Epontille en Carbone?

Salut a tous,
Je suis sur le point de remplacer l'épontille sur mon Sun Legende (base entièrement détérioré par la rouille!!) et envisage de faire une en tube carbone!La section existante en fer carré est de 100x100mm,hauteur 2080mm, 3 a 5mm d'épaisseur!Un spécialiste en composite parmi vous?
Es réalisable en utilisant un tube de 100 pvc,par exemple, comme support mais quelle tissu,grammage, et épaisseur définitive afin d'avoir les propriété
mécanique similaire?
Merci par avance de pour vos contributions!
Stoyan

L'équipage
25 jan. 2009
25 jan. 2009
0

cette épontille
était censée être en inox ou en acier ?

25 jan. 2009
0

acier
Elle est en acier! Je suppose que M.Jeanneau avait un stock de ferraille a ce moment donné q'il fallait caser,car il me semble que sur Sun Fizz c'est de l'inox, ainsi qu sur Sun Fast 41!

25 jan. 2009
0

ok
et pourquoi pas la faire refaire en inox ?
un tube rond ou carré, 2 platines probablement, n'importe qui peut faire ça, non ?

25 jan. 2009
0

...
Censée être en inox bien entendu voir alu de section convenable!

25 jan. 2009
0

la section
une section tubulaire sera toujours plus resistante à la compression qu'une section carrée
car la pression se repartit sur la surface alors que sur une section carrée uniquement sur les aretes
un tube PVC de diametre 100 recouvert de 5mm de carbone ou meme de polyester doit resister a plusieurs tonnes tout depend de la longueur pour eviter le flambage
il doit y avoir des tables de compression suivant les materiaux ,les formes et les longueurs
bonne chance sur le web
alain :-)

25 jan. 2009
0

alors que le tube inox est disponible dans toutes les dimensions
vouloir faire en carbone, c'est vouloir jouer au vendéglobéique, ce qui n'est pas vraiment un jeu adapté à la bonne vie d'un bateau ( pour rester poli et correct)

mais chacun fait comme il veut

cordialement

25 jan. 2009
0

tube inox disponible ?
Je profite pour m'intercaler dans cette discussion d'experts.

Une bonne adresse sur la France pour faire réaliser, via une commande Web sur spécifications (longueur totale et diamètre), une épontille des plus simples. Deux platines et un tube standard ?

Des pointeurs de la part de forumeurs Heo qui auraient eu l'occasion de faire faire ce boulot ?

25 jan. 2009
0

dans mon coin par ex.
bahuon.metallerie@wanadoo.fr
(Lorient)

25 jan. 2009
0

outre les expériences personnelles des uns et des autres
qui sont les meilleures, tu vas sur google et en tapant "chaudronnerie inox" ou "tuyauterie industrielle inox", tu auras des centaines d'adresses ( en sélectionnant ceux qui travaillent pour la chimie qui utilisent quasiment que de l'inox de belle qualité

en complétant par les pages jaunes, tu dois pouvoir trouver pas trop loin de chez toi

il y a aussi beaucoup de ship qui font çà à la demande

amicalement

25 jan. 2009
0

mon choix.............
face à une épontille metallique qui condensait et rouillait j'ai demandé conseil sur ce site.
Le plus facile : une épontille inox de 125mm.
Pas sûr que l'artisan va utiliser de l'inox marin. Et les problemes recommenceront ...
En carbone : possible à 250 le ml en 125.Environ 500 € + strat sur l'existant .
j'ai choisis le bois ; bien aidé par les conseils et plan de calypso . Le plus dur , c'est de trouver du bois bien sec et sans noeud .
Finalement c'est en place et n'ai meme pas pris de photo ! l'esthetique me plait , pas de condensation et bonne cohérence de matériaux .
Zi best et 60 € en matériaux et presque pareil en fuel pour trouver le bois !!

27 jan. 2009
0

Ca se calcule bien
Se faire passer le bouquin de Aubry, Structure et Construction du Voilier : ca explique très bien le problème des épontilles (flambage en compression) et ca donne le moyen de la calculer. Vu la hauteur de la pièce, la section reste raisonnable.
En inox, pas de problème. En bois se méfier surtout que ca se mettre à fendre longitudinalement suite à des problème de séchage. Il faut vraiment que la poutre garde sa géomètrie. C'est pour ça que je pense qu'il vaut mieux faire du lamellé collé que du massif.

27 jan. 2009
0

résistance
En bois ça va très bien , mais évidemment pour que ce soit stable il faut du lamellé collé, mais le plus simple et fiable c'est de l'inox...carbone? vendéeglobemania...on sait ce qu'il en est en réalité...

Nota: le "fer" ça n'existe plus depuis un siècle, il n'y a plus que DES aciers...

27 jan. 2009
0

inox

ça fait riche et tres surdimensionné.

un tube carré ou rond de 100 en 5mm d'épaisseur en alu serait largement suffisant.

28 jan. 2009
0

tout en remerciant à nouveau ............................
la fine équipe des conseilleurs qui m'ont fait fabriquer une belle épontille en lamellé collé , j'aimerais connaitre des trucs .
Une meche de safran : certaines sont en tube , d'autres en rond metal plein . Pourquoi ???
Tout en reconnaissant que le poids aux extrémités, ce n'est pas l'idéal . Existe -il des équivalents CAD que pour un rond plein de 50 mm , on va installer un tube de 70 mm ( p. ex.)sur le safran .

28 jan. 2009
0

mèche
Pour la mèche de safran, je pense que sont prises en compte la résistance au cisaillement en plus de la résistance aux flexions, ce qui explique les différences de diamètre entre plein et creux.Le compromis généralement adopté est une mèche creuse au diamètre maxi possible...mais ça varie suivant les contraintes en jeu qui dépendent de la conception de la pelle (autoporteuse ou derrière un aileron) , l'épaisseur du profil et son allongement...

28 jan. 2009
0

meche de safran

pour faire simple .

Ce qui compte pour une épontille c'est L'inertie de la section (pour eviter le flambage) , plus la matiere est loin de l'axe plus inertie augmente et elle augmente au cube de la distance ce qui va tres tres vite .

par contre une meche travaille à la fois à la torsion et au cisaillement et là c'est la section de la matiere qui est determinante .donc on doit utiliser un rond ou alors un tube mais sa section de matiere devra etre equivalante à celle d'un rond donc bien plus grand en diamatre et aussi lourd.

donc l'equivalance c'est le poids .

josé

28 jan. 2009
0

interessant

l'inertie c'est bh3/12

h etant perpendiculaire à l'effort le 3 etant le cube.

29 jan. 2009
0

non alien

la formule fondamentale du Moments d'inertie par rapport à un axe est

sd2+bh3/12

s=surface de la section
d=distance du cdg de la section/axe polaire
b=longueur
h=largeur

lorsque d passe par le cdg de la section il est alors égal à 0 reste alors bh3/12 .

lorsque la section est une couronne on a bien

PIx(D4-d4)/64

josé

28 jan. 2009
0

allons allons
va falloir réviser !
Pour l'inertie, le carré ça suffit !

Une mêche de gouvernail travaille à la torsion et souvent en flexion .

On peut gagner du poids avec une section creuse mais en augmentant le diamètre et donc l'épaisseur du safran .

A résistance égale, une section creuse sera plus rigide donc fatiguera plus .
(ben oui, plus c'est raide plus ça fatigue)

Encore la vieille histoire du chêne et du roseau .

28 jan. 2009
0

pas simple
Je suis toujours épaté par le diametre de la meche d'un safran extérieur et suspendu . En general ce n'est pas gros et pourtant ça tient le choc .
Pour l'épontille en carbone , c'est assez difficile à se la procurer en tant que particulier chez " epsilon " en Aquitaine .
Les UD en verre sur un tube PVC sont possible aussi à fabriquer en etant minutieux .

29 jan. 2009
0

Pour une ronde
c'est plutôt I = PI * (D4-d4)/64
D diam ext, d diam int.
Je me suis fait un petit fichier Excel pour ce genre de calcul.
Une des difficultés est de calculer l'effort encaissé par le safran, par exemple le bateau culant en marche arrière avec le safran qui se met en travers..

29 jan. 2009
0

toutafé
la définition de l'inertie est de la forme :
I = somme(s x d²)
s étant les éléments de surface de la section et d la distance par rapport à à un axe (ou un point : inertie polaire)
appliqué à une section rectangulaire pleine, cela conduit à la dite formule .

29 jan. 2009
0

Pour
ce genre d'apllication eventuellement la fibre de verre mais surtout pas de carbone, tu vas decupler tes problemes de corrosion.

30 jan. 2009
0

Aluminium
Merci pour tout vos réflexions et conseils!
Ça sera en alu finalement, 125 de diamètre et 6.35mm d'épaisseur, la seule section dispo de suite ici(je suis en escale en Ecosse) chez le marchand local!Ca sera amplement suffisant!
Merci encore et quant a moi demain démâtage etc..;
Amicalement,
Stoyan

30 jan. 2009
0

si c'est un dépanage local
dans l'attente d'une solution définitive ...

un étai de maçon c'est pas mal, et pas besoin de démâter.

30 jan. 2009
0

125x6.35

sur une hauteur de 2.08m elle supporte sans faiblir 9t

attention à la qualité de L'alu peut etre un coup de peinture .

josé

01 fév. 2009
0

curiosité chiffrée
Avc des mots simples , comment est calculé le poids qu'une épontille de voilier doit supporter ??
Dans l'exemple : sun magic 44 .
quelle est la pression ( poids supporté )sur le haut de l'épontille ?

01 fév. 2009
0

une méthode safe
tu prends la somme des charges de rupture du haubanage sur un bord + pataras .

02 fév. 2009
0

oui bil56

c'est une bonne idée de grandeur

02 fév. 2009
0

on parle des bateaux

de Mr tout le monde et à chaque fois on intervient avec des trucs autres ,loin de nos chemins .

Qui a ici un multi de 60 pieds levez la main?

a toute chose il faut ce referer à une grandeur celà evite de grosssiere erreurs ,de virgules ,d'unité....ensuite on affine ..mais si au depart on n'a pas en t^te un chiffre on risque la cata..

02 fév. 2009
0

oh là !!!!

tu as mangé quoi ce matin ?? d'accord c'est lundi mais tout de m^me ...etre desagreable ne resoud rien

au lieu de t'emmerver et de critiquer il serait bien que tu nous fasse un cours precis qui nous permet de calculer un greement .C'est facile de dire que l'on raconte que des conneries mais encore ? comment calcule-t-on un greement??? explique ...moi ça m'interesse je suis toujours curieux d'apprendre.

josé

02 fév. 2009
0

oui mais encore

si je comprends bien il faut que je prenne le poids de ma table de salon pour calculer mon greement ??? c'est ça ???

01 fév. 2009
0

j'ai entendu dire (à vérifier)
que la charge encaissée par le pied de mât est à peu près le déplacement du bateau ? ?

02 fév. 2009
0

certainement pas ...
Il faudrait arrêter de raconter n'importe quoi quand même.

Un multi 60 pieds pèse dans les 6 T, avec votre méthode il aurait moins de compression en pied de mât qu'un Sun Legend.

Un peu de sérieux Messieurs .....

02 fév. 2009
0

prend n'importe quel
ULDB ou multi ..et tu veras que ton ordre de grandeur est une connerie.

Un mât publicitaire haubané à terre a aussi de la compression en pied de mât ....heureusement c'est pas le poids de la terre :reflechi:

La compression du mât est lié au gréement !!

Alors simplifier l'approche par des ordres de grandeur pourquoi pas mais au moins se rapprocher des bons éléments.

Maintenant si écrire n'importe quoi t'amuse vas y gaiement ...au fait tu en es ou avec tes vestes gilets 150 N ?

02 fév. 2009
0

pfouuttt
je te suggère de faire une expérience toute simple.

tu prends un tube, un baton, un parapluie ...bref n'importe quel truc allongé et qui te tombe sous la main.

Tu accroches un bout à une extrémité de ce tube, celle qui sera en haut.

tu places ton tube verticalement sur une table ta main gauche placé sous le tube.
Positionne cela à une distance d'environ 10 % de la longueur du tube, d'un pied de la table.

Tu accroches le bout légèrement tendu sur un pied de la table .

Avec ta main droite tu pousses sur le haut de ton tube dans une direction opposée à ton bout.

Plus tu pousses avec ta main droite; plus t'as mal à la main gauche ...

tu essayes sur la table du salon, puis de la cuisine, puis la table basse du salon ....et après tu me dis si en changeant de poids de table ça pousse plus ou moins fort ... :reflechi:

02 fév. 2009
0

oui tout à fait
es tu le divises par l'age du capitaine, et tu rajoutes sa pointure.

01 fév. 2009
0

métonerai
Que la fibre de carbone soit le meilleur choix pour une pièce qui travaille en compression

02 fév. 2009
0

et les coefs ???
Si on admet que le poids d'un sun légend est d'environ 8 t , les coefs de sécurité ne sont pas respectés.
L'alu en bas de l'épontille , certainement va baigner dans l'eau salée + visserie Inox, ça va faire une belle soupe .
J'ai entendu dire que l'alu avait besoin d'etre surdimensionné justement au niveau du flambage .
2 voiliers que je connais ont eu ces ennuis :
légend 37 alu et reve d'antilles alu .

02 fév. 2009
0

Epontille en carbone
Tu peux contacter MF TECH à Argentan
cette boite a déjà réalisé des épontilles notamment pour de grands multicoques.

Bien cordialement

JP L

www.mftech.fr[...]ft.html

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

personne ne touche à mes amarres

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (70)

personne ne touche à mes amarres

janvier 2021