enrouleur à sangle

bonjour, j'ai un enrouleur à sangle Facnor sur mon Dufour 460 et des que je prends un ris avec le genois la sangle casse. rupture net de la sangle aprés une heure de navigation. quelqu'un a t il eu ce problème....

L'équipage
23 août 2020
23 août 2020
0

prendre un ris avec le génois ????
il doit y avoir un point de raguage quelque part ..
alain


23 août 2020
0

Oui je pense que ce type d'enrouleur à sangle ne peut pas prendre de ris
on roule ou déroule le génois entièrement....
j'ai bien regardé il n'y a aucun point de raguage j'ai vérifié tous les filoirs
Ma sangle a déjà été changée, c'est une sangle haute résistance et aujourd'hui par 25 noeuds au prés j'ai enroulé le génois d'un tiers et elle a rompu à 1m du flatdeck......
je vais aussi interrogé Facnor


23 août 2020
0

normalement il y a une partie bosse et une partie sangle ,il faut prendre une sangle en dynema
alain


24 août 2020
0

J’ai aussi un Facnor flushdeck à sangle.

Elle a cassé quand la sangle ? Quand tu enroules ou après ? Quand tu bordes ? En navigation sans aucune manœuvre sur la drosse ?
A 1m de l’enrouleur, as tu un passant qui ferait du raguage ?

Quelle âge avait cette sangle ?


24 août 2020
0

Bonjour,
J'ai changé la première sangle sur mon Dufour en septembre 2017 le bateau est de mars 2017
La nouvelle sangle en dynema à cassé cet été en Italie 28 noeuds de vent au prés avec un ris, j'ai recousu pour me dépanner et elle a cassé ce WE toujours au prés par 25 noeuds mais pas au niveau de ma réparation

Aucun raguage n'est apparent j'utilise trés peu cette voile avec un ris je préfère reduire la GV et si besoin j'ai une trinquette

Il semblerais que la sangle ne supporte pas la charge de travail, je suis en contact avec Facnor pour essayer de comprendre...


24 août 2020
1

La sangle à cassé apres 1 heure de prés et un virement de bord....


Jjeronimo:ca parait bizarre. défaut d'usage... je ne vois pas quel mauvais usage tu pourrais en avoir fait. Ou en effet comme dit Mouetterieuse123... Tu utilises des produits pour laver le pont ? Pour avoir arrosé une amarre avec du produit à blanchir la coque, je me suis rendu compte qu'elle n'avait pas aimé du tout. ·le 24 août 2020 18:52
24 août 2020
0

dégradation chimique ou thermique ?


24 août 2020
1

Non aucune utilisation de produit chimique pour laver le pont, uniquement à l'eau et à la brosse
J'attend des infos de Facnor je leur ai envoyé des photos du montage du flatdeck?....


30 août 2020
0

Ça m'est arrivé devant La Trinité, au près, dans 20 nds. 5 mn après avoir rebordé, la sangle a cassé près de l'enrouleur et est venue se coincer à l'intérieur. On a dû affaler le génois.
Le loueur a râlé parce qu'on avait pas mis la trinquette. Mais bon, 2 milles devant le port on a eu la flemme de gréer les bastaques. Et puis si un enrouleur ne tient pas dans ces conditions autant ne pas en mettre...
En tout cas, je suis aussi très sceptique sur la résistance dans le temps de ces sangles.


30 août 2020
1

Ok merci pour votre témoignage je suis en contact avec Facnor pour essayer de comprendre, à ce jour ils n'ont pas la solution je vais faire contrôler mon installation par un voilier....à suivre
Toutefois je ne prends plus de ris avec mon génois


30 août 2020
0

plusieurs RM faisant partie de l'assos équipés en enrouleurs de génois à sangle facnor ont signalé avoir cassé leur sangle. ils évoquent quelques solutions sur ce lien:

www.rm-asso.org[...]pic.php


Michel79:Ma mésaventure m'est arrivée sur un RM 1270, par ailleurs en parfait état. ·le 30 août 2020 18:02
johann78:Lorsque j’ai commandé mon 1270 le chantier m’avait déconseillé les sangles qui visiblement cassaient régulièrement (usure due aux uv + efforts d’après eux). ·le 01 sept. 2020 12:58
31 août 2020
0

les alpinistes et varappeurs ont une petite idée sur le sujet, et préfèrent une sangle nylon au dyneema
à priori une contrainte mécanique réduit la capacité des fibres dyneema dans une plus grande proportion que le nylon, notamment lors d'efforts brusque (leur chute pour laquelle ils font très attention, ça se comprends), une charge de rupture est mesurée par effort continu, eux mesurent pas effort brutal
un génois qui dévente puis reprend le vent ds des conditions soutenues c'est un peu le même scénario
d'autres commentaires sur le web indique une fragilité liée au frottement/compression des fibres
c'est peut être une hypothèse pour expliquer cette casse en deçà des contraintes max du matériel
JL.C


glomorph:Nous utilisons des sangles en dyneema en quantité en escalade et en alpinisme. Leur resistance par rapport à leur encombrement est sans commune mesure avec le nylon. Leur finesse et fluidité permet aussi des utilisations plus complexes avec de « grosses » sangles.Le seul défaut du dyneema pour les grimpeurs est son manque d’élasticité. Il nous suffit de faire en sorte de ne pas se retrouver dans une situation ou c’est problématique. Pour résumer c’est notre corde, bien élastique, qui fera l’interface entre la chute et tout objet en dyneema. C’est sûr qu’on peut faire pêter une sangle en dyneema en faisant tomber une geuse de 80 kg de pas très haut, mais d’une un corps se déforme beaucoup plus qu’une geuse et de deux, à part en via ferrata éventuellement, on a du mal à se retrouver dans ce genre de configuration. Florent·le 01 sept. 2020 12:56
01 sept. 2020
0

Ok merci pour ton témoignage, toutefois lors des ruptures de la sangle aucune dévente j'était à chaque fois au prés et elle a cédé après environ une heure de navigation
A suivre


01 sept. 2020
0

@glomorph : je n'y connais rien en alpinisme, alors je te fais confiance mais comme ma bosse d'enrouleur est en dyneema, j'ai suite à ce fil cherché des infos, je viens de retrouver cette vidéo (www.rocetglace.ca[...]yneema/ ), je ne comprends pas tout en anglais ça me semblait suffisamment explicite pour donner l'info, surtout que d'autres témoignages indiquent quelques fragilité en utilisation "sans soin" du matériau (câbles de traction)
pour alain, il me semble qu'au près, même sans dévente, passer ds le clapot fait souffrir le gréement, la voilure et tout le dormant, il suffit de regarder les haubans sous le vent, les coups de freins dûs à une vague moins bien négociée...
je ne suis qu'informel sans donner de solution au pb, mais j'attends bien sûr le retour de Facnor car il semble que le pb est somme toute répétitif et instructif
JL.C


01 sept. 2020
0

Le retour de Facnor n'est pas instructif il ne donne pas de cause à la rupture de la sangle, il me demande une nouvelle fois de vérifier le montage.....j'ai donc demandé à un voileux de venir vérifier RAS
Au regard de tous vos témoignage il apparait toutefois qu'il y a un problème de solidité de sangle .Or le dynema n'est pas du tout élastique ce qui peut être une contrainte après un choc violent.
En effet la sangle casse structurellement de façon homogène, pas de déchirure pas d'effilochage elle claque et se brise
Il serait bien d'essayer avec un matériel plus souple capable d'encaisser une forte pression
SI quelqu'un à une idée du matériel à tester.....


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (162)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021