épissure sur dyneema

Encore un post sur ce thème récurrent. J'ai pour habitude de faire mes épissure sur âme dyneema de cette manière


ce qui à pour inconvénient de devoir récupérer la fin du bout.

J'ai vu cette méthode (à partir de 2min)


c'est bizarre je comprend pas trop comment ça fonctionne. Il n'y a pas de "blocage", le gars se contente de "repasser à l'intérieur", ça devrait glisser, non ?

L'équipage
04 mai 2011
04 mai 2011
0

2 vidéos intéressantes, merci.
Je ne suis pas un spécialiste de l'épissure dynema. Moi sur mon voilier j'opterai pour la méthode de la première vidéo. Elle me paraît plus sûre car bloquée, par contre peut être moins résistante à la rupture. Je n'hésiterai pas à surdimensionner le diamètre.
Pour la deuxième technique, la vidéo montre que ça fonctionne car il joue sur une épissure très longue (peut être sur une longueur 50 fois supérieur au diamètre du bout), du coup l'épissure se bloque avec la mise en tension (l'épissure se retrouve comprimée et bloquée dans l'âme qui se resserre). J'avais déjà vu cette méthode, mais attention à la longueur de l'épissure, si elle est trop courte je pense que ça finit par glisser. Attention également que l'épissure ne bouge pas lorsqu'elle n'est plus en tension. Du coup je e sais pas si c'est utilisable par exemple sur un palan qui aurait des brins courts (car manque de place)...etc...
S'il y a des spécialistes, votre avis serait intéressant.
La deuxième vidéo est vraiment intéressante pour voir que le dynema ne bouge quasiment pas en tension, ce qui devient plus sécurisant en cas de rupture, le coup de fouet est bien plus faible qu'avec un matériau plus élastique.

04 mai 2011
0

ouais c'est bien ce que je pensais. C'est la mise en tension du bout qui permet de comprimer. Il faut une très grande longueur car on voit bien que ça glisse sinon (cf manille textile). Bon je vais continuer la première méthode avec son petit défaut. La Isleta, je comprends pas pourquoi tu dis que la méthode 1 est moins résistante à la rupture ?

04 mai 2011
0

c'est une hypothèse, c'est pour ça que j'écris "peut être"... du fait qu'avec cette méthode on augmente le nombre de passe. C'est peut être faux ???
Là pour savoir il faudrait l'intervention de qqun plus calé.

04 mai 2011
1

j'ai eu en ligne recemment un gréeur (c'est correct gréeur?) specialiste des gros voiliers de regate. il fait la deuxieme methode avec 10% de la longueur en retour .

05 mai 2011
0

franchement les guides photos de Cousin sont parmi les plus réussies mais personnellement je trouve ça souvent pas très clair. Par exemple j'ai le hors série sur le matelotage de V&V et je comprends rien. Je suis peut être pas très doué... Je préfère nettement les vidéos.

04 mai 2011
0

Les vidéos en bas à droite de cette page sont très détaillées et l'on voit bien les méthodes :
www.colligomarine.com[...]/

05 mai 201116 juin 2020
1

Méthode 2 : on ajoute une surliure cousue de 4 points (autour de la surliure dans le sens de la longueur) au ras de la boucle, ça bloque définitivement l'épissure.

Je l'ai vu faire par des gréeurs, des coureurs au large, et j'en ai fait pas mal sur mon bateau, ça ne bouge pas.

05 mai 201116 juin 2020
0

mes epissures sont comme dans la premiere methode mais avec une queue plus longue et degraissée , rien que sur la cascade de palan du pataras il y a 8 epissurres (photo)et ça ne bouge pas !

05 mai 201105 mai 2011
0

un peu HS mais je trouve qu'une épissure direct sur une manille est un peu craignos ( voir certaines photos )car la portée est réduite.
Colligo utilise une version améliorée des caps de moutons .

26 nov. 2018
0

Bjr
Je ne comprends pas ce que tu veux dire. , quelles photos ? et la portée de quoi sur quoi? Veux tu dire que la surface de contact manille/ écoute est trop petite?
Sur mes drisses il y a un nœud pour tenir la manille. Il vaut mieux faire quoi?
Colligo.......? c'est une blague entre vous?

06 mai 201116 juin 2020
0

un guide complet Liros.


06 mai 2011
0

Merci pour ce guide qui à première vue me semble très clair. :pouce:

14 jan. 2012
0

Salut à vous, dans la video de Cousin, il disent "ont trace la queue de rat" comme si c'était une évidence et sans expliquer dans les détails, mais je ne comprends pas ce que ça veut dire. Si quelqu'un pouvait m'expliquer ce serait top... (-;

14 jan. 2012
0

Cela veut dire on dégraisse.
En général l'épissure sur dyneema pur c'est 100 fois le diamètre qui est admis donc pour du 5 on rentrera de 50 cm et comme il faut dégraisser et qu'il y a 12 brins il faudra couper un brin tous les 4cm environ pour avoir une belle queue de rat et garder toutes ses qualités a l'épissure.
Avec une queue de rat pas bien finie on admet perdre entre 12 et 18 % de la charge

14 jan. 2012
0

Ok merci Carrick, je comprends mieux. a+

14 jan. 2012
0

Belle démo sur le site Colligo-marine.
Excellente méthode que de repasser l'oeil dans la tresse.
Par contre, c'est seulement possible si passe l'oeil autour d'une cosse ou d'un anneau. Cela ne marche pas si l'oeil passe à l'intérieur de la dite cosse ou du dit anneau.
Par exemple, pour passer de la tresse creuse (type Dynalight) dans une chape à oeil.
Tout à fait d'accord avec Papat au sujet du hors-série V-et-V. Je suis pas tout seul à rien piger. Cela me rassure.

15 jan. 201215 jan. 2012
0

Autre petite question: Y'a t-il moyen de défaire une épissure pour la refaire ailleurs? Ou bien existe t-il une pièce d'accastillage qui permettrait de fermer une boucle provisoire en dyneema, comme on le fait sur du câble avec des serre câble?

Voici mon problème: J'ai fait mes filières en dyneema, mais je n'ai pas encore de balcons arrières (perdu lors d'un accident). Lorsque j'aurai mes nouveaux balcons (difficilement trouvables à ma taille sur zone caraibes...), la longueur des filières va changer...

Mes filières sont de section 6mm (sur-dimensionnée), ce qui devrait peut-être permettre d'éviter de faire une queue de rat? (du moins pour la version provisoire)

Voila, si vous avez des conseils, je suis preneur. Merci à vous!

Raphael

26 nov. 2018
0

C'est vrai que souvent les recettes pour exécuter sont bonnes (voir le guide lyros ) mais on ne sais pas pourquoi on le fait. (C'est comme en cuisine)!
Je pourrais penser que la queue de rat est là pour éviter un changement de section de travail brutal, ce qui concentre les contraintes donc diminue la tenue en traction. Ça c'est vrai pour une barre métallique, j'en suis sur! mais pour une tresse?
Je suppose aussi que la tenue se fait par frottements des 2 âmes extérieure / intérieure entre elles,frottement accentués par le pincement de l’âme extérieure qui se referme quand on lui tire dessus. D’où la longueur nécessaire de prise en charges par les fibres. Du coup on pourrait déduire de tout ça que le blocage de la solution 1 est peut être pire que le non blocage ;) Aie Aie , aie où va-t-on?
Si un pro pouvait nous confirmer.
On peut comparer à l'aspect néfaste d'un nœud qui peut réduire jusqu'à 80% la tenue d'un bout alors qu'un épissure 3 torons lui conserve 80% de sa limite de traction.
Voilà , j'espère ne pas avoir contribué à la confusion.
Faisons comme nos gamins, Pourquoi?........ oui mais pourquoi?.......... Oui et alors pourquoi?...... Ca énerve.

26 nov. 2018
0

La première épissure est une épissure bloquée, très facile à réalisée et qui ne demande que 50 fois le diamètre de cordage et pas de point de couture. Mais elle est moins résistante que l'épissure simple tresse et présente le risque si elle se détend, de ne tenir que par le blocage.
L'épissure simple tresse consomme plus de cordage(100 fois le diamètre) et nécessite un point de couture pour ne pas glisser.
En fonction de l'utilisation, choisir l'un ou l'autre.
Des explications claires sont données sur le site d'Inorope.
shop.inorope.com[...]loquee/
shop.inorope.com[...]toriel/

27 nov. 2018
3

une neozed ou épissure bloquée (la première) est utilisé pour faire de petites estropes de liaison rapide pour un palan divers tel que GV, barber ou encore hale bas son principal inconvénient et que au niveau du tressage au début seul 50% des fibres travaillent. Comme le principe de tenue d'une épissure simple tresse est la constriction pour ne pas trop faire travailler le nouage du début, il est préferable de tout d même rentrer le max de tresse a l'intérieur.
la seconde, épissure classique préserve environ 95% de la résistance du cordage puisque celui ci ne subit aucune contrainte hormis son rayon de courbure au niveau de l'oeil
Rayon de courbure qui soit dit en passant est défini en fonction du diamètre du cordage (il y a une taille minimum de l'oeil a respecter). on s'en sert pour les pataras, bastaques et autre bas étai.
Ensuite dans les deux cas la queue de rat est là pour éviter un point de rupture sur le cordage en ayant une finition dégressive
en effet ci celui devait lâcher il y a de forte chance que cela se fasse a cette endroit si la tresse n'était pas dégraisser.

27 nov. 2018
0

J’ai refait mes lazy jack avec l’épissure droite. Très facile à faire, elle m’a permis de les refaire en place en prenant les anciens bouts pour gabarit.
Ça m’a pris une petite matinée.

m.youtube.com[...]/watch

C’est quand même plus facile avec la bonne aiguille plutôt qu’avec le scotch.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (168)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021