Encore une mauvaise nouvelle pour la Méditerranée

Après la taxifolia, la racemosa ! Et on nous annonce qu'elle est encore plus nuisible ! Pauvre mer !

© AFP. 10/01/04

La Méditerranée envahie par une nouvelle algue tropicale

10/01 10:14 : Une nouvelle algue tropicale prolifère à une allure foudroyante en Méditerranée alors qu'une algue similaire qui défraie la chronique depuis des années poursuit sa colonisation, a annoncé samedi un laboratoire français.

La nouvelle algue verte, la Caulerpa racemosa, a été repérée pour la première fois en 1990 sur la côte libyenne, a rappelé à l'AFP le professeur Alexandre Meinesz, directeur du Laboratoire environnement marin littoral (Université de Nice-Sophia Antipolis).

Elle touche depuis cette date plus de 500 km de côtes. Elle frappe 11 des 18 pays méditerranéens, seuls le Maroc, l'Algérie, les territoires palestiniens, Israël, le Liban, la Serbie et la Slovénie sont épargnés.

En France, la nouvelle algue se développe sur une vingtaine de sites entre Marseille et Menton (Alpes-Maritimes) ainsi qu'en Corse, au large de Bastia et dans le parc marin international des Bouches de Bonifacio. Elle a rencontré dans la rade de Villefranche, près de Nice, la Caulerpa taxifolia, algue tropicale classée entre-temps par l'IUCN (Union mondiale pour la nature), association scientifique faisant autorité, dans les 100 espèces envahissantes les plus nocives au niveau planétaire.

Caulerpa racemosa et Caulerpa taxifolia sont toutes deux originaires du sud de l'Australie. La première est plus petite mais se propage plus rapidement grâce à un système de reproduction que ne possède pas la Taxifolia.

Le laboratoire du professeur Meinesz, qui assure le suivi de la Taxifolia pour la France depuis 1989, a pris également en charge la nouvelle espèce envahissante.

Repérée en 1984 alors qu'elle occupait un mètre carré au pied du Musée océanographique de Monaco, la Caulerpa taxifolia proliférait fin 2003 sur 17.000 hectares et quelque 300 km de côtes de six pays.

En France et à Monaco, 120 km des quelque 200 km de côtes entre Menton et Toulon, représentant plus de 7.100 hectares, sont concernés.

En Italie, plus de 9.400 hectares et plus de 100 km de côtes sont touchés (Ligurie, Livourne, île d'Elbe, détroit de Messine, et Olbia au nord-est de la Sardaigne).

En Espagne, c'est l'île de Majorque (Baléares) qui est visée (60 hectares, une dizaine de km de côtes).

La Caulerpa taxifolia concerne aussi plus de 40 ha et quelque 10 km de côtes croates (îles de Krk et Hvar) et 400 ha et plusieurs dizaines de km en Tunisie (Cap Bon au Nord, Sousse et Monastir au Centre).

Surnommée l'"algue tueuse", la Caulerpa taxifolia contient des toxines qui repoussent les poissons. Elle obstrue les abris des rochers qui leur servent de refuge et élimine d'autres algues dont ils se nourrissent. Elle cause ainsi la mort de poissons du littoral comme les rougets.

L'origine de son arrivée en Méditerranée est controversée. Selon une hypothèse, elle aurait été transportée d'Australie dans les années 1960 par des particuliers et donnée à l'Aquarium de Stuttgart (Allemagne, sud-ouest).

L'Aquarium public tropical de Nancy aurait bénéficié d'une souche du musée allemand et en aurait donné une à son tour au Musée océanographique de Monaco.

La "contamination" pourrait être partie d'une opération dans cet établissement, un nettoyage par exemple.

Les invasions d'espèces végétales et animales non endémiques à un milieu naturel, accidentelles ou volontaires, sont considérées comme une des principales causes d'appauvrissement de la biodiversité (variété des espèces). Elles peuvent avoir des conséquences économiques catastrophiques.

L'équipage
10 jan. 2004
12 jan. 2004
0

Et une de plus... de mauvaise nouvelle ... pour la médittérannée !
Tout à fait d'accord , avec cette dernière mauvaise nouvelle..
Mais ce qu'il faut dire , c'est que nos responsables , et même les médias , évitent de parler de certains sujets qui fachent ,et qui pourtant semblent évidents pour les utilisateurs (plaisanciers , marin-pêcheurs ,professionnels de la mer) et pour les scientifiques : CETTE MER EST EN TRAIN DE MOURIR .
tout le monde le constate tout les jours : diverses pollutions souillent en permanence cette mer fermée (des pays riverains continuent de rejeter en mer, car ils n'ont pas de station d'épuration..etc..) , signe caractéristique : ces 5 dernières années : les tonnages de poissons chutent considérablement pour certaines espéces , malgré l'industrialisation à outrance de la pêche , sur certaines côtes ,même en france, le poisson a complètement disparu à cause des noria de chalutiers qui nuits et jours ratissent les fonds (ex:au large de la camargue), etc...etc...
Le problème, c'est que tout le monde est au courant, et qu'ils ne font rien . Et il ne faut surtout pas compter sur les professionnels de la mer pour défendre la Médittérannée...il s'en foutent...! pour eux cette mer est une source de profit... une vache à lait ! Et si nous les plaisanciers ne faisons rien , nos enfants et même pour certains d'entre nous (les plus jeunes)
irons dans un futur proche naviguer sur le canal du midi ,ou sur le lac du Bourget, et prendre des vacances nautiques...au bord de la piscine municipale !

12 jan. 2004
0

parfois ça pue !

cette été , j'ai traversé en médittérannée plusieurs zones , parfois au large, où l'odeur était très désagréable. j'ai également traversé des bancs entiers de plastiques et de saloperies diverses , en provenance de l'italie , que le courant ligure charriait ...le poisson se fait trés rare, ou alors il est immangeable !
Voileux depuis plus de 30 ans , je commence à en avoir assez de naviguer de plus en plus dans la merde , je suis d'accord avec cris ; il faut que le plaisanciers se mobilisent car cette mer fermée est en grand danger !!

13 jan. 2004
0

malheureusement tout le monde s'en fou!

O.K pour tout ce qui a été écrit , mais même beaucoup d'entre nous , plaisanciers , n'ont pas saisi l'importance et l'urgence des problèmes...
Ils continuent de naviguer , sans regarder sur quoi ils naviguent....peut être pour pas longtemps.
Allons les gars ,tout le monde sur le pont , il faut se réveiller !

13 jan. 2004
0

ben oui...
Faut se reveiller .. et apres?
Je suis personellement tres pessimiste sur l'avenir de la Mare Nostrum, La MEd est la mer la plus "utilisée" du monde, source de profit pour toutes les populations riveraines, source de plaisir et de detente pour toute l'europe, surpeche, betonnage, pollution et peu de debouchés (uniquement gibraltar), c'est pas gagné!! Surtout quand je vois qu'il faut plus de 10 ans pour interdire les filets dérivants cette merde immonde dont tout le monde s'accorde a dire que c'est une calamité pour la mer et ses habitants (pas nous.. ceux a nagoires).. et encore on en croise encore et surtout dans le sanctuaire des cetaces en mer des ligures.. quelle farce. tiens je vais vous a raconter une bien bonne, les poissons pechés par ce genre de filets ne seront pas mangés.(aucune discrimination d'espece ou de taille, poissons tres abimés, cetaces) mais serviront a faire des farines animales pour nourrir des poissons.... d'elevage qui grace a quelques modification genetique (et oui!!) grossissent plus vite et se vendent mieux.. Et oui dans chaque part de saumon fumé il y a un peu de dauphin sauvage de mediterranée....
Pour ma part je n'attend rien des pouvoirs publics, c'est pour cela aussi que j'ai monté une association de protection des mammiferes marins, histoire de dire au moins que j'aurai essayé de faire quelque chose

A+
Etienne
www.breach-asso.org[...]

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer