énergie hydraulique à bord

je cherche des renseignement sur la production d'énergie à bord d'un bateau à partir de l'hydraulique. Connaissez vous des sites intéressants ou avez vous déjà expérimenté ce type de production d'énergie ? Bref j'ai besoin d'apprendre!!

L'équipage
10 oct. 2007
10 oct. 2007
0

cherche avis
J'ai bien trouvé quelques sites proposant des hydrogenerateurs, mais aucun avis de consommateurs sur la place que cela peut prendre dans la consommation, le rendement, la nuisance sonore, les vibrations engendrés...

10 oct. 2007
0

la production d'energie hydraulique est surtout utilisée
à la peche et sur les commerces, hors barre à roue assez répandue en plaisance

en fait les seules possibilités d'utilisation se limitent aux mouvements linéaires et rotatifs et il est illusoire d'espérer se chauffer, s'éclairer ou écouter la VHF en hydraulique :-D

en conséquence c'est très très peu utilisé sauf pour certaine transmissions hydrostatiques de puissance moteur à l'hélice répondant à des exigences très particulières

en général, il est plus facile de tirer des câbles électriques que des tuyaux HP et la commande est également moins couteuse

amicalement

10 oct. 2007
0

Pen duick

le Pen Duick a une helice qui tourne à l'hydraulique .Il était impossible de mettre le moteur à l'arriere donc il est cassé à l'avant du bateau et comme il était impossible de tirer une ligne d'arbre il a été adopté une solution hydaulique .

josé

10 oct. 2007
0

La question n'était-elle pas
Comment produire de l'energie à partir d'hydraulique, c'est à dire par exemple alternateur d'arbre entrainé par la rotation de l'helice sous voile ?

10 oct. 2007
0

La transmision hydraulique est très peu utilisée en plaisance,
cela est dommage! Une simple pompe hydraulique sur le moteur, une pompe ( éventuellement débrayable), un réservoir, quelques tuyaux et l'on peut alimenter:
- l'hélice,en ligne d'arbre, en sortie de pompe, ou via un pod= le moteur peut être placé au choix de l'architecte ( centrage des poids,plan d'aménagements libre, moteur accessible...
- le guindeau: plus de batterie suplémentaires
- propulseur d'étrave: idem
La contrainte des tuyauteries? pas plus que celles des câbles de fortes sections nécessaires pour la l'alimentation des accessoires gloutons ;-)
Le matériel est facilement disponible et bien connu dans les réseau pro: TP,pêche, agricole, manut, industriel..., à des prix raisonnables. Il est fiable( si bien conçu, monté, entretenu, bien évidemment;-)).
Bon vent
LHA :-)

10 oct. 2007
0

quelles applications
as-tu en projet ?

10 oct. 2007
0

chez vetus
On trouve chez vetus des unités de ouissance hydrauliques qui peuvent commandre des enrouleurs, guindeaux, winchs hydrauliques, voire pilote auto etc...
je rêve d'une centrale hydraulique par rapport à l'électromécanique que j'ai aujourdhui et lui trouve bien des avantages:
-fiabilité, les fuites sont rares et les pompes increvables.
-légéreté des moteurs hydrauliques excentrés (enrouleurs, guindeau)
-accessoirement silence de fonctionement
-globalement un bilan énergétique trés favorable.

12 oct. 2007
0

ne veux tu pas parler plutot
de l'hydrOlique?

dans ce cas la il exite des hydrogenerateurs....

13 oct. 2007
0

L'hydraulique
quand il y en a sur le bateau, c'est qu'il s'agit d'une grosse unité. Dans ce cas il faut une pompe et, forcément, un moteur qui entraine la pompe. Soit c'est le moteur du bateau, soit c'est un moteur électrique connecté sur le réseau du bateau. Et dans les deux cas, il serait stupide de vouloir récupérer de l'énergie sur l'hydraulique... comme si tu voulais mettre une éolienne derrière la sortie d'air de ton aspirateur.

Par contre, si tu parles de récupérer de l'énergie sur le mouvement du bateau (sous voiles) dans la mer, c'est effectivement quelque chose qui se fait. Tu as (en gros trois solutions) :

1 - Utiliser un alternateur sur la ligne d'arbre, l'hélice de ton bateau servant de moteur. Il y a eu des fils sur ce forum, des expérimentations : relis tout ça.

2 - Acheter un hydrogénérateur. Généralement il s'agit d'un boitier qu'on fixe à l'arrière du bateau, d'une ligne trainée et d'une hélice au bout de la ligne. C'est un peu cher mais ça marche bien. Certains modèles sont utilisables (avec le même boitier) soit en éolienne, soit en hydrogénérateur.

3 - Plus sophistiqué : poser sous le bateau un bloc étanche contenant un moteur électrique et une hélice, que tu utilises en moteur, par exemple pour les manoeuvres de port, et en générateur sous voile. On en trouve de quelques kilowatts, mais attention à l'électronique de commande, il faut qu'elle soit "réversible".

Personnellement, j'ai étudié la troisième solution, mais ne l'ai pas mise en oeuvre. J'ai toujours ça sous le coude en me disant que ça ferait un joli projet pour des étudiants d'IUT ou d'école d'ing en génie électrique.

13 oct. 2007
0

Ampair
Quelqu'un aurait-il entendu parler de l'hydrogénérateur Underwater 100 de chez Ampair ?
6 ampères à 6 knds, cela semble intéressant.

www.boost-energy.com[...]ct5.asp

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (22)

Ile Grande août 2021

novembre 2021