Encore une histoire de cata

Hello,
Au moins un constructeur de cata, Alliaura Marine, prend quelques précautions jurisprudentielles afin d'éviter un chavirage ou des dommages conséquents sur leurs (grands) "Privilège".
Les pattes d'oie d'écoute de GV sont munies de fusibles, c'est-à-dire d'une gaine avec agrafes en spectra destinées à péter et libérer un peu d'écoute afin de soulager la charge sur la GV. Bonne idée.
Renseignements pris, il semble que le claquage d'un tel fusible sert également à invalider la garantie. On comprend la démarche : un 61 pieds à plusieurs millions d'Euros qui passe sur le toit, même sans perte de vie humaine, se termine généralement au tribunal. Et comme les bateaux hauturiers sont supposés affronter des mers et des vents max sans limite théorique (déjà le cas de l'ancienne catégorie), on imagine le problème quand de surcroît aucune qualification n'est demandée à l'équipage. Le risque ne semble donc acceptable que sous réserve du respect des charges (déplacement réel du boat et force max sur le gréement).
Il me semble que la méthode risque fort de se généraliser, en tous cas sur les catas hauturiers.
On peut regretter le côté "mouchard" plus qu'un système de sécurité réellement préventif. Mais c'est tout de même un pas vers un avertissement à moindre frais. Encore faut-il que les conditions météo soient progressives... A votre réflexion.

L'équipage
15 sept. 2010
16 sept. 2010
0

Pas évident
que ca suffise. Cas vécu : grand largue par force 7 assez toilé pour avancer vite. Un équipier distrait se casse la figure en barrant debout et echappe la barre qui envoie le bateau au lof. Dans le virage plein pot, la coque se soulève et retombe à l'endroit, mais de peu. Et un fusible sur l'écoute n'y aurait rien changé, la tension au portant étant raisonnable.

16 sept. 2010
0

quel type
de catamaran ??

16 sept. 2010
0

j aurai
ainé savoir quoi comme type de cata ?

16 sept. 2010
0

Moi aussi
J'aimerais bien savoir pour 'affuter' mes idées en matière de choix de cata...

16 sept. 2010
0

n'importe quoi !!!
un "fusible" sur l'écoute de Gv peut éviter de la casse sur un empannage raté, lors de fasseillement, .... bref des mauvaises manoeuvres.

IL EST IMPOSSIBLE d'avoir un "fusible" que ce soit sur le gréement ou sur l'écoute qui pète avant que le bateau chavire.
Un cata a un couple de redressement max avec une gite proche de la coque au vent au ras de l'eau.
plus la gite augmente, plus le couple de redressement diminue et la charge du haubanage et écoute aussi.
L'effort sur l'écoute pour un dessalage sur eau plate (juste par la force du vent) sera inférieur a celui occasionné ponctuellement lors d'une navigation sur une mer agitée.
La tension d'écoute varie en fonction des réduction de voilure.

BREF C'EST DU FLANC toute ces histoires de fusibles, un cata mal mené ça peut se retourner.

LES SEULS SYSTEMES faibles (a peu près mais pas infaillible) sont basé sur des capteurs qui détermine qu'a partir de X° degré de gite c'est trop et qu'il faut choquer. (efficacité proche de nulle au portant, surtout en croisière, le choqué de GV quand ça charge ....)

16 sept. 2010
0

Bten d'accord
Côté prévention, on est loin du compte. reste l'aspect "mouchard" en cas de litige...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (188)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021