ENROULEUR DE GENOIS

Bonjour à tous

j'ai changé de génois il y a un an , et mis un bout d'enrouleur neuf , avec un diamétre un peu supérieur au précedent , mais qui "passe" bien dans les différentes poulies . Pourtant , depuis ce changement de foc , il est difficile d'enrouler le génois , surtout pour les tous premiers tourS , qui doivent s'effectuer au winch
Est il possible que la coupe un peu plus plate du génois soit à l'origine du problême , ou est-ce l'enrouleur (un goiot) qui pose problême ??; L'un d'entre vous a -t-il une réponse ou un avis ou un conseil??? MERCI MATLO

L'équipage
23 avr. 2009
23 avr. 2009
0

sans doute
l'as tu fait, mais parfois, on oublie de relâcher la tension de la drisse avant d'enrouler.

25 avr. 2009
0

?
Pourquoi relacher la tension de la drisse avant d'enrouler? Sur la doc de par exemple Plastimo, il est ecrit que la drisse doit etre bien etarquée en navigation et relachée au port? merci de vos éclairages fabrice

26 avr. 2009
0

OK OK
donc, bien étarquer mais pas trop. VU.

25 avr. 2009
0

parce que
quand elle est trop tendue , l emerillon a tendance a empecher l enrouleur de tourner !

j ai deja eu le probleme , suffisait de detendre legerement la drisse pour que le genois se deroule ou s enroule facilement sans forcer .

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

26 avr. 2009
0

Ouaf aouf ouaf...
Ah le débat de la tension de la drisse...
Deux écoles selon le vécu (poil au nez) :

Les ceux-ce qui ont un enrouleur restant coincé sous tension (mal conçu ou mal entretenu) :
"[i]Il faut absolument relâcher la tension de la drisse pour enrouler[/i]"

Les ceux-ce qui ont un enrouleur enroulant la drisse autour de l'étai lorsqu'elle n'est pas étarquée (mal monté ou mal conçu) :
"[i]Il faut absolument maintenir la tension de la drisse pour enrouler[/i]"

En pratique :
Etarquer un génois au point de bloquer le roulement correctement conçu et bien entretenu est excessif.
Un étarquage plus "raisonnable" serait préférable.

Enrouler une drisse autours de l'étai identifie un mauvais montage (et parfois même par un professionnel "éminent", c'est du vécu...).

La solution consiste donc à étarquer normalement son génois dont le montage correct est vérifié ce qui permet d'exécuter toutes les manœuvres sans problème.

CQFD.

:-)

23 avr. 2009
0

ne JAMAIS forcer un enrouleur au winch
c est la meilleure façon de tout casser !
un enrouleur dit fonctionner sans forcer et
si cela ne s enroule pas bien , comme le dit Clarivoile , commence par detendre un peu ta drisse ( ce que l on devrait faire systematique ment d ailleurs )

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

25 avr. 2009
0

Enroulons
Vérifier qu'il n'y a pas de point dur en faisant tourner l'enrouleur directement à la main, au port. Vérifier aussi que l'étais est bien tendu
(très important). Vérifier le cheminement du filin de traction. Il peut aussi y avoir excès de frottement en particulier sur les guides externes par débordement ou mauvaise direction d'attaque, surpatage sur le tambour mème coincement entre spires.
On doit pouvoir presque enrouler sans utiliser le Winch sans vent.Naturellement en navigation on relache la tension de voile lors de la manoeuvre.

25 avr. 2009
0

génois a enrouleur
En plus des autres remarques , s'assurer que l'etai soit bien tendu.

25 avr. 2009
0

une raison tres simple...
le surpattage du bout dans le tambour d'enrouleur...

26 avr. 2009
0

Angle de tire
En modifiant l'installation (nouveau bout, recoupe du génois) l'angle de tir du bout a-t-il été modifié? Si il n'est pas dans le plan perpendiculaire à l'axe du tambour il peut devenir très dur.

MichelR

26 avr. 2009
0

merci
à tous pour vos reponses , je regarde demain en vérifiant les points que vous oitez bonne nav matlo

26 avr. 2009
0

Enrouleur
N'aurais-tu pas par hasard trop de cordage de drosse dans ton tambour ?
C'est un mauvais qui m'est arrivé.

retire quelques tours et ça ira mieux.

bien cordialement

JP L

26 avr. 2009
0

Enrouleur
N'aurais-tu pas par hasard trop de cordage de drosse dans ton tambour ?
C'est un mauvais plan qui m'est arrivé.

retire quelques tours et ça ira mieux.

ça va mieux en écrivant tout....
bien cordialement

JP L

27 avr. 2009
0

si la voile est neuve
il est normal que se soit plus difficile q'avec une vieille voile

27 avr. 2009
0

En premier, faut vérifier...........
.........que le diamétre total de la drisse de l'enrouleur (sur le tambour) ne soit pas supérieur a ce que la cage (du tambour) accepte.....

27 avr. 2009
0

La drisse de l'enrouleur sur le tambour...
...est certainement la seule qui bosse.

=&gt d'où le nom.

27 avr. 2009
0

Note à tôle...
je pense que tu fis celle qui a confusé.:star2:

27 avr. 2009
0

I'm so sorry, Sir.
Je m'a trompé du nom pour la corde.
:mdr:

27 avr. 2009
0

tension de la drisse
Bonjour,
une petite question en rapport:
quand le vent monte, on étarque un peu plus la drisse.
Si je comprends bien, quand le vent continue de monter, avant d'enrouler partiellement le génois, vous conseillez de relâcher la drisse pour faciliter l'enroulement, l'étarquage du guindant risque de ne pas être suffisant et la voile sera plus creuse ?
c'est donc un compromis entre la facilité d'enroulement et la raideur du bord d'attaque du génois partiellement roulé.

27 avr. 2009
0

JC22...
Un roulement de la dimension de ceux qui sont intégrés à l'émerillon d'enrouleur au point de drisse ou à la bobine de bosse au point d'amure n'a strictement aucune raison de se coincer sous un effort normal d'étarquage.

Si c'est le cas, c'est soit qu'il est mal conçu/dimensionné, soit qu'il est endommagé.

Hors la navigation par tout petit temps au cours de laquelle il peut être nécessaire de détendre complètement l'étarquage du génois, la forme du bord d'attaque de ton génois n'est pas déterminée directement par l'étarquage du génois, mais par celui de l'étai qui donne sa forme au profil de l'enrouleur (dans la limite ou le profil dispose encore des cales de guidage qui lui permettent de suivre la forme de l'étai).

Raidir le guindant de génois, c'est donc, d'abord, étarquer l'étai avec le pataras pour ajuster la forme du profil.

C'est seulement ensuite que l'étarquage de la drisse peut éventuellement être accentué, si l'action sur l'étai n'a pas été suffisante.

Devoir relâcher une drisse pour enrouler me semble hérétique.

Si je devais étayer cet avis sur le plan technique, je dirais :
- une difficulté d'enroulement est la conséquence d'une résistance opposée par les roulements sous contrainte.

  • Si les roulements refusent de tourner, ils n'assurent plus correctement leur rôle d'émerillon ce qui a comme conséquence d'induire un entraînement de la partie réputée libre.

  • S'agissant du point de drisse, si le roulement tourne mal, la drisse est entraînée en rotation autours de l'étai.
    Si la drisse est relâchée, elle peut s'enrouler autours de l'étai et coincer tout le système.

Cette situation, inconfortable, m'apparaît comme suffisante pour refuser de relâcher la drisse à l'enroulement en manœuvre normale.

En revanche, ce peut être nécessaire, provisoirement en présence d'un enrouleur défectueux, en prenant garde à éviter tout enroulement intempestif, le temps de regagner un endroit propice à sa remise en état.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

L'eau de l'Aude là

mars 2021