Enrouleur de grand voile

Je navigue avec un gibsea31DL équipé d'un enrouleur de grand voile Profurl .L'interet de ce systeme c'estde pouvoir utiliser une grand voile lattée et éventuellement en cas de défaillance de pouvoir tout de même affaler en ferlant la voile sur la bome .J'aimerais connaitre la position de l'honorable assemblée sur ce type d'enrouleur et pourquoi ne le voit on pas plus souvent

L'équipage
23 sept. 2009
23 sept. 2009
0

Celui cité, je ne sais pas
Ton enrouleur semble perfectionné. Le mien n'est pas vraiment satisfaisant. C'est un profurl rapporté sur le mât, aux multiples inconvénients (voile de format "sac à patates", perte réelle de surface, stress au portant si le vent monte) pour un maigre avantage (confort et bon réglage lors de la réduction de voilure).
Je vais conserver cet enrouleur le temps d'achever mes voiles. Lors du renouvellement, je reviendrai probablement au système classique.
Voilà.
Olivier

23 sept. 2009
0

Peut être...
...que le choix entre le rapport service/prix/emmerdements d'un Jacques le faignant voire d'un sac faignant et celui d'un enrouleur n'est pas à l'avantage du second.

Il faut reconnaitre que gérer la GV à l'affalage se fait sans aucune difficulté et de manière efficace avec seulement 3 "ficelles" (qui peuvent être escamotables) pour un coût "symbolique", alors qu'un enrouleur a un coût plus "douloureux" pour rendre le même service et rajouter quelques contraintes d'utilisation.

Mais ce n'est qu'une hypothèse. :-)

23 sept. 2009
0

etant possesseur
inconveniant le prix, l'obligation du hale bas rigide et surtout du frein de bôme c'est le poids de l'engin qui est important, autrement que des avantages voile identique à une voile classique hissée comme une voile classique, pour enrouler il faut retenir un peu la drisse surtout si comme moi la voile est un peu trop juste pour le carter souvent il me reste 50cm 1m de voile sur le mat

23 sept. 2009
0

J'ai eu l'occasion de tester
C'était sur un First 28...
Pour que la voile s'enroule correctement, il fallait que le hale-bas rigide soit positionné correctement (angle bôme - mât).
A chaque fois, que nous enroulions avec la hale bas mal réglé, il restait au final 50cm, 1m voire plus de GV non enroulée.
Assez gênant pour les manoeuvres de port par forte brise.

Sinon, bien plus rassurant que l'enrouleut de mât, qui lui, m'a laissé de très mauvais souvenirs (voile qui se déroule au près par 28 nds de vent apparent !)

23 sept. 2009
0

c'est exact seb
c'est pour cela que le hale bas est rigide et l'autre pb est le carénage si la voile est juste à la limite supérieure et passer au carénage supérieur en dehors du prix il y a aussi le poids

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (22)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021