Enrouleur de trinquette sur feeling 36

Bonjour,
Je souhaite disposer d’une trinquette sur mon feeling 36.
3 options
Etai largable.
Emmagasiner que l’on peut enlever.
Enrouleur.

Il y a du plus et du moins dans les trois, mais je me dis que si la mise en œuvre n’est pas facile seul, on hésite à le faire.

Mais deux enrouleur sur un 36 c’est peut-être sur dimensionné.
Le programme Golfe de Gascogne et cote espagnole avant madère.
Merci de vos partages.

L'équipage
02 nov. 2019
0

À titre de comparaison :
L'architecte acceptait l'enrouleur de trinquette sur le gib sea 105 quillard mais le déconseillait sur sur le DL pour des pb de stabilité

02 nov. 2019
0

Tout est une question de programme, de facilité à manœuvrer (âge et nb de personne compétentes à bord) et de la quantité de MN par an... et de budget, du simple au double, voir plus.

1/enrouleur: le plus cher, mais le plus polyvalent. Choisir un enrouleur le plus léger, et voir si possibilité de le mettre au 2ème étage de BDF (voir fabriquant du mat) avec des bastaques. Éventuellement un rail autovireur. C’est top en équipage réduit, c’est facile et on s’en sert tout le temps.
Obligatoire d’enrouler le génois.
Bien pour un TDA ou TDM

2/emmagasineur: presque aussi cher, mais permet de tout virer pour une régate ou un louvoyante dans du petit temps ou médium, voile qui s’abime pas quand pas utilisé de nombreux mois...
Impossible si voile en tête, car ne s’enroulera pas si la voile est trop allongé donc second étage de BDF obligatoire et donc voir avec le fabriquant du mat.
Attention impossible de rouler partiellement ou prendre un ris
Nécessite bien souvent un mouflage de la drisse.
Bien si tu fais bcp de traversée de plus de 12h, ou que tu ne craint pas la brise

3/ étais larguable: dans ce cas prendre un étai textile. C’est la solution la moins facile, mais aussi le moins chère... un peu plus physique à installer, du coup on l’utilise moins.
Bien pour du côtier avec exceptionnellement un peu de vent.

02 nov. 201916 juin 2020
1

la quatriême solution, c'est le classique étai largable en câble inox.
c'est ce que j'ai sur mon 37ft et pour le même programme que toi, Golfe, Espagne, Portugal, Madère, Açores... programme pratiqué depuis 2015 avec des variantes ;)
De fait mon étai largable (en tête, juste derrière l'étai enrouleur) reste à poste. Trinquette avec une bande de ris qui est toujours gréée à poste sous sa housse dans les filières.
L'inconvénient est l'impossibilité de virer de bord sous génois sans l'enrouler et le dérouler.
Mais ce n'est un inconvénient que pour ceux qui tirent des bords, par petit temps, en côtier, avec virement tous les quart d'heure, ce qui n'est pas mon cas. Au large on reste des heures sur le même bord.
De plus si j'ai du près à faire, au dessus de 12 nds réels je suis mieux sous trinquette. Plus de cap, moins de gîte.
Voilà voilà mon avis :)

Fañch

02 nov. 2019
0

Salut François, ça fait plaisir de voir mon "ancien" canot sous voiles ! Tu as changé la trinquette que j'avais à l'époque ? En tout cas le sac de pont est presque indispensable si on ne veut pas galérer pour la mise en place de celle ci en pleine mer. C'est quoi ton programme 2020? Pour moi d'abord la Galice avant d'aller plus loin...

02 nov. 2019
1

Ok François, départ courant juin pour moi si tout va bien, on se croisera peut-être en route, circuit semblable au tien ou direction les Antilles.... Le "programme" n'est pas encore finalisé... L'hiver laissera le temps de la réflexion....

02 nov. 2019
0

Salut Patrick ;)
La trinquette de fort jolie forme dispose de 3 lattes sur la chute, pas visibles sur la photo. Elle était sur le bateau quand je l'ai acheté (2014) et elle me va très bien.
Le sac de pont est en fait une housse de grand voile, très pratique pour garder la voile endraillée à poste.
Le programme 2020 sera probablement, Galice, Portugal jusqu'à Lisbonne, Madère, Açores et retour Galice et Bretagne.
Ce n'est qu'un programme... Mais j'y travaille ;)

02 nov. 2019
0

Bonjour
je vais suivre ce post avec intérêt car je suis dans la même réflexion pour mon Haliotis qui est déjà équipé de bastaques et d'un emmagasineur qui est utilisé soit pour le spi asy ou soit pour la trinquette, justement peu pratique d'avoir un emmagasineur pour deux.
@suivre
Fred

02 nov. 2019
0

Je vote pour trinquette sur enrouleur. (à sangle)
il faut rouler partiellement le génois pour virer de bord. En revanche on utilise la trinquette fréquemment, donc le génois n'a jamais besoin d'être roulé partiellement, toujours belle forme, pas de sac, et moins de gite.

02 nov. 201916 juin 2020
0

Mon plan de voilure ne ressemble pas à celui de "Flotant" avec son feeling 36, mais c'est la réflexion sur le choix du montage provisoire ou définitif qui m’intéresse

En ce qui me concerne, j'ai un cotre, et la trinquette sera utilisée comme un voile de gros temps quand je suis sous GV 3 ris . C'est un meilleur centrage à mon avis que le génois roulé et tout là bas devant sur le bout dehors ou de courir sur le pont pour aller mettre l'emmagasineur alors que l'état de la mer ...précision suis en méditerranée et plutôt en équipage réduit.

Voilà une photo à quoi j'aspire, voilier à loctudy dont j’aimerai bien joindre le proprio pour un bon papotage :-)

02 nov. 2019
0

pourquoi pas un beau génois sur emmagasineur et une trinquette un peu grande et réductible sur un enrouleur

02 nov. 2019
0

Plein d’idées !!!
Je vois que je ne suis pas le seul dans cette réflexion.
Merci, continuez !!!

02 nov. 2019
0

Bonjour,

j' ai un bateau bien plus petit (9m30), mais navigant souvent en solo, j' ai un classique génois sur enrouleur et ai rajouté un étai largable (câble inox et croc pélican sur un ridoir "normal", installé pratiquement à toucher le génois enroulé sur lequel j' utilise un grand génois léger, foc 1 ou foc 2 et une petite trinquette sur emagasinneur structurel (bas-étai au 2/3 du mat et milieu de la plage avant), avec bien-sûr des bastaques.

L' emagasinneur m' a coûté 10 euros sur LBC (sans l' émérillon fabriqué maison) et je peux remplacer la trinquette par le tourmentin car le bas-étai reste à poste.

J' utilise énormément la trinquette, en plus du génois du près au travers(3 secondes pour la mettre en place ou la rouler) ou seule dans la brise(+ GV arisée) jusqu' à 40nds au près.

Au près jusqu' à 12 nds de vent, le gain en vitesse avec la trinquette en plus du génois est d' 1/4 de nds, le génois passe sans problème au virement de bord, que la trinquette soit roulée ou non.

C' est le deuxième bateau sur lequel j' ai adopté cette configuration (15000 M avec le premier et 7500 avec l' actuel), et la seule amélioration que je compte faire lorsque je réformerai le génois sur enrouleur sera de le remplacer par un Yankee coupé très plat.

Gorlann

PS: la mise en place et l' enlèvement de l' étai largable sont rapide et facile, sans réglage, à condition de mollir le pataras pour la manœuvre.
Au repos, il est frappé sur un ridoir de bas-hauban, le câble passant dans une poulie ouvrante un peu en avant du mat pour reprendre le mou.

02 nov. 2019
0

quel modèle de croc pélican ?

02 nov. 2019
0

gorlann29 salut
tu la frappes où ta poulie ouvrante pour pas que le câble de l'étai largable démonté ne vienne pas taper contre le mât ?

Fañch

02 nov. 2019
0

Comme disait Napoléon un bon croquis vaut mieux qu’un bon discours !!!
Aurais tu de précieuses photo ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer