Emplacement dame de nage...je sais c'est ridicule !

Bonjour à tous,
désolé pour cette petite question ridiculement anachronique au milieu des posts high tech de ce forum (ce n'est pas une critique, j'adore ça aussi) que voilà : en faisant ma rentrée au port à la voile hier, je me suis fait surprendre par une pétole qui m'a contraint au démarrage du moteur. Je me disais qu'un petit coup de godille aurait été plus "noble". Mais je n'ai jamais pratiqué et je me demandais si l'emplacement du support du porte-drapeau pouvait se transformer en support de dame de nage ? (base en inox incrustée. Pour rappel, dufour 31) Est ce que les efforts exercés par ce mouvement sont importants sur la base de la dame ?
Questions subsidiaires : quelle taille de godille pour mon boat ? Ca va le faire avancer avec ses plus de 4 tonnes ?
Laurent

L'équipage
01 sept. 2012
01 sept. 2012
0

y a pas de raison que çà marche pas, on le faisait bien avant. a mon avis la longueur c'est du buste du godilleur confortablement installé dans le cockpit debout jusqu'à l'eau à 45° la pelle immergée (of course). çà peut faire long (et faut la ranger après). après est ce que le porte pavillon peut etre utilisé je suis pas sur. faut créer la pièce qui s'adapte.
sinon c'est la classe une arrivée à la godille. et comme plus personne n'en fait tu passe pour un génie !!!!! après pour apprendre faut 3 mn

01 sept. 2012
0

Sur mon Chassiron de 9M12 et 4 tonnes il y a d origine une dame de nage sur le bordé du tableau arrière et une rame de plus de 3 mètres saisie à l intérieure sous le plafond !

01 sept. 2012
0

Si ça se faisait avant, on la rangeait ou la godille ? 2 morceaux ? Pour moi je ne vois pas d'autre solution que la laissait sur le roof.
Je faisais de la voile il y a 35 ans avec mon père et je ne me souviens pas avoir vu pratiquer. C'est y pas une légende c't'histoire ?

01 sept. 2012
0

Sinon, à l'autre bout de la planète, et depuis des lustres, on utilise des godilles tellement plus faciles d'utilisation…

lorenzo.heoblog.com[...]dex.php

01 sept. 2012
0

le pb c'est de ranger un aviron de plus de 3m !!!
j'avais vu (au siècle dernier ...) un long aviron en 2 parties , chaque extrémité taillée en écart à trait de jupite,r et le tout tenu par 2 brides en fer genre ce qui tient la lame de faux sur son manche (si y'en a qui connaissent encore ce genre d'engin ...)

amis dinosaures, à+ .... :goodbye:

01 sept. 2012
0

sur le sauvigon au pafond coté tribord,avec 2 passages percés dans les cloisons pas genant ne bouge pas

01 sept. 2012
0

L'autre avantage de la godille chinoise, c'est qu'elle suit la courbure du livet et se fait donc un peu plus discrète le long des chandeliers vers l'avant.

01 sept. 2012
0

S'agissant d'un dufour 31, j'en ai possédé un qui était doté d'origine d'un aviron d'effectivement 3 m et d'une dame de nage.
J'avoue que je n'ai pas essayé de m'en servir. Il était stocké sur le passavant tribord attaché au rail de fargue.

01 sept. 2012
0

Jusqu'à récemment il était obligatoire d'en posséder une à bord.

01 sept. 201201 sept. 2012
0

Le support de la hampe de pavillon (pas drapeau!!! :lavache:) n'est pas assez solide pour tenir la dame de nage, qui doit subir des efforts assez importants.
Rangement de la godille? pas plus difficile que de ranger un tangon. Sur le roof, dans les filières, le long du mât...
Quand à la godille chinoise, quel intérêt? C'est tellement simple une godille classique! Pourquoi utiliser un truc tordu, non symétrique, avec un manche plié...

01 sept. 2012
0

S'agissant du Dufour 31 puisque c'est le bateau évoqué, le support de la dame de nage se trouve au centre du tableau arrière et n'est pas à l'usage du pavillon dont le support du pavillon se trouve à babord.

01 sept. 201216 juin 2020
0
  • Les idées toute reçues, spécial Monsieur Muscle -

"tellement simple"

Je me permets de ne pas du tout partager cet avis vu les réticences que je perçois autour de moi.
Et comme souvent, Il faudrait d'abord l'avoir utiliser pour se permettent un avis aussi tranché et négatif.

Au temps ou les jonques, les sampans étaient innombrables en Chine, les femmes et les enfants pratiquaient très couramment la godille.

01 sept. 2012
0

Je pense que si tu avais essayé la godille classique tu ne dirais pas

" Les idées toute reçues, spécial Monsieur Muscle "

j'ai également pratiqué la godille lorsque j'étais enfant, et, je confirme, c'est très simple. Et un aviron de godille peut également servir d'aviron classique, ce qui n'est pas le cas des godilles chinoises.

01 sept. 2012
0

bon, il est vrai que sur le Mékong,ils ont de nos jours ,plutôt des moteurs de tondeuses a gazon, revus et corrigés!
:reflechi:

03 sept. 201203 sept. 2012
0

Je préciserais même qu’ils y pratiquent encore la godille, il suffit de s’éloigner des zones à fortes densités de populations et dans certaines zones rurales on peut encore en voir… Sur des barques de toutes formes, mais aussi sur les vieilles jonques qui servent d’habitations aux populations lacustres et qui ne sont pas spécialement des poids légers... Au contraire… Tout le monde n’a pas accès aux moteurs, une histoire de prix par rapport au niveau de vie, et certains y sont réfractaires… Mais il faut aller dans des endroits qui ne sont pas dans les guides touristiques…

01 sept. 2012
0

pour bien godiller , ce qui est important , c est d avoir un aviron assez long

01 sept. 2012
0

Et bien si, j'ai évidemment pratiqué la godille occidentale.

Mais il est évident que tu es incapable de nous dire le supplément d'avantages que procure la godille chinoise.
Puisque tu ne l'as jamais pratiquée.

01 sept. 2012
0

pas de panique les gars, de toute façon, j'imagine que si je veux acheter une godille je ne trouverai que des godilles classiques !

Merci pour l'info Alcyon, je n'ai pas vu l'emplacement au centre du tableau. Je regarderai demain.

01 sept. 201216 juin 2020
0

je ne sais pourquoi, quand je ne répond pas en haut de page, je ne peux mettre de photo sur cette contribution ! :reflechi:

01 sept. 2012
0

si elle est chinoise,
elle doit être moins chère, pas garantie, en plastique ;
à usage unique, comme la perceuse que j'ai acheté dernièrement.
:-p

je plaisante lorenzo !
je suis non seulement "convaincu de la godille", mais j'en essaierai bien une chinoise..
Cet été, panne de vent et plus d'essence, j'ai sorti ma rame et j'ai actionné un bon moment, à 1,5 knt dixit gps, pour ramener le Challenger vers le port. C'est vrai que même chargé, on ne dépassait pas le 1,5 t.

01 sept. 2012
0

la godille chinoise c'est vraiment une idée tordue ! (il fallait bien que quelqu'un la fasse celle-là !)
blague à part de mon temps on rangeait l'aviron de 3m à la verticale le long d'un galhauban entre deux arceaux métalliques.

01 sept. 201201 sept. 2012
0

Ben moi, je préfère ce genre de "moteur in board" ...

C'est ce que j’appelle un dame de nage ...

:cheri: :cheri: :cheri:

04 sept. 2012
0

et moi la différence de style

:pouce:

01 sept. 201216 juin 2020
0

Sur mon yacht chéri et perso à moi, j'ai, en bon Breton, une bonne godille de 3,30M.
j'arrive à la glisser dans la cabine et à la ranger sur le dessus d'une couchette cercueil.
3,40M ça ne passait plus.
Je m'en sers souvent, et elle aurait pu faire 4M, la marche n'en aurait été que meilleure.
Mon annexe est aussi propulsée à la godille et uniquement à ça.
Mon aviron est revêtu d'un manchon en cuir taillé dans un ancien cartable, et, évidemment, le bonnet turc qui va bien pour faire plus zouli :heu
Pour répondre à Garry 17, un support de matereau de pavillon n'est pas du tout suffisant pour unr ferrure de dame de nage.
Je te conseille plutôt d'en fixer une vrai, avec boulons traversants et contre plaque intérieure, les efforts à cet endroit sont assez importants.
Pour la godille, pour un bateau de 4T, je crois que 5M serait une bonne longueur.
A ranger le long d'un bas hauban.

01 sept. 2012
0

5 M !!! Et en plus ça fera un gréement de fortune si nécessaire !!! :pouce:

01 sept. 201201 sept. 2012
0

Allez, disons 4,50 M et top la !
Pour les 1,6 T de mon canot, mes 3,3M ne sont déjà pas de trop

01 sept. 201201 sept. 2012
0

Pas ridicule du tout, surtout si on a un "petit voilier" et pas envi de trainer un espar dans les haubans.
Donc perso, je retiens l' idée de le loger à l intérieur même coupe en deux dans les hauts de la couchette cercueil.
Quid d'un système de manchonnage sérieux ?

01 sept. 2012
0

une qui a l'air super efficace, et déportées sur le coté arrière du tableau

04 sept. 2012
0

ouais on dirait que même les soviets ont adopté la chinoise.

:pouce:

01 sept. 2012
0

Enfin, c'est quand même du sport de la loger dans la cabine.
Je l'introduit dans l'habitacle, je fait rentrer le manche dans la baille à mouillage et en la cintrant un peu,en appuyant dessus latéralement, elle passe la porte de l’habitacle.
Bon ce n'est jamais que quelques secondes pour faire la manip.
Après elle est suspendue en 3 points pour éviter qu'elle ne prenne du ventre à la longue.
En nav' de quelques jours, je la laisse dans les bas haubans, plus facilement dispo.
C'est un petit bateau et la cercueil sert déjà a tellement de choses, y compris à me faire dormir, c'est ma bannette préférée.
Un manchonnage sérieux, j'en rêve, mais pour le faire, il faudrait trouver deux tubes inox qui s’emboîtent parfaitement l'un dans l'autre.
En effet, une godille avec du jeu est plus que désagréable à utiliser.
Elle est rangée dans la bannette lorsque je ne suis pas à bord, je suis dans un port à échouage, et tout ce qui traîne sur les ponts est trop tentant. :policier:

01 sept. 201201 sept. 2012
0

le premier tangue pas mal, mais les suivants marchent bien :

efficace pour du lourd aussi !

01 sept. 2012
0

Heu... ou est la marche arrière ?

02 sept. 2012
0

On appuie la godille sur l'épaule et on godille en b"appuyant" la pelle sur l'eau, ça marche très bien.

01 sept. 2012
0

Il n'y a pas de question "ridicule" quand elle cherche la tradition et les origines...
De plus, ça peut bien rendre service ! ;-)

01 sept. 2012
0

Je n'ai toujours pas compris quels sont les avantages supposés de la godille chinoise par rapport à la traditionnelle. De toute évidence, il faut autant de muscle pour déhaler un bateau à la même vitesse!
Peut-être que le mouvement peut paraître plus simple à celui qui n'a jamais pratiqué la traditionnelle???

03 sept. 2012
0

Il est toujours préférable d'éviter de porter un jugement quand on ne sait pas de quoi on parle.

03 sept. 2012
0

Entre autre, n'ayant pratiquement plus à se préoccuper de l'inclinaison de la pelle (voir la vidéo que j'ai indiquée plus haut), on peut facilement utiliser les 2 mains et peser avec tout le corps ... et même 4 mains ...

Mais je doute de trouver un ouvrage "scientifique" sur le sujet :langue2:

03 sept. 201203 sept. 2012
0

Vous vous dites scientifique et vous ne comprenez pas pourquoi la version chinoise nécessite moins de force ?

03 sept. 2012
0

Est-ce que c'est porter un jugement que de poser des questions?
S'il y en a un qui porte des jugements...

Mais étant de formation scientifique, je ne crois pas à la multiplication des forces, et je ne vois pas pourquoi le godille chinoise permettrait d'être plus performante ou nécessiterait moins de force pour propulser le bateau que la traditionnelle. Alors, j'attends une démonstration scientifique, et pas seulement des affirmations (des jugements non étayés...)

02 sept. 2012
0

Bien plus efficace, plus puissante et plus facile à ranger.

02 sept. 201202 sept. 2012
0

Donc,
pour ceux qui n'ont jamais utilisé la godille asiatique et vous êtes une majorité totalement écrasante :

  • la godille chinoise peut être mise entre toutes les mains et utilisée d'emblée sans le moindre apprentissage, même sur une embarcation importante.
  • du fait que le mouvement en huit se fait automatiquement et qu'un bout retient le haut du manche, on développe moins d'efforts pour un résultat identique. Du temps de ma Corvette, il m'arrivait de faire d'assez longue distance avant d'arriver au ponton ou au mouillage. C'était d'autant plus facile que j'avais mis un diabolo de planche à voile en guise de jonction. Vous pouvez à tout moment lâcher la godille, elle reste parfaitement en place et le seul mouvement à faire consiste à un aller-retour du manche. Avec une certaine décontraction. C'est moins glorieux mais beaucoup moins de personnes rechigneraient à utiliser la godille s'il connaissait la version asiatique. Faut dire que l'arrivée de la risée Couach à mis un frein très nette à l'utilisation de ce bout de bois ancestral. Quel est le pourcentage de navigateurs qui sauraient d'emblée utiliser efficacement la godille occidentale sur leur bateau, en cas de nécessité ? A la base nautique où je suis, ils sont bien rares.

Pourquoi la godille chinoise ne s'est pas implantée en occident ?
Principalement par méconnaissance. Ensuite, tout ce qui venait de Chine pouvait apparaitre "exotique" mais pas performant. Il en va de même pour la voile de jonque. www.voiles-alternatives.com[...]pic.php

Un évènement vraiment sympa qui a lieu tous les ans :

godille.weebly.com[...]/


02 sept. 2012
0

Comme nous sommes au moins 2 à nous intéresser à la godille chinoise ... (pour avoir pratiquer assidument la godille européenne avant la chinoise, je confirme, y a pas photo ! C'est beaucoup plus facile et donc on peu aller beaucoup plus loin et longtemps avec la version chinoise ...), connais-tu ça ?

jra.wildapricot.org[...]ncy.pdf

:litjournal: :litjournal: :litjournal:

03 sept. 2012
0

Dans le même esprit, il y a ceci :

sveasygo.blogspot.fr[...]oh.html

sveasygo.blogspot.fr[...]on.html

Bon, je sais, ils sont anglo-saxons, même pas français... ils naviguent depuis des années, font de DIZAINES DE MILLIER de milles, sur un bateau de +/- 10 tonnes, SANS MOTEUR !!!

:doc: :doc: :doc:

03 sept. 2012
0

Et bien non, je ne connaissais pas du tout.
Je crois qu'il y a source d'un nouvel article sur le forum voiles-alternatives, en hors sujet !

02 sept. 2012
0

Et ça se trouve quelque part ces "engins" ?

02 sept. 2012
0

Du coup, je suis un peu hors-sujet avec mes interventions.
Il faut les faire soi-même ces godilles.
Pour l'instant personnes n'a tenté de les commercialiser.
Il y aurait d'abord à convaincre. Et ce n'est pas gagné.
j'ai l'impression que la vue d'une godille chinoise convoque un certain scepticisme.

03 sept. 2012
0

Non ! c'est pas ça ! c'est le boulot de la faire en risquant de bouziller une bonne vieille godille classique mais si peu pratique. de toutes façons le moteur HB thermique ou électrique à tué la godille (horsbord m'a tuer ) ? mes gamins qui savaient godiller à 6 ou 7 ans embarquaient les régatiers dans l'annexe du club pour rejoindre leur bord avant et après la régate. pas un (même chez les vieux !) qui savait godiller. Une honte !

03 sept. 2012
0

Il n'y a aucun risque à bousiller une ancienne godille.
J'ai découvert la godile chinoise vers le milieu des années 80.
j'avais trouvé une vielle godille classique abandonnée dans un parc ostréicole. les infos étaient rarissimes à l'époque concernant la version chinoise.
j'ai appliqué un angle au pif et cela a fonctionné à merveille grâce au système de fixation via diabolo.

Quelle n'était pas ma fierté d'arriver au ponton en godillant avec peu moindre effort et en regardant droit devant…

Sur le F33, il y aura une godille chinoise pour déplacer la bateau et faire office de propulseur d'étrave, occasionnellement.
Ainsi qu'une petite godille chinoise démontable en deux partie, pour l'annexe.
Tout cela est déjà fabriqué. Il ne me reste plus qu'à améliorer le système de fixation car les pieds de mat/emplantures de planche à voile actuelle sont moins adaptés

03 sept. 2012
0

pour le manchon d'une grande godille , j'ai trouvé deux morceaux de tube inox dans mon stock (trop court malheureusement !!) qui s'emboitent sans trop de jeu "0.5 mile"

diam ext 42.5 *2 (38.5 int peut-être faible en soliditée)
diam ext 45 *1 pour l'autre

le premier a l'air standard (42.5) le deuxième pas sur, mais ça existe

après reste a le trouver ??

03 sept. 2012
0

Bonjour, sur Hisse et oh, on trouve pas mal de posts sur la godille.
Sur Sereine, le voilier amiral des Glénans de 12 mètres et 13 tonnes (de mémoire), il n'y a eu pendant des années que la godille pour les manoeuvres de port. C'est une tranquillité pour l'esprit, ça ne tombe pas en panne et godiller est esthétique. Par conséquent, ce n'est certainement pas une question ridicule que de s'interroger sur la possibilité de godiller sur un voilier de 31 pieds. L'aviron et la dame de nage doivent être bien dimensionnés. Sur Sereine, l'aviron fait 4.40 mètres, la pelle 1 mètre 22 et 16 cms de large, l'écartement de la dame de nage est de 10 cms et elle est bien sûr très solidement fixée, 1mètre10 au dessus de l'eau.
En navigation, l'aviron est fixé sur le passavant.
Pour ce qui concerne la marche arrière, la technique est sans doute valable pour un bateau très léger, pour un 31 pieds, je doute que ce soit efficace.
Cordialement,

03 sept. 2012
0

Pour répondre à la question initiale, je pense que le support du pavillon de poupe n'est probablement pas assez solide pour supporter l'énergie déployée par le godilleur. Par ailleurs, un aviron de l'ordre de 4 m me paraît pouvoir convenir en première approche. A vérifier en fonction de la hauteur du tableau arrière et de la position du godilleur.

J'en profite pour faire remarquer que la principale utilisation d'un aviron de godille à bord d'un croiseur de quelques tonnes n'est pas (contrairement à ce qu'on pourrait croire naïvement) de propulser le bateau (cela reste possible, mais on à d'autres moyens pour cela qui sont moins fatigants), mais de remplacer le propulseur d'étrave dans les manœuvres serrées ou contraires à l'idiosyncrasie du bateau. Personnellement, il me sert aussi à tangonner le génois moyennant une petite adaptation perso.

03 sept. 2012
0

En voila une bonne idée :pouce: Remplacer mon tangon par la godille. Double emploi !!! Effectivement ça ne semble pas compliqué à adapter. Comment as tu fait Lulu2 ?

Alcyon, j'ai vérifié ce weekend, je crois que rien n'a été prévu en standard :reflechi:

03 sept. 2012
0

C'est vraiment du bricolage, mais c'est simple et ça fonctionne.
Côté manche, un bout' permet de breller l'aviron sur le mât ou sur une cadène. À l'autre extrémité, une échancrure dans le bout de la pale et un trou permettent de tenir l'écoute avec une ferlette.
Je ferai quels photos à l'occasion.

Voili, voilou.

03 sept. 201216 juin 2020
1

Le vrai secret de la godille, qu'elle soit Chinoise, Bretonne ou Auvergnate est de l'avoir pratiquée pour la comprendre.
Le seul moment ou il faut déployer réellement de la force, c'est au lancement, le temps de prendre de l'ère.
A la suite de quoi, le geste consiste surtout à entretenir l'inertie du navire.
Peu importe son origine ou son type de fabrication, c'est un bon moyen de manoeuvrer dans un port, mais il ne faut pas espérer de miracles en cas de vent contraire ou de courant à remonter.
Quand à l'aviron pour tangonner, c'est d'utilisation encore assez fréquente, sur les vieux gréements, pour naviguer " plein cul" un jour de vent faible.
Le génois sur le tangon à TB et la trinquette sur BD tangonnée avec l'aviron.
Sur la tof, on voit mon aviron de sortie et le petit Malta, à côté, 3 CV pour 1,6 T de canot ne me bouffe pas ses 5L de mélange par saison.
Dans la mesure du possible, je fais toutes mes manoeuvres à la voile, que ce soit départ en mer ou prise de coffre, même accostage d'une cale, le frein à main c'est la grand voile débordée à contre, très efficace.
Le moteur pour moi n'est qu'une sécurité, tout comme ma bouée fer à cheval,mais on parle d'un bateau de 21 pieds.
Pour un 30 pieds, ne rêvons pas.

Ce que je regrette le plus, c'est dans mon jeune temps, il y a fort longtemps, les petites monitrices de l'école de voile, avec leurs jean's coupés juste au dessous des fesses, leur caravelle chargée d'une cargaison de moussaillons, et qui se déhalaient à la godille à force de grands huits dans l'eau.
Et le corps entier ondulait de la même façon, et moi je suivais du regard le déhanchement que cela provoquait, et mes yeux fixés sur la marque de leur jean's, j'étais aux anges.
Maintenant elles ont des 9,9 Tohatsu !
Tout fou le camp !

04 sept. 2012
0

La différence est bien là : sur la godille chinoise, il n'y a pas besoin de comprendre quoi que ce soit pour pratiquer. Cela fonctionne directement avec n'importe qui, quelque soit son habileté.

05 sept. 2012
0

pour un fois que les chinois font simples

05 sept. 2012
0

Concernant la pièce inox porte drapeau pour une dame de nage, je pense, que c'est suffisant pour porter une godille. Les efforts ne sont pas du tout ceux d'un aviron de rame et la pièce est quand même costaud. En école de voile, on tenait l'aviron à la main. J'essayerai si je trouve un aviron...
Le problème vient surtout de la longueur nécessaire et du rangement.
Le 31 doit faire 3T, à un cheval près. J'ai fait bien plus à la godille sur le lac d'Hourtin (et je suis pas Teddy Riner).

05 sept. 2012
0

Bonjour.La question je crois (ou placer dame de nage)? réponse:a l'arrière bien sur.(bravo).Et tant pis pour ceux qui seront vexes.

05 sept. 2012
0

Merci Lorenzo pour le blog! Fort instructif et la godille blanche laquée est très chic!
Je suis impressionné par les voiliers qui rentrent au port à la voile! J'en suis bien incapable... J'ai à plusieurs reprises pensé tenter la chose pour renoncer au dernier moment et démarrer le moteur. Bravo!

05 sept. 201205 sept. 2012
0

La godille chinoise aurait du s'imposer depuis belle lurette.
Même en 2012 cela reste un objet inconnu pour le plus grand nombre.
Et pourtant les avantages sont nombreux dans sa version modernisée (utilisation d'un pied de mat de planche)
Vous amenez la godille vers l'emplanture, vous l'emboitez en une seconde et la godille ne peut déjà plus s'en aller. Vous frappez le bout, coté cockpit et il n'y a plus qu'à faire le mouvement simplissime.
A tout moment vous pouvez lâcher le manche, la godille reste en place. Et pour l'enlever, une simple poussée sur le bouton rouge suffit pour la retirer.

En fait il faudrait arrêter de la qualifier de chinoise.
En anglais, le terme serait tout trouvé :
Easy yuloh

05 sept. 2012
0

J'oubliais,
il existe un système simple et ingénieux qui permet de chinoiser votre godille !
www.duckworksbbs.com[...]lmatix/

05 sept. 2012
0

Pour ce qui est de la voile à jonque, s'agit-il de "jonque-quille" ?
:mdr: :bravo:

05 sept. 2012
0

j'ai une godille et une dame de nage a bord.

tu peux la mettre n'importe ou sur le tableau arriéré, les efforts ne sont pas hallucinant de toute façon.

a bord, ma godille a trouver sa place le long de la banquette bâbord, pour tenir compagnie a la gaffe.

le plus délicat dans cette histoire est d'avancer quand il y a du clapot...

05 sept. 2012
0

sur l'escapade 28 de mon enfance (4,3 t) on avait une godille qui faisait aussi office de tangon de génois
on la rangeait le long du mat
on s'en servait parfois pour se déhaler ou pour s'occuper dans la pétole, mais pas longtemps
la chinoise pourquoi pas
je retient aussi l'asymétrie qui doit pouvoir bien améliorer les choses aussi

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (102)

mars 2021