Epoxy ou résine isophtalique ?

Dans beaucoup de fils précédents, certains Héotiens conseillent l'époxy pour les oeuvres vives. J'ai lu dans de la doc' de professionnels de la vente, que la résine isophtalique convient tout autant. Que préférez-vous et pourquoi ? Qualité, prix, mise en oeuvre et température de travail, durée de vie en pot, vieillissement, durcissement, . . .

Merci d'avance. :pouce:

L'équipage
17 sept. 2008
17 sept. 2008
0

Personne . . .
n'a d'avis sur la question ? ?
:-( :-| :-( :-|

17 sept. 2008
0

c'est différent
la résine polyester iso est tout a fait adapté a la construction ou réparation d'un bateau,

de l'epox aussi, et sera plus chère, plus robuste, moins cassante, colle mieux, ....

temps de prise beaucoup plus rapide pour l'iso

17 sept. 2008
0

le bon choix ... ?
A mon avis, une coque complète en époxy ne se justifie que dans des cas assez élaborés concernant la fibre de renfort et/ou l'âme du sandwich.

J'ai eu un 5o5 en époxy, kevlar ou carbone (je ne sais plus), nid d'abeille (si mes souvenirs sont exacts, l'histoire date d'il y a 30 ans ...), ça a coûté la peau des fesses, pour gagner un pouillème de noeud, mais surtout gagner de la raideur et de la longévité dans les efforts appliqués par le gréement souqué à fond :heu:

17 sept. 2008
0

pourquoi faire
pourquoi faire?

En strat ou en barrière ?? Quel est l'objectif recherché ?? Est ce de la construction ?? de la réparation ??

Une résine polyester isophtalique, sera plus permeable qu'une epoxy

Par contre la mise en oeuvre sera plus souple Amha que celle d'une résine epoxyde

Entre les deux il existe des réines de type vinylester.

Bref dis nous en un peu plus sur ton chantier

De plus il faut tenir compte de la compatibilité entre matériaux

17 sept. 2008
0

Merci . . .
beaucoup à l'invité "mystère" pour ouvrir les hostilités. Voilà des renseignements intéressants. ;-) ;-) ;-)

17 sept. 2008
0

En fait . . .
il s'agit d'une petite coque en polyester qui était couchée dans ... un prés ! J'en ai fait l'acquisition pour une demi bouchée de pain et, comme presque tout est à faire, je me documente sur les diverses résines. Les deux demi-coques ont été assemblées à la louche et nécessitent un peu de finition. Cette petite unité de 6M sera destinée à l'eau douce (tourisme fluvial).
Merci pour l'intérêt porté à mes questions. Crdlt.
;-) ;-) ;-)

17 sept. 2008
0

ces claires

dans ton cas ces du polyester iso d ailleur pour ton infolio tous les bateaux polyester sont avec de la iso du moins j espere autrement les boules

17 sept. 2008
0

negatif
que le gel coat qui fait barrière soit formulé sur une bas iso, voire iso npg c'est un fait

Qu'il y ait un barier coat eventuellement

Pour la masse de nombreux chantiers utilisent des résines orthophtaliques

17 sept. 2008
0

selon vous, pour réparer . . .
le mauvais assemblage des deux demi-coques, il vaudrait mieux utiliser de l'époxy - sachant qu'il n'en faut pas des tonnes. Et ensuite, gel coat avant anti-fouling ?

17 sept. 2008
0

résines ortho
Je confirme que beaucoup de chantiers utilisent ou utilisaient des résines ortho.

17 sept. 2008
0

va aux JEC
interroge tes fournisseurs

consulte la liste des résine homologuées lloyds

Et tu auras des commencements de réponse

Le danger de citer des "noms" et de livrer en pâture des entreprises

Que les résines polyester soient semi perméables c'est un fait indéniable.

Mais le raccourci est Amha trop rapide pour tirer des conclusions hâtives quant aux qualités présumé de tel ou tel systèmes

17 sept. 2008
0

résines polyester ortho
Les résines polyester ortho absorbant beaucoup plus d’humidités que les iso, on peu aisément faire le rapprochement vers certains phénomènes d’osmose. AMHA

17 sept. 2008
0

toutafé
sauf conditions atmosphèriques impossibles (température, humidité)

Les résines époxy ont des caractèristiques (d'adhérence entre autres) qui n'ont rien à voir avec celles des meilleures résines polyester .

Mais elles valent cinq fois plus cher et reste à savoir si ça vaut la peine .

Si on commence en époxy, on est condamné à finir en époxy .

17 sept. 2008
0

un gel coat
n est pas étanche donc la résine subit des attaque donc bonjour l osmose et autre problème alors je doute se que tu dit maintenant donne moi les non des chantier qui fait ces bateau avec de l ortho car tous les bateau que j ai fait on ete fait en iso et toute les pièce qui le compose aussi

17 sept. 2008
0

utilisait serte
mais maintenant il faut donne des non de chantier car la je trouve etonant

17 sept. 2008
0

merci
thunderbird je vais me renseigner

18 sept. 2008
0

Juste histoire d'en rajouter un peu...
C'est vrai qu'une resine iso est plus "resistante" qu'une ortho au phenomene d'osmose... Tout du moins avant le debut du phenomene, car apres c'est l'inverse, 2 fois plus rapide. ;-)

18 sept. 2008
0

c'est très réducteur
de faire un raccourci entre nature de la résine et osmose

sans prendre en compte notamment d'autres facteurs tels les systèmes accélérateurs et les systèmes catalyseurs

En plus naturellement du barrier coat et du gel coat

18 sept. 2008
0

je dirais même plus
sans compter les matériaux d'armature

je connais un chantier (et pas des moindre ) qui utilisait des bidim "in situe" juste après le mat de surface pour drainer sous la mousse en infusion

le bidim etant humide parfois (mauvais stockage), les bateaux etaient osmosés presqu'avant de toucher l'eau .... :-(

où je bosse, c'est gelcoat npg + mat liant poudre et vinylesther, puis résine iso pour le reste
et après démoulage, dépolissage et 2 couches de primaire epoxy avant antifouling

en 15 ans de boite, zéro osmose :-) mais c'est + cher :-D :-D :-D

18 sept. 2008
0

Reducteur...
en effet, les catalyseurs, et autres accelerateurs ont une grande importance, mais la resine egalement. C'etait juste pour souligner qu'une resine iso ne sera pas "parfaite" non plus.

:-)

18 sept. 2008
0

c’est réducteur
Oui en effet c’est réducteur de faire le rapprochement résine ortho=osmose mais un chantier qui utilise une résine ortho le fait par soucie d’économie, de ce fait va donc également tirer sur les qualités des tissus et sur les conditions de mise en œuvre. C’est l’éternel problème produire vite et pas cher.

18 sept. 2008
0

Juste pour perturber le débat :
Pour ne parler que du polyester, Il est généralement admis que la résine iso résiste mieux que l'ortho à l'osmose.

Mais ! une résine ortho mise en oeuvre par infusion sera plus résistante à l'osmose qu'une résine iso appliquée au contact.

D'ailleurs, si depuis plusieurs années les bateaux réalisés au contact sont en iso, ceux fait par infusion sont en ortho...

18 sept. 2008
0

sur 3 fabriquant/fournisseurs
Oui est d’ailleurs sur 3 fabriquant/fournisseurs aucun ne propose au catalogue une résine iso pour infusion, comment expliquer cela ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (126)

Litiri

novembre 2021