En cas de cyclone

Bonjour
Comment font les gens qui vivent à bord de leur navire à l'année pour passer la période cyclonique aux antilles??
Partent ils? Et où est le mieux en prenant compte des risques de piratage.

L'équipage
25 jan. 2017
25 jan. 2017
0

Vaste sujet, mais pour faire court et simple: Ils prennent la météo.

25 jan. 2017
0

OK pour çà mais la meteo te dis pas où aller.

25 jan. 201725 jan. 2017
0

elle te dit de ou t'en aller deja ;) apres les gens choissisent de partir avant l'arrivé du cyclone en essayant de prevoir sa trajectoire et de s'en ecarter ou s'empresse de s'abriter dans un des trous a cyclones du coin avant qu'ils ne soient totalement bondés. Cela dit ceux qui ont deja passé la saison des cyclones labas pourront nous en dire plus que moi qui ne fait que colporter ce que ces gens m'ont dit et ce que j'ai pu lire sur le sujet

25 jan. 2017
0

Sur , site à consulter très souvent, longue description d'un passage cyclonique et les mesures adoptées

25 jan. 2017
0

On espère qu'il nous passe pas dessus
Si l'intensité est modérée on pose du mouillage lourd
Sinon on essaye de partir au sud
Sinon on s'accroche au premier ponton venu

25 jan. 2017
1

Cela fait 40 ans que j'y vis, et après avoir pris une bonne claque au début (j'ai perdu mon bateau en 79 avec David) je suis maintenant prudent et donc météo et maintenant fichiers gribs. Aujourd'hui c'est beaucoup plus facile, Internet est presque partout et naviguer dans le nord des petites Antilles (Leeward et BVI) ne relève plus de la roulette russe. Il faut surveiller les dépressions, avoir réfléchi à des positions de repli en fonctions de la trajectoire et avoir un minimum de matos (bonnes ancres et amarres). Quant à s'accrocher à un ponton .. ce ne sera pas mon truc.

25 jan. 2017
1

OK pour tout çà mais!!! tout les cata de location qu on voit au marin ne partent pas de leur base ??? Si ??

25 jan. 2017
0

J'ai connu l'époque, début des années 80, où les quelques bateaux de loc sur le seul ponton existant au Marin (ATM) étaient tous déménagés dans les trous à cyclone pour toute la saison ! personne ne naviguait alors... et on ne laissait aucun bateau au ponton ! C'était réputé trop risqué.
Aujourd'hui c'est impossible avec le nombre de bateaux... alors c'est la méthode Couet, tout le monde répète et se persuade qu'il n'y a pas de risque.
"la baie du Marin est très bien protégée"... euh disons qu'il n'est jamais passé de cyclone majeur sur cette baie ! J'y étais en 95, lors d'Iris, Luis, Marylin : chaque fois on est allé dans le trou de l'îlet Baude et on a serré les fesses. Heureusement, le vent est resté du bon côté et n'a pas dépassé les 60 noeuds.
Pour répondre à ta première question, caraiban, chaque fois que j'ai pu, je suis allée au Vénézuela, Mochima en particulier.
Aujourd'hui, ce n'est plus recommandé, encore que...
Restent les ABC (Spanish Water sur Curaçao en particulier) qui n'ont jamais jamais connu de cyclone et sont parfaitement safe.

25 jan. 2017
0

Non Ils ne partent pas. La très très grande majorité des bateaux qui ont été abîmes lors de Dean par exemple sont des bateaux sans responsables présents. Si tu es présents je ne dis pas qu'il ne t'arrive rien mais tu limites les dégâts.

25 jan. 2017
0

La Martinique n'est pas un bon cas d'école. Suite sans doute au réchauffement climatique, tous les cyclones depuis une dizaines d'années évitent la Martinique et passent largement dans son est.
On a eu cette année un hiver anormalement froid (jusqu'à moins de 20 degrés la nuit) donc je ne suis pas très optimiste pour 2017.

Les bateaux s'abritent en général dans des trous à cyclones, la baie du Marin est très bien protégée.

Et, en dernier recours, il y a la solution de mettre son bateau à sec au carénage, se dépêcher pour avoir une place.

CaptainRV

25 jan. 2017
0

Très bien mais quand on vit dessus,on peut pas le sortir 3mois

25 jan. 2017
0

Non, mais une semaine avant peut-être et le remettre à l'eau après son passage Patrick :heu:
Pascal :alavotre:

25 jan. 2017
3

Le jour où un "Ivan" passera sur le sud de la Martinique, ça fera comme sur Grenade...
Sans vouloir me moquer, quand je vivais là-bas, la rumeur populaire disait que les guadeloupéens sont des mécréants alors que les prières des martiniquais, meilleurs croyants, protègent leur île...
:jelaferme:

25 jan. 201716 juin 2020
0

Même une simple onde tropicale peut faire des dégâts.....quand les prévisions arrivent trop tard

25 jan. 2017
1

@stcw Bien sûr qu'une onde tropicale peut faire des dégâts considérables, mais il ne s'agit pas la plus part du temps de prévisions qui arrivent trop tard mais de la méconnaissance ou non prise en compte par les "marins" de la houle d'ouest, le plus souvent, qui va arriver 12 ou 24 h après le phénomène et qui va tout démolir, alors que l'on croyait tout fini.

25 jan. 2017
0

commons.wikimedia.org[...]ack.png

Juste une onde qui grossie pour finir classe 4

25 jan. 2017
0

Oui Gonzalo est l'exemple même de la dépression non prise au sérieux, notamment à St Barth/St Martin alors que les gribs la montraient clairement depuis 3 à 4 jours. Nous étions aux Saintes lorsqu'elle s'est rapprochée de l'arc antillais et nous sommes vite redescendu en Martinique où la houle y est devenue très forte sur la côte caraïbe le lendemain

26 jan. 2017
3

Vous vous souvenez sans doute de Sandy en octobre 2008.

Il a largement ?vité la Martinique et c'est au moment où il saccageait New York que par temps plat, une énorme houle d'ouest est arrivée sur nos côtes.

Plusieurs dizaines de bateaux à la côte, le ponton du Bakoua sur lequel il y avait un bâtiment, les douanes, un bar restaurant, une station essence a été complètement détruit et n'a tjs pas été reconstruit à ce jour.
On surfait sur la plage de l'Anse à l'ane, le ponton des navettes a été détruit.
Des bateaux échoués au milieu du golf des Trois Ilets, etc..

Le risque majeur n'est sauf exception pas la force du vent au passage d'un cyclone, mais la houle d'ouest de retour 24 heures après que le cyclone soit passé.

CaptainRV

26 jan. 2017
2

Hervé , Pas Sandy mais OMAR et il n'a pas ´saccagé NY. parceque prenant. Naissance en mer des caraibes il a suivi une direction tres atypique Nord Est pour mourir en Atlantique ... C'est cette trajectoire anormale qui a provoqué cette direction et amplitude de houle sur la cote caraibe...
Dom

26 jan. 2017
0

Dominique, tu as raison, c'est bien Omar en octobre 2008 qui.a mis le plus de bateaux à la cõte en Martinque et c'est bien Sandy qui a ravagé New York en octobre 2012, avec des dégâts bcp moins importants pour notre ile.

www.lemonde.fr[...]44.html

Dans les deux cas, c'est la houle de retour qui a causé des dégâts, pas le vent.

CaptainRV

26 jan. 2017
0

Pas mal de bateaux descendent l'arc antillais et se retrouvent à Grenade. Plus tu vas au sud pour la période des cyclones, juin-octobre plus le risque diminue sans toutefois devenir nul. Je crois que à Grenade, la probabilité d'un cyclone est une fois tout les 50 ans. Mais ce n'est que une probabilité, pas une certitude.
On peut aussi traverser pour aller au Panama. Panama est considérée une zone non cyclonique.

26 jan. 201726 jan. 2017
0

Sauf cette année, Panama a subi son premier cyclone ! "Otto" pour Thanksgiving, fin novembre, c'était aussi le premier pour le Costa Rica...
Quant à "descendre" à Grenade quand une alerte est lancée, c'est aussi devenu aléatoire.
Déjà en 93, j'étais à Carriacou en août, quand "Bret" s'est annoncé.
Comme on ne pouvait pas entrer dans la mangrove because TE (à l'époque il y avait un seuil à 1,50 m), on est descendu à Grenade, Port Egmont, un des meilleurs trous à cyclones de toutes les Antilles.
Manque de bol, Bret est passé pile entre Grenade et Trinidad. On aurait mieux fait de rester au mouillage à Tyrell Bay, Carriacou !
Heureusement, Bret n'était pas un cyclone majeur, le vent est resté Est puisque le phénomène était dans notre Sud et les rafales n'ont pas excédé 70 nds. Plus de peur que de mal, pas de mal du tout d'ailleurs pour nous, comme pour la plupart des 60 bateaux réfugiés à Port Egmont.

26 jan. 2017
0

Merci pour ces infos précises mais!!
Si je suis à St martin et qu'il y a une alerte cyclone !
Ai je le temps de dégager sur le sud ou c'est trop tard

26 jan. 2017
1

A mon humble avis, St Martin c'est trop loin des zones hors cyclone du sud... à moins que tu aies un "IDEC" ?! Et si c'est une 'mauvaise" année, tu vas passer ton temps à te demander si et quand tu pars à la moindre alerte !

Le lagon de St Martin est un endroit assez protégé... même pour Luis, en 95, il y en a qui s'en sont très bien sortis ! J'en connais.

Si tu es vraiment obligé de rester à Saint-Martin pendant la saison cyclonique, il faut que tu te prépares bien à l'avance à subir un cyclone.

26 jan. 2017
0

vitesse du navire?

27 jan. 2017
2

Quasiment tous les cyclones passent sur St Martin. Ca ne me parait pas une bonne idée, quand on a le choix.

CaptainRV

27 jan. 2017
0

un cyclone tous les 10 ans en Martinique ; tous les 8 ans en Gwada et tous les 4,5 ans à St.Martin

27 jan. 2017
0

La marina de Pointe à Pitre est très bien protégée , en particulier le "lagon bleu" où mon voilier est amarré . On peut mouiller gratuitement à l'ilet Cochon et venir s'y réfugier , il y a quelques places disponibles.

27 jan. 2017
1

C'est vrai et pas vrai à la fois ! je crois que le dernier "gros" cyclone sur Grande-Terre, c'était Hugo, qui a fait beaucoup de dégâts à la marina Bas du Fort. C'était en 89, j'ai des copains qui l'ont vécu, à la marina et s'en sont bien sortis, mais ils ont eu très chaud et ne sont pas restés là les années suivantes...
Les gens ont la mémoire courte dans les Antilles.

27 jan. 2017
1

Sans que ça tourne à l'obsession, quand on vit dans ces coins bénis des dieux, il vaut mieux, quand arrive la saison, garder à l'esprit que le "big one" n'est pas toujours pour les autres... et s'y préparer sereinement et sérieusement. Pour ne pas que la vie soit triste, après !
:topla:

27 jan. 2017
0

.."Les gens ont la mémoire courte dans les Antilles." Oui Flora mais ailleurs également et finalement heureusement sinon la vie serait triste.

27 jan. 201727 jan. 2017
0

@ RV
C'est que à St Martin, on est quasiment assuré de trouver un bon job... et la vie est pas chère, enfin moins qu'en Gwada ou à la Martinique, d'où le nombre de bateaux de voyage qui restent là le temps de regarnir la caisse de bord.

27 jan. 2017
0

Si tu restes au mouillage, tu as l'anse Marcel, Oyster Pond, et quelques mouillages dans le lagon dont le golf de Mullet Bay qui sont assez bien protégés. Tu peux aussi mettre ton bateau au sec pour la période cyclonique.

27 jan. 2017
0

faut juste éviter les casinos , les bordels mais surtout le" caillou "

27 jan. 201716 juin 2020
0

Je sais bien qu'il s'agit d'une pub (Compass) pour Trinidad et sa "Zenitude" En jaunes les Cyclones "majeurs" en rouges les autres. St Martin n'est peut-être pas le meilleur endroit.
Ceci dit le vent très fort c'est dangereux oui mais avec un bon mouillage on peut étaler, par contre si dans l'endroit où tu t'es réfugié, la mer peut se lever alors là tu es vite mal, mais par-dessus tout le plus grand danger ce sont les autres

27 jan. 2017
0

C'est quand même un doc officiel... NOAA et ça donne une idée !
Absolument d'accord avec toi que le plus grand danger dans un cyclone, c'est les autres bateaux.

27 jan. 2017
0

Est ce que le poid du navire joue en cas de cyclone
si t'es lourd,tu crains moins??? ou le contraire???

27 jan. 2017
0

Caraiban, des gens parlent d'avoir "rempli" leur bateau d'eau pour l'empecher de s'envoler dans de tels cas, alors j'ai tendance a penser que oui, au dela rentre bien sur la notion de fardage qui est sans doute tout aussi importante.

27 jan. 2017
0

aucune importance: si tu est dans le lagon de smx, tu vas ramasser des tas de projectiles, un navire vraiment "prêt", il est démâte à terre. pour info: le pire c'est l’après cyclone
flora affirme que pour luis, certains s'en sont bien sortit(seulement 15%des navires), si ils étaient à bord ils ont dû trouver le temps très long et après ils sont resté coincé au milieu des épaves, des cadavres d'animaux dans une eau dégueulasse

27 jan. 2017
0

Donc plus t es fardé mieux tu es
j'ai faux?

27 jan. 2017
1

Oui ;-)
:alavotre:

27 jan. 2017
0

dans certain "cercles" le fard, utilisé a bon escient, est en effet un avantage non négligeable et apprécié :bravo:

29 jan. 2017
29 jan. 2017
0

Hello,
Perso, en cas d'alerte, je file sur Trinidad, et sort le bateau à Chaguaramas...il y aura toujours une place dans un des chantiers...
Pour cette saison, mon cata va passer 6 semaines à St Martin, sur bouée dans le lagon, puis 1 mois aux z'abricots en Martinique en Août.
Ensuite, direction Grenade et Carriacou car pas loin de Trinidad...on ne sait jamais! :doc:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

L'eau de l'Aude là

mars 2021