équiper un voilier neuf pour le voyage ...?

Hello , je lance le sujet ...un OC neuf 41.1 , avec grand voile 2 ris & Génois sur enrouleur , 4 batteries de servitude , bientôt un portique avec 2 panneaux solaires et poulie pour lever l'annexe ..
Questions : je pense naviguer 5/6 mois par an en Med , quel équipement doit équiper le bateaux afin d'être + serin lors des jolie coups de vent parfois pas toujours prévue .
Je suis le mousse à bord ...ma compagne en apprentissage ..
dans l'attente de vous lire ..

L'équipage
27 fév. 2018
27 fév. 2018
0

de bonnes voiles, pas celles chantier très bas de gamme
un étais largable textile, une trinquette arissable et son sac banane sur le pont, pret à etre envoyé
un genaker pour les petits airs sans moteur
des lignes de vie et harnais
un chauffage à air pulsé, les nuits sont fraiches
la plus grosse motorisation proposée par le chantier
un winch électrique pour hisser facile
et des stages de formation avant pour que sortir soit un plaisir
plutot qu'un stress à ne pas casser le bobato
si l'objectif est de naviguer
sinon, rien de tout celà, le micro onde et la télé à bord !

27 fév. 2018
0

merci
étais largable textile & trinquette ok ,ligne de vie ok en cours ,
moteur 45CV ok , stage ...pas besoins je navigue depuis petit ...
AIS , récepteur ok , émetteur ?
les voiles chantiers feront l'affaire pour qq années j'espère ...
La GV ? 3 ris ?
tourmentin ?
en fait la trinquette à poste gène pour les virements du génois , mais elle peut aussi permettre un réduction de surface ...j'ésite , sur étais textile larguable ou à poste avec enrouleur ..

27 fév. 2018
2

Meme si l'objectif est de naviguer, la TV c'est super sympa a bord !!!
Suivre un bon match au mouillage c'est un régal !!!
(T'inquietes les remarques de Caravane et de cours des glénans vont suivre)
3 ris pas indispensable je pense, même si c'est bien de les avoir, mais avec trinquette, 2 ris etc et avec une bonne prise de MTO ca suffit je pense. Apres bcp dirons que plus est toujours mieux que pas assez, et ils n'ont pas tord !!
AIS Transpondeur
Si tu navigues équipage réduit, l'enrouleur c'est top !
Pour le chauffage ca dépend quel seront tes 6 mois de nav!!!
De septembre a Mai ou de Mai a septembre???
Prévoir une bonne chaine pour les mouillages agités ou pas !!!
Un barbecue
Une chaine avec Cadena pour l'anexe
Du Ricard, Du rosé cote de Provence, et des lunettes de Soleil

27 fév. 2018
1

Pas d'accord pour le troisième ris.
A l'ouest de Toulon, on prend régulièrement des cartouches (Mistral et Tram) qui restent navigables à condition de
rester près du bord (pour avoir peu de mer)
avoir gréement adapté 40-50 noeuds (donc trois ris et trinquette arisée sur étai largable comme déjà recommandé)

27 fév. 2018
0

surtout un code 0 a poste fixe et emmagasineur pour la pétole méditerranéenne . capote bimini

27 fév. 201827 fév. 2018
0

Je commencerais par de bonnes voiles de qualité, c'est qu'en même le moteur du voilier....
Et la sécurité.

27 fév. 201827 fév. 2018
1

si le mousse est capitaine, oublions les stages et l'ombrage qu'à pu apporter ma remarque...
avec la trinquette à poste sur enrouleur, il faut rouler une partie du génois à chaque virement de bord alors que la voile est loin de servir tous les jours,
d'ou étais largable textile avec trinquette endraillée, écoutes à poste dans le sac banane sur le pont, ça s'envoie en 2 coups de cuillère à pot et ça ne gène pas le reste du temps, surtout sur un 40 pieds

gennak, furling, code d, ce sont les memes voiles pour des appellations commerciales différentes, 200 % de la surface du génois, guindant droit, cable anti torsion, toile à spi et ça marche de 60 à 120 ° du vent, c'est indispensable en med et ça marche au portant dans la brise
un code 0, c'est beaucoup plus lourd (tissus armés), pour le près bon plein dans les petits airs. il faut un bout dehors pour que ça marche et une sous barbe costaude pour une forte tension du bord d'attaque.
ça ne marche pas au portant dans le vent fort, pas assez de creux dans la voile qui claque sous le roulis du bateau
ça ne s'empanne pas, il faut le rouler à chaque virement de bord.
la plage d'utilisation est très limitée, raison pour laquelle, c'est plutot une voile de régatier

sinon, au rayon électronique, je recommande le giro intégré dans la centrale du pilote et un mer veille en complément de l'ais, c'est pas cher et très utile pour détecter les radars allumés...

27 fév. 201827 fév. 2018
0

Ma trinquette est sur un 41', et je ne suis pas mécontent qu'elle soit avec enrouleur.
La raison est simple : étant en équipage réduit, je privilégie les manoeuvres sans déplacements à l'avant, ce que permet l'enrouleur... certes, je perds du temps à chaque virement de bord car il me faut enrouler le génois (en réalité, prendre 1,5 ris suffit) mais ça se fait facile, seul et en pleine sécurité, et on est en voyage : pas en régate.

Question : le mer veille complémente réellement l'AIS ? tu vois des navires au mer veille qui ne sont pas détectés par leur AIS ?

27 fév. 2018
0

complètement d'accord !
je précise un émetteur AIS, un vrai pilote costaud (ton meilleur ami).

27 fév. 2018
0

Ben oui! Genre les voiliers qui ont un recepteur AIS et font fonctionner leur radar.

27 fév. 2018
0

Je me demande si un 3ème ris sur des bateaux de croisière est vraiment indispensable: la voile sans ris correspond déjà au premier ris d'un bateau de régate. Je me suis toujours posé la question, mais je n'ai jamais navigué au près par 50 noeuds donc je ne peux pas trop parler.
Le gennaker (1.5 oz) c'est indispensable en méditerranée, depuis que je l'ai je n'utilise presque plus le moteur.
la trinquette je ne l'ai pas, et je regrette. Chaque année je me dis que je devrais installer un étai largable, après j'hésite, finalement je ne le fais pas. J'ai pensé au stormbag, mais ça ne doit pas être la même chose.
Si je devais naviguer 6 mois par an ou plus j'installerais probablement une trinquette sur enrouleur, et un foc ou un petit génois au lieu du génois pour ne pas trop compliquer les virements de bord gênés par l'enrouleur de la trinquette. Pour les petits vents de toute façon il y a le gennaker.

Sinon, peut-être attendre une saison pour bien connaitre le bateau avant de finaliser son équipement.

27 fév. 2018
2

Bonjour,

Je rajouterais une bonne ancre (spade, rocna, etc...) avec une bonne ligne de mouillage et système amortisseur.

Cdlt

27 fév. 201827 fév. 2018
0

Hello,

Même si je ne navigue pas 6 mois dans l'année (hélas) j'ai opté pour le 3eme ris dans la GV après avoir naviguer une journée dans un vent assez fort au retour de croisière, au près, sous GV à 2 ris et Solent partiellement roulé, je me suis posé la question : "Et si ça monte encore, je fais quoi?"

L'hiver venant, j'ai amené mes voiles en révision chez le voilier et en ai profité pour faire poser le 3eme ris.

Bon, je n'en ai pas eu besoin encore (de toutes façons, il me reste encore à équiper la bosse ) , il faut dire que depuis je n'ai pas beaucoup navigué à cause de pb de santé, mais je me dis que même si ça n'arrive pas souvent, le jour ou ça arrivera, je serais bien content d'avoir anticipé.

27 fév. 2018
1

Après 10,000 miles en moins de 2 ans, avec 1 génois et une GV + 1 tourmentin. Je n'ai jamais utilise le tourmentin, mais un troisième ris dans la GV me parait absolument indispensable. Je l'ai souvent utilise même en Med. Et surtout beaucoup de solaire pour rester dans les mouillages sans faire tourner le moteur. Un bon PA est bien sur indispensable. Les AIS radar etc sont des plus, mais c'est vraiment pas indispensable, vos yeux peuvent faire le travail.
Bonne Nav.

27 fév. 2018
0

GV trois ris.le jours où tu en as besoin, trop tard pour le faire monter...
Un genack portable du bon plein/travers sur bout dehors et enmagasineur.
Une ou deux ancres surdimensionnées, spade ou rocna, avec bonne longueur de chaine, 70/80 m, oui...
Un excellent pilote, si possible 2e vérin, et cartographie top, c'est cher mais super.
AIS oui.
Autonomie électrique,panneaux solaires, dessal non nécessaire en Med.
À 41 ´, un winch électrique devient interessant pour la GV, étudier la possibilité d'y ramener les écoutes de foc.
Taud ou bimini.Lazy bag bien conçu.
Des moyens de fixer ligne de vie ( plutôt sur le roof que dans les passe avant ) plus on est loin de l'eau, moins on a de risque d'y aller, ne pas omettre le cockpit ni la jupe.
Penser à la peche à la traîne.
L'annexe, aussi grande que possible, bon moteur, 4-6 cv, fond rigide ?
Un outillage bien pensé et huilé après chaque utilisation (wd 40 DÉSHUILE, ce n'est qu'un médiocre degrippant, exclu de mon bord)
En pied de mat, pas de balcon, une sangle suffit à s'y sécuriser.
Penser aux espaces de rangement , pour longue croisière on amasse .

27 fév. 2018
1

L'histoire du 3ème ris, ça dépend aussi et beaucoup du bateau et de la voile... il n'y a pas de règle vraiment gravée dans le marbre.
En ce qui me concerne, 2 ris seulement pour un 37 pieds à déplacement léger, mais des ris haut placés.
Pour un bateau comme un OC 41.1 d'un déplacement de 8 tonnes et avec une GV de 40 m², oui, un 3ème ris paraît nécessaire.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (52)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021