entretien moteur diesel, changement du liquide de refroidissement

Bonjour,
Je me pose une question sur le remplacement du liquide de refroidissement d'un volvo D2-55 F, il y a 2 boutons de vidanges correspondant l'un au circuit 'moteur" l'autre au à l'échangeur thermique, les deux sont séparés par le thermostat (si j'ai compris quelque chose). Après avoir vidangé, lors du remplissage du vase d'expansion, le thermostat étant fermé, comment faire pour remplir le circuit "moteur" ? Doit-on faire tourner le moteur et rajouter de l'eau quand le thermostat s'ouvre ? cela m'inquiète un peu.
Cette question concerne n'importe quel diesel marin avec un circuit de refroidissement séparé.

L'équipage
14 fév. 2021
14 fév. 2021
2

Pour remplir le circuit vidangé, ce n'est pas par le vase d'expansion mais par le bouchon de remplissage de l'échangeur. En principe, il est au point le plus haut du circuit de refroidissement, du moins si on ne parle que de l'enceinte du moteur. Le bouchon du vase d'expansion ne sert que pour faire l'appoint après que le moteur ait fonctionné une petite heure.

Quant au thermostat, même fermé, il n'est pas étanche. En prenant son temps, le circuit finit par se remplir. En cas de difficulté à remplir, on peut faire tourner le moteur avec le bouchon de l'échangeur ouvert, bien entendu en prenant les précautions d'usage quant à la chaleur et la pression du circuit, puis compléter lentement le remplissage.

En cas d'installation d'un chauffe eau, il faut laisser les robinets du chauffe eau ouverts. Si le chauffe eau possède un point du serpentin plus haut que le bouchon de l'échangeur, c'est un poil plus compliqué. Il faut s'assurer d'avoir rempli les tuyauteries et le serpentin pendant que le thermostat n'est pas encore ouvert car le liquide de refroidissement est alors dérivé pleine balle vers le chauffe eau. Quand on estime que c'est fait, on ferme les deux robinets en même temps et on laisse tourner.


14 fév. 2021
2

Merci à vous deux, PhilGé tu es sec toi ! :-) tu noteras que Chtit Luma il se fait ch...à rédiger une réponse et en plus il rajoute de l'information à valeur ajoutée, non ?
De toutes les façons merci à vous deux, vous êtes les étoiles de ma vie...


14 fév. 2021
0

Oui, un peu sec, je l'admets.
Mais à ma décharge, je vois de plus en plus d'appel à l'aide sans retour et souvent, une petite recherche permet de mieux savoir ce qu'il faut faire pour tel ou tel problème. Je ne parle pas - bien sûr - de la recherche sur Héo qui est désastreuse.
J'ai aussi fait assez souvent des réponses très détaillées (trop ?) donnant et la panne, et le process de dépannage et en retour, la discussion suivait son bonhomme de chemin, HS comme à son habitude, alors.
Mais remarques que si tu n'avais pas le manuel d'entretien, tu l'as maintenant, s'il faut le manuel d'atelier, ça se trouve facilement :-)
En tout cas, merci pour ton retour !


15 fév. 2021
0

Bonjour, normal le retour, le minimum syndical :-), merci j'ai les deux manuels maintenant, reste cette histoire de rinçage du circuit conseillée dans le manuel d'entretien sur laquelle j'ai quelques interrogations.
Parce que si j'ai bien compris il y a la question du ballon d'eau chaude dans lequel circule le liquide de refroidissement par le chemin d'un serpentin.
Je ne suis pas certain d'avoir tout saisi concernant la purge de cette partie du circuit, ni la façon de procéder pour le rinçage (cela sent le tuyau d'arrosage à un bout, non ?)
Quitte à faire le travail faisons-le jusqu'au bout, istn'it


15 fév. 2021
0

Pour le ballon d'ECS, est-ce qu'il est placé plus haut que le moteur? Est-ce qu'il a des vannes d'arrêt, d'isolement à l'entrée et à la sortie du ballon?
Si le ballon est plus haut que le bouchon de remplissage, c'est un peu gênant mais on y arrive, c'est un problème de gravité qui se résout en mettant le remplissage du ballon plus haut après l'avoir chargé avec un tuyau et en récupérant l’excédent de liquide (vidange, rinçage ou remplissage à neuf) dans un autre récipient.
Les vannes sont alors utiles, pareil pour un rinçage à l'eau claire.
Après rinçage et re-remplissage parfait (pas de bulles en point haut dans l'idéal), le chauffe-eau est isolé du moteur par ses vannes et on vidange, rince et remplit le moteur suivant la procédure habituelle.
On fait tourner le moteur pour l'amener à sa température de fonctionnement et donc ouvrir le thermostat (qui est un calorstat) en charge si possible, sinon il prendra du temps à chauffer uniformément, on surveille les fuites éventuelles, le vase d'expansion qui ne doit pas être à un niveau correct, ni trop bas ni trop haut, on fait l'appoint si nécessaire lorsque le moteur est à la température de fonctionnement (voir procédure) et on ouvre ensuite les vannes de l'ECS pour mettre en charge ce circuit sur le moteur toujours en marche et vérifier que la chauffe se fait correctement (absence de bulles d'air et fonctionnement hydraulique et thermique) tout en surveillant le niveau du vase d'expansion qui peut baisser s'il y a des bulles.
On note les opérations, type de liquide et quantité utilisé dans le carnet pour une référence ultérieure.


15 fév. 2021
0

Alors là ! merci cela donne des envies d'envahir la Pologne.
Je vais m'y mettre sérieusement dès que je suis à bord avec une pensée pour vous deux qui m'avait bien aidé...dans l'inconnu on a souvent peur de faire une bêtise mais là je suis chaud comme la braise.
Il y a vraiment quelque chose de super positif dans ce forum pourvu que l'on s'en donne la peine, j’essaierai de renvoyer l'ascenseur.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (34)

mars 2021