en ce moment on parle beaucoup de trinquette(c'est l 'hiver)

j'ai vu (de loin)celle du bateau de vasko ,et ben j'ai eté impressioné par son efficacité ,et vous ,en avez vous une? libre ou sur enrouleur ,qu'en pensez vous ,merci (je sais on en a deja parlé ,mais je voudrai du frais) ;-)

L'équipage
06 oct. 2008
07 oct. 200816 juin 2020
0

sur enrouleur

j'ai une trinquette de 20 M² sur enrouleur. Voile Incidences en 350 gr avec bande UV blanche.

Pas besoin de bastaques car ancrage en haut assez proche de l'étai. (voir album). Au niveau raideur du guindant, il faut que ça reste légèrement inférieur à celle de l'étai de l'enrouleur principal.

Je suis très satisfait de ce choix et je l'utilise dès 20 nds réel. La différence, surtout au près, par rapport au génois partiellement enroulé est spectaculaire =&gt moins de gite, plus de vitesse et surtout bien meilleur cap (10° d'écart). La surface reste modulable ensuite et comme la voile est très plate, l'enroulement partiel reste performant.

Inconvénient, le génois passe mal en dessous de 8/10 nds et il faut parfois aller l'aider à passer, car le systeme est fixe. Ceci dit, avant j'avais un étai larguable que finalement je laissais à poste, car pas évident d'installer l'étai et la voile quand ça commence à chahuter ...

Cordialement

07 oct. 2008
0

Tout frais d'hier
alors voila,
Yeu Groix avec Vent variable de 15 à 30 noeuds toutes les trente minutes, cela me donne envie de virer le génois de l'enrouleur et d'y mettre un solent.
L'idée, est d'avoir une voile de prés (vent apparent d'antant plus fort qu'on va vite) enroulable, donc capable de supporter l'enroulement partiel sans s'abimer.
J'ai pensé à une ou plusieurs lattes parrallèles au guindant, pour que la tension de la drisse ne disparaisse pas au cours de l'enroulement.
votre avis?
Pour les voiles de portant ou de médium, je vois l'emmagasineur dans l'idéal, parcequ'on a pas intérêt à les garder ferlées sur le pont dans le mauvais temps, et que c'est malpratique à ramener dans les coffres.
PS je suis contre les enrouleurs multiples pour des raisons de performances et de poids dans les hauts.
Comment faites vous?
Alex

0

je pensais
a un etais plus ou moins fixe et une trinquette sur mousqueton ,quoique l'enrouleur me tente ,et comme dit plus haut je metrais le point de drisse pesque en tete de mat pour eviter les bastaques ,mais c'est un debut de reflexion ,je reste ouvert a toutes idée (ok pour l'emmagasineur mais pour les voiles de portant seulement )

08 oct. 2008
0

trinquette en question peut conditionner le choix
de l'etai classique (volant ou non) ou de l'enrouleur / emmagasineur pour cette voile.

Nous avons une trinquette de 42 m2 (avec une bande de ris), c'est toujours sportif d'aller l'envoyer ou d'aller l'ariser...en particulier quand on a un peu trop attendu.

La derniere fois ca m'a explose une paire de lunettes (avec les ecoutes qui fouettent pendant l'envoi), a moitie asssome et meme eclate le plastique d'une manivelle de winch partiellement pendant la bagarre.

On jalouse parfois ceux qui ont le tout enrouleur a l'avant, si il n'y avait le probleme (ou plutot la crainte) de la fiabilite et du rendement on y serait deja passe...

En conclusion, je pense qu'a partir d'une certaine surface, l'enrouleur peut-etre justifie, en dessous ou dans une taille raisonnable, l'endraillage a mousqueton (voir un etai a gorge, si possible) est tout a fait pratiquable.

Je pense que la surface maniable va depndre aussi de l'equipage, de son age, de sa competence, du nombre de personne a manoeuvrer...

07 oct. 2008
0

Salut Alex,
Pas bête ton histoire de lattes...Fini les voiles qui pochent dès que l'on met 2/3 tours de rouleaux...

Je suis plutôt convaincu d'une bonne trinquette à ris, le seul soucis est quand il faut réduire, tout affaler pour ne pas se prendre le point d'écoute dans la g...

09 oct. 2008
0

solent avec bande de ris
bonjour

personellement j'utilise un solent avec une bande de ris

j'en suis content très content
comme à tous mes ris j'ai remplacer les garcetes par du sandow finissanr par un cabillaud.En cas de problème ça évite de déchiré la voile

un ris de solent ne se roule pas pour ne pas subir de forte pression quand la mer entre dedans

07 oct. 2008
0

pardon Pierre
si je perturbe ton post initial, mais j'en profite pour poser des questions dont on pourrait débattre également.

La première concernant un mode de navigation dont tu es friand: sous génois (ou voile d'avant) seul: quelles différences de performances? (tu m'as interpellé!)

D'autre part la trinquette de Vasko est sur rail autovireur. L'aspect pratique est évident. Les inconvénients: j'en vois au moins un : la surface forcément assez limitée. Y en a t il d'autres?

0

surface limitée
mais c'est ce que l'on cherche a partir de 25 n de vent!!,quand au fait de naviguer sous genois seul ,j'ai bien precisé que c'est pour les epicuriens ;-)
d'ailleur avec ma future trinquette ou solent je compte faire pareil quand il y aura du vent :trinquette seule et roule ma poule !

07 oct. 2008
0

MA trinquette !!!
Puisqu'on en parle, alors quelques précisions utiles : Lors du transit vers La Ciotat, tu as remarqué qu'on était sous GV à 1 ris, Trinquette et un petit m² de genoa vraiment à peine déroulé, à pene un mouchoir.
Oui la trinquette est petite mais c'est justement ce qu'on lui demande car le centre de voilure est naturellement sur l'avant pour ce genre de bateau. c'est pour cela que l'on essaie de le reculer un peu en limitant lasurface de toile en avant du mat.
Autovireuse c'est vraiment un gros plus qui limite la manoeuvre à changer les bastaques lors des virements, le genoa restant bordé à plat peu importe le bord vu la taille du mouchoir.
Pourquoi un peu de genoa, c'est pour donner de la puissance afin de ne pas être planté à chaque passge de crête de vague.

Le gros inconvénient en temps normal c'est que l'étai de trinquette n'est pas larguable, ce qui impose d'aller sur l'avant pour aider lorsqu'il est déroulé ,le genoa à passer.

Vu que la trinquette est plutôt utilisée en gros temps,autant l'avoir sur mousqueton plutôt que sur enrouleur, ça limite les risques d'avarie.

07 oct. 2008
0

Pour ma part,
installation de l'ancien étai largable de Sorchenn(rien ne se perd, tout se transforme, merci Sorchenn !) et achat d'une trinquette.

Je me demande quel cap on aurait pu faire cet été de retour d'Espagne si au lieu de grand largue et vent arrière cela avait été du près... Ou plutôt, je n'ose imaginer ce mauvais cap que l'on aurait fait par 25/30 kt avec un génois roulé partiellement !

Je pense (peut-être à tort) que parfois on peut anticiper et installer l'étai avant que ça ne monte trop. Tout ça pour éviter les deux enrouleurs et le passage difficile de mon grand génois !

07 oct. 2008
0

Question de Beotien
Et quid d'une configuration

Solent à ris eventuellement autovireur

Et Genois léger sur bout dehors pour les petits airs

0

et si on met une trinquette
peut etre que l'on peut metre un immense genois leger sur l'enrouleur ? dites moi si je me trompe ?

07 oct. 2008
0

est ce
que ca existe un systeme de prise de ris automatique pour un solent a ris ?

07 oct. 2008
0

on va reinventer
le côtre :-)

07 oct. 2008
0

menhir
ben c'est pas compliqué, par 30 nds avec un génois enroulé au 2/3, tu te vautres et tu tires des bords carrés !!

Comme je te l'ai dit, je n'avais rien à repprocher à l'ancienne configuration. j'ai juste voulu me faciliter la vie.

Quant aux histoires de "poids dans les hauts", je veux bien, mais je n'ai remarquer absolument aucune différence.

07 oct. 2008
0

et deux voiles sur l'enrouleur ?
j'explique :
je discutais justement de cette affaire cet apres midi avec un camarade, lui vantant les merites du genois enroulé par 25/30 nds de vent qui ressemble à une poche de prisu. j'envisage de mettre un etai largable (attalia)pour un solent mais j'avoue que tt le montage me rebute un peu.
lui a résolu le problème : il a acheté un solent pour son enrouleur. resultat beau temps avant le départ : il reste sur le gse. çà se gate en cours de route : il descend le gse et met le solent et avec çà il enroule au fur et à mesure que çà monte le solent etant plus plat il fait presque pas la poche. a mon objection : quand çà piaule tu rigole pour changer la voile il me dit pas plus qu'avant quand les enrouleurs n'existaient pas! il precise que pour l'hiver où çà souffle plus il a tendance à laisser le solent à poste (il est toujours en equipage tres reduit).

une opinion sur ce système ???

07 oct. 2008
0

qu'importe la voile
l'essentiel est qu'elle fasse en surface l'equivalent du genois enroulé au moment où c'est plus une poche qu'une voile. mon objectif etant de pouvoir avancer correctement au pres quand il y a plus de 20 nds (ce qui est quand meme tres courant dans notre coin). de LR quand on monte en bretagne c'est toujours dans le pif. a la fin etre vautré çà use le système !

07 oct. 2008
0

pour les anglophones / Slutter
Il y a pas mal de liitérature sur le sujet dans les forums anglo saxons

Il appellent ce gréement " SLUTTER " contarction de SLOOP et de CUTTER ( côtre )

07 oct. 2008
0

Pour un 10 mètres
j'ai une trinquete à ris de 17 m2.Je l'utilise dès que j'approche des 50% d'enroulement du génois.Le bateau gîte beaucoup moins ,il passe bien dans la vague et le cap s'améliore d'environ 10 dgrés.Les virements sont une formalité et pour prendre le ris j'ai un palan sur le point d'amurre qui me permet de tout faire du cockpit car le point d'écoute reste le même ,la surface diminuée n'est pas trés grande mais ça abaisse surtout le centre de voilure.Le tout est monté sur un étais larguable en arriére de la baille à mouillage et l'ancrage sur le mât est à 30cms du haut.L'inconvénient du système est qu'il vaut mieux prévoir l'installation avant que ça piole trop,car après c'est un peu du sport.Un des gros anvantages c'est que lorsque tu veux affaler ,ça descend sans problèmes ,pas d'enrouleur qui ce bloque .
JD

07 oct. 2008
0

4200 kgs au dernier pesage,
A l'origine il est donné pour 3900 mais le poids des ans!!!.(PS:Tu connais mon boat car on c'était vu au carénage à la darse nord).
A+

07 oct. 2008
0

Eh oui, le côtre,
en navigation hauturière, se pose en candidat très pertinent.

0

ben c'etait ce qui m'avait seduit au debut de l'année
mais comme la reflexion court toujours ,j'ai changé d'avis et une trinquette sera moins chere qu'un solent !

0

ca depend de la surface du genois et de la taille du bateau
pour mon ship (10m)je pense 15m2 et toi ?

0

ca me rapelle le slootre
de diaoulig

0

ilo je pense que ta solution
est une des meilleure ,combien de tonnes ton bateau de 10m ?

0

excuse c'est vrai je me rappele
de ton gib sea 96 master deriveur

07 oct. 2008
0

Et pourquoi pas
le solent sur l'étai, enroulable à volonté, et un génois léger sur emmagasineur en arrière, et non en avant ? Cette idée déjà exposée ici m'a séduit (le "slootre" de diaoulig) :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

07 oct. 2008
0

Comprends pas
L'interet d'un solent sur l'etai avant ?
Il ne peut plus etre auto-vireur dans ce cas !

Dans ma p'tite tete de neophyte, j'aurai tendance a imaginer plus facilement deux voiles differentes a monter sur le meme etai.
Genois, et solent (qui du coup peut auto-virer)

(C'est qqs mots sont bien sur a prendre plus comme une ou des questions que des reponses !!!)
Interessant sujet... MERCI !
A+, laurent.

07 oct. 2008
0

c'est à çà que je pensais
jsutement : un enrouleur et deux voiles. un génois jusqu'à 15/18 nds. quand çà monte, j'enlève et je mets un foc qui fasse au dessus et qui s'enroule -presque- proprement jusqu'à ....plus soif. l'inconvenient c'est d'aller le changer et le volume du genois à stocker à un moment où çà devient tres humide.

07 oct. 2008
0

Juste une question
Hello,

Une question pour éclaircir le débat.

C'est quoi la difference entre Trinquette, Solent, Foc de brise ?

Pour un sloop, c'est pareil non ? Juste une question de surface?

Harry.

07 oct. 2008
0

le juste nom
Un solent est une voile sans recouvrement et endraillé sur l'étai, elle fait la surface du triangle avant

Une trinquette est une voile sans recouvrement endraillé sur l'étai de trinquette (gréement de côtre)

foc de brise ...on va dire que c'est un petit solent en français ..

07 oct. 2008
0

tout faux
oui ..

il y d'ailleurs plus fréquement des trinquettes autovireuses que des solents autovireur.

pour info suite ...

gréement de côtre

trinquette avec recouvrement c'est une trinquette génoise
et la voile sur l'étai principal (le genois avec un point d'écoute très haut) c'est un yankee.

07 oct. 2008
0

Plus clair...
Je pensais que le solent etait "systematiquement" auto-vireur ?... Tout faux ?
Merci.....

07 oct. 2008
0

Merci
pour les précisions.

A+

07 oct. 200816 juin 2020
0

Gréement de cotre
Bonjour

sur Ommage il y a un étai de trinquette fixe , et celle ci est autovireuse avec une bome et montée sur mousquetons . Comme je la trouvais trop creuse , j'en ai fait faire une neuve dotée d'une bande de ris . Au dessus de 25 noeuds de vent c'est tout simplement génial , associé a la GV au deuxième ris . J'ai une paire de bastaques montées sur palans que je ne mets en place qu'au dessus de 30 noeuds car mon mat est très fortement échantillonné . En juin dernier je me suis pris un sérieux coup de vent au large des iles de la Frise , au près serré , avec orages de grêle et F12 dans les raffales . Je certifie que le bateau continuait a remonter normalement dans ces conditions ,sous trinquette seule non arisée .
A partir du près bon plein , quand le vent atteint 20 noeuds , je prends tout de suite un ou deux ris dans la GV pour être tranquille , avec la trinquette et plus ou moins de génois selon la force du vent . Le bateau est bien équilibré dans ces conditions , les maneuvres simplifiées , et la vue vers l'avant bien meilleure.
Les inconvénients du système : gènant par petit temps pour virer de bord et ça prend pas mal de place sur la plage avant , ça grince quand le bateau roule .
Cordialement - Joël

07 oct. 2008
0

c'est aussi mon projet

mais un peu different.

Faire une delphiniaire pour y installer un grand genois sur emmagasineur et remplacer mon genois sur enrouleur par un genois plus petit plus plat et de grammage plus fort.

josé

07 oct. 2008
0

Pour les bastaques,
Quelqu'un sait-il expliquer sur quels critères se baser pour devoir installer des bastaques ? Si par exemple je mets un bas étai largable supportant une voile dont la surface est inférieure à la moitié e la surface du génois, et ce bas étai est gréé à mi-hauteur du mat (aux barres de flèche) ai-je besoin de bastaques ?

07 oct. 2008
0

oui
sinon tu n'auras jamais un etai raide

07 oct. 200816 juin 2020
0

A l installation de ma trinquette ,
le voilier m a assuré que je n avais pas besoin de bastaques , pour l instant tout va bien ...

07 oct. 2008
0

ben dit donc
doit avoir une sacrée fleche ton etai pas bon pour le cap tous ca

07 oct. 2008
0

Merci Kaneka
Je comprends qu'un bas étai frappé à mi-mat fait prendre du "ventre" à son mat, et par conséquent fait légèrement descendre la tête de mat, provoquant la réduction de tension de l'étai. Mais dans le cas d'un gréément en tête, comment trouver la limite de surface pour laquelle il n'y a pas besoin de bastaques ? Je pense que la-dedans doivent intervenir la surface de voile ainsi que la distance du point d'ancrage sur le pont par rapport au pied de mat (donc l'angle du bas étai par rapport au mat). Par exemple, peut-on ainsi gréer un tourmentin ? Jusqu'où la rigidité du mat (comme quelqu'un l'a évoqué plus haut) pourvoit-elle à l'absence de bastaques ?

07 oct. 2008
0

Pour un 10 mètres -
j'ai une trinquete à ris de 17 m2.Je l'utilise dès que j'approche des 50% d'enroulement du génois.Le bateau gîte beaucoup moins ,il passe bien dans la vague et le cap s'améliore d'environ 10 degrés.Les virements sont une formalité et pour prendre le ris j'ai un palan sur le point d'amurre qui me permet de tout faire du cockpit car le point d'écoute reste le même ,la surface diminuée n'est pas trés grande mais ça abaisse surtout le centre de voilure.Le tout est monté sur un étais larguable en arriére de la baille à mouillage et l'ancrage sur le mât est à 30cms du haut.L'inconvénient du système est qu'il vaut mieux prévoir l'installation avant que ça piole trop,car après c'est un peu du sport.Un des gros anvantages c'est que lorsque tu veux affaler ,ça descend sans problèmes ,pas d'enrouleur qui se bloque .
JD

07 oct. 2008
0

le fabriquant de mât SELDEN......
recommande des bastaques si ton point d'ancrage d' étai de trinquette se trouve à plus de 6% de la distance entre le pied de mât et l'ancrage de l'étai principal.
Pour un mât de 10 mètres tu peut te passer de bastaques si l'ancrage de ton étai de trinquette se trouve à moins de 60cms de l'ancrage de ton étai principal

07 oct. 200816 juin 2020
0

et ça alors ?
trinquette?

07 oct. 2008
0

Non !
pour les avions, les termes sont différents …

07 oct. 2008
0

Je viens juste de tester
Bonjour,
Sur mon hood38, il y a 15 jours, j'ai installé une cadène juste devant le guindeau, cadène sur laquelle j'ai fixé l'étai largable. Puis j'ai installé un bon vieux foc genre n°2 (de brise ?) (qui a un point d'écoute très haut) avec une paire d'écoutes comme pour le génois. Puis, je suis parti en ballade et là ... une révélation ! avec 10-15 noeuds de vent et tout dehors (voile, génois immense et "trinquette"), je frôlais les 8 noeuds, bateau super équilibré alors qu'il vautre facilement, une sensation de puissance et de tranquillité. C'était comme si mon voilier avait enfin trouvé des vêtements à sa taille !

J'ai mis cette "trinquette" pour améliorer mon cap et mon confort dans la brise. Je crois que c'est bien parti.
Il me reste à trouver une housse pour protéger mon foc aux mouillages. Si un jour je deviens riche, je réfléchirais peut-être à un emmagasineur ... c'est pas pour demain !
Olivier

09 oct. 2008
0

le hood 38
j'ai eu pendant 5ans un hood 38 mkII équipé avec un étai larguable j'avais gardé l'ancien genoa
monté sur mousquetons aprés retaillage du gindan
il me servait au portant tangonné avec un ou deux ris la dérive relevée avec les deux genoa à l'avant je marchais comme avec le spi sans les problemes 840MN en 5 jours (las palmas/sal)
j'avais aussi toutes les voiles d'avant foc 1 & 2
que j'ai utilisé le précedent propriétaire les avait mises dans le coffre avant sous la couchette elles etaient neuves .entre autre j'ai fait une modif interessante :coupé le pataras pour faire une pantoire et découpé le TB arriere
confectionné un coffre pour mettre la survie
le couvercle sert de plate forme de bains avec echelle telescopique si tu veux je te passerais des photos ou si tu n'est pas loin de hyeres je t'expliquerais
cordialement
ALAIN :-)

07 oct. 2008
0

justement
cela fait parti de mes projets:

Faire un tube carbone(?) reliant l'avant de la nacelle à la poutre. celui-ci doit supporter les efforts de l'étai largable de trinquette.

Ce tube doit être.....creux (ah! ah! ah!) pour recevoir un autre tube servant de bout dehors pouvant sortir pour le genaker.....

Juste besoin de réfléchir et ....d'économiser

:-)

07 oct. 2008
0

Je lis souvent
dans les récits de traversée dans les alizés qu'en général s'ils sont proches du vent AR les gens tangonnent génois et foc de route ou trinquette. Ayant un génois de 48M2 et un foc de route endraillé sur étai largable de 21M2, en fonction de la force du vent et en ayant 2 tangons comment faites vous, réduisez vous le génois pour qu'il ait à peu près la même taille que le foc ou si le vent le permet laissez vous le génois entier? J'imagine qu'il faut tâtonner un peu pour que le pilote barre au mieux, G.V. affalée dans ce cas, pour les allures plus arrivées j'ai un spi asymétrique.

07 oct. 200816 juin 2020
0

Genois + asym
sur mon ketch, plein vent AR (avec des variations de +/- 10 °), l'asymétrque d'un côté (105 m2), le génois (56m2) de l'autre

Jusqu'a 15 noueds, facile même sans tangonner
Si ca force je descends l'asym (chaussette) puis si besoin je roule le génois

Bien sur tout ça san GV ni artimon

07 oct. 2008
0

par où commencer?
je te dirais bien d'acheter mon bouquin où c'est expliqué d'après situations vécues, mais bon, faisons bref;
le truc pour jouer peinard au génois tangoné, c'est d'avoir en bout de tangon:
Une balancine
Deux hale bas, arrière et avant, pour régler l'angle du tangon sur le plan horizontal (quoique en bateau, horizontal...)
Une poulie de renvoi extérieure aux filières,
une poulie dans la mâchoire du tangon (ouvrante si possible, standard si petit budget)
Pas besoin de dessin pour bréler tout ça, l'intêrèt étant qu'on a une écoute qui file facilement dans la mâchoire (poulie) et qu'on règle la surface très facilement.
Sous le vent, on envoie la trinquette (solent ou autre selon les bateaux) bordée en bout de bôme, GV haute ou pas, avec un barber si nécessaire.
je tiens le génois au vent jusqu'à 140° du vent dans la brise sans les soucis de spi (soucis psychologiques de la famille, stress...)
Pas de soucis pour le déséquilibre de surface entre les deux bords lorsque GV affalée, le bateau est tiré par le nez et le pilote est content, point barre.
espérant que c'est clair,
Alex

07 oct. 2008
0

arf!
salut Josic, bon vent à toi aussi ;)
Alex

07 oct. 2008
0

Alex,
je te rappelle que je t'ai acheté ton bouquin que je recommande à tout le monde en passant, et que tu me l'as même dédicacé!
Mais je ne comprends pas comment tu borde ta trinquette "en bout de bôme", tu y mets une poulie?
Oups! je viens de relire ce que tu dis dans ton bouquin et je cite pour ceux que ça intéresse :
"Lorsqu'on ne dispose que d'un tangon, on se sert de la bôme débordée au maximum sous le vent, une poulie frappée à son extrémité et un bras de spi comme écoute"
La prochaine fois je relirai mes "classiques"!
Bon vent Alex.
Josic

07 oct. 2008
0

Un résumé simple
Pour moi je ne vois pas comment on peut naviguer sans ?
Sous génois au près à partir de 20 nds, on perd minimum 10° de cap et surtout on augmente sa dérive sans parler du confort. Mais bon j'ai peur que beaucoup fasse le choix de la risée Volvo dans ce cas où il reste au port. J'oubliais, on gagne environ 0,5 nds au près dans le petit temps en cumulant génois plus trinquette.

07 oct. 2008
0

Ben 0,5 kts
c'est pas rien quand on essaye de suivre PDM :-)

07 oct. 2008
0

oui
0,5 c'est 10% de 0,5heu:

07 oct. 2008
0

Ca change
rien si tu veux suivre PDM, il faut un de ses petits bateaux de 60 pieds qui vont faire un tour du monde en solo! Mais ils ont une trinquette !!!...

07 oct. 2008
0

Ahem ....
Mer de face, mono sous trinquette et dans la brise, c'est plutot PDM qui va pleurer ......

07 oct. 2008
0

Hélas
Je ne suis pas sûr.

08 oct. 2008
0

Bon
Nicolas, je ne pense pas que reconnaître les qualités d'un bateau soit une forme de fayotage!

Ceux qui parlent de PDM sont ceux qui sont venus à bord ou qui ont navigué à coté, parlent donc de ce qu'ils connaissent, et le font avec honnêteté et sympathie.

Je t'invite à venir faire un tour quand tu veux, tu seras le bienvenu. Ensuite, libre à toi de venir faire ici publiquement les commentaires qui te semblent appropriés. :-)

09 oct. 2008
0

fan club lourd !
si tu nous fais le plaisir de naviguer de concert il faudra respecter notre charte :
-si PDM tu vois, 15 à 20 ° de moins en cap tu feras..
-tes ecoutes tu choqueras..
-de cap, vitesse , mer etc..tu ne parleras point
-de politique egalement
-de sexe tu eviteras les allusions
-alcool tu ne boiras pas
- si papoose nous fait le plaisir de partager nos nav : ton ancre flottante tu largueras , de 20° tu abatteras egalement
.... la liste est trop longue pour continuer
mais tu auras peut être un coca light à l'arrivée si tu es le dernier
fin du HS .un membre de la secte totalement aveugle et un peu simplet..

12 oct. 2008
0

pour être complet
un copié / collé d'un hors sujet sur un autre fil où nicolas craque et révèle lui même ses divers identités,

[i]"Nicolas Tranchant, S/V Freja, ex inscrit, ex membre de l'équipage,"[/i]

je dis ça ici clarivoile car tu n'as pas le temps de lire tout le forum car tu navigues régulièrement sur ton bateau alors que je suis un pauvre couillon devant mon clavier,

mais on peut bien se demander ce qu'il fait encore ici puisque c'est si mal, simplement tropiller ou tenter de semer le trouble entre la communauté, d'ailleurs il y ai arrivé en parti , car les plus fragile ont craqué, claqué des portes ou perdu tout esprit critique face à son matraque en règle.... :-(

13 oct. 2008
0

Vous n'allez pas bien les gars ?
Je n'ai jamais eu de multiples identitées, je suis toujours intervenu sous la même identité depuis ma désinscription.

Je n'interviens pas sous de multiple identité, j'interviens toujours sous la même identité en non inscrit, à savoir Nicolas, avec le même IP les 3/4 de l'année, peut être un IP quand je suis en balade en bateau (mais à cette époque je n'interviens quasi pas)

Les références indiquées par Goudspide sont bien les miennes que j'avais moi même indiqué dans un autre fil - super trash - de la taverne, lassé qu'une petite minorité ne comprenne pas - ou plutôt ne veulent pas comprendre, voir même s'en serve comme argument fallacieux - la différence entre anonyme et non inscrit.

Les anonymes qui vous posent soucis interviennent sous des IP Wanadoo; Goaland ; ..... Je rappelle à Goudspide Sherlock Holms que je suis en Tunisie .......... Le rovider de la marina d'Hammamet, c'est Tunet ....... ;-)

Je ne vois pas l'intéret ni le but (si le but je le vois bien, mais je préfère l'ignorer .....) de les remmetre dans chaque fil où je peux intervenir ...............

Désolé d'avoir à faire ce genre de mise au point hors sujet, mais je crois que maintenant Goudside déraille complètement !

En plus Goudspide, tu me connais très bien, tu as mon adresse mail (en tout cas j'ai toujours la tienne), tu te souviens, du temps où tu avais besoin de monde pour faire marcher ton ordi et ton gps ........ ;-)

Enfin je crois que si on faisait des statistiques (Tom nous sortait de temps en temps des éléments de ce genre, autrefois) genre nombre d'intervention/intéret pour le forum .... y'en a qui prendrait des sueurs froides ......

13 oct. 2008
0

ah oui
le gps plus l'ordi, ça fonctionne toujours pas d'ailleurs et jeter tout avec l'adresse mail :heu:

mais bon ça t'amuses, c'est toi qui a dit que tu as utilisé plusieurs pseudo et t'es encore là c'est que la soupe est bonne et que ceux qui la font tourner te font bien rire,
en ce moment t'as une crise existentielle, mais ça va passer avec la puberté ;-)

13 oct. 2008
0

bin
tu as bien utilisé 2 pseudo différents

tu viens de le dire , non ???

où est le diffamatoire,

nicolas ensuite fréjas et maintenant nicolas

si tu as pris cela pour des propos diffamatoire c'est une méprise de ta part , je n'ai fait que reprendre ce que tu avais dis toi même

alors peut être dire "utiliser succession de pseudo différents" si tu préfère à replacer dans le texte dans ce cas,

je vous pris ;monsieur nicolas/frejas/nicolas d'accepter mes plus plates excuse publique ainsi présentées

maintenant, il ne m'est pas matériellement possible de suivre l'ensemble des fils du forum, bin oui j'ai aussi une vie ;-) et donc ceci expliquant la latence entre votre demande et ma rectification

sur ce je vais me flageller de n'avoir que repris ce que tu as repris sur un fil qui a été détruit puisque jugé hors chartes pas l'équipage si je ne m'abuse, mais je ne tiens pas d'archives des fils d'h&o

ps: le site ne permettant pas d'éditer u post pour le rectifier tu peux en demander la suppression par l'équipage ce en quoi je ne m'opposerait pas, car je ne cherche aucune bagarre mais à passer un bon moment,

dommage de vouloir pourrir une ambiance que tu souhaites rejeter et dénoncer mais que tu fréquentes toujours par ailleur ;-),

désolé de même pour ce hors sujet dans ce fil ;-)

07 oct. 2008
0

Ben,
Vous faites l'essai comme ça on aura le privilège de partager votre expérience ;-)

Bon, c'est une discussion sur les voiles de brise ou c'est un énième thread de cirage de pompes à Clarivoile ? :-)

08 oct. 2008
0

Merci !
Et ce serait avec un réel plaisir, si ce n'était la distance ......

Cela dit, j'ai la chance de pouvoir essayer beaucoup de bateaux, vivant à bord du mien et ayant beaucoup de temps libre. Donc de me forger largement mon opinion. Et pas que sur des sorties à l'AM.

Mais ce que je trouve pénible, c'est la pollution générale du forum "ahhhhh Clarivoile", "ahhhhhhh PDM", "ahhhhh ceci", "ahhhhhhhhh cela" ..... etc, etc, et ce comme dans le cas présent où il est juste question de parler des voiles de brises et non de s'extasier pour la énième fois sur les qualités de PDM, qui j'en suis sur (on ne peut l'être autrement à force de rabachage) sont réelles, mais ..... n'ont rien à voir dans l'histoire (sauf ton projet de structure en carbonne qui lui est intéressant) !

Bref, je suis persuadé que tu es un gars très sympa (sincérement), que ton bateau c'est le meilleur (moins sincérement !) et qu'on doit se prosterner à coté, mais sois sympa ........

Demande à ton fan club de se calmer, et de limiter sa logorrhée pour la taverne ! Prego !

Dans le cas présent, je reviens dans ce sujet qui m'interesse, et qu'est ce que je trouve de nouveau: Clarivoile, Clarivoile, Clarivoile Clarivoile ........ mais rien de neuf sur les voiles de brise. CQFD.

Donc au plaisir de tirer des bords ensembles, mais on y racontera tout ça .... dans la taverne. Désolé, en plus ce n'est pas de ta faute, c'est ton fan club qui est lourd, lourd, lourd ..........

Fin du HS, en espérant que ce soit une fois pour toute :-)

12 oct. 2008
0

Pauvre Nicolas
Je ne suis même pas sûr qu'il ait traumatisé grand monde et surtout il n'a rien apporté sur le sujet de la trinquette !!!...
Merci pour les infos Goud.

13 oct. 2008
0

Et j'avais oublié, pour Goudspide
qui semble avoir beaucoup de mal à comprendre, je le redis pour la énième fois:

qu'une bande de pote mettent le ouaille en taverne et s'y accapare l'espace ne me dérange pas

Que ça déborde sur les fils techniques, ça me gène beaucoup plus.

Moi, je le dis, mais d'autres aussi sont lassés et ne le disent pas et ont cessé d'intervenir. Dommage, ce sont des intervenants d'un grande valeur technique et d'une grande expérience, bien plus grande que la mienne.

J'en tiens pour preuve que c'était justement le sujet d'une discussion que j'ai eu hier soir.

Maintenant, je ne pense pas que tout ça ait grand chose à faire en technique, si vous voulez poursuivre la discussion vous pouvez toujours ouvrir un énième fil polémiste en taverne .....

13 oct. 2008
0

Non, c'est totalement faux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je n'ai jamais utilisé ou dit avoir utilisé plusieurs pseudos

C'est un TOTAL MENSONGE que je te demande de prouver sur le champs !!!

J'ai toujours utiliser les mêmes pseudos depuis ma fréquentation du forum (qui ne date pas d'hier, bien avant toi .... alors les histoires de puberté .... :-D)

A partir de 2000 (l'inscription n'existait pas encore): Nicolas
A partir d'environ 2003 (inscrit): Freja
Depuis 3ème trimestre 2007 (non inscrit): Nicolas

Attention Goudspide, c'est non seulement là un mensonge, mais c'est aussi de la diffamation.

:policier:

Alors plutôt que de t'occuper de mes états d'âme, tu ferais mieux de regarder comment tu te comportes sur ce fil .....

J'attends donc tes preuves ou à défaut ..........

A défaut, je saurais te rappeler tes manoeuvres diffamatoires en gardant trace personnelle de ce fil

Je prie les internautes d'excuser tout ce trash de pollution, mais il me semble disposer d'un droit de réponse légitime concernant des propos diffamatoires

08 oct. 2008
0

bien d'accord avec toi johan
suis pas sûr du tout mais du tout .....

07 oct. 2008
0

Pierre 2
Salut Pierre tu aurais pu profiter du Frioul pour venir voir mon installation sur Pendruig (10 m)
L'étai est à poste toujours largable si tu le veux (cisaille ou dévisser le ridoir).
Passer 20 nds de travers à pré la trinquette remplace très bien le génoa enroulé.
Je ne m'en sers pas souvent mais lorsque tu en as besoin c'est efficasse et sécurisant.

07 oct. 2008
0

Pffff
On a pas eu le temps de visiter les bateaux... il faudra le refaire ce visu :-p

Bon, moi, pendants que vous papotez, j'ai demandé un devis pour un GV lattée et un Solent ... a suivre.

A+,
Harry.

PS : Désolé Pierre de polluer un peu ton fil, y'a plein de bonnes infos dedans.

0

je me serai fait un plaisir de visiter ton bateau
mais tu as vu le temps m'a manqué car les autres m'on forcés a prendre la navettes du frioul ,c'est partie remise !

08 oct. 2008
0

Ben Nicolas, c'est pas de notre faute
si Clarivoile est suffisamment gentil et agréable pour que nous ayons envie de lui renvoyer quelques compliments que nous sommes la plupart à penser sincèrement...

Par ailleurs, pour avoir navigué à côté et à bord de son cata, je n'ai pas encore vu (dans les conditions que nous avons rencontrées) de bateau remontant mieux au vent et plus rapide. Il est vrai que c'est un gros cata aux coques fines et que mon expérience est limitée.

Quoi de plus naturel que de le reconnaître. Je n'appelle pas ça "cirer les pompes" de notre ami.

08 oct. 2008
0

exact menhir
d'autant plus qu'il est très (trop) discret sur le forum, et ne mérité pas cet remarque

j'ai navigué dans plusieurs conditions sur son bateaux et je peux confirmer ses propos, même si ça peu décevoir certains ils marche bien le bateau et clarivoile le connais très bien :pouce:

08 oct. 2008
0

je l'ai pas
encore vu en "pompes" !!!

08 oct. 2008
0

Bon !
Sur ce coup là, nous sommes pour le moins HS, mais pas plus que Nicolas ! Pardon à Pierre2

08 oct. 2008
0

et un genois "speciale enrouleur" ?
j'ai vu que plusieurs voilerie proposent ce genre de coupe.
Ne serais-ce pas un bon intermediaire entre un genois coupe standard qui ressemble à un sac à patate une fois partiellement enroulé ou une voile de brise à endrailler sur etai volant (ou pas) qui necessite de besogner à l'avant et donc, il faut bien le reconnaitre enléve beaucoup d'interet au fait d'avoir un enrouleur à bord ?

08 oct. 2008
0

plus élegament
je traduis les propos du voilier ...

nous avons une gamme standard qui est un vulgaire chiffon surtout bon a rester roulé au port, et pas cher.

pour ceux qui navigue on sait faire mieux, mais c'est plus cher et nous appelons cela pompeusement génois spécial enrouleur.

08 oct. 2008
0

cette "pièce"
un vulgaire bout de mousse, ou surépaisseur de tissus, ... bref rien de bien compliqué ..

doit (devrait) se trouver sur toute les voiles installé sur un enrouleur aujourd'hui ..

autant il y a 20 ans le premier qui a pensé qu'en épaississant le guindant dans la zone de volume max, le diamètre étant plus gros, l'excédent de tissus (formant le volume) serait en parti absorbé lorsqu'on roule ... avait une longueur d'avance et pouvait prétendre "au genois spécial enrouleur".

Aujourd'hui oser commercialiser un genois (hors jeux de voile) sans cet artifice de rattrapage de creux tient du foutage de gueule ..

pour faire un // avec l'automobile ce serait un peu comme mettre en série des roue pleines, et en options des roues avec des pneus.

08 oct. 2008
0

regarde bien
c'est souvent simplement ta ralinge qui est épaissie ..

ça se voit si on regarde et qu'on sait ce que c'est ..

sans savoir tu n'en t'en aperçois pas.

TOut cela pour dire que la conclusion reste inchangée ...une voile roulée devient vite assez mer...

plus ou moins vite selon la qualité de fabrication de la voile, mais ça restera toujours une voile roulé ...

V&V avait fait un test il y a qqes années avec un sun fast 32 (de mémoire) la conclusion était que le bateau avec ses voiles d'origines était difficilement capable de remonter au vent passé 25 Knts établis ....ça craint !!!

08 oct. 2008
0

C'est
une des solutions utilisées le plus fréquemment...

La mousse c'est les premières tentatives il y a 25 ans....

08 oct. 2008
0

OUARFFFF !!!!
genois spécial enrouleur ...

genois standard ...

c'est des arguments commerciaux à 2 balles ..
ton voilier cherche à te rouler dans la farine.

soit une voile est faite pour une plage d'utilisation précise, et dans ce cas elle est complété par d'autres voiles ...
c'est un jeux de voile.

soit une voile est faite pour aller sur un enrouleur.

le genois standard ça n'existe que sur dans la bouche de certains arracheur de dents.

08 oct. 2008
0

je vois...
je croyais qu'il y avait une piece rapporté pour reduire le creux le long du guindant ce type de voiles.

08 oct. 2008
0

et pourtant
on voit encore assez peu de genois enrouleur avec une telle piece rapportée :-(.

08 oct. 2008
0

mousse à éviter
car bien entendu elle va perdre ses qualités au fil du temps

La solution de vulgaires bouts cousus dans un genre d'étui sur le bord d'attaque pour augmenter l'épaisseur me semble préférable

08 oct. 2008
0

sur mon canot
trinquette a 1 ris (20m2 / 12m2) sur etai larguable, j'essaie de l'installer avant le depart si la météo est un peu hard + nav au pres; sinon en mer c'est un peu plus r'n'roll! faut aller a l'avant installer l'etai et endrailler la voile (je n'ai plus 18ans), mais pour me faciliter la tâche j'ai les deux ecoutes a poste en permanence et deux avale tpout sur chaque vord, un pour le genoisun pour la trinquette et ça marche je dois dire assez bien

08 oct. 2008
0

Dans le fil "Riguidel" dans la taverne

Jacques évoque le jeu de voiles qu'il avait pour son TDM sur son 10 M

"Pour changer quatre bagues de safran.
J'en ai profiter pour réparer l'enrouleur et faire réviser la GV et la trinquette.
Mon jeu de voile:
-GV Dacron
-Trinquette dacron
-Génois sur enrouleur Hydranet
-Génaker Dacron sur emmagasineur Karver
-Spi symétrique
-Spi assymétrique

J'ai monté un enrouleur par sécurité car le point d'amure du génois se trouve sur le bout dehors.
C'est aussi du confort pour la navigation, bien que ce soit nettement moins eficace en théorie.
Dans le sud j'utilisais bcp la trinquette avec un petit tangon télescopique. Centre de voilure plus bas et donc bateau plus facile à contrôler. C'est avec cette configuration, que j'ai ralisé les plus belles moyennes. "

0

j'aimerai faire une etude statistique
sur la surface d'une trinquette pour un bateau de 10m et de6 tonnes ,apparement ca serai entre 16m2 et 20m2 ,votre avis ?

09 oct. 2008
0

Moi je dirais que
si l'on veut utiliser sa trinquette, disons à partir de 20 noeuds ,il faut quelle ai la surface d'un foc N°1 et que l'on puisse ensuite la réduire à la surface d'un foc N°2.J'ai aussi remarqué sur mon bateau qu'il valait mieux avoir l'amure dégagée au dessus du pont quand il y a beaucoup de mer.
JD

10 oct. 2008
0

Si on a déjà un emmagasineur de Gennaker
On doit pouvoir l'utiliser pour une trinquette.

C'est sans doute beaucoup + simple de monter une trinquette ou un tourmentin qui est déjà enroulé sur lui même, non?

08 oct. 2008
0

A propos,
la diminution de la surface des voiles
GV et avant dans les mêmes proportions (%),assure -t- elle même équilibre ?
JJ

08 oct. 2008
0

je dirais
oui, ça parait évident !

09 oct. 2008
0

et au delà
des 35 ou 40 N, où mettre un tourmentin ?

09 oct. 2008
0

à sa place
le tourmentin se grée sur un étai largable en arrière de la trinquette.
je reste trés sceptique sur son utilisation.
En effet la trinquette a moitié roulée représenta 9m², soit trés peu plus que le tourmentin. Resterait donc le cas extrème ou la toile de la trinquette n'aurait pas le grammage suffisant pour tenir. Celà suppose des vents trés puissants,bien audelà de 40/50 noeuds.
je serai donc en fuite, incapable de remonter au vent si la mer est au niveau du vent.
Quand à la cape, je la prendrais sur l'artimon.

10 oct. 2008
0

Bien compris
tes réflexions vont me permettre de mieux apréhender mes prochaines sorties dans la brise.
j'essairais d'être plus vigilent au comportement en fonction des choix.
JJ

08 oct. 200816 juin 2020
0

18m²
pour 16 mètre de longueur et 15 tonnes de déplacement.
la trinquette est utilisée au prés à partir de 20 noeuds de vent.
elle est montée sur enrouleur de façon à ne pas avoir besoin d'aller devant par mauvais temps.
taillée trés plate, c'est une voile sans puissance, qui comme de nombreux posts améliore le cap, la vitesse et la gite.
je la considére comme un facteur de sécurité, elle doit permettre de faire face à des situations délicates.
voir la photo.
Sur la question de la gène apportée au viremend de bord vent debout sur genois, je ne fais pas de régatte, donc j'enroule et déroule. comme par définition le génois est rentré au delà de 20 noeuds de ve,t, pas de problème.

09 oct. 2008
0

stormbag
sur l'enrouleur de trinquette

09 oct. 2008
0

solent
bonjour , en ce qui me concerne j'ai fait l'option suivante , qui pour l'instant me va bien
genak sur bout de hors monter sur emagasineur
solent endrailler avec un ris
puis ben tourmentin tailler pour la barque
a ce jour je suis assez satisfait de ce compromis
AMICALEMENT MARCO

10 oct. 2008
0

En fait
tout dépend du mode de diminution....

Lorsque tu prends un ris dans ta Grand-Voile, son centre de voilure avance en même temps qu'il s'abaisse...
Pour les voies d'avant quand tu roules le génois son centre de voilure descend un peu et il avance également........
ce qui fait que globalement tu as beaucoup avancé le centre de voilure par rapport au centre de carène et surtout au centre de dérive (généralement peu mobiles surtout vers l'avant...)
donc au finial tu rends ton bateau très mou ce qui est un inconvénient majeur pour remonter au vent...

L'avantage de porter trinquette, est que au moment de la réduction de la voile d'avant, son centre vélique est plus en arrière que celui d'un génois partiellement très roulé...
tu recentre ton centre global de voilure, le bateau rest équilibré et la remonté au vent en est facilitée (bien sûr tant que l'état de la mer le permet)....

Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre...

09 oct. 2008
0

Taille du solent et prise de ris?
Hello,

Comment calculez vous la taille du solent ?

Est ce que c'est un rapport avec la taille du genois? de la grand voile? Est ce qu'il faut juste faire en sorte qu'il n'ai plus de recouvrement avec la GV?

Je n'ai jamais eu de voile d'avant à prise de ris, mais je suppose que pour réduire, on ne change que le point découte et on ferle avec des garcettes, on ne touche pas au point d'amurre ?

Merci de vos précisions, je ne vais pas tarder à commander mon Solent et ma GV :-p mais j'hésite sur la taille du solent.

A+,
Harry.

09 oct. 2008
0

pas de calcul
salut harry , tu sais y a pas trop a ce casser la tete , en effet ton voilier choisi c'est lui qui determinera la taille de la voile,en gros un solent tu as le guidant , et la bordure depasse presque pas le pied de mat ( attention a l'emplacemant du chariot )
le grammage ce donne avec le poid du bateau.
le solent voile relativement plate prepare le vent pour la GV.
pour la reduction , on change aussi le point d'amure ( pas obligtoire , mais je fait ainsi)
a l'amure j'ai un gros mousqueton a piston ( ceux qui serve pour les drisse de spi )
dans l'oiel de prise de ris sur le guindant j'ai fait un erseau en spectra.
si je veus reduire :
1- je me met grand largue
2 -je l'affale
3 -je passe l'erseau dans le mousqueton ( sans enlever le point d'amure precedent)
4 -je frappe mes ecoutes sur le le nouvel oiel ( perso je fait un noeud de chaise qui passe dans les deux)
5 -je saussisone le tout avec un gros elastique ,en partant du point d'amure et vers le point d'ecoute en faisant des demi-clef( je trouve l'elastique beaucoup plus souple que de la garcette et tout ce met en place quand tu borde)
6 -tu renvois
7 -c'est plus long a ecrire qu'a faire
voila

09 oct. 2008
0

Merci
pour ces précisions, je vais donc voir avec mon voilier pour les mesures exactes, et je pense demander un ris dans cette voile.

09 oct. 2008
0

je ne pense pas qu'il y a de règle.
j'ai cherché et consulté longtemps avant de me décider.
ce que j'en ai déduit, sa surface correspond au désir du skiper qui estime qu'à une vitesse de vent donné, son génois enroulé ne lui donne plus ce qu'il en attend surtout aux les allures de près.
dans la pratique cela correspond à env la moitié du génois. un peu plus pour ceux qui veulent plus de puissance, un peu moins pour ceux qui prévilégient le temps mauvais.
j'ai remarqué chez des voiliers,qu'ils appelaient ces foc de brise solent quand c'était+ et trinquette quand c'était - et étant plus plat.
maintenant, cela peut changer la donne si vous avez 2 ou 3 ris dans la GV.
pour ma part, je ne comprends pas pourquoi toutes les GV n'ont pas 3 ris c'est plus facile à équilibrer.
JJ

10 oct. 2008
0

NON
je ne pense pas si la voile était neuve, ce serait presque négligeable.
ajouter 15 E de matériel sur la bôme.
pour ma voile, que j'ai faite retoucher, il m'en a coûté pour :
un oeillet de cunningam et ses renforts;
pour le 3° ris et ses renforts,
pour info,( à ce stade, la GV est diminuée de moitié)
transport,
un peu moins de 100 Euros.
maintenant, je pense que si l'on parle de mauvais temps et de trinquette, on peu imaginer que le 3° ris devient indispensable si l'on veut équilibrer non ?
JJ

09 oct. 2008
0

je crois comprendre ! !
"je ne comprends pas pourquoi toutes les GV n'ont pas 3 ris ....."

question prix de revient tout simplement, non ?

09 oct. 2008
0

Comme dit avant
Là on entre vraiment dans le domaine du sur mesure, et justement ça donne des discussions sympas et intéressantes avec le maitre voilier.

Normalement, il va te proposer ce que lui il voit, puis s'en suit une discussion pour valider les choix. Cela va tourner autour de grammage, hauteur du point d'amure, hauteur et position du point d'écoute. Et ris bien sur, vu le prix que ça coute ce serait dommage de s'en priver. Et au final, ça te donnera une surface de voile.

Mais chaque voile sera differente: la coupe dépendra de l'angle formé par le capelage de ton étai au mat et au pont, ainsi que de la hauteur choisie du point d'écoute (pas trop haut, car la voile encaisse quand même les paquets de mer, et sinon on perd en cap et en réglage, mais pas trop bas ou trop en avant du mat, sinon le chariot d'écoute risque d'être trop loin pour un réglage correct).

Ca dépend aussi de ton génois: jusqu'à quelle plage de vent tu peux l'utiliser roulé avant de passer sous voile de brise. Comme dit avant, ça détermine si tu vas t'orienter vers une voile plus où moins puissante.

Le point d'écoute est aussi très important: il faudra tenir compte du passage des écoutes en fonction du grément et des chariots.

L'idéal serait que tu te fasses préter une trinquette qui correspond (à peu près) à la hauteur de ton étai, pour essayer de visualiser les problèmes que tu pourrais rencontrer.

Bref, ça demande une cogitation interessante ...

PS, pour les stats de PII, ma trinquette (ou foc, je n'ai jamais vraiment su comment l'appeler): 18 m2 pour 43 pieds et 10 tonnes en charge, grammée 410 oz (vulgaire dacron coupe cross cut)

0

c'est la que je ne comprends plus
depuis le debut du fil ,en moyenne que l'on fasse 43pieds ou 33 tout le monde a une trinquette de 18 m2? c'est a y perdre son latin !

10 oct. 2008
0

Et pour
complèter la trinquetto-diversité, la mienne, sur dériveur Harlé 10,54m et 7,5 t la trinquette n'a que 14m2..... et la grand-voile arborre 4 ris...

10 oct. 2008
0

Pas mal
5 tonnes pour 11,80. De quel bateau s'agit-il ?

10 oct. 2008
0

surface
ben pour 11,80 m et 5 tonne GV:45 m2
solent:28m2 ( sans le ris)
gennak:70 m2

10 oct. 2008
0

construction amateur
salut johan , c'est un construction amateur sur plan olivier philipot
stip planking epoxy

voili voilou marco

10 oct. 2008
0

proportions ?
en résumé,
peut-on considérer que 40 à 50% de la surface d'un génois lourd est un bon rapport ?

10 oct. 2008
0

Pour comparer avec la trinquette de Nicolas
Pour mon canot de 11,35m et 6,5T le maître voilier propose 21 m²dacron 350g/m². Si je compare avec Nicolas (déplacement du canot et taille/grammage), je me dis que sa voile est orientée davantage brise ou "tempête" que celle que me propose le maître voilier. Est-ce une question de programme ou de garde robe plus polyvalente ?

10 oct. 2008
0

Oui et non
En fait dans la vie idéale, tout cela devrait être cohérent: il devrait y avoir un rapport entre le génois et la trinquette qui soit à peu près constant.

Mais dans la vie réelle, il y a de nombreux facteurs qui font que ce rapport est variable comme on le constate:
- l'installation: certains ont un étai qui monte en tête de mat, d'autres ont des étais parallèles (c'est mon cas, l'étai est capelé au dessus du 2ème étage de BDF). Si on fait monter la voile en haut de l'étai, cela fera évidement varier la longueur du guidant. Ensuite, comme on le voit sur les deux photos qui précèdent, la fixation de l'étai au pont est plus où moins reculée par rapport à l'enrouleur de génois, ce qui joue aussi. Dans mon cas, largement derrière la baille à mouillage, ce qui diminue encore la surface de voile.
- voile sur enrouleur/voile endraillée: une voile sur enrouleur est un peu plus petite qu'une voile endraillée
- choix personnel: effectivement on va choisir d'être plus à l'aise dans une plage plus ou moins haute de la brise. C'est un choix qui est aussi conditionné par le fait de disposer d'un enrouleur ou pas: avec un enrouleur, on va se dire que de toute façon on pourra rouler. Sans, on se dit qu'on préfère avoir une voile plus polyvalente.
- type de gréement: ce n'est pas du tout la même approche avec un gréement en tête qu'avec un gréement fractionné

Donc au final ..... c'est bien compliqué ! Surtout que ces choix vont avoir des conséquences à l'utilisation. Ex: étai en tête = plus grande facilité d'utilisation, mais tension des étais pas optimale et risque à terme pour l'enrouleur principal. Etai parallèle = meilleure tension, mais uniquement grâce à l'utilisation de ...... bastaques, qui il faut le reconnaitre sont un peu pénibles. Sans compter qu'il reste l'éternel choix cornélien: je mets un enrouleur, ou je mets un emmagasineur, ou je mets un étai largable ? Pas facile tout ça, chaque choix aura ses avantages et ses inconvénients.

Personnellement, j'adhère à ce qu'expliquait Vasko bien plus haut, mon gréement et ma garde robe étant au final assez semblable, sauf que ma trinquette n'est malheureusement pas autovireuse (ah ce foutu bas étai !)

10 oct. 2008
0

donc
le plus simple
un etai
un genois
un inter
un solent
un orc
un tourmantin

10 oct. 2008
0

Et
bien sûr une soute à voile digne de ce nom....à la place de la spacieuse cabine avant.... ;-)

11 oct. 2008
0

ben oui
toute facon a la mer elle est impraticable alors
autant qu'elle serve a quelque chose
soute plus atelier c'est l'ideal non

11 oct. 2008
0

Sur un Aquila
tu n'as pas peur que la cabine soit un petite pour loger une orque .... ;-)

12 oct. 2008
0

hum tout bien reflechi
non.
Trop penible de sortir partiellement le genois de son rail d'enrouleur... :-(

13 oct. 2008
0

Pour mon vieux bateau démodé
et dépourvu d'enrouleurs, toutes les voiles d'avant sont équipées de mousquetons.

La garde robe d'origine comportait en effet un petit foc (foc N°2 ?) équipé d'une bande de ris pour servir de tourmentin...

Mon voilier de l'époque à Lézardrieux qui a révisé toutes mes voiles m'a dit : [i]Un tourmentin, tu n'en as besoin que dans le vrai mauvais temps, il doit résister à tout et doit être fabriqué en béton armé ![/i]

Il m'a donc fabriqué un truc à peu près aussi souple qu'une tôle de zinc que j'ai accepté comme une assurance ou un gri-gri en espérant ne jamais m'en servir... mais je ne l'ai pas regretté :

Ce tourmentin m'a bien servi, et vu les vents subis mon foc à bandes de ris aurait probablement explosé ! ;-)

_/)

14 oct. 2008
0

Oui...
et c'est là que j'ai inauguré plus tôt que prévu le tourmentin "à l'insu de mon plein gré"...

Mais... comment sais-tu ça toi ? :reflechi:

_/)

14 oct. 2008
0

Il est sûr que
ma survie dans ce cas précis a été due à la grande bienveillance des dieux de la mer à mon égard plutôt qu'a mes (in)compétences de l'époque ! ;-)

_/)

15 oct. 2008
0

en fait fred
:tesur: l a évoqué plusieurs fois :reflechi:

aprés avoir fait deux fois le tour d une ile de bretagne, aprés l achat de tilikum
il a mis cap au sud ouest et le golfe de gascogne

:alavotre:

14 oct. 2008
0

comme dit
tikilum , attention tout de meme , un tourmentin est une voile tres specifique au mauvais temps,amha je ne pense pas que trinquette arriser puise en faaire office

12 oct. 2008
0

et un genois
sur enrouleur avec une prise de ris (comme certain genois à mousquetons) permetant, entiererement déroulé, donc ne ressemblant pas à un sac, de le reduire en le transformant en une trinquette ?

vous voyez une contre indication ?
quelque chose de negatif dans cette idée ?

0

apres moults reflexions
je pense opter pour la solution la plus simple!etai largable presque en tete de mat et trinquette sur mousqueton avec une bande de ris pour servir de tourmentin !merci a tous de vos contributions :pouce:

14 oct. 2008
0

Si je ne m'abuse
tu étais dans le golfe de Gascogne lors de la violente tempête du 15 octobre 1987......

14 oct. 2008
0

DGSE......
J'ai un peu de mémoire, et tu l'as évoqué une fois....

Je crois t'avoir dit que ce jour là un Nouani c'était mis sur le toit, projeté par une déferlante, le mât vertical en bas parait-il ne touchait pas le creux de la "rogue wave"....

il a perdu une équipière : la longe du harnais à cassé !

14 oct. 2008
0

Trop modeste
les dieux sont avec toi , et tu es passé, c'est ce qui compte.......... :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (128)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021