoclaste???? Pourquoi pas, mais faire du lamellé-collé en polynésie est une hérésie. On en reparle quand il sera en france. En attendant je vais me concentrer sur le tour de belle-ile...

18 mar. 2012
0

Tu exagères quand-même sur un point.
C'est seulement l'argument de la grosse difficulté de faire venir du bois tranché qui pose le véritable problème.
Bien plus qu'un type de réparation qui s'avère juste un peu plus long.
Il ne faudrait pas donner une fausse image du bois-moulé. Certes c'est plus long, mais sur une réparation, c'est de l'ordre de quelques journées supplémentaires.

01 mai 2012
0

Aladis wing (dans l'air du temps), faire venir du bois tranché, mettre au sec, faire un hangar, faire un moule femelle des parties a refaire et j'ai le budget et le temsp de faire les travaux en epoxy/tissu bi-biais = cqfd. pour Erik lerouge (que remercie au passage), il estime que c'est un travail de titan...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (24)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021