Entretenir un Pont en Teck

Amis plaisancier, je viens faire appel à vos expériences:
J'ai fait l'acquisition dernièrement d'un bateau doté d'un superbe pont en teck que je souhaiterai conserver en bon état le plus longtemps possible.
Or lorsque j'en discute autour de moi, j'entends tous les sons de cloche:

  • Nettoyer uniquement à l'eau de mer
  • Utiliser de l'huile de Teck
  • Ne pas utiliser de produit, le laisser tel qu'il est,
  • ...

Je ne sais plus quoi penser!!
Allez vous êtes d'accord sur Hisse et oh où vais je avoir encor pleins d'avis différents?!!!

Merci par avance pour vos avis et prions ensemble pour un bel été pour la plaisance!!

A bientôt,

Bastien.

L'équipage
16 juin 2008
16 juin 2008
0

Bon courage!
Comme tu le dis dans ta question, tu auras plein de réponses contradictoires à trier!

Perso le teck c'est une galère et moins j'en ai mieux je me porte! Sur mon cata que je rénove, j'enlève un faux plancher en teck que le précédent proprio avait fait et je remet des pointes de diamant en gelcoat avec un plaisir non dissimulé!

16 juin 2008
0

Entretien du Teck
Hello,

Déjà débatu à plusieurs reprises. Une petite recherche te permettra de trouver pleins d'avis sur l'entretien du teck.

En gros, plusieurs possibilités.

1/ Laisser tel que : le teck deviens gris mais ne s'abime pas. Une question de gout.

2/ Utiliser de l'acide Oxalique en frotant avec une brosse (mouvements rotatifs) + rincage.
Protection à l'huile de teck si on ne veux pas recommencer trop souvent.

3/ Lavage à l'eau de mer et à la brosse. Même résultat qu'avec l'acide oxalique, sauf que c'est moins cher et qu'il faut brosser un peu plus. Protection idem avec huile de teck si on veux garder un joli pont doré.

Pour ma part, en général, je profite d'un mouillage ou d'une nav tranquille pour brosser le pont à l'eau de mer, sauf (mais rarement) si je suis préssé et que je le fait au port, donc produit à base d'acide oxalique. Je fait ça une ou deux fois par an.

A+,
Harry.

16 juin 2008
0

Le plus simple,
pour entretenir son teck, c'est d'aller naviguer dans la plume...

Sinon pour le mien:
Un lavage annuel en fin d'hiver à l'acide oxalique, et bien sur les lavages/rinçages à l'eau douce avec le reste du bateau.

Une bombe de K2R à bord pour les taches alimentaires dans le cockpit.

Huile de teck: j'ai pas souvenir d'un beau pont traité, par contre des catastrophes, ça oui !
Donc, je n'en met pas, mébon ya teck et teck...

Ne pas oublier aussi, dans un pont en teck ce qui posera sans doute le plus de soucis, c'est les joints: faut intervenir des qu'il y a possibilités d'infiltration.

16 juin 2008
0

Peux tu préciser?
Quand tu dis "les joints, faut intervenir dès qu'il y a possibilité d'infiltration."

C'est à dire?
Est ce compliqué de changer les joints?
Faut il tout démonter ou peut on le faire par petit bout en fonction de leur vieillissement?

  • Quelle durée de vie en moyenne pour un pont en Teck bien entretenu?

Merci pour vos réponses.

16 juin 2008
0

ne jamais
brosser dans le sens du fil et ne jamais employer un carcher

16 juin 2008
0

Durée de vie du teck
Ya pas de regles:
comme dit au dessus l'épaisseur: certains chantiers vont jusqu'à 15m/m, d'autres mettent la moitié...Un bon test, faire le rapport entre les vis apparentes et celles qui ont encore leur cache.

La qualité compte énormément aussi, ya du teck d'asie, d'afrique, etc...Pour que le teck ait de bonnes qualités marine, il faut aussi que l'arbre ait un age important à la coupe, bref une affaire de spécialiste.

Je connais un vieux contest, dont le pont date des 70' et qui a encore un bon look, alors que des productions + récentes ont vilain aspect après une dizaine d'années.

Mais il faut le soigner pour qu'il dure:
Pas de brossage important, pas de karcher, pas d'infiltrations d'eau dessous.

Pour les joints, attention ils ne sont pas tous en sika, les nordiques utilisent plutôt du silicone, et l'entretien n'est pas le même: le joint est indestructible, c'est le teck qui s'use et le joint fini par deborder du pont, il faut donc les raboter.Opération à faire tout les ~10 ans.

16 juin 2008
2

Ca dépend
Tout dépend de l'épaisseur des lames de teck.
J'ai 2 exemples en tête: le mien qui a des lames très épaisses, donc pas de pb pour le poncer légèrement
celui d'un copain avec des lames peu épaisses, à force de poncer, il n'y a quasiment plus de lames, elles se gondolent et se détachent.

Côté joints, c'est pas bien difficile, on met de l'eau sur le pont et on laisse sécher. Aux endroits où il y a de l'humidité, le joint reste mouillé plus longtemps.
Ma technique est très simple, ciseau à bois d'une faible largeur pour décoller la partie du joint restée humide, bien enlever tout le sicca, puis dégraissage à l'acétone, pose de bandes de vitrier de chaque côté, un peu de sikka spécial teck bien étalé et enfoncé au fond du joint (avec une carte de crédit par exemple), enlever immédiatement les bandes et laisser sécher. Puis un léger coup d'orbitale le lendemain.
Si le joint est assez large, on met une bande spéciale antiadhérence au fond du joint (chez tous les ships).

Ici, sous les tropiques, les joints ont une durée de vie d'au moins 5 ans.

RV

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (118)

Piégeage des gouttes

mars 2021