en solo

Bonjour, j'adore naviguer en solo. Je viens d'acheter un nouveau voilier de 12 m., très bien équipé. Je navigue essentiellement en Méditerranée.
Ce que je redoute le plus c'est les cargos bien sur, malgré AIS. Pour dormir le plus sereinement possible je compte sur le pilote auto, en mode cap ou régulateur d'allure et aussi sur AIS. Donc je vais créer des alarmes sonores pour écarts de route et routes collisions navires proches...

Automatiser les manoeuvres voiles ou commandes à distance me semble compliqué et certainement cher à mettre en place...
Eolement votre
eric

L'équipage
18 sept. 2018
18 sept. 201818 sept. 2018
4

[i]Pour dormir le plus sereinement possible[/i]
En Méditerranée ?
C'est une plaisanterie ? :doc:
Et la grasse matinée c'est jusqu'à quelle heure ? :-D

18 sept. 2018
0

sait naviguer peut être mais pas écrire ...:-) L'esprit et la fraternité maritimes sont pour moi essentiel.

18 sept. 2018
0

Bonne chance.

18 sept. 2018
5

si tu mets trop d'alarmes, tu vas créer un cercle vicieux qui va te réveiller toutes les 5 minutes et ton repos ne sera pas "productif"

Dans les zones de trafic:

contrôle VISUEL + contrôle AIS + appel VHF si besoin
Sommeil 10/15 minutes avec deux réveils dont un autonome sur piles
Re-contrôle / Re-sommeil/Re -contrôle

tu fais ça pendant 5h, tu seras déjà bien reposé.

Ensuite quand il y a moins de trafic, tu peux augmenter à 20/30/40 minutes voire plus

18 sept. 2018
1

Absolument, l'important n'est pas tant de savoir quand dormir qu'où.
Il y a des zones de traffic ou le sommeil est impensable, et d'autres hors des sentiers battus où la veille est moins intense.

18 sept. 2018
0

Bonjour à tous,
un minuteur de cuisine est pas mal non plus. En plus pas de pile sur un système mécanique.
Bonne journée à tous.
Philippe.

18 sept. 2018
0

Bonjour philippe29200,

qu' as-tu trouvé et où comme minuteur de cuisine mécanique efficace?
Parce que j' en ai acheté deux modèles différents, et franchement, çà fait "dring" durant environ 5s, et je trouve çà vraiment léger comme sécurité pour se réveiller en solo.

Gorlann

18 sept. 2018
0

merci Gorle, fiabilité assurée

18 sept. 201818 sept. 2018
0

Perso j'utilise un minuteur de laboratoire qui fonctionne sur piles, avec une sonnerie puissante,et qui ne s'arrête que par moi-même. Je l'ai fixé sur le tableau d'instruments, ce qui m'oblige à me lever pour l'arrêter.

19 sept. 2018
0

Bonjour,
je ne peux pas te dire quel modèle précis.
Je l'ai souvent entendu dire ou écrire, mais jamais vérifié.
Il faut que je regarde ça de plus prêt.
Bonne journée à tous.
Philippe.

18 sept. 2018
0

J'avais vu sur l'écran AIS un voilier nommé «Solo sailor».
Le skipper avait tout bonnement renommé son voilier (tout en conservant le même MMSI) sur son émetteur AIS.

Après quelques réflexions, je me suis dit que c'était pas totalement idiot et que si j'avais à faire des navs solo en Méditerranée (pas du tout au programme), ça serait une mini-idée intéressante à rajouter.

Ca + l'EchoMax XS : ça permet d'être mieux vu (et compris).

Et pas en été en Méditerranée ... et pas dormir des tranches de + de 20 minutes.

Après ça dépend aussi quelle distance on parcourt en 20 minutes. Certains font 8 miles en 20 minutes (avec un navire de croisière qui arrive en face en parcourant 13 miles en 20 minutes), alors que d'autres font 1 mile en 20 minutes : la réflexion est différente.

18 sept. 2018
1

Tous les coureurs (en mini 650) font cela. Le nom sur l'AIS est : 'nomdubateau solo sailor'
Au moins ceux qui regardent leur AIS sont au courant. C'est pas mal.

19 sept. 2018
1

C'est bien cette information, quand tout les voiliers seront"solo sailor", les cargos prendront comme suffixe"solo prioritaire"

18 sept. 2018
0

LauBen itou, et pas mal d'autres (présents sur la course des îles par ex.) suffixe par "solo sailor"

18 sept. 2018
0

Bonjour à tous...
A part Che, tres négatif, et pessimiste, je vous remercie pour vos réponses. Je vais affiner mon installation.
Je pensais bien aussi travailler mes capacités de sommeil fractionné...
Apres j'ai aussi confiance en mes 5 sens, un sixième pour bateau.
Vs le savez tous, lorsqu'on est sur son bateau, ts les changements d'ambiances sonores sont une alarme inconsciente mais très efficace aussi. Encore faut il ne pas être trop fatigué bien sur, d'où l'entrainement nécessaire pour sommeil fractionné programmé.
A priori Che ne sait pas naviguer en solo et doit éviter la Méditerranéephobe.
Ciao

18 sept. 2018
0

ah bon

18 sept. 2018
0

peu m'importe...il reste négatif

18 sept. 201818 sept. 2018
1

Che sait parfaitement naviguer en solo. Négatif non, pessimiste non, réaliste oui.

18 sept. 2018
0

merci Hivaou. L'horodateur et aussi une bonne idée. Ne savais pas que dispo aussi en 12V.

18 sept. 2018
0

Merci Hivaou pour ces liens très intéressants

Gorlann

18 sept. 2018
0

Hello,

Moi aussi je dors sereinement en solo en med. .. par tranche de dix minutes, 15 max selon la zone.

J'utilise mon tel pour me réveiller, ça marche mais une fois je l'avais pas bien remis et il n'a pas sonné.

Comme c'était pas en début de nav j'avais déjà le rythme et je me suis quand même réveillé juste quelques minutes de plus...

Souvent je me réveille juste avant que le tel sonne sauf si très fatigué.

Bon, en med les traversées sont assez courtes donc ça va bien comme ça, au bout de deux nuits, tuteur dormir tranquille au mouillage, j'ai jamais testé sur longtemps.

18 sept. 2018
0

merci Now, je retiens les tranches de 15'

18 sept. 2018
0

Dodo par tranches de 15 minutes également, et quand je suis sur le même trajet que les ferries (par exemple Barcelone - Palma) j'essaye dès le départ de me décaler de quelques miles par rapport à la route directe.

18 sept. 2018
0

en Manche idem : 15 minutes max, avec alarme AIS, alarme sur le cap et alarme sur la vitesse.
J'utilise une minuterie de cuisine mecanique : simple, fiable, ne craint pas la pluie et pas de pile.
Je double parfois avec mon iphone si je me sens vraiment fatigué.

J'essaie de privilégier les nav' de nuit avec la lune, tellement plus agréable qu'une nuit noire, obscure, sombre...

18 sept. 2018
0

Bonjour. Z'avez oublié la cloche d'Opencpn qui vous réveille bien toutes les demi-heures.

18 sept. 2018
0

Bonjour à tous, infos intéressantes pour les moyens de se réveiller à temps; mon souci est que je deviens quasiment sourd; sur mes précédentes traversées en solo, la situation était moins pire et j'utilisais la fonction réveil de mon Mer Veille, fort pratique et qui m'obligeait à me lever pour réinitialiser la sonnerie sur la tranche suivante; mais aujourd'hui cette solution ne fonctionne plus, la perte auditive est trop forte et je ne peux pas garder mes aides auditives en permanence car elles n’aiment pas l'environnement salin et il me faudrait un stock de piles décourageant! que faire? Si quelqu'un a une piste cela m’intéresse car je ne des espère par d'aller tremper ma quille vers le Bresil puis l'arc antillais et retour classique via les Açores avant de mettre sac à terre! merci d'avance

18 sept. 2018
0

Un telephone sur vibreur contre soi ?

18 sept. 2018
0

@galata
je pense qu'il y a plein de solutions efficaces "reveil pour terrien malentendant" qui peuvent s'adapter pour un marin malentendant tels que : www.audilo.com[...]ibrants
et il serait intéressant d'avoir des retours les plus efficaces de ce type de réveils pour utilisation en solo

18 sept. 2018
0

Et un reveil qui allumerait l'éclairage... voir une lumière clignotante

18 sept. 2018
0

sur mon système Raymarine , j'utilise aussi l'alarme Régate ...
plus un réveil électronique insistant
A vrai dire jusqu'à présent je me suis toujours réveillé avant les Alarmes !

J'ai aussi un mer veille ( détecteur de radar ) mais je ne le fais fonctionner qu'en dehors des zones de trafic maritime .

J'ai lu quelque part ici qu'il y avait aussi un système d'émission de signaux radar ???

18 sept. 2018
0

Je ne le connais pas mais j'envisage de l'acheter le reveil alarm 120 dB Sreaming meanie
ca a l'air particulierement puissant comme reveil !

18 sept. 2018
1

Pour Galata
( faut un compresseur et resserrer les écrous du bateau après chaque coup de corne, par contre)
m.youtube.com[...]/watch
:acheval:

18 sept. 2018
0

j'ai également un mer veille et je suis un peu dur de la feuille, j'ai installé un buzzer supplémentaire, du coup, je mourrai d'une crise cardiaque avant d'être écrasé par le cargo

18 sept. 201816 juin 2020
2

J'ai un timer comme celui ci.. 94dB jusqu'à ce que l'on pousse le bouton et il recommence le cycle.. Je le déteste ! ;+)

Au début j'utilisais mon iPhone (cycle de 20 minutes), mais je ne supportait plus que l'on m'appelle ensuite.. ;+)

Adrena a une série d'alarmes qui sont également bien utiles, tu peux associer des messages vocaux qui te permettent de faire la différence entre les différents soucis..

18 sept. 2018
0

oui, je vais tester ce timer qui un principe de fonctionnement comparable au Mer Veille qui a couine sans arrêt dans les zones à fort trafic, mais bon c'est son boulot!

18 sept. 2018
0

Merci Benoit,
Depuis longtemps je recherchai ce genre de produit!
Je viens de passer commande chez SOLOSAILS!
Pour info, où l'as tu installé? (j'ai aussi commandé la commande déportée)

Génial, merci encore

0

Je l'ai installé à la table à carte.. Le connecteur est en mode "fermé", cela veut dire que tu dois ouvrir le circuit pour éteindre l'alarme et les contacts son très proches.. bref, j'ai soudé ensemble les bornes de manière à ce que la "télécommande" soit plus une sorte de clé.

Dans le nouveau bateau, qui aura un poste de veille extérieur, je vais câbler un interrupteur extérieur.. matos redoutable et bien fini..

19 sept. 2018
0

Hello First Class 12,
Je cherche ce genre d'appareil depuis longtemps; tu as une référence ?
Merci d'avance.

19 sept. 201819 sept. 2018
1

Un peu cher quand même.
Un bricoleur peut le refaire à la maison : un minuteur Crouzet ça s'achète chez RS ou Farnell. Idem pour le buzzer, le poussoir et la boîte plexo.
Je remets l'adresse pour qu'elle fonctionne :
www.solosails.com[...]/

19 sept. 2018
0

.

Nom de code: Solo Sailing Waterproof Timer Alarm 3 -63minS
Prix avec frais d'envoie en Europe : 208.16 Livre Sterling

19 sept. 201819 sept. 2018
0

suggestion : pour ce qui est par exemple de messages vocaux d'alarme conditionnés par le type de problème ( écart de cap, de route, vitesse superieure ou inferieure à, force du vent, absence d'action sur le PC pendant plus de X minutes ( = homme endormi), données NMEA ( si ramenées au PC) , approche terre, approche zone) on a le plugin WatchDog d'OpenCPN qui fait le job, et où on peut conditionner chaque alarme à un fichier son ( donc un .wav) qu'on aura pré-enregistré ... du genre " réveilles toi, pépère, ton cap est est dans les choux..." ) ou "vas prendre un ris, coco, le vent est passé à 20 noeuds"
ou tiens un sympa du genre " fais toi un café, ma poule, t'as pas touché la souris depuis 10 minutes, tu t'endors")
et ça coûte ..... pas une thune ....!!!

( et tu branches la sortie son du PC sur ton super autoradio boosté ... tu vas l'entendre crois moi !!)

19 sept. 2018
18 sept. 201816 juin 2020
3

Dans les pays du nord, les navigateurs en solo montrent le pavillon "1", jamais vu chez nous, pourtant c'est bien utile quand on arrive dans un port pour signaler qu'on peut avoir besoin d'aide.

18 sept. 2018
0

Merci Papy-Zoom. Mais c'est très au nord cela, jamais vu ni en Ireland ni en Ecosse. Je retiens cependant...

19 sept. 2018
0

www.hisse-et-oh.com[...]iculier

Le ton étais plutôt moqueur

19 sept. 2018
0

Vu en Baltique, Danemark, Suède...

18 sept. 2018
0

Génial, toutes vos réactions. J'y suis déjà. Pardon à Che. Par serein, je pensais aussi sommeil fractionné. Sommeil fractionné serein grâce à alarmes actives pendant sommeil.
Normalement dans marine marchande la veille est permanente avec alarme de veille "dite: homme mort". Mais en Méditerranée trafic très dense au large, et doutes sur respect des règles...?!
Alain Gerbault n'avait pas toutes ces questions à se poser, mais bien d'autres ttes aussi vitales et exaltantes.

18 sept. 2018
0

C'est bizarre mais en Med mon vrai problème n'a jamais été le sommeil en solitaire, (en fait on dort beaucoup, le jour et la nuit, même si c'est fractionné), mais plutôt l'évaluation des situations la nuit quand on est seul. Ex cet été je sortais de la côte algérienne direction Nice; il y a un gros traffic le long de la côte africaine et je dois couper la route de trois cargos sur mon babord. Je suis prioritaire et si je passe devant le premier c'est que j'ai la place; je ne me sens pas de couper devant le deuxième et je marque largement mon intention de passer derrière. Arrive le troisième et je décide de le laisser passer aussi et je choque en grand pour stopper. Je crois qu'il a stoppé lui aussi car la situation s'est éternisé, longtemps... Puis il est reparti.C'est lá que je me suis aperçu que j'avais éteint la vhf, heureusement, car il a dut me traiter de tous les noms. Tout ça pour dire que parfois on a pas les idées claires en solitaire et je trouve que lá est le vrai danger. Citerais-je aussi la nuit oú mon coeur s'est presque arrêté quand j'ai vu les lumières rouges et vertes d'un gros paquebot de croisière tout près de mon tribord alors que j'étais persuadé que nous allions nous croiser en parallèle; et pourtant je le surveillais depuis une bonne demi-heure ce machin.
Je sais, je devrais avoir un AIS...j'ai utilisé sur d'autres bateaux, c'est génial pour faire un tour d'horizon entre deux roupillons.

19 sept. 2018
0

C'est bien tout vos système( moi, minuteur de cuisine), ça rassure, même un barreur c'est mieux, le top étant le veilleur compétent. N'en demeure pas moins que par nuit noire (sans François G dans le coin), une épave flottante qui traine, vous l'a voyez pas. Et de temps en temps, un plaisancier abandonne son voilier sans le couler ou un multi de course retourné au large des USA, 2 ans plus tard est repéré du côté de Madère. Ou un container vu du côté de Royan, a fleurs d' eau, et signalé plu tard vers Port des Barques!!! L'AIS vous rassure, c'est un argument de vente....

19 sept. 2018
7

J'aimerais bien rencontrer un barreur/veilleur compétent qui a rencontré et évité de nuit un container à fleur d'eau

20 sept. 2018
0

Ca m'intéresse tu as un lien vers un article ?
merci d'avance

20 sept. 2018
0

merde j'espérais apprendre un truc et astuce , je me disais que ce type était plus fort que Thomas Coville :-p

19 sept. 2018
0

Mike Horn... A plus de 12 nœuds, sur son trimaran... :mdr:

20 sept. 2018
0

Hello,
Heu... C'était Ironique... Lis latitude 0...C'est bourré de détails plus ou moins fantaisistes du même style ! :heu:

19 sept. 2018
0

Je serais curieux et intéressé de rencontrer quelqu'un qui sait tenir le coup quelques jours en dormant par tranche de 15 minutes ! C'est bien pour ceux qui naviguent en solo au café du port et ceux qui s'entrainent un an pour modifier leur rythme circadien.
.
Je viens de lire la préparation de Jean-Luc Vandeede. Il a fait mesurer son rythme circadien dans un hosto et branche son réveil sur 1h30.
.
Pour moi, c'est une heure à la fois (chaque fois que je sens le sommeil se manifester). Et de la relaxation psychosomatique quand je suis éveillé. Entre la Grèce et l'Islande.
.
Après, il y a l'alarme AIS (un transpondeur pour être vu). J'utilise un PC. Le réveil-minuteur est un logiciel (il en exioste sur sous Android).
.
L'alarme voile, route, etc. est intégrée au skipper. Il se réveille automatiquement si quelque chose ne va pas, à condition de ne pas être épuisé par un sommeil mal géré.
.
Après, il faut choisir sa route. Ex. Naviguer au bord des rails de cargos, dans le même sens qu'eux, ou dans la zone de séparation de trafic. Alors, le calcul qui conduit au temps de ratrapage ne conduit pas à 15 min, mais à plus d'une heure après avoir détecté visuellement un cargo. Etc. etc. etc.
.
Voir www.thoe.be[...]que.php

19 sept. 2018
0

tranches de 15 min : j'ai fait 3 nuits d'affilée, jamais plus. Et c'est vrai que j'étais réellement fatigué après.

1h sans veille, je trouve cela très dangereux. Les chalutiers marchent à 10 noeuds quand ils vont sur leur zone de pêche. Souvent, ils n'ont pas l'AIS. Et un voilier ne voit pas toujours au radar. En Manche, je trouve ça inimaginable.
Je me souviens aussi d'une nuit au large du Portugal ou je ne pouvais pas fermer l'oeil. Des bateaux partout.

L'alarme voile route intégrée au skipper... et si ton bateau dévie de 15° le sentiras-tu ? j'en doute.

Et naviguer dans le sens des cargos... c'est impossible de faire cela tout le temps. A un moment donné faut bien couper le rail. Les bateaux de pêche n'ont pas de rail.

Bref, mon expérience, certes moins étendue (du Havre aux Canaries) me fait penser que tu prends des risques.

Certes, les 15 min peuvent être étendues dans certaines zones : milieu du Golfe de Gascogne, Sud du Portugal. Mais de là à passer à 1h...

Ou alors tu as un radar ? (que je n'ai pas encore).

19 sept. 2018
0

@BlackNav
Ce que tu dis est juste et ce n'est pas ici que je rentrerai ni dans les détails ni dans des polémiques.
.
Voilà qlq retours d'expérience (je ne suis pas inconscient!)
.
- Traversée de la mer du Nord vers l'Ecosse en 2006 en dormant par 15 min. : Au bout d'un jour, j'étais à genoux, incapable de me réveiller. Et je me suis réveillé au milieu du rail... Après j'ai changé de technique !
- Je mets le réveil sur 60 min, un peu plus ou un peu moins selon. La plupart du temps je me réveille avant qu'il sonne. Je pense que 5 cycles par 24h me suffisement, à condition de m'éconimiser le reste du temps (relaxation psychosomatique)
- En Méd vers Gibraltar en septembre 2011 : comme je l'ai décrit (le danger c'est surtout les cargos à l'ancre, pas ceux qui viennent derrière)
- Porto de Sines => Ouessant (2/3 au moteur !) 750 milles, 7 jours/7 nuits. Arrivé frais et dispo pour une balade à Ouessant.
- Ouessant => Nieuport en 51 heures dont 3 h de sommeil. Là, pas question de dormir...
- Parfois, je dors assis sur l'échelle de descente, sous la capote...
.
- Bien évidemment, quand la veille s'impose, la météo, les pêcheurs, les croisements de rails, etc. l'imposent...
.
En traversée, en Islande, en Ecosse, etc. la stratégie varie car les risques sont différents. Il n'y a pas de règle absolue !
.
J'ai un radar mais pas pour cela. Trop de fausses alarmes.
.
Le bateau ne dévie pas de 15° car je n'utilise le mode vent du pilote qu'au près et si c'est sans danger. Sinon, toujours mode compas (je n'utilise pas de régulateur d'allure). Si le vent change, les voiles le signalent en fasseyant, le bateau en partant au lof ou en gîtant trop, etc.
.
Pour moi, la bonne méthode de sommeil consiste à ne pas accumuler de fatigue. Sinon, éveillé devient aussi risqué qu'endormi.

19 sept. 2018
4

merci pour les clarifications, indubitablement, tu as plus d'expérience que moi, et merci de partager ton expérience. Globalement, on est d'accord je pense, et je comprends mieux ta façon de faire avec ce 2nd message.
.
Pour la gestion du sommeil, je pense que c'est très personnel, et c'est à chacun de se connaitre pour trouver comment gérer sa fatigue.
.
Au début, fort de mes calculs de collision pire cas, je dormais par tranches de 20 min. Au bout d'une nuit, j'étais fatigué. 2 nuits, j'étais épuisé. Cet été, j'ai essayé 15 min. 3 nuits ok. Je m'adapte mieux au rythme 15 min que 20 min, mais c'est personnel. Et j'ai besoin d'une grosse sieste de 3 x 1 heure pour récupérer, dans la journée. Cette sieste est plus efficace après 15h qu'avant.
.
Il faut aussi être conscient de sa fatigue, de ses limites. Je sais que quand je commence à être maladroit (je veux dire, plus que d'habitude !) c'est signe que je fatigue. Je sais que quand j'ai mal à la tête c'est signe d'alerte de grosse fatigue. Je sais que si je continue à tirer sur la machine, je risque de m'effondrer.
.
La pratique régulière du sport a un impact positif énorme. Le café ne me fait plus rien. Le coca reste efficace, à petite dose pour l'apport en sucre (c'est peut être un placebo). A 39 ans, je suis moins résistant qu'à 25, mais je me connais mieux.
.
En tout cas, c'est très intéressant de partager nos expériences : on a tous les mêmes problèmes.

19 sept. 2018
7

pour ce qui concerne les tranches de 15min, si je suis en situation de naviguer sur plusieurs jours dans des zones à trafic cargos ou pêche, ce ne sont pas des tranches "de nuit" mais des tranches " tout le temps" que j'effectue ... y compris et beaucoup en journée .... donc quantité de mini-sommeils ou séquences de relaxation basées sur des techniques de sophrologie ... car pourquoi réserver ça uniquement à la nuit.

Un écart de route peut se gérer avec une alarme vie le logiciel de nave ( le plugin Watchdog sur Opencpn par exemple?), de même que pour certains nombres de paramètres déclencheurs ( vent, vitesse minimale, ...) intégrés à l'instrumentation et dirigés vers une alarme flash rouge et hurleur digne d'un destroyer soviétique quand ça gueule ! (j'ai jamais mis les pieds dans un destroyer soviétique mais j'essaie d'imaginer ...)

Personnellement j'ai rarement eu plus de 24 heures à faire en zones à traffic, que cela soit Gascogne (48heures) , descente Portugal, ou montée vers l'Irlande pour en faire le tour, et dans ce cas là, avec les tranches tres répétées je tiens relativement bien.
Au-delà, en haute mer, des que par exemple on quitte le Portugal pour attaquer Madère, Canaries, Cap Vert et la suite, on se retrouve tres vite dans des zones isolées dans lesquelles on ne voir rien ni personne et là ... je dors allègrement des cycles complets d'une heure et demie, voire bien plus en plein milieu de l'Atlantique ( 4, ou 5 heures ...)
Mais donc les phases à "tranches de 15 minutes" n'ont jamais duré au-delà de 48 heures dans mon expérience.

J'ai un radar, souvent en mode veille (watchmode) sur une zone circulaire prédéfinie pendant la nuit , et un transpondeur AIS .... ( et un hydrogénérateur pour être sûr d'avoir toujours ce qu'il faut dans les batteries même si nuit ou sans soleil et éolienne qui ne produit pas )
Détail = j'avais souvent plus confiance en mon régulateur d'allure Windpilot que dans mon pilote auto-électrique sur barre franche susceptible de faire des erreurs plus violentes.

J'ai remarqué que vient un temps ou l'organisme s'adapte à un sommeil polyphasique, et puis on (ré)apprend à écouter son corps, à sentir les manifestations de fatigue et à se préserver de passer dans le rouge.

J'avais vu avec une sophrologue des exercices de relaxation et de ressourcement à utiliser dans les moments plus difficiles, ils m'ont bien servi.
je suis revenu de ma boucle atlantique solo en pétant la santé comme jamais, arrivé aux Açores apres 19 jours de solo depuis les Antilles dans une forme qui m'étonnait moi-même .... je prenais soin de bien m'alimenter, j'avais pris des compléments alimentaires au cas où j'aurais du mal à cuisiner dans le gros temps,

En fait tout ce travail de préparation à ça au même titre que la préparation du bateau, préparer le bonhomme, a été une phase absolument passionnante.

19 sept. 2018
0

super, merci.

19 sept. 201816 juin 2020
0

Un truc sympa (enfin, ça aide à passer le temps) dans les parcours longs (>1000 milles) est rédiger quotidiennement une sorte de Questionnaire POMS: c'est un certain nombre de questions d'ordre qualitatif -donc sans matériel médical- qui permettent d'avoir une idée des situations d'accumulation de stress/surentraînement, ils sont utilisés parfois par les sportifs de haut niveau. Une fois repondu on évalue l'évolution au jour le jour de son état
Exemple des questions:
www.researchgate.net[...]ing_key

.
pj un graphique avec déterioration vers le 10ème jour (sur le moment je ne me suis pas aperçu mais je l'ai bien ressenti les jours suivants), sinon à la fin les montagnes russes c'était le passage du mauvais temps :mdr:
Graphique fait maison, depuis j'ai changé l'échjelle; j'ai aussi remplacé des questions car le genre "rélations avec les amis" seul au milieu de nulle part :heu:

19 sept. 2018
0

Il m'est arrivé de faire en solo des nuits de 8h, mais aussi des journées de 48h, ça dépend d'où on se trouve.

20 sept. 2018
0

Idem que Papy-Zoom (enfin jamais réussi 8 h d'affilée...) et au bout d'une journée de 36h je commençais à avoir des halucinations : j'ai préféré me dérouter sur Yarmouth pour faire un stop de 24h...

19 sept. 201816 juin 2020
1

Ici il y a des notes pour commencer a regater ou a se bourlinguer en solo
rien de special, mais qui veu commencer, il ne traverse pas l'atlantique si quoi que ce soit il tourne dans ca baie
:coucou:


19 sept. 2018
0

Quel est la provenance de ce document ? L'ENV ?

19 sept. 2018
0

Bon, ce n'est pas l'ENV, c'est la vallée des fous...
asso.ffv.fr[...]ire.htm

19 sept. 2018
0

Bon, ce n'est pas l'ENV, c'est la vallée des fous...
asso.ffv.fr[...]ire.htm

19 sept. 2018
0

J'ai partecipè a un seance d'entrainement en Figaro il y a quelques années

20 sept. 2018
0

Je viens de passer un mois en solo. Dont 2 traversees corse/continent.
Quand j e veux dormir :je met mon moteur en route et le radar secteur garde sur 8mn
Autour avec un avertisseur puissant+ l ais en reception.
Il m arrive de dormir 2h.
Comme j evite les lignes commerciales je n ai ete reveille qu une fois a l aller
Alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (180)

Le beau temps !

mars 2021