epissures chaine-cablot : de la theorie à la pratique !!!

Le bouquin 'tout sur le mouillage' dans une main et 'je matelote' dans l'autre , le couteau entre les dents et les traits tirés par 2 nuits de bachelotage intensif sur les epissures chaine/cablot c'est decidé je me lance , j'achete 50 m de cablot de 22 ( qui corespond parait il a ma chaine de 10) en polyamide 3 torons ( le top : comme c'est ecrit dans les bouquins) je tranche , je surliure , je colorie pour pas me planter de toron et je commence ... et inevitablement ca merde les torons se detoronne tant et plus , ca me donne un echeveau de filasse qu'il devient impossible de passer dans les maillons ,impossible de serrer car detoronné bref AU SECOURS :-(

L'équipage
04 nov. 2004
04 nov. 200416 juin 2020
0

suite
photo

04 nov. 2004
0

Bizarre ...
j'ai pas eu ce pb ... as-tu verrouillé chacun des 3 torons séparément à l'extrémité avec une bande de scotch d'électricien ?

Sinon peut-être tremper le cordage encore entier dans de la colle de tapisserie à l'eau et laisser sécher: ça va "coller" les torons un peu (de toute façon, en le remettant dans l'eau ça dissout la colle).

04 nov. 2004
0

Moralité...
Tu n'as plus que 49,70m de cablot, c'est pas grave !
Il faut absolument bloquer les extrémités des torons avec du scotch, comme le dit robert.
Et qaund tu passes le toron quelque part (maillon, entre 2 torons), tu le fais tourner (dans le bon sens)entre le pouce et l'index de manière à ce qu'il reste intact, "commis", et même en le resserrant un peu.
Sinon ça se décommet très vite, et tu obtiens cette magnifique photo d'art.

Allez, bon courage, jusqu'à 47m50 on compatit...

Amicalement :-p

04 nov. 2004
0

un petit brulage affiné ..
fonctionne trés bien aussi.....

gg.

04 nov. 2004
0

Insiste..
J'ai eu exactement la même démarche que toi avec le même livre et au début les mêmes emmerdes. J'ai scotché les extrémités des torons et je suis arrivé à un résultat moyen. Ensuite, avec le cours des Glenans, j'ai voulu faire un oeil sur cosse épissé : alors là j'ai encore plus raté. Bref, je crois que c'est un domaine où il faut se faire expliquer par un adepte. Au point que je songe à mettre en place une formation là dessus (c'est mon boulot)...
Et je ne parle pas des bouts exotiques..

04 nov. 2004
0

en biseau
bloque a 50 cm le cordage et les extrinités tu coupe a chaud en biseau,

04 nov. 2004
0

Le truc qui m'angoisse !
Je ne me suis pas encore lancé là dedans parce que je sombre dans des questions "existentielles " :-D

ça risque pas de se barrer ?

(pourtant, c'est vrai que c'est bien pratique, et que ça me démange - courage César, je suis aussi néophyte mais solidaire !)

04 nov. 2004
0

On compte sur toi pour
nous passer la photo du travail fini.

Bon épissurage.

A Pert

04 nov. 2004
0

suis les conseils de Bruno L
et tout ira bien ;-)

le résultat vaux bien cet effort et non seulement tu ne trouveras que des avantage à cette épissure mais en plus tu en seras pas peu fier!! :-)

04 nov. 2004
0

je m'y colle tout le we
et lundi rigolade assurée avec clichés a l'appui
Philippe

05 nov. 2004
0

Pas de risque de glissade.
Du 22 pour une chaîne de 10 hum ! la chaîne cassera bien avant le cablot. La règlementation prévoit du 18 et du 16 correspond à la chaîne.

Perso j'ai décommis chacun des trois torons pour les transformer en huit torons que j'ai ensuite tressés symétriquement comme avec une squarline.

J'ai pris force 8 et çà n'a pas bronché d'un pouce

05 nov. 2004
0

Pourtant, ça marche
En suivant les indications trouvées ici et là (la même partout, il n'y a pas 36 méthodes), pas de problème pour une squareline de 16 sur chaîne de 10.
Avec un câblot ancien, c'est peut-être plus facile. Les torons se décommettent moins facilement.
Un épissoir aide la manipulation et il faut retourner les torons après chaque passage pour qu'ils ne se décommettent pas.

L'hiver est fait pour s'entrainer...

08 nov. 2004
0

galere galere
Apres mult essais en suivant de mon mieux les conseils donnés ca m.. toujours
en maintenant les torons bien commis ( il faut 5 mains !! j'ai essayé avec du scotch , des surliures etc ) le pb est que pour passer 2 torons en sens inverse dans le meme maillon de 10 il manque a l'evidence de la place donc il faut tirer comme un fou : ca rague :ca se detorrone et ca s'efiloche !
la remarque d'andré parait donc justifiée et il faudrait refaire avec du 18 par ex, ca passerais surement mieux (supposition gratuite contrairement au cablot qui ne l'est pas :-( )
autres solutions dont je supputte qu'elle fera hurler les puristes : relier 50 cm de chaine de 12 a mes 50 m de chaine de 10 (maillon a vis ?) puis epissurer (si dieu veut!) le cablot de 22 sur la chaine de 12 avantage : ca devrait passer l'ecubier inconvenient : perte de solidité due au maillon ? passage dans le barbottin ?

derniere solution : trouver en guadeloupe un homme de l'art qui fe ca pou moin...

vos avis sont les bienvenus
Philippe

08 nov. 2004
0

Je pense ...
que personne n'y arrrivera ni en Guadeloupe ni ailleurs car ton cablot est trop gros par rapport à la chaine.

Solution: terminer ton cablot par une surliure sur un oeil en inox, et entre cet oeil et la chaine une bonne manille inox ayant la même limite à la rupture que la chaine.

C'est ce que j'ai fait. Au passage du guindeau, il faut surveiller évidemment.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

mars 2021