Enrouleurs Facnor

Hello

Les enrouleurs Facnor ont mauvaise presse en Bretagne Nord.
Mais je ne vois pas de raison objective à cela.
J'en ai bien vu qui n'enroulaient plus mais quid de l'entretien de ces systèmes ?
Est ce qu'un Profurl ou autre enroulerait mieux à la place ?

Pour rationaliser un peu tout ça, avez vous eu des mauvaises expériences avec les enrouleurs Facnor récents et/ou bien entretenus ?

Merci de vos contributions !

Ps : de mon côté mon Goiot tout récemment remonté n'enroule pas mais il faut dire que j'ai monté l'emerillon à l'envers !!

L'équipage
10 mar. 2021
10 mar. 2021
0

Bonsoir,

je supprime systématiquement les émérillons d' enrouleur, que je remplace par une pièces fixée sur le dernier profilé, et le point de drisse de la voile est frappé à cette pièce par un mousqueton à ouverture sous charge, largable du point d' amure.

Aucun problème avec ce système.

Gorlann


10 mar. 2021
-1

Golan ton système paraît simple et astucieux aurais-tu une photo ?


10 mar. 2021
1

Pour ma part, expérience très mitigée il y a 2 ans avec une série RX de chez Facnor (montage d'origine chantier sur Dufour 40 de 2007).
Globalement pas trop mal construit, mais je vois au moins 2 gros défauts dans cette série:

1) les roulements censés être étanches (tambour et émerillon) sont sertis et montés à vie...et quand ça lâche, il faut remplacer le sous-ensemble complet. Aucune possibilité de réparation, ni joints ni billes de rechange !
2) le prix des pièces détachées est exorbitant (près de 1000 € l'émerillon, ça pique un peu quand-même)

Moralité: lorsque le roulement inférieur sera HS, je ne rachèterai pas un tambour complet car ce dernier coûte pratiquement le prix d'un enrouleur. Je pense que j'opterai alors pour une autre marque, ou tout au moins un produit facilement réparable à un coût "raisonnable", si ça existe...

Le système de Gorlann est très intéressant, mais je doute qu'il soit adapté au dessus d'une certaine taille (disons 10 mètres) car les efforts de compression engendrés sur les profils me feraient un peu peur sur un 40 pieds.

Et pour en revenir aux enrouleurs, je pense que les fabricants pourraient développer des montages plus fiables avec des roulements coniques par rapport aux simples billes, ce qui permettrait de mieux répartir les efforts axiaux et radiaux. Mais est-ce dans leur intérêt?


10 mar. 2021
0

Bonsoir Yann,

voici des photos.
Sur la photo 2, on peut voire la drisse d' origine du génois, qui passe dans un réa en POM monté sur l' axe de fixation de l' étai largable, ce qui fait qu' il n' y a pas à rajouter de drisse pour ce dernier.

Je viens de démonter/remonter mon enrouleur pour changer l' étai et les éclisses qui étaient bien usées, et en ai profité pour modifier la fixation de la pièce rapportée en inox, qui était popée.
Pour démonter les éclisses du haut, il a fallu que je fasse sauter les rivets, et quel bordel pour enlever des rivets pops dans des trous borgnes!

Au remontage, j' ai calibré les perçages et taraudé les trous, ce qui fait que la pièce tient maintenant par des vis inox (montées bien-sûr au Tef-Gel), et si je doit redémonter un jour, çà prendra quelques minutes et non des heures à galérer pour sortir les corps des rivets.

Gorlann


Hydranico:Merci pour ce partage.Idée à conserver pour le jour où l'emerillon fatigue.·le 10 mar. 2021 21:45
missingdata:Mais ça veut dire que tu dois monter au mât à chaque fois que tu veux hisser un génois sur l'enrouleur non ?·le 10 mar. 2021 22:30
Mathieu Enfant Sauvage:Intéressant. Une chose m'intrigue: quand le génois est étarqué, toute la tension est reprise par les profilés alu? Ou est-elle reprise par la drisse d'origine du génois?·le 11 mar. 2021 11:20
Mathieu Enfant Sauvage:Oups...la réponse est plus bas... merci!·le 11 mar. 2021 11:23
10 mar. 202110 mar. 2021
0

Merci du partage Gorlann.
très simple effectivement.
Mais je rejoins cap'tain eric sur le fait que le profilé se prend toute la compression et n'est pas franchement prévu pour ça...
Depuis combien de temps as tu ce système en place?

Pour revenir au sujet, j'ai justement un FACNOR qui me pose des soucis en ce moment.
Le représentant Facnor de mon coin (Bretagne Nord) me...déconseille de rester en Facnor!! Il me dit qu'ils sont bons sur plein de choses, mais pas les enrouleurs. Entre autres pour les raisons citées par cap'tain eric.
Les FACNOR ne sont pas prévus pour être réparés, mais ça ne veut ps dire que ce ne soit pas faisable. EN revanche a priori aucun pro ne prendra le risque de le faire.
Tu trouveras plusieurs fils de personnes qui ont changé les roulements (je suis en train d'essayer, j'en suis au démontage du tambour...)


cap'tain eric:Je précise que se sont à priori uniquement les séries LS - LX -RX de chez Facnor qui ne sont pas réparables (mécanismes sertis). Il va sans dire que j'ai tout essayé à mon niveau pour démonter et réparer lmon émerillon, y compris avec une presse de mécanicien avant d'abdiquer et de commander un ensemble neuf... Pour les autres modèles de leur gamme, je crois savoir qu'on peut changer les billes si besoin.Eric·le 11 mar. 2021 07:37
11 mar. 2021
0

Bonjour,

la compression sur les tubes de l' enrouleur est quasi-négligeable, car quand le génois est étarqué pil-poil, on peut prendre plus de tension en prenant les quatre brins du palan en même temps.

De toute façon, comme il y a forcément l' étai bien raide au milieu, le risque de flambage des profilés est de zéro.

Concernant la fiabilité du système: 15 000 MN avec un enrouleur Plastimo bas de gamme à la réputation "sulfureuse" sans aucun problème, malgré un génois plus grand que le génois standard de la jauge, et sans étai laragable, donc en utuilisant tout le temps le génois quelles que soient les conditions.
Et j' en suis à 12 000 MN avec le Profurl B29 de mon Brise de Mer, enrouleur de 2003 ayant déjà parcouru 9000 MN avec l' ancien proprio en configuration "standard" et utilisation "tous temps".

Concernant le hissage du génois, c' est pour l' instant le seul inconvénient de la modif, m' obligeant à monter récupérer la drisse et fermer le mousqueton, mais dans mon cas, les échelons de mât résolvent ce problème.

Je viens de faire cette modif sur l' enrouleur Profurl d' origine du Sun Dance 36 d' un ami, enrouleur déclaré HS par un gréeur pro.
Changement des roulements/joints/circlips pour une cinquantaine d' euros, suppression de l' émérillon fatigué, changement des éclisses, et, comme il n' a pas d' échelons et que le mât commence à être haut, au lieu de faire un anneau inox soudé sur un tube, j' ai confectionné une sorte de crochet en alu soudé sur un tube alu, de telle sorte qu' il est possible de hisser le génois AVEC LE MOUSQUETON FERME, en intercalant un "S" (muni d' une garcette de rappel) entre la drisse et le mousqueton, et une fois la voile en haut, en faisant faire un quart de tour aux profilés, çà engage le mousqueton dans le crochet, et il n' y a plus qu' à étarquer par le palan au point d' amure et à récupérer la drisse avec la garcette de rappel.

L' enrouleur ayant déjà 30 ans, j' ai fait une "garantie morale" de 30 ans à mon pote!

Gorlann


matelot@47706:Super système, en plus de se passer de l'émerillon (souvent ce qui brise en premier sur les enrouleurs, il parait qu'il y a plus d'efforts au point de drisse) cela permet de libérer une drisse bien utile pour l'envoi d'une autre voile. MERCI GORLANN !Aurais-tu un dessin/croquis/photos du système pour hisser sans avoir besoin de monter au mât ? Je le copierai bien car ma femme qui pourtant n'a que 68 ans commence à fatiguer en haut ! Et dire que c'est moi qui la monte ... !·le 05 avr. 2021 17:12
11 mar. 202111 mar. 2021
0

Merci pour ce retour Gorlann (on est hors sujet, désolé... Gorlann, je pense que ton astuce mérite un fil dédié!)
Je ne comprends pas bien ceci

la compression sur les tubes de l' enrouleur est quasi-négligeable, car quand le génois est étarqué pil-poil, on peut prendre plus de tension en prenant les quatre brins du palan en même temps.


11 mar. 2021
0

En fait, je n' ai rien inventé.

Sur mon Loisir 7.30, j' avais installé un enrouleur Furltech, qui avait ce principe, mais avec une drisse en câble intégrée dans une deuxième gorge des profilés, passant dans un réa au niveau de la tête d' enrouleur.

J' étais très content de ce principe, que je trouvais bien plus logique que le classique système avec émérillon et drisse servant en général une fois par an et uniquement pour çà et faisant un poids inutile en haut du mât (plus celui de l' émérillon).

Quand j' ai eu ensuite mon Armagnac, j' ai récupéré un vieux Plastimo avec entre autre l' émérillon HS, j' ai fretté le tambour, y ai mis des roulements neufs standards et l' ai ainsi modifié, pour faire simple, léger et fiable.

Le résultat a été tellement positif que quand j' ai eu mon Brise de Mer, équipé d' un Profurl en bon état, j' ai tout de suite revendu l' émérillon et fait cette bricole, qui entre autre me libère la drisse pour l' étai largable.

Gorlann


11 mar. 2021
0

Exact
En Bretagne Sud même avis. Durée de vie 3 ans. Aucune possibilité d entretien des roulements.
Tarif de changement de pièces équivalent à un système Profurl lui garantie 10ans.
Poubelles de professionnel remplies de Facnor...


11 mar. 2021
0

Sur mon précédent bateau, mon facnor qui n'avait que deux ans était assez dur à l'enroulage. Je n'y avait pas pris garde car il y a 20 ans, j'avais été très content de facnor (peut-être ont-ils "optimisé" les coûts...)

Pour info, sur mon bateau j'ai un Bamar qui date de 2004 et qui est un vrai régal!
Je ne connaissais pas cette marque, mais si je dois changer, je reprendrai ça.


05 avr. 2021
0

Bonjour merci de me donner votre avis concernant cette goupille celle qui se situe entre les 2 pattes sous le tambour et non la goupille qui est sur la pièce fixée au pont. A t elle une position normale ou faut il la rentrer?


06 avr. 2021
0

Cette goupille ne fait pas partie de l'enrouleur, mais du sertissage du bas de l'étai...Perso, je n'ai jamais vu un tel montage. ça ne serait pas une vis pointeau six pans creux par hasard ?
Je pense que pour bien appréhender le problème, il faudrait commencer par soulever l'ensemble de l'enrouleur avec une drisse, en déconnectant les 2 vis de chaque côté du bas du tambour. On pourra alors mieux comprendre le pourquoi du comment, en visualisant tout ce qui se cache sous ce dernier.


jj05:Merci n’étant pas sur le bateau je vais voir cela dès que j'y serais.·le 06 avr. 2021 09:08
06 avr. 202106 avr. 2021
0

À toutes fins utiles, et pour apporter une réponse à la question initiale de ce post, voici l'expérience vécue et merveilleusement relatée par l'admirable Frédéric Jean-Pierre d’Allest sur son bateau Balthazar (Garcia Salt 57) : artimon1.free.fr[...]urs.htm

Balthazar a depuis été revendu, mais l'analyse faite du problème reste d'actualité. Je reprends ici les conclusions pour en synthétiser la lecture :

  • les drisses d’enrouleurs doivent avoir une élasticité suffisante, et la conserver au fil des années, pour ne pas surcharger l’émerillon des enrouleurs qui est toujours une pièce fragile. Personnellement je ne mettrai plus de drisses en dyneema préétiré qui n’ont pratiquement plus aucune élasticité au bout de deux ou trois ans. Il ne faut pas hésiter à changer ces drisses si elles ont perdu trop de leur élasticité au fil des années.

  • le réglage de la tension de la drisse doit-être précis, ni trop ni pas assez. Il doit donc se faire de façon continue au winch, comme la drisse de GV, et non de manière discontinue avec un rail à trous et des taquets mobiles avec lequel le réglage ne peut se faire que par pas de 50mm.

  • le réglage de la tension de la drisse doit se faire après avoir réglé la tension du pataras mettant le mât droit. Alors l’élasticité de la drisse est encore disponible pour le cintrage du mât lorsqu’on raidit le pataras et l’étai avant en remontant au près dans la brise et la charge supplémentaire sur l’émerillon est ainsi minimisée.”

Et pour ceux qui ne connaissent pas le Monsieur et ses aventures avec Blathazar, je vous conseille son site : artimon1.free.fr[...]dex.htm . C'est une mine de connaissances avec des compétences en navigation et une expérience de la mer que beaucoup, moi le premier, doivent lui envier et qui force le respect et l'admiration. À lire sans modération ;-) !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (99)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021