Equipement first 265 spi symétrique

Bonjour,

après avoir acheté un first 265 désarmé de son spi (il ne restait que le tangon dans le bateau), et alors que je n'ai plus utilisé de spi depuis fort longtemps, j'aimerais vos avis pour rééquiper le voilier. Je navigation en mode croisière et le but ici est le réapprentissage de l'utilisation du spi tranquillement, au plus simple. Donc je laisse tomber les barbers pour l'instant. même si je sais après avoir lu plusieurs discussions sur les spi ici même, que certains conseillent leur utilisation.

La première question concerne les écoutes. J'ai pu voir que le montage standard renvoit les écoutes à l’arrière du cockpit avec poulies sur rail de fargue et winchs latéraux. N'ayant pas de winchs latéraux mais uniquement mes 2 winchs du piano, je pensais utiliser mes rails d'écoutes de génois pour y mettre les écoutes de spi (cf photo). Ça ne posera pas de problème à l'utilisation ?

Deuxième question, pour le hale bas que je souhaite faire revenir au piano, j'ai pu lire sur une autre conversation deux possibilités: une poulie sur l'étai (ou bas étai), ou bien poulie en pied de mat. Qu'est ce que cela change ? Quel est le mieux ? Un seul renvoi suffit-il ou en faut-il un de chaque coté en fonction de la position bâbord ou tribord du tangon ?

Enfin, il va me manquer un taquet coinceur au piano donc je dois sacrifier un retour. J'ai pensé laisser la drisse de spi au mat plutôt que la balancine ou le hale bas. Dans la pratique est-ce une bonne idée ?

Merci de vos avis.

L'équipage
20 déc. 2019
20 déc. 201920 déc. 2019
1

Personnellement je ne pense pas que ce soit une bonne idée de passer les écoutes de spi dans le rail du génois.

D'une part parce que point de tire ne sera pas bon. L'angle serait trop fermé. Les écoutes de spi passent dans des poulies (ouvrantes si tu veux) avant d'être reprises au winch.

D'autre part parce que chaque manœuvre doit avoir son emplacement dédié.

Quant au hâle-bas de tangon, de même que la balancine, ils sont souvent frappés sur une patte d'oie sur les petits bateaux, en bout de tangon sur les plus gros.

Dernière chose : si tu n'as que le tangon de reste, tant qu'à acheter un spi, pourquoi pas un asymétrique ? 🙂

Mais les regatiers t'en diront sûrement plus que moi... 😉

20 déc. 201916 juin 2020
0

Merci de ta réponse !

C'est bien ce que je pensais pour l'angle de tire mais je ne vois pas d'autres solutions sans avoir à rajouter 2 winchs à l’arrière.
J'avais pensé à rajouter 2 poulies sur le rail de fargue (cf schéma) mais le dénivelé winch/rail de fargue risque de poser problème (cf photo du début).
Pour l'emplacement dédié je suis assez d'accord avec toi, si un héonaute a, ou a eu, un first 265, je suis preneur de savoir comment l'utilisation du spi était prévu d'origine.

Pour le hale bas, ma question ne concernait pas l'attache coté tangon, mais plutôt une poulie à mi chemin du hale bas, histoire de guider le retour au cockpit.

Et à propos du spi asymétrique, j'ai déjà racheté le spi et les écoutes donc c'est trop tard ;)
Ma préférence était clairement au spi symétrique pour pouvoir profiter d'un meilleur cap en vent arrière pur.

20 déc. 2019
1

Le Barber sera utile lorsque ton bras auvent touchera le hauban.
Donc quand le tangon ne sera pas loin de l'étai.

Pour la poulie de renvoi du hale bas, plus elle est sur l'avant moins la tension sera forte dans le cordage. En plus cela triangle bien l'extrémité du tangon qui ne bougera pas si le spi a tendance à se promener : petit vent et houle.
par contre réglage du hale bas pour chaque réglage du tangon; un peu pénible. la poulie en pied de mat évite le problème (comme en dériveur).
Pour les poulies de renvoi au tableau arrière. vu la distance avec le winch sous le vent, je testerais avant de dire que cela ne convient pas; d'accord un cordage en travers du cockpit, mais sous le vent.
Pour le bras au vent, voir ce que cela donne, mais le trajet entre la ^poulie au tableau arrière et le winch risque d'être un peu gênant. Dans ce cas, une poulie ouvrante près de l'avale-tout du génois permettrait de retrouver une arrivée connue sur le winch (ouvrante car inutile (AMHA) pour l'écoute sous le vent)

20 déc. 2019
0

Pour le trajet poulie ouvrante sur rail de fargue, comme dit Polmar, pas sûr que ça ne marche pas.

La poulie sera plus basse évidemment que le winch, mais comme il faut toujours un angle supérieur à 90° cordage/poupée pour éviter le surpattage, ça peut peut-être le faire. À tester... 🙂

21 déc. 2019
0

Salut,
Si tu fais comme sur ton dessin,t'as pas besoin de barber,bras et écoute seront en permanence barber repris.
Il faudrait,je pense, mettre une poulie sur l'arrière(vers les taquets),qui repasserait dans une autre poulie de retour(frappée sur ton rail de fargue),plus en arrière que celle sur ton dessin,afin de revenir sur ton winch.Position à ajuster bien sur en fonction de la hauteur de tes hiloires qui ont l'air assez hauts.
Ai-je été clair,non je n'en suis pas sur!

21 déc. 2019
0

Bonjour, le retour sur l'arrière des écoutes de spi n'est pas indispensable, voir superflu, même si je reconnais que c'est une pratique courante. On navigue en monotypie et je crois que nous sommes les seuls de notre petit groupe à ne pas avoir le retour très arrière mais cela ne nous handicape pas. Tu peux mettre une poulie sur le rail de fargue comme sur ton schéma mais plus en arrière quand même. Ainsi, ton écoute part vers l'arrière et revient vers l'avant sur ton winch. Je crains juste que ça frotte un peu le gel coat du dossier de ton cockpit.

Si tu mets des barbers tu auras moins besoin de hale bas! Tu fait un noeud sur la balancine en sécurité pour éviter le matage en cas d'oubli de reprise des barbers..! Et tu peux même souvent naviguer sans Hale bas, ce qui évite d'oublier de le choquer quand on brasse, et donc évite de générer des forces malvenues sur l'anneau de tangon et de le tordre. Parfois il est vraiment utile à la stabilité du spi quand-même.

La drisse au pied de mat me semble périlleux parce que la lacher est une manoeuvre d'urgence parfois..je mettrais plutôt la balancine qui n'est pas très sujette à changements de réglages en urgence, surtout en croisière.

Ceci n'est qu'un avis, pas sur que je détienne la Vérité 😉

21 déc. 2019
1

Le fait de mettre tes poulies en arrière te donnes plus d'amplitude et de souplesse lors des empannages. Ca te permet de choquer un chouia de moins sur ton futur bras...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer