Entrer aux USA, PortoRico, USVI en voilier

Entrer aux USA, USVI, avec un voilier privé. Petit manuel.

Ceci vaut pour les USA mais aussi pour les territoires sous administration américaine (Porto Rico, USVI, Guam, Hawaï, etc.)

L’entrée d’un voilier exige que TOUS les équipiers, skipper compris, aient un visa américain (en général de type B1, obtenu dans une ambassade) ou une « admission de classe WT » enregistrée sur leur passeport biométrique.

On passe sur le visa B1, qui a une validité de 10 ans… Si vous l’avez, aucun souci. Vous vous présentez aux douanes avec votre passeport.

L’admission de classe WT, elle, s’obtient à partir d’une ESTA (Electronic System for Travel Authorisation).
L’ESTA s’obtient par internet, sur le site dédié du gouvernement des USA.
Elle est attribuée en 24 heures, dans la plupart des cas.
Elle est valable deux ans.
Elle est enregistrée automatiquement sur les fichiers américains automatiquement liés au passeport biométrique.

Il faut comprendre que cette ESTA n’est NI un visa NI une autorisation d’entrée aux USA. Ce n’est qu’une clé absolument nécessaire et préalable pour se présenter devant l’immigration aux frontières et demander une autorisation d’entrer (qui peut être refusée).

Inutile de vous présenter avec votre SEULE ESTA aux douanes d’un port américain (ou associé) A BORD D’UN VOILIER : vous serez refoulé sans ménagement ou pénalisé sévèrement.
Exemple : aux USVI, c’est 595 dollars d’amende par tête avant d’obtenir un visa dérogatoire (selon l’humeur du douanier à votre égard…).
L’ESTA ne peut être transformée en autorisation d’entrée QUE dans les terminaux d’aéroport ou gares maritimes AMERICAINS quand vous SORTEZ d’un avion ou d’un ferry d’une compagnie reconnue et certifiée. (« certified ESTA carreer »).
Dès lors, l’employé des CBP, s’il vous admet (c’est en général le cas), enregistre sur les données de votre passeport biométrique, une admission temporaire de classe WT (Waiver Tourism).
Elle n’apparaît pas physiquement sur votre passeport mais vous pouvez la vérifier sur le site du formulaire i-94W des CBP (Customs and Border Protection).
Cette admission est valable pour un séjour d’au plus 90 JOURS CONSÉCUTIFS.
Mais si vous sortez des USA, par exemple pour revenir chercher votre bateau, que se passe-t-il ?

Et c’est là que ça se complique… et que parfois tout s’arrange aussi.

Si vous sortez des USA ET des « PAYS ADJACENTS » (1), alors, votre compteur de 90 jours est remis à zéro quand vous repasserez la frontière, et à votre prochaine entrée, vous aurez droit de nouveau à un séjour de 90 jours consécutifs. (2) A condition, bien sûr que votre ESTA soit toujours valable ET que vous vous présentiez ENCORE à un terminal américain d’aéroport ou de ferry !

En revanche, si vous ne sortez pas de la zone « adjacente » des pays limitrophes, alors, votre « compteur » des 90 jours continue de tourner et, si vous ne le dépassez pas, vous pourrez de nouveau vous présenter A BORD DE VOTRE VOILIER à un poste de douane portuaire.
C’est ça qui nous intéresse !!!

Et c’est ce qui explique pourquoi certains équipiers prennent un ferry des BVI pour passer la douane au terminal maritime des USVI, se faire tamponner « virtuellement » leur passeport en WT, reviennent aux BVI, et, n’étant pas sortis de la zone limitrophe US, peuvent se présenter en toute légalité à bord de leur voilier aux USVI (ou à Porto Rico, ou à Miami, etc…). CQFD

Attention : si l’obtention d’une « admission WT » de 90 jours est quasi automatique, l’obtention d’une deuxième et même d’une troisième devient bien plus compliquée. (2)

Les pays adjacents qui ne remettent pas le compteur des 90 jours à zéro sont : le Canada, le Mexique, Cuba, et toutes les îles des Antilles jusqu’à Trinidad et Tobago ! (Il y aurait aussi Saint Pierre et Miquelon, mais bon…
Tout est fait dans le contexte de l’ESTA pour éviter que les titulaires de cette autorisation n’en profitent pour contourner la règle d’un séjour temporaire et touristique limité. Si l’immigration pense que vous vous servez de votre ESTA pour entrer et sortir et aligner les séjours de 90 jours et les transformer en séjour de longue durée, alors, elle vous bannira de ses fichiers et vous aurez un mal fou à demander une nouvelle ESTA ou un visa.

Les renseignements officiels détaillés et précis concernant ces démarches sont à trouver sur le site du Département d’Etat US, FAM 201, dans le manuel à l’usage des autorités de l’immigration : fam.state.gov[...]01.html
Ou aussi, là : esta.cbp.dhs.gov[...]

Pour ce qui me concerne, j’ai fait le trajet AR à Miami (les BVI étant fermées) afin d’y faire enregistrer mon ESTA. Mais on pourrait aussi tenter Porto Rico, etc… Evidemment, ça a un coût ! Les douaniers des CBP à Saint John USVI m’ont confirmé la validité du processus et m’ont laissé entrer sans souci aux USVI…

L'équipage
16 jan. 2021
16 jan. 2021
0

J’ajoute que ce manuel a été rédigé en janvier 2021.


17 jan. 2021
1

Merci pour les cruisers.


17 jan. 2021
0

Excellent et précis.


17 jan. 2021
0

L’entrée en voilier aux states c’est avec un visa b1 b2, il faut l’avoir fait et obtenu avant d’arriver.
Je ne comprends pas les équipages qui tente de faire autrement.
À moins d’aimer les embrouilles et tracasseries avec des douaniers américains pas du tout flexibles !


Florelle:C’est bien pour ça que j’expose une solution absolument légale et qui ne traçasse aucun douanier américain ! Mais chacun fait bien comme il veut et comme il peut ! Sinon, oui, bien sûr, le B1 est ce qu’on fait de mieux. Mais pour ce qui me concerne, il ne constituait pas un motif impérieux de déplacement à Paris quand j’ai voulu le faire faire... 😊·le 17 jan. 13:06
Pierre Pauljacques:Au delà de l’aspect administratif, qui de mon point de vue, complexifie inutilement quelques choses qui doit être anticipé avant de partir en voyage. Mais bien sûr chacun gère a sa sauce !avez-vous apprécié vos navigations US ?Salutations nautiques ·le 17 jan. 13:26
matelot@19001:Anticiper, anticiper ... C'est très 2019 comme réflexion 😊·le 17 jan. 14:56
17 jan. 2021
0

Hello,
Il faudra aussi ajouter le règlement(19$ en 2018)du cruising permit, qui permettra de naviguer partout dans les eaux US pendant un an...ce permis est nominatif, au nom du bateau, avec un numéro à transmettre si demandé(3zones distinctes à Porto Rico, par exemple).


Florelle:Pas de cruising permit aux USVI... (le parc national est déjà bien assez cher 😊)·le 17 jan. 14:25
Pat45:oui, c'est cher si on y passe la nuit...on allait du coup mouiller tous les soirs côté Est, là où c'est gratuit!j'ai beaucoup aimé leur système de paiement dans la boîte jaune(?)sur un ponton flottant dédié...impossible d'imaginer ça en Europe!·le 18 jan. 08:39
Florelle:cruising permit obligatoire mais gratuit à Culebra, et donc à Puerto Rico... (expérimenté il y a deux jours...).·le 05 fév. 23:02
Quizas:salut Florelle, j'ai un ami brésilien vivant aux Açores et qui a son voilier au mouillage à Culebra et qui me dit qu'il ne peut pas aller le récupérer car interdit actuellement de se rendre à Puerto Rico, peut-être cela vient-il de sa nationalité ? si tu avais des infos à ce sujet ce serait bienvenu et peut-être lui donner des nouvelles de son bateau qui normalement est surveillé par un local, c'est un petit voilier de 8 mètres. à l'occasion si tu as des infos merci de me les donner en mp vu que ce n'est pas vraiment le sujet du fil, merci·le 06 fév. 00:05
18 jan. 202118 jan. 2021
0

salut
les infos de Florelle sont parfaitement exactes soit ESTA puis validation visa à l'arrivée territoire US par avion ou ferry puis retour au bateau hors US et re-entrée US avec ce visa et acquisition cruising permit, j'ai procédé de la sorte pour entrer à isla Culebra Puerto Rico en 2019, ce n'est tout de même pas hyper simple !
lorsque vous arrivez aux US avec votre ESTA pensez à demander un visa durée maxi.
autre méthode plus classique: visa obtenu dans ambassade.
à titre d'info utile en cas de galère (problème médical ou avarie) et pour modérer l'aspect terrifiant des fonctionnaires CBP / U.S. Customs and Border Protection je suis entré 2 fois sur territoire US sans visa et cela c'est bien passé, la première fois en 2015 pétole plus de gazole, entrée à Salinas Puerto Rico sans visa, la marina appelle les CBP, aie aie, discussion avec beaucoup de diplomatie et de respect avec les CBP, c'est passé, le lendemain formalités à Ponce et visa 3 mois, du coup j'ai fais le plein ... et j'y suis resté 1 mois.
la deuxième fois en Mai 2020 à Key West Florida pour raison sanitaire malade à bord, premier contact avec les coast guards puis CBP, au bout de 4 heures de palabres c'est passé, visa 6 mois + cruising permit tout gratos avec un super accueil des autorités.
comme quoi avec de la diplomatie, du respect et sans raconter de salades, (parler espagnol et anglais ça aide), les autorités américaines peuvent faire preuve d'une certaine humanité !
dans tous les cas, en règle ou pas, ne jamais entrer dans le moindre conflit avec un fonctionnaire US quel qu'il soit sinon petit français t'es mort !


Pat45:c'est vrai..On avait eu un excellent accueil à Ponce également...magnifique bâtiment des douanes, possibilité de laisser l'annexe à leur ponton, tout le monde tout sourire...accueil très courtois également pour le check out à St John...et bien sûr, faire l'effort de s'exprimer en Anglais est un plus!·le 18 jan. 08:36
06 fév. 202106 fév. 2021
0

Oui, l'entrée avec un WT (ou l'ancien VWPP) ne s'applique qu'aux personnes arrivant au port d'entrée avec un transporteur enregistré (compagnie aérienne ou maritime). Même avec un visa B-1 ou B-2, ou tout autre visa, tous les agents du CBP exercent ce qu'on appelle un «pouvoir discrétionnaire» qui leur permet d'accorder ou de refuser l'entrée à toute personne arrivant à la frontière, sauf les citoyens Américaines et les résidents permanents légaux. Le procureur général des États-Unis dispose du pouvoir arbitraire et discrétionnaire d'accorder ou de refuser l'entrée (également d'ajustement le status à une personne déjà aux États-Unis), c'est par cette autorité que l'agent du CBP peut exercer cet arbitraire décision au port d'entrée, veuillez noter le terme «arbitraire et discretionnaire»

Au cours des dernières années, l'administration américaine a mis en œuvre de nouvelles lectures de la loi, qui a apporté des modifications aux réglementations en vigueur affectant l'entrée de ressortissants étrangers aux États-Unis. Il semble que certains de ces règlements seront modifiés avec les nouvelles administration et que certaines lois seront adoptées pour modifier les changements récents.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (196)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021