éolienne

Bonjour,
je pense acheter une éolienne de la marque RUTLAND 913, pouvez-vus me donner des conseils.
merci.
charly

L'équipage
13 nov. 2010
13 nov. 2010
0

j'en ai une
j'en suis content ....par contre il faut bien isoler le mat .quand j'ai achete le boat le mat etait soudé sur le portique à l'interieur j'avais l'impression du concorde au decollage .depuis que je lai isolé je n'entends plsu que le ronflement du rotor a l'exterieur quand il y a du vent
alain

13 nov. 2010
0

Pas une super idee
Hello. Si ce que tu cherche est un moyen de charger tes batteries en nev et au mouillage, de mon expérience en grand voyage je te conseillerais d' acheter une éolienne mixte qui te permets d'êtres bien charger en navigation car a sa transformation en hydrolienne. La marque est duègne tu peux trouver des renseignements Internet ou en allant sur mon site . Amitiés. O

13 nov. 2010
0

Prix
J oublie de te dire que c est plutôt cher mais ce n'est rien compare au rendement réel et aux avantages de l hydrolienne sur l eolienne en nav

13 nov. 2010
0

pour ce n'est valable ....
que pour de grande traversée mais surtout pas si beaucoup de cabotage est prévu, trop de filet même jusqu'à plus de 500m de fond, alors près des cotes mortel surtout de nuit. Tout dépand du programme

15 nov. 2010
0

Ami Hugo,
je ne suis pas d'accord, les 6 pales sont bcp + bruyantes que les 3 pales, voir le site par exemple du gourou Couderc, Voilelec, il appelle les 6 pales des "moulinettes".

RV

15 nov. 2010
0

Ce n'est pas que le nombre
de pales qui provoque le bruit :

Une éolienne à cinq ou six pales fait en effet moins de bruit qu'une trois pales à puissance égale simplement parce qu'elle tourne moins vite.

J'ai eu un certain temps une tripales de 750 watts qui faisait moins de bruit que la Rutland qui l'a précédée, mais l'hélice faisait 1,52 mètres de diamètre...

En pratique l'Aérogen 6 est en effet de loin plus silencieuse que l'AirX, [size=6]qui à mon avis a du booster la vente des carabines calibre 22 ! [/size] :langue2:

_/)

15 nov. 2010
0

les moins bruyantes....
sont celle qui ont 6 pales, les 3 pales le sont plus, voir aussi l'Aerogen 6 inconvénient aimme plutot les vents sup à 15nd avant rien, voir la D400 produit à partir de 10nd.

15 nov. 2010
0

j'ai eu les deux...
pour mon bauf, je luis avais monté l'Aéro 6 sur son Bavaria, beaucoup plus silencieuse que l'Air X 400 avec anciennes pales noir, maintenant j'ai changé les pales par les pales Portugaises bleues, elles sont effectivement beaucoup plus silencieuses. (Eolienne montée sur le portique avec 4 silence bloc entre 2 plaque)
Dans tous les cas il faut soigner et mettre des silences bloc, au mat et aux pieds de force tenant
l'éolienne

13 nov. 2010
0

Pour ugo
En effet...........

14 nov. 2010
0

Je confirme : bruyante !
Comme 60nora ... Je l'ai démontée, revendue d'occasion (le nouveau proprio ne se plaint pas) et j'attends pour en trouver une qui vibre moins et qui n'embête pas mes voisins de mouillage.

Bon vent à tous.

14 nov. 2010
0

le bruit
je n'ai pas ecrit qu'elle est bruyante ,mais que le rotor ronfle quand il y a du vent et que on l'entend à l'exterieur mais pas a l'interieur depuis que j'ai fait un silentblock pour l'isoler du mat qui est soudé au portique .
la production est bonne a partir de 10nds de vent
par exemple : au mouillage j'ai un panneau solaire de 50w avec l'eolienne si il y a du vent j'etale la conso du bord frigo y compris ,si il n'y a pas de vent je suis obligé de faire un peu de moteur tous les deux jours environ 2h .
par contre si je me deplace avec les manoeuvres
je suis completement autonome.
il faudrait que j'augmente un peu les panneaux
passer à 100w devrait être suffisant en été .
je pense que sur un monocoque l'éolienne doit etre plus efficace que sur mon cata car au portant le vent relatif est vraiement nul ce qui n'est pas le cas sur un monocoque .
alain

15 nov. 2010
0

rutland 913
également, ca fait un an que je l'ai et très satisfait, peut bruyante comparé a certaine rencontrèes sur des mouillages. Avec un panneau solaire aucun pb de charge (je n'ais pas de frigo)
j'ai meme retiré le 2ème panneau solaire.
bon vent

17 nov. 2010
0

Boaf !
Après légère enquète autour de moi au mouillage, après 7 ans d'expérience, je trouve que les éoliennes n'ont pas un gros intérêt.
Pour le même prix, dans un pays normalement ensoleillé, un panneau solaire donne beaucoup plus. Cependant, quand il n'y a pas de soleil mais qu'il y a du vent, quand on est au près ou au vent de travers, quand on n'est pas à l'abri dans une crique tranquille, l'éolienne charge parfois comme il faut. Ca n'est pas totalement inutile.
Nous avons une Aéro4gène qui comme la Rutland 913 a surtout la qualité de se faire oublier.

Ce serait à refaire je prendrais un ou deux panneaux solaires en plus pour le même prix.

17 nov. 2010
0

Kaj
Je suis vraiment d'accord avec Kaj, au mouillage les eoliennes n'ont souvent que très peu d'intérêt.

C'est pourquoi je préconise une éolienne mixte qui se transforme en hydro en navigation au portant..........au moins ça étale toute la consommantion de courant .

D'après moi les panneaux solaires n'ont d'intérets que si ils sont très puissants ( et donc très chers).

Pour notre part, au mouillage, si pas de vent nous faisons tourner le moteur une heure par jour. ( consomation de gasoil quesi nulle au ralenti sans charge).

O

17 nov. 2010
0

pour fleurdelys
faire tourner un gros moteur au ralenti pour fabriquer quelques centaines de watts est une hérésie.
premierement au ralenti l'alternateur ne produit pas secondo on glace les cylindres ,bientot le moteur soufflera au carter.
sur un de mes voiliers ou j'avais un md11c volvo
j'avais fait un systeme qui me permettait de changer la courroie et d'en passer une sur le volant moteur ce qui me permettait de charger au ralenti .
je suis vite passé au petit groupe ED50 honda

le meilleur montage que j'ai eu c'est un alternateur d'arbre et un panneau solaire .
comme sur mon boat je n'ai pas d'hélice dans l'eau j'ai une eolienne et un panneau et ça fonctionne très bien
alain

17 nov. 2010
0

banc d'essai
Bonsoir,
j'ai trouvé sur le net un banc d'essai "PracticalSailor0707windgenerators[1]"
en fichier pdf mais il fait 1,25 Mo er ne passe pas sur hisse et ho. Si tu as un mail....
A+ Loïc

17 nov. 2010
0

pour le lien
il suffit de faire un copier/coller dans googel et le premier lien est le bon!!
et le voila tout maché

www.frigosolar.com[...]ors.pdf

17 nov. 2010
0

si tu nous donnes
le lien, ça peut intéresser pas mal de monde ...
;-) ;-) ;-)

17 nov. 2010
0

Merci
:-) :-) :-)

17 nov. 2010
0

60nara
Hello
Pas d'accord avec toi sur ce sujet, car tout dépend évidemment du moteur et de l'alternateur. Ce dernier produit 74 AH à 12OO tours...au ralenti donc.

D'autre part, les moteurs yanmar 4JH3E sont conçus pour tourner au ralenti à l'infini...........ou pour tourner à 3200 t minutes la même durée.

L'avntage est de n'avoir qu'un moteur et qu'un carburant à bord. Et dans cette configuration le moteur ne consomme presque rien.

Pour info,,sur mon précédent navire, avec le même moteur, nous avions 6000 heures de moteur dans cette configuration sans jamais avoir changé une seule pièce......

Celà dit, si je devais rester ad vitam au mouillage je trufferais le voilier de panneaux solaires, évidemment.

18 nov. 2010
0

24A
sous 14v ça fait 336W soit moins qu' un demi cheval
combien devellope ton moteur a 1200T/MN ,
ceci pour dire que ça ne sert à rien d'enfoncer des clous au marteau pilon .
un diesel qui ne force pas ne brule pas tout son carburant.d'ailleurs plus un ricardo qu'un injection directe .
le G.O imbrulé lessive l'huile sur les parois du cylindre et les glace après le moteur souffle au carter .
je ne vois pas le systeme qu'emploie yanmar
pour eviter ce probleme à bas regime sans charge
à part un racleur super efficace et de super segments .
mais ça m'interesserait de le savoir ..
cordialement
alain

18 nov. 2010
0

Il y a une autre comparaison
ici :
www.naviclub.com[...]ine.pdf

18 nov. 2010
0

Ce qu'il faudrait
C'est une comparaison en usage normal, sur un bateau qui navigue, qui s'arrête à l'ancre, qui fait du près mais aussi du vent arrière.
A comparer aussi à un ou des panneaux solaires de même prix dans les mêmes conditions.
Pour avoir les deux, mais je n'ai qu'une aéro4gène je peux dire que les panneaux l'emportent très souvent mais qu'il y a aussi des jours sans soleil. Alors il faut les deux aux moins car il existe des coins et des jours sans vent.
Nous avons eu l'année dernière, quelques jours sans vent, sans soleil et sans port. Pourtant il fallait chauffer car il faisait froid, (début avril, environs du 15 août en Bretagne) donc le gros chauffage à air pulsé en route nous obligeait à recharger les batteries au bout de deux ou trois jours (mais nous n'avons pas cherché à économiser l'énergie!) il fallait donc soit le moteur soit un générateur thermique en plus.
Ma conclusion perso c'est qu'un générateur thermique ne coûtera pas plus cher que des panneaux plus une éolienne et sera beacoup plus efficace tout en étant bien plus facile à installer... mais c'est bruyant et pas trop écolo (quoi que...), reste alors les piles à combustible à méthanol... Mais ce dernier est bien trop cher et les piles encore assez fragiles et versatiles.

18 nov. 2010
0

Hello Alain
Peu importe ce qu'ils emploient ou pas....il n'y a que le résultat qui compte......à mon sens.

Voici d' autres avantages à faire tourner le moteur embarqué à bord plutot qu'un groupe : la non pollution sonore des autres navires au mouillage. En effet, le diesel à ce régime ne s'entend pas contrairemenr à un groupe électrogène sauf si celui si est correcgement isole ce qui est très rarement le cas.
Autre avantage : la compression d'air pour vos bouteilles de plongées....si nécéssaire.

Autre avantage la fabrication d'eau chaude.

Mais pour moi, l'avantage principal est de ne pas embarquer du poids et surtout un carburant supplémentaire.

Voilà, mais j'insiste , la solution idéale pour les uns est parfois très mauvaise pour les autres, et vice et versa. Et donc je comprends pafaitement ta position sur le sujet.

A las palmas un voilier Francais fesait tourner un groupe deux heures par jour, il s'est fait tellement menacer qu'il a fini par abandonner.

Cordialement

O

18 nov. 2010
0

le groupe
le groupe diesel embarqué c'est un peu la meme chose je n'en connais pas de moins de 3 kva
pour faire du 220v qui alimente un chargeur de 25A il faut qu'il fasse autre chose en meme temps par exemple le froid avec une plaque euthectique et l'eau chaude et pourquoi pas le compresseur de plongée pour le charger un peu .
actuellement avec les echappements séparés on peut le rendre totalement silencieux de l'extérieur
je pense qu'actuellement les seuls qui sont vraiement autonomes en energie douce ce sont les gros cata avec 1000W de panneaux solaires et 600 AH de batteries et souvent plus .
sur les monocoques la surface etant reduite
on est limités c'est pour ça qu'il faut diversifier la production .
comme j'ai expliqué plus haut sur un volvo md11c
j'avais fait un systeme pour passer une grande courroie directement sur le volant moteur quand je chargeais au mouillage avec deux poulies sur l'alternateur en utilisant l'une ou l'autre ,mais avec les volants sous carter ce n'est plus possible .à l'époque le prix des panneaux solaires etait vraiement prohibitif ,et les eoliennes pas très au point .mais on consommait 10 fois moins .
sur ce bonne soirée
alain

19 nov. 201016 juin 2020
0

Bonne idée...
[i]j'avais fait un systeme pour passer une grande courroie directement sur le volant moteur quand je chargeais au mouillage avec deux poulies sur l'alternateur en utilisant l'une ou l'autre ,mais avec les volants sous carter ce n'est plus possible[/i]

Si j'ai bien pigé, ça permettait de faire tourner l'alternateur à sa puissance nominale avec le moteur au ralenti ? Cette astuce permet en effet d'exploiter le peu de puissance disponible à très bas régime du moteur en le faisant fonctionner à pleine charge... indéfiniment !

[i]...mais avec les volants sous carter ce n'est plus possible...[/i]

Ma solution préférée consiste à utiliser de gros alternateurs industriels en auxiliaire comme celui-ci : www.prestolite.com[...]tor.pdf mais il faut bien calculer le fonctionnement :

Un alternateur ayant un rendement lamentable, il faut compter en 12 volts 1 CV absorbé par tranche de 20 A, soit 8 CV théoriques pour l'exemple de cet alternateur de 160 A mais à chaud : à froid cet alternateur débitera pas loin de 200 A quelques minutes d'où minimum 10 CV dispos...

Suivant la puissance du moteur, ce sera à minimum 2000 t/m pour un 15 CV, mais peut-être à un peu plus que le ralenti pour un 50/60 CV.

En pratique pour l'alternateur en lien qui commence à débiter à 1000 t/m, soit à 500 t/m moteur avec un rapport de poulie de 1:2 on obtiendra 110 A à 1000 t/m moteur, ce qui est un "ralenti accéléré"...

Avec ce système, on peut en effet laisser tourner un moteur au ralenti des dizaines de milliers d'heures au ralenti sans dommage [b]car il est chargé[/b], ce qui n'est certainement pas le cas avec un moteur de plus de 50 CV équipé d'un alternateur de "74 A" [/i] à 1200 t/m !

_/)

[size=6]P.S. Ceci dit, faut pas non plus casser la baraque aux vendeurs de moteurs qui se feront une joie de remplacer un moteur prématurément "lavé" par une mauvaise utilisation ![/size] :langue2:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (188)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021