équation énergitique à bord d'un petit voiler pour une transat E>>O

Il faut que je doppe ma capacité en prévision de ce projet.

Les consommateurs : feux à led (la nuit), pilote auto ST2000 (quand le régulateur ne sera plut efficace), MerVeille (H24), AIS RADAR NASA (H24), Netbook/12V, gps portable/prise 12V, VHF fixe, Iridium, petite centrale loch/speedo/sondeur.

Les sources : à quai chargeur DOLPHIN 10A (pas très utile en mer), éolienne AEROGEN4 avec régulateur puis répartiteur (rentabilité au portant ??), petit panneau solaire UNISOLAR 10W.

cf. plan en pj

Qqs questions :
- intérêt des batteries types AGM ? (vu qu'elles demandent une tension plus forte en charge ?? alors est-ce que l'éolienne et les panneaux solaires sont adaptés ?)

  • quel type de batteries choisir, avec quelle caractéristiques (sachant que l'emplacement de la BAT1 est réduit et celui de la BAT2 plus grand) ?

  • faut-il impérativement booster la capacité en panneaux solaires ?

NB : au pire, GPS sur pile... ce qui m'embêterait le plus, c'est de ne plus avoir de batterie pour les feux de nav et le pilote, surtout si le régulateur n'assure pas au portant...

Merci pour vos avis éclairés !

L'équipage
25 août 2011
25 août 2011
0

Lis le bouquin de Jacques Riguidel, il est plein d'enseignements.

25 août 201125 août 2011
25 août 201125 août 2011
0

a poids égal et encombrement égal une AGM a environ 70% d’énergie disponible de plus qu'une Pb/Ca qui demandera un tension de charge voisine.
Quel est ton moteur et type d'alternateur,
dernière question c'est koi ton canot?

25 août 2011
0

challenger 28 pieds
pas de moteur IB

25 août 2011
0

bonsoir ,avec 100w de panneaux et 150 ah AGM au service tu ne devrais pas avoir de problemes energetiques
alain

25 août 2011
0

Heu, je crois qu'il parle d'un 10w et pas 100w?

10w n'est pas suffisant. Si tu peux caser un 100w c'est bien.

IL faut calculer ta consommation par 24h en ajoutant les consos de chaque appareil multiplié par leur nombre d'heure d'utilisation par 24h. = (XA8h) + (XA24h) + ...
Ensuite, tu estime la production d’énergie de chaque producteur par 24h (c'est plus délicat car sa varie en fonction de la meteo) et il faut être équilibré sous peine de voir tes batteries rendre l'âme avant la fin. Si tu pense ne pas être équilibré, alors, il faudra gérer en faisant des choix selon tes priorité.

En cas de besoin, tu peux télécharger une feuille Excel (bilan energétique) qui t'aide à mettre tout ça au propre. c'est ici :

www.tec-nautic.com[...]dex.php

Tout ceci étant bien sur théorique et à ne pas prendre à la lettre, car tu peux toujours avoir des journées sans soleil, sans vent, ...

bons calculs,

25 août 2011
0

transat E >>O , l'énergie électrique , bof .......
mais l'énergie humaine sur un 28 pieds ?

26 août 2011
0

en atlantique nord sur 28 pieds, faut partir a la bonne saison.... et lá, tu peux tabler sur minimum 8/10 jours sans vent jusqu'aux Açores, et souvent pareil aprés!!(des stats vérifiés par mes soins ces 15 dernières années!la météo des transats nord s'est transformée en une météo du "on/off")...
...alors sans vent, adieu l'éolienne!..pour le soleil, en général il répond présent sur la longueur... alors 10w (bien trop justes!) sont á transformer en 100w mini comme conseillé par les copains...et avec une régulation externe performante... et avec une (excellente!) batterie AGM sans aucun entretien et acceptant les décharges profondes, tu devrais pouvoir t'assurer une traversée sûre sinon confortable!n'oublies pas de soigner connexions et câblages.. et une installation sans faille de ton pilote! la fiabilité et la sécurité sur une transat est á ce prix...
pour les AGM ,tu peux y aller sans hésiter, j'ai moi même un parc de 1300 Ah (6 bat.) installé depuis 2 ans et c'est du top!
n'oublies pas un bon spi symétrique si tu n'as pas de IB...! ;))

26 août 2011
0

petit groupe honda ( le seul valable ) 1000 w + chargeur de quai 40 A , ça sera le même carburant que ton HB
ou en nav hydrogénérateur ,
panneaux solaire 100 W mais pas assez en nav
éolienne au portant , sert a rien

26 août 2011
0

Comme ce qui est dit ci dessus, je confirme que ce bilan énergétique est indispensable pour savoir de quoi on parle.
Une fois que tu sais ce que tu consommes en 24H, il faut déterminer la taille de ton parc de batterie à 3X la conso journalière minimum, en capacité utile bien sur.
Ensuite tu peux déterminer ce dont tu as besoin comme moyen de charge (vu ton équipement, je te conseil un panneau de 100W et un régulateur MPPT.

Tu produiras en moyenne sur une journée une bonne trentaine d'AH, ce qui devrait compenser le pilote et tes feux de nav à led.

Pour les tarifs, tu peux aller sur mon site www.lrsolaire.com[...]50.html

26 août 2011
0

c'est gros 100W !
je ne vois pas où le mettre

26 août 2011
0

c'est gros 100W !
je ne vois pas où le mettre

26 août 201126 août 2011
0

Rien ne t'empêche de diviser… 2 petits panneaux de 50 par exemple…
regardes du côté des panneaux haute performance, moins gourmands en place.
J'en avais un petit Kyocera carré 65w, orientable sur mât, qui donnait autant qu'un 100w fixe beaucoup plus grand...
En tout cas, aux Antilles ou zones tropicales sur mouillage, le solaire est une solution vraiment efficace.

26 août 2011
0

Bonjour,
Il ne faut pas transformer ton bateau en centrale EDF pour des besoins exagérés.
Pour exemple, les navigateurs sur de petits bateaux du Jester sont moins difficiles.
une petite Héolienne ou un panneau de 50 watts et ça suffit.certains se contentent de 30 watts les deux c'est du confort.
C'est sur ces mêmes bases que mon bateau sera équipé en mai prochain. certainement un panneau de 45 watts plutôt que l'héolienne que je possède pourtant pour diminuer le fardage.
JJ

26 août 2011
0

Avec 100W de panneau solaire, tu obtiens combien en navigation ? 20Ah jour ? plus, moins, et au mouillage ?
A partir de ces valeurs cela te donne déjà un ordre d'idée.

26 août 2011
0

Nav ou mouillage, c'est pareil, sauf à être à l'ombre des cocotiers...

100 W de panneaux me parait bien plus un petit groupe.

RV

26 août 2011
0

pour tirer pleinement parti d'un panneau solaire, il est impératif de charger la batterie au travers d'un régulateur PWMH qui exploitera correctement la puissance issue du panneau, quel que soit l'ensoleillement et la tension de la batterie; et en plus le prix de ce genre de régulateur n'est qu'une une fraction du prix du panneau... cet été j'ai compensé la consommation d'un ST2000 et d'un netbook avec un panneau de 20W grace a ce régulateur.

27 août 2011
0

????

28 août 2011
0

Bonjour Plumo,

Tu veux parler d'un régulateur MPPT plutot non ?
A ma connaissance c'est le plus efficace.

Sinon oui, comme tout le monde je pense qu'il faut tabler sur 100w solaire ou bien 2 fois 50W.
Comme ça en cas de pb sur l"un tu a l'autre qui continue à fonctionner.
Ca prend plus de place, mais au moins tu es safe.
Pour les caser, tu monte un petit arceau. Déjà vu même sur cette taille de bateau.
Bien conçu ça reste léger et joli.

Tous les conseils des autres sont bien, mais avant tout FAIS un bilan par Excel précis et complet.
N'oublie pas
-- qu'une batterie, même AGM est "vide" quand elle est à 50 %
Une 100Ah donnera 50ah
-- Et qu'un panneau de 100W ne donne que 30Ah par jour en moyenne si bien orienté (testé 3 étés de suite en méditerranée), et pas 60Ah en théorie.

Là dessus si tu veux dormir tranquille et pas devenir un parano de la conso, investit 150euro dans un gestionnaire de Batterie de type Victron BMV600 ou équivalent.
Comme ça tu te pose plus de question et tu t'occupes d'autre chose comme la nav ou la veille.

Amicalement.

28 août 2011
0

Bonjour Pascal.

Oui tu as peut être raison. C'est peut etre 70% qui est indiqué dans les docs techniques.
J'ai même lu du 80% chez un renvendeur et Big Ship est encore plus optimiste avec 100 % !

Mais comme tout le monde:
- Je me méfie des docs des fabricants. Il peut y avoir du "commercial" caché là-dedans.
- Je préfère rajouter "mon" approximation" à moi ce qui me fait aussi office de marge de sécurité perso.
- Et simplement, plus on vide, plus il faut remplir. Et remplir à bloc une batterie de 100Ah vidée à 100% avec un panneau 100W, il faut environ 3 jours au pif. Et comme mon principe c'est d'être autonome en énergie et sans lancer le moteur, je limite ma conso pour attaquer la soirée (quand le panneau commence à ne plus produire) en étant à 100% de charge.

Je sais, je sais, on est loin de la science exacte avec tous ces arrondis.
Mais je ne m'en porte pas plus mal et en tout cas "trop fort n'a jamais manqué".
Surtout dans le domaine de l'énergie, quand en plus on fait du solaire et qu'on commande difficilement la météo.
Cet été on a eu 2 jours avec une bonne couverture nuageuse à Porquerolles, ça c'est sacrément fait ressentir sur la recharge des batteries.

Amicalement.
FX

28 août 2011
0

fx
peux tu nous expliquer pourquoi les batteries AGM sont décrites dans les catalogues (en qui je n'ai pas entière confiance...) comme pouvant etre déchargées à plus de 70 tout en restant fonctionnelles... Je n'y connais pas grand chose et depuis le départ du regretté Robert....

26 août 2011
0

Pour te donner une idee: J'ai un 31 pieds, avec 1 batterie service de 210Ah (AGM). 2 pannneaux solaires d'une puissance de 130W. Et lors de ma traversee du Golfe du Mexique, on avait le PC allume 24/24 (plus instruments ST60 et AIS), le pilote qui marchait environ 18h/j et des nuits de 12h. On avait besoin de faire tourner le moteur 1h par 24h, le reste etait pris en charge par les panneaux.

28 août 201116 juin 2020
0

fxvt
"Bonjour Plumo,

Tu veux parler d'un régulateur MPPT plutot non ? A ma connaissance c'est le plus efficace...."

Oui sans doute; je veux parler des régulateurs à découpage PWM (pour pulse width modulation, mais peut etre qu'ils s'appelent aussi MPPT), qui se démerdent, à partir de ce que vaut bien sortir le panneau, pour génerer une tension un peu supérieure à la tension de batterie de façon à arriver à lui faire avaler tout le courant que le panneau veut bien sortir; et une fois la batterie chargée, il sont mème souvent assez intelligents pour ne lui fournir que son courant d'entretien; celui que j'ai mis en photo fait tout ça pour 45 euros, en vente chez telink34 une boutique ebay de fourniture pour l'énergie solaire, par exemple... sans cet accessoire, dès que l'ensoleillement diminue, le rendement du système s'écroule.

28 août 2011
0

Bonjour,

Non, il n'y a pas de confusion.
Les techno PWM et MPPT sont bel et bien différentes, comme le précise AICA.
Aheum...le prix aussi est différent.

J'ai acheté celui ci
www.ase-energy.com[...]pt0.cfm

Amicalement.
FX

28 août 201128 août 2011
0

PWM regulateur 3 phases de charge. 45 euros
MPPT encore plus efficace que le PWM mais le prix aussi est plus élevé.
www.energiedouce.com[...]s-mppt/

28 août 2011
0

vi, mais il y a mieux:
le blue sky qui peut même te dé-sulfater tes batteries !
c est le genre de matoss que recommande Fred( tilikum)

j en ai un et il me semble que Clarivoile en avait deux sur son catamaran .

:reflechi:

28 août 2011
0

tous le monde n as peut étre pas de agm!
perso, j ai deux parcs servitudes!un qui sulfate !

28 août 2011
0

Bonjour Ile de Fustel

Ca c'est bien que ça désulfate !
Mais quelqu'un sait-il si les batteries AGM sulfatent comme celle au Plomb ?

Je n'ai pas retrouvé sur le net le modèle de BlueSky qui désulfate.

Amicalement.
FX

28 août 2011
0

un autre Agm ,bien entendu indépendant l un de l autre!
avec chacun leur E xpert pro dédié
2 x 320 AH pour un 30 pieds en servitudes + 105 A/H plaques semi épaisses pour le moteur :heu: :langue2:

28 août 2011
0

Modéle blue sky:

Solar boost 2512IX :alavotre:

28 août 2011
0

je m'oriente vers la solution suivante :
achat d'un régulateur 4TB, conseillé pour aerogen4 + panneau solaire 60W.
www.atmbmarine.com[...]4TB.pdf

Je mets sur l'entrée solaire mon 10W actuel + un 50W de très bonne qualité (vos conseils sont les bienvenus => souple ou pas, mono ou polycristallin, black contact, etc.. etc...). J'essaye un montage simple, par ex à partir du matereau de l'éolienne.

Je récupère le répartiteur de charge qui est derrière mon actuel régulateur d'éolienne pour le petit alternateur 6A du HB, en remplacement de l'interrupteur 3 positions.

Il me reste donc à définir le modèle des AGM à choisir, un peu en fonction de la taille des bacs installés à bord. A ce sujet, si les 2 batteries sont de caractéristiques différents, est-ce embettant ??

merci

29 août 201129 août 2011
0

Il me semble que 2 batteries de caractéristiques différentes est un problème si elles ont la même source de courant et/ou si elles sont couplées.
Pour les panneaux, il me semble que la solution du mât orientable est la meilleure afin d'optimiser le rendement du panneau, il est toujours face au soleil. J'avais opté pour un panneau carré kyocera 65w mono, qu'ils ont maintenant remplacé par un 70w poly (il me semble). 60cm de côté, donc pas trop encombrant, et facile à orienter sur un petit mât. Ils font toujours un carré de 50w en mono. Dans ce cas, un bon régulateur est un bon investissement, il optimisera la charge. Pour adjoindre un 10w, là, je ne sais pas trop… les spécialistes de ce type de montage te renseigneront sans doute ;-)

28 août 201128 août 2011
0

Pour ma part, sur Pegasus, j'ai particulièrement bien cogité ceci pour ma route La Trinité - Stockholm, 1700 M, l'an dernier, avec mon électricien, Jean-Marc Le Guen (La Rochelle).
Mon équipement est proche du tient
Conso / jour :
- pilote ST2000 : 30A
- feux de route tricolore à led : pas grand chose
- ordi : 1 A/heure, et au large, 30 min sufisent pour cogiter la route (attention aux portable "classiques", qui consomment 4 /h)
- frigo 20 A (avec échanger sous l'eau - le must en conso)
= 40 à 60 A/jour

Pour alimenter ceci, un utnique paneau solaire monocristalin de 130 w, qui donne en réalité 4 à 6 A/h au soleil, et donc parfait pour mes 50 A/jour de moyenne.
Pour le risque manque de soleil, j'ai 200 A au total sur mes deux batteries AGM.
Il peut faire gris 3 jours, puisque les AGM supportent 70% de décharge.

30 août 2011
0

salut,
pour ce type de traversé on peut aussi améliorer la stabilité du bateau au portant pour réduire la conso du pilot (voir s'en passer)
j'ai vu que certains montent des dérives au tableau arrière justement
on peut aussi affaler la GV et ce contenter des voiles d'avant

30 août 2011
0

j'espère surtout que le navik me permettra de réduire l'utilisation du pilote...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (36)

mars 2021