Enrouleur tombé

Bonjour à toutes et à tous. Cette nuit l'étai a cassé ( par vent d'Est le port est une vraie marmite) au niveau du sertissage supérieur. Résultat enrouleur à l'eau et un profil de mon Profurl C260 tordu mais pas trop. Avez vous une technique pour essayer de le redresser ce qui va être mon petit boulot dès que les vents vont repasser à l'Ouest.
Jacques

L'équipage
17 juin 2014
17 juin 2014
0

Salut
As tu frappé la drisse de génois sur l'avant, pour tenir le mat à la place de l'étai ?
:oups:

17 juin 2014
0

Oui tous est sécurisé et le mat est resté en place ( 15 ° de quette) par le drisse de sip et l'étai larguable. Grand merci au jumelles ( de Muscadet) en alu moulé qui ont tenu le coup. En plus pied de chandelier Plastimo dessoudé mais pas de cata OUF . Dans l'attente d'une meilleure météo le mat tient bien droit par l'était larguable bien repositionné, et les drisses de spi et trinquette.
jacques

17 juin 2014
0

Sinon, pour redresser, essaye une cintreuse de plombier... tout doucement et progressivement pour éviter d'écraser la gorge du génois.

17 juin 2014
0

redresser de l'alu avec des gorges aussi fines?
J'ai changé des "parties" d'un enrouleur Profurl.
Ce n'est pas moi qui me suis occupé de la partie "achat", mais profurl nous as vendu des parties de son tube sans problèmes.

17 juin 2014
0

J'ai entendu parler de la technique du savon de Marseille. On chauffe et quand il devient marron c'est que l'on a atteint la bonne température pour redresser. Quel est votre avis ?
Jacques

17 juin 2014
0

C'est une technique employée depuis des lustres en mécanique. Ça fonctionne parfaitement.

17 juin 2014
0

La vache c'est cool qu'il ai cassé au port

17 juin 2014
0

Thomas_75 C'est pas cool mais tu as raison car en nav l'étai larguable est rangé le long du mat. Par précaution remis sur le balcon quand le bato est au corps mort.
Jacques

17 juin 201417 juin 2014
1

Si tu veux essayer de le redresser avant de sortir la CB, j'utiliserais la vieille technique pour plier les tubes de cuivre en plomberie: celle du sable.
Tu bouche solidement une extrémité avec du "grey tape" et tu tasse du sable dans le tube en tapant le culot bouché sur un martyr en bois. Plus il est tassé, mieux ce sera. Une fois plein, tu peux même y verser un peu d'eau pour continuer de le tasser et de le durcir. Puis tu bouche l'autre extêmité. Ainsi, d'un tube, tu passe à un rond d'alu (ou de cuivre en plomberie) qui se travaille bien mieux (résistance à l'écrasement, à la pliure ...).
Une fois redressé, un coup de jet d'eau dedans pour bien nettoyer.
Bonne chance.

17 juin 2014
0

surtout pas mouiller le sable !
il doit être le plus sec possible ...
le sable mouillé "foisonne" c-a-d augmente de volume, et risque de jet de vapeur d'eau en chauffant ... :doc:

17 juin 201417 juin 2014
0

euh... oui, certainement. Mais ce que je disais c'etait sans chauffer le tube (un tube de 2/3mm d'epaisseur se "travaille" à la main. Pas besoin de le chauffer.
Maintenant, si tu le chauffe, effectivement, peut-être pas le mouiller.
De toute façon, sauf si il est vraiment peu plié, je pense que l'alu va se déchirer, et plus encore en le chauffant...

17 juin 2014
0

Bonjour, il m'est arrivé à peu près la même chose, changer la partie tordu c'est un gain de temps, il est très difficile de le détordre, et souvent en plus il est vriller, c'est un billet de 200 euros, plus l'étai, et si le gréement dormant à plus de 10 ans, il faut tous changer.
Bon courage.
Daniel

17 juin 2014
0

bonjour

Un cric de voiture dans un encadrement de porte, des cales en bois .

Ou deux cales en bois, en forme de V, et tu mets du poids dessus, parpaings, grande poubelle pleine d' eau ...

Bon courage

17 juin 2014
17 juin 2014
0

Merci pour vos avis, Breizhad89, j'avais vu mais c'est pas le bon profil celui du C260 à 2 gorges, une pour le génois et l'autre pour la descente de drisse.
Jacques

17 juin 2014
0

désolé, bon courage!!!! :-)

17 juin 2014
0

Pas trop d'accord avec les techniques de pliage de tubes car ici, le problème, c'est de déplier, ce qui en mécanique n'est pas tout-à-fait l'inverse de plier.
D'abord, chauffer de l'alu c'est une bonne chance de le recuire et alors adieu les caractéristiques mécaniques nécessaires à la tenue d'un enrouleur, comme la rigidité par exemple.
D'autre part, il s'agit d'un profil extrudé, donc le pliage a forcément dépassé la limite plastique et le métal est localement allongé, donc aucune chance qu'il revienne. Sans compter la résistance au dépliage que vont développer toutes ces alvéoles obtenues par étirage du métal.
Le seul bon conseil c'est de remplacer la partie tordue.

19 juin 201416 juin 2020
0

Bonjour, de bonnes nouvelles, démontage de l'enrouleur ce matin et les tubes sont intacts. Merci Mr Profurl ce sont les pièces de raccord de tube qui ont pliées.

Jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

Bientôt fini ?

mars 2021