empennelage

Vu dans un magazine de voile l'ancrage "STOPFAST",systeme d'empennelage rapide d'une seconde ancre.
L'avez vous utilise ? Votre opinion ?
Merci.

L'équipage
02 juin 2003
02 juin 2003
0

Quelles marques d'ancres ?
Hein ?

02 juin 2003
0

aïe !
t'es un warrior Basile !!!

02 juin 2003
0

pour daniel
c'est a peu près ce que je décris dans l'article "empennelage du lendemain" mais c'est vendu par un malin avec sans doute plus de facilité de mise en place: on accroche la deuxieme ancre sur la chaine de la premiére., et on renvoie le maxi possible de cordage pour allonger .

Et ça marche, bien sûr, car un empennelege tiens toujours plus que chacune des ancres qui le constitue .

ça permet même d'améliorer la tenue d'une spade alors! (:>)

personnelement je n'ai qu'une grosse CQR d'occase et une vieille plate (aussi grosse)achetée il y a vingt ans a la coopérative de Brest , et jamais chassé avec un bon empennelege. C'est vrai que le tout ça est trés lourd, ça ne retire donc rien au mèrite des ancres modernes (volontairement au pluriel,il n'y en a pas qu'une!(:>>)

04 juin 2003
0

le cours de nav des glenans..
On voit de temps en temps des Z'idées "géniales" apparaître.. Moi je suis FAROUCHEMENT opposé a l'empennelage:
Régulièrement, sur de nombreux forums, on voit faire mention de l’empennelage..

Bon, je sais que lorsqu’il s’agit de parler « mouillage » certains ne m’accordent pas droit à la parole.. alors faute de pouvoir parler de ce que je connais.. :0) je vais me contenter de citer « le cours de navigation des Glénans » que d’aucun considèrent comme la « bible » de la navigation de plaisance..

Empenneler consiste à mouiller, avant l’ancre principale , une autre ancre plus petite, reliée au diamant de première par une certaine longueur de chaîne. Ce type de mouillage est très efficace avec les ancres à jas, IL EST TOTALEMENT INEFFICACE ET MEME DANGEREUX AVEC TOUTES LES AUTRES ANCRES..

Ceci dit, je partage TOTALEMENT leurs commentaires.. il est temps de « Tordre le cou » à de nombreuses idées reçues fausses qui circulent dans ce domaine..

Proverbe du jour.. « Mieux vaut mouiller sur une seule bonne ancre.. que d’empenneler avec deux mauvaises… »

04 juin 2003
0

et voilà
de nouvelles discussions sur un vieux sujet, mon humble avis copié d'un autre fil...

Je me permet une glose sur l'empennelage: je ne suis pas un grand expert, je ne les compte pas mais disons 500+ mouillages, bons et mauvais comme pour tout le monde. Eh bien le seul qui m'ait tenu toujours a été l'empennelage, à vrai dire si cela souffle (ou risque) je ne fais que ça dès le début. Bien sûr je ne dors pas non plus, mais si avec les ancres miracles j'ai les deux yeux ouverts, avec mon empennelage j'en ferme un, cela m'est venu tout naturellement avec le temps. Je trouve cela déjà pas mal, pour le risque qu'un mouillage comporte. Toujours.

EDe plus, 1+1= l'empennelage permet tout en maniant normalement des poids normaux, d'avoir en cas de nécéssité un système d'ancrage qui tient bcp plus qu'une ancre du même poids: la deuxième est en traction horizontale, et un kg en traction horizontale tient sûrement davantage que bcp plus tirés par le haut par une chaîne. Car dehors il fait 9/10 bft n'est-ce pas? (va savoir pourquoi c'est le vent le plus fréquent quand on mouille, du moins dans les fora)

Et de toute façon je ne pourrai pas dormir au mouillage.

Un autre cas, cela date de quand le gps (satnav) coûtait comme un petit bateau, donc on ne l'avait pas. Aujourd'hui grâce aux formidables avancées technologiques on a un portable qui est coincé en permanence au fond de la table à cartes, sans piles.

On naviguait de nuit, un orage nous a poussés trop à côté d'un haut fond assez étendu, puis brume-brouillard, nous ne savions pas où nous étions avec une précision suffisante pour rester tranquilles. Un peu de houle. Pas d'aide des batimètriques, le fond remontait très vite en corréspondance des rochers, tout autour 40/50m plus ou moins constants.

Voilà le vieux empennelage: une ancre, sa chaîne et son cablot, en ligne la deuxième ancre, chaîne et cablot. On a mouillé sur 50m de fond avec presque 200m de ligne de mouillage au total, 3/1 avec houle et cela a tenu (certains estomacs un peu moins). Peut être la deuxième ancre n'a fonctionné que comme poids, sans s'accrocher au fond, qui sait c'était trop profond pour aller vérifier. Je me sentais bcp plus sûr qu'avec une seule ancre et la même longueur, va savoir pourquoi, peut être la composante irrationnelle du plaisancier au mouillage.

C'est peut être à cause de ça que après la démocratisation du gps on ne voit plus de bateaux mouillés sur 50m de fond.

Ancrement votre

Roberto

04 juin 2003
0

les bonnes vieilles idées reçues..
"Et ça marche, bien sûr, car un empennelege tiens toujours plus que chacune des ancres qui le constitue.."

Et Voilà.. oui, si les deux ancres sont bien plantées..

Mais et pour l'avoir verifie en plongee sur plusieurs dizaines d'empennelages.. c'est loin d´être toujours le cas..

Alors "on dort tranquille" sans avoir aucune certitude que les ancres soient plantées.. c'est l'ancrage de l'autruche ou la technique roulette russe..

ça doit bien faire une bonne dizaine d'années que je n'ai plus utilisé cette technique douteuse.. AVEC UNE SPADE CE N´EST ABSOLUMENT PAS NECESSAIRE

04 juin 2003
0

Mais...
Mais si l'xxxxx...., je veux dire la pioche, n'est pas plantée, c'est qu'elle n'a pas besoin de l'être. Si ça se met à tirer, alors elle se plantera. Non ?

04 juin 2003
0

c'est l'autruche
Benn tu peux mettre un cierge. comme ça t'auras un peu plus de chance..

Si tu regardes les derniers tests de V & V, tu as des ancres modernes qui ont deux fois la tenue des ancien modèles dépassés.. alors pourquoi veux tu jouer a la roulette russe alors qu'avec UNE SEULE bonne ancre??..

04 juin 2003
0

à toi le choix Daniel:
1.tu prends une spade (ou si tu l'as déjà) tu n'as pas besoin d'empenneler

2.si tu n'as pas de spade tu as déjà deux contributeurs qui te disent que avec les autres ancres cela fonctionne plutot pas mal

je ne connais pas le stopfast mais dans mon cas une manille au diamant de l'ancre plus proche du bateau et un bout de chaine vers la deuxième ancre ont fait l'affaire

04 juin 2003
0

EMPENNELAGE
Alain,pouvez vous argumenter votre "farouche opposition" a cette technique ? Quels sont les risques par rapport a un mouillage classique ?

04 juin 2003
0

EMPENNELAGE
Ah,j'oubliais - je voulais avoir l'avis d'utilisateur du systeme decrit sur le site stopfast ? Merci.

04 juin 2003
0

Reponse a Daniel Freneuil..
porquoi se compliquer la vie avec l'empennelage, difficile a mettre en place, difficile a remonter et dont on a AUCUNE certitude que les deux ancres vont se planter et tenir..

Alors que les nouvelles ancres ont une tenue de deux a trois fois superieures aux anciennes..

Alors mouillage classique OUI.. mais avec une SEULE bonne ancre

04 juin 2003
0

hors sujet!
daniel veut savoir si parmis les diverses façons d'empenneler, le gadget stopfast est pratique! pas si la spade vaut mieux que la cqr, mille sabords! il se f... des digressions fumeuses, car
comme beaucoup d'entre nous , il a deux vielles ancres a bord et pour dormir tranquille il fait un empennelage!
et il a raison, car comme roberto , je n'ai JAMAIS ripé avec ma grosse cqr empennelée sur ma grosse plate.
Ceci ne retire rien au fait qu'une bonne ancre vaut mieux que deux mauvaises, que tu es expert en mouillages, etc etc: reste dans le sujet s'il te plait ami Alain!!!

bon, j'ai failli m'énerver, ce qui est rare.. réponse a daniel: hélas je n'ai jamais utilisé le stopfast.

04 juin 2003
0

Ca vaut le coup d'oeil!
Hola!

Meme avant de relancer le debat pour ou contre l'empennelage, allez voir le site!() Je crois que meme les plus ferus adeptes de l'empennelage ne pourront que se glausser d'un gadget aussi nul!

Je resume: stop fast, c'est une fixation pour mouillage secondaire qu'on rajoute sur la chaine du mouillage principal et qui permet de faire coulisser le 2daire jusqu'a ce qu'il touche le sol et la il se bloque.

MAIS: il se remet a coulisser si la chaine se souleve du sol!
Donc
Votre mouillage principal (meme la plus vielle ancre plate) tiendra jusqu'a ce qu la totalite de la chaine soit décollée du sol (cf autre thread sur cordage plombé)
Donc le mouillage 2ndaire va coulisser jusqu'au principal pour faire un meli-melo de tenue approximative nulle!

Si vous etes pas encore dans les rochers et que vous voulez remonter les ancres, le 2daire coulisse jusqu'au principal et voila que vous avez 2 ancres à remonter ensemble!

C'est une arnaque sans nom d'une dangerosité incroyable (ou alors je n'ai pas tout compris)!

je veux votre avis, j'en suis moi meme tout retourné...

05 juin 2003
0

Glose
Ben, on peut gloser en se gaussant, mais pas glausser en gosant. C'est pas parceque la s... nous nike les sens qu'on va empenneler sur la syntaxe, non?
ben c'est le vin's, non, le Bin's, ce forum. Moi, je vais continuer d'empenneler sur mes ancres à la con, pas chères, avec la plus forte en amont, comme je le fais depuis toujours.
Par contre, le coup de la chaine qui ammortit moins que le polyamide, je trouvait ça sympa, vu coté gain de poids.
Mais, s'il faut prévoir trois fois la hauteur d'eau en chaine et le reste en polyamide, cela ne change rien.
Qui a une spade d'occase pas chère pour faire un test? Vu la pub qu'on lui fait, Alain pourrait nous en prèter, peut être ;)
Alex

04 juin 2003
0

stopfast pourquoi pas ?

L'empennelage c'est bien quand cela souffle autrement dit lorsque l'on a besoin d'améliorer la tenue du mouillage principal. Dans le cas contraire , empennelage avant d' aller au resto , bonjour le sac ! La remarque des Glénans tombe sous le sens .

Avec stopfast comme en technique classique il faut bien sur rallonger généreusement la ligne de mouillage, pour qu'il n'y ait pas de décollement de la seconde ancre à cause de mouvements vers le haut de la chaine .

D'accord Alain d'hylas la Spade est peut être trés bien mais son prix frise l'arnaque et beaucoup de bateaux naviguant ont trois ancres à bord....!!!

Ceci dit sur un bon premier mouillage, rallonger la chaine et un bon amortisseur suffisent presque toujours à remettre les choses en ordre.

Curupi

05 juin 2003
0

non non...
oui on peut glousser a se gausser en se glosant, l'émotion a fait fourcher mon clavier...
(la prochaine fois, j'écrirai "rire". Ca fera moins pédant)

pour Curupi. Du moment que la chaine tire vers le haut (ce qui est toujours le cas sauf a force 3 ou a avoir mouillé 100 m de chaine), le stop fast se débloque et ton mouillage secondaire ne sert plus a rien (juste a t'emmerder quand tu voudra remonter l'ancre...)

05 juin 2003
0

ëtre c_n, mais juste 5mn, pas plus..!
Quelle est la meilleure tenue concernant l'amarrage du bout à la chaîne d'ancre : 1 épissure sur cosse à oeil et manille..ou tressage des torons du bout sur une certaine longueur de chaîne...?...avec inconvénient pour ce dernier cas de conserver à poste à l'avant les 100m de bout et 25m de chaîne ( Poids ) ? Salut à tous..

05 juin 2003
0

Se battre contre les moulins Avant.. et après ôssi..
Que sur les ancres on m'accuse d`être PARTIAL.. encore je veux bien.. mais sur l'empennelage.. desole mais je n'ai même pàs de stopfast a vendre..

L'empennelage fait partie de ces techniques dont on parle beaucoup.. mais pour lesquelles il n'y a jamais eu d'etude serieuse de faite (ou alors je ne la connais pas et merci a celui qui pourra me la procurer)

Et Wouii on entend ce type de remarque.. "Moi, je vais continuer d'empenneler sur mes ancres à la con, pas chères" ou "je n'ai JAMAIS ripé avec ma grosse cqr empennelée sur ma grosse plate... mais qui a VRAIMENT l'experience de cette technique..

Bennnn moa, avant de creer la SPADE, je me suis permis de faire une etude sur environ 70 empennelages (qui dit mieux..) avec plongee sur pratiquement chaque mouillage.. conclusion.. JE SUIS FAROUCHEMENT OPPOSE A L'EMPENNELAGE.. C'est une technique compliquée et sans aucune garantie de tenue.. surtout avec de mauvaises pelles.. (suis je dans le sujet??)

Maintenant, ce n'est pas mon bateau qui est accroché au bout de vos pelles.. Alors..faites bien comme vous voulez..

Donc même si le gadget STOPFAST etait merveilleux.. la technique de l'empennelage elle est absolumet à proscrire.. (et je n'ai rien a vendre..)

"Qui a une spade d'occase pas chère" il y en a une A 80 (7 kg alu ) qui traîne sur Antony en R.P.

"L'empennelage c'est bien quand cela souffle autrement dit lorsque l'on a besoin d'améliorer la tenue du mouillage principal. "

Désolé.. encore.. L'empennelage c'est du PIPEAU.. on ne peut JAMAIS être sur que les deux ancres sont plantées et vont le rester..

"D'accord Alain d'hylas la Spade est peut être trés bien mais son prix frise l'arnaque et beaucoup de bateaux naviguant ont trois ancres à bord....!!! "

Désolé encore une fois.. REGARDONS LES CHOSES EN FACE.. je n'ai JAMAIS entendu dire que le prix de la CQR frisait l'ARNAQUE,, et pourtant elle équipe plus de 60% des bateau.. et ELLE EST PLUS CHERE (et moins bonne, elle passe sur le dos..) QUE LA SPADE..

maintenant on compare le prix de la SPade avec celui des pelles qui decrochent et se mettent sur tranche dès qu'on tire dessus.. pourquoi pas? mais reprenez les derniers tests de V & V et faites la liste des ancres qui n'ont pas décroché??? (c'est vite fait..) quel est le prix de la securite??

Justement, parlons de prix.. La nouvelle OCEANE est deux fois moins chere que la SPADE () avec une tenue entre deux et trois fois TOUT CE QUI existe.. alors ne me dites pas qu'elle est trop chère (les nouvelles video montrant le fonctionnement sont en ligne depuis hier..)

Enfin derniere reponse a Michel..
"la meilleure tenue concernant l'amarrage du bout à la chaîne d'ancre : 1 épissure sur cosse à oeil et manille..ou tressage des torons du bout sur une certaine longueur de chaîne...?..." les deux systèmes sont bons, sauf que la cosse coeur ne passe pas toujours dans le davier, non plus sur le guindeau et encore moins dans l'écubier.. alors: epissure cordage sur chaine (je ne vends rien non plus!)www.bluemoment.com[...]ce.html
(suis je toujours dans le sujet??)

05 juin 2003
0

dur d'e... les a.. sans c... surtout les s......
c'est dur de continuer ce thread aprés avoir juré dans "je le jure" mais j'essaye:

je suis aussi convaincu que l'emp..... tiens en partie par le poids du tas de ferraille qu'on met au fond, et que les deux a.... sont rarement plantées correctement, que la seconde sert surtout de lest a la chaine, etc, il n'empèche que ça tiens nettement mieux qu'une seule, fut elle une s...

il faut cependant supposer dans les comparaisons qu'on sait mouil.. correctement, la premiere a.... doit donc etre plantée (en culant etc)
je pense aussi que si alain n'a jamais vu d'e.... bien étalé et planté c'est qu'il n'a plongé qu'avant le coup de vent: ça s'étale pendant que ça tire vraiment, souvent aprés avoir ripé un peu

Enfin, pour le calmer, je dirais que je guette aussi une S.... d'occase ou une copie pirate (aie aie aie)et que je l'emp... avec ma c.. quand tout les autres seront en train de riper dans la cala

06 juin 2003
0

reponse a Michel
Dur dur les idees reçues..

Michel je prends le pari
Une S**** contre deux pelles empennelees representant le double du poids de la S****.. et on verra qui gagne... :0)
deux mauvaises ancres empennelees ne feront JAMAIS le m^^eme travail qu'une bonne..

Pour "savoir mouiller" ?? tu oublies peut etre que ça fait onze ans que je vis a bord.. si je ne savais pas mouiller.. il y a longtemps que je serai revenu a terre..

J'ai deux Spade d'occase, une ( 7kg alu) a Antony, et une (15 kg alu) a Las Palmas.. quant a une copie pirate.. Je suis assez vigilant.. et tu peux y perdre ton bateau.. a toi de jouer.. :0)

06 juin 2003
0

Attention,
si vous continuez sur ce ton, Michel et Alain, je vais être dans l'obligation d'appuyer sur le bouton ALERTE !

A +

PS : j'en meurs d'envie... Pour voir si ça se met à sonner, si l'écran devient rouge, si on voit venir les pompiers...

06 juin 2003
0

C'est malin, j'ai pété un bouton de souris !
J'avais pourtant dis que je bosserai aujourd'hui, mais avec vos conneries, pas moyen. Vous êtes pas sympa les gars.

07 juin 2003
0

Spade-Agricole
Lors d'un phénomène de Resaca du côté de Ciutadella , dans la région de Minorque, j'ai empennelé sur 3 Spade (1 acier, 1 inox et 1 alu) et laissé filer 2 stopfast sur la chaîne , eh bien cela m'a permis d'avoir le bonheur fe faire 500 mètres dans un sens puis dans l'autre, traçant un sillon spadien pour les générations à venir l'année prochaîne je tente le sillon Océanien .

07 juin 2003
0

j'appuie aussi!
tu m'as mal lu alain, je n'ai jamais imaginé que tu ne savais pas m...ler, seulement que les m...lages que tu as examiné avaient probablement été mal tirés,relis mieux (:>)
je n'ai jamais prétendu non plus qu'une s... ne vaut pas deux autres trucs emp....
enfin bref c'est sans espoir avec toi! je vais aussi appuyer sur le bouton rouge de mon intervention aprés l'avoir écrite (:>)

07 juin 2003
0

Deux plus deux égal Quatre..
Lorsque je dis qu'une bonne ancre seule, a une meilleure tenue que deux "moins bonnes.." il ne s'agit pas d'élucubrations fallacieuses d'un fabriquant illuminé.

Que vous preniez les résultats des tests comparatifs de "Practical Sailor" aux U.S.A , ceux récents de Practical Boat Owner (Angleterre) en aout 2002 ou les tous derniers de "Voiles et Voiliers" du mois dernier.. (et d'autres

encore..) curieusement, on retrouve les mêmes résultats.

Bon.. restons français..

Tenue de la Spade 15 kg: - essais stoppés à 900 kg

Résultats de la Delta 15.5 kg : - décrochage à 400 kg (400 x 2 < 900 kg)

Résultats de la Britany 16 kg: - décrochage à 370 kg (370 x 2 < 900 kg)

heu.. vous voulez qu'on continue avec les FOB, les SOC ou les Bruce??

Alors BRAVO.. dormez bien tranquilles avec vos pelles empennelées.. en rêvant aux autruches... moi pour la sécurité de mon bateau, la mienne et celle de mon équipage.. j'ai fait mon choix.. et je n'empennelle plus jamais..

Si quelqu'un a des arguments contre.. je veux bien. mais des faits précis; pas "moi je pense.. " ou "J'ai UNE FOIS empennelé.. "

07 juin 2003
0

Empennelage
En attendant d'essayer une Spade, quand ça soufle, j'empennele, et je glisse pas quand les autres se balladent!
Mais je dois dire que c'est assez marle de préparer et surtout de remonter un empennelage bien tournicoté.
Il faut dire que je maille la ième ancre sur la chaine de la première, ce qui fait 2 chaînes au fond, et ça ça fait du poids.
Alors, essayer une Spade ?

08 juin 2003
0

Une pierre deux coups
Pour vous mettre tous d'accord, on peut empenneler avec une SEULE ancre!
Il suffit de prendre une Spade qui fait deux fois le poids!!

C'est ce que je fais.

Il reste quand même un inconveignent majeur:
Lorsque tout le monde chasse et pas vous, il faut surveiller les bateaux en dérive et vous ne dormez pas plus que les autres.

Bon vent à tous.
JP

08 juin 2003
0

" Madame Soleil"

Barbara, comment fais tu pour empennelé 3 ancres + 2 sur un coup de Resaca, tu le vois venir ? ou bien tu rajoutes une ancre chaque fois que la pression at. Monte ou descend.

J’avais cru comprendre l’autre jour que tu avais tenu sur une seule ancre lors du tremblement de terre en Algérie, et pourtant c’était autrement plus fort qu’un coup de resaca.

08 juin 2003
0

Réponse à Curieux
Parce que je m'appelle Barbara H , ... Et que je le vaux bien !!! ;-))))))

09 juin 2003
0

des faits PRECIS...
Reprenant mon livre de bord et mes différentes notes, je récapitule les principales données de 61 mouillages consécutifs, réalisés entre la période du 22 mars jusqu'au 8 Octobre.. soit un total de 228 jours (7 mois ½)

Sur cette période, le nombre de jours passés au mouillage représente un total de 129 jours.. soit 56% du temps total. La durée moyenne de séjour dans chaque mouillage est de 48 heures..

La hauteur d'eau moyenne a été de 6.50 mètres (Méditerranée – pas de marée)

La longueur de ligne de mouillage a été en général, 5 fois la hauteur d'eau au minimum, en cas de renforcement des vents, la longueur de la ligne de mouillage a été augmentée jusqu'à 7 fois la hauteur d'eau (tout chaîne 10 mm - en mouillage principal)

Le mouillage arrière était constitué d'une ancre Britany de 20 kg reliée au bateau par 12 m de chaîne 10 mm et d'un câblot nylon de 18 mm épissuré sur la chaîne.

le rapport de hauteur d'eau a été de 7 fois minimum.

La SOC seule en mouillage principal n'a été utilisée qu'une seule fois

La Britany en mouillage arrière, étrave à terre, représente 16 mouillages.

L'ancre SOC et la Britany empennelées, par l'intermédiaire de 5 m de chaîne de 10, ont été utilisées dans 45 mouillages

Sur 16 mouillages arrières, 15 ont assuré une bonne tenue (conditions météo clémentes) et 1 a chassé en notre absence (7%) par conditions correctes 20/25 noeuds de vent; l'étrave du bateau est allée sur les enrochements, sans dégâts majeurs; les pêcheurs locaux ont repris le mouillage.

Sur 45 empennelages, le contrôle visuel a pu être réalisé dans 18 des cas (40%) soit à partir de l'annexe, soit en plongée lorsque l'eau était à bonne température et claire.

  • dans 18 cas, les fonds étaient de sable dans 9 cas et de vase dans 9 autre cas
  • Sur fonds de sable, l'ancre SOC était couchée sur le coté, non prise, dans 6 cas (66%)
  • Sur fonds de vase, l'ancre SOC n'était couchée sur le coté qu'une seule fois (11%)

A titre d'expérience, l'ancre SOC a été traînée à la main sur le sable de la plage de Nidri (Grèce) et n'a jamais réussi à accrocher (ligne quasi à l'horizontale)

Dans le mouillage de Trisonia, (golfe de Corinthe) sur fond de vase et algues, il n'a jamais été possible de faire accrocher aucune ancre. L'étape s'est terminée amarré à un quai..

Mouillage de Néa Marmara 6 m d'eau, SOC seule, impossible de faire accrocher l'ancre. Empennelée avec la Britany de 20 Kg OK

Mouillage de Ormos Pigadhi.. la Britany n'accroche pas, à la remontée elle est prise dans un sac plastique..

Port de Yesilköy – la Britany arrière chasse et le bateau se retrouve l'étrave sur les enrochements. mouillage au centre du port, au premier essai on remonte un sac plastique et un morceau de filet. Au 4eme essai on tient..

Mouillage de Candarli – violent orage avec vents de 40/45 noeuds et rafales en limite de butée de l'anémo (55 noeuds) ça tient..

Mouillage de Gokkovar – 6 essais par fonds < 10 m, les quelques bateaux présents dans le mouillage sont amarrés par des aussières sur les rochers.. on s'en va..

Conclusions:

Avec les ancres ancienne génération, la manoeuvre d'ancrage doit être réalisée avec beaucoup de soin..
- Chaque fois que possible, s'assurer de l'accrochage de l'ancre par un contrôle visuel en plongée.. et en profiter pour jeter un coup d'oeil curieux aux ancres des voisins.. en remontant, demander au propriétaire de l'ancre qui est couchée sur le coté, non prise, ce qu'il pense de son ancre. Il est curieux de constater qu'en général il vous répondra qu'il en est satisfait..

La technique d'empennelage, dont beaucoup parlent mais que très peu connaissent vraiment, est très aléatoire. A la lumière de mon expérience personnelle, je recommande:

  • de n'empenneler que deux ancres IDENTIQUES (Type et poids)
  • De ne jamais fixer la deuxième ancre (sa chaîne) sur le diamant de la première ancre (ce qui la déséquilibre), mais au niveau de l'étalingure chaîne/ancre de la première.
  • Que chaque ancre soit dimensionnée pour pouvoir à elle seule tenir le bateau..

et enfin, il vaut mieux mouiller sur une seule bonne ancre que d'empenneler sur deux mauvaises..

Calmes mouillages à tous,

Alain d'HYLAS

10 juin 2003
0

Jetez l'ancre! dit le calmar... à mouiller la pioche du le cap'tain...
Trés bien tout ce qui est dit sur les mouillages, ou plutôt sur la façon de mouiller.
Quand même les mousses vous oubliez un truc: ... comment muoiller! Ben oui... comment tu fais entre le moment ou tu as repéré l'endroit où tu juges bon d'envoyer la pioche et la moment où tu laisses éviter, ou même celui ou tu coupes le bourrin? Et en fait tout est là!

J'ai vu des tas de marins (...) lancer la pioche comme des bourrins et laisser filer le mouillage comme de vrais éléphants; charmant!

Laisser filer doucement, cule en douceur, sent lorsque la pioche touche le fond (mouillage à pic), laisse filer le mouillage à la demande (à culer timonier!); lorsque tu as le longeur de trois fois le fond ou presque, raidis doucement pour faire crocher. Faut bien que l'ancre s'enfouisse en douceur (sac plastique ou autres merdes qui pavent le fond des mers, putains de dégeulasses !!). Si elle commence à dérapper tu le sens par la rappel ou non sur la ligne de mouillage (faut un chouïa de doigté mat'lot! donc pose la main sur la ligne APRES LE DAVIER... si c'est possible, ou bien fais le faire par un équiper pourvu d'un bon feeling).

Bien entendu fiston y faut mater ton cercle d'évitage et repérer un peu ce qui se passe sur le site: un tour du mouillage peinard avant de mouiller, regarder et en déduire...autant que possible (personne n'est parfait et le marin doit rester modeste! je parles du vrai pas du plaisancier lambda).

Alors la régle est différent par le "vacancier voileux-amateur-je sais tout"; pour lui la premiére régle c'est: où sont les restos, la seconde c'est: pas trop loin cxe l'appontement, la troisiéme (éventuelle): où sont les barlus où y'a des nanas, etc... C'est pas tout à fait les même traditions.

Salut les mousses!

10 juin 2003
0

Jetez l'ancre! dit le calmar... à mouiller la pioche du le cap'tain...
Trés bien tout ce qui est dit sur les mouillages, ou plutôt sur la façon de mouiller.
Quand même les mousses vous oubliez un truc: ... comment muoiller! Ben oui... comment tu fais entre le moment ou tu as repéré l'endroit où tu juges bon d'envoyer la pioche et la moment où tu laisses éviter, ou même celui ou tu coupes le bourrin? Et en fait tout est là!

J'ai vu des tas de marins (...) lancer la pioche comme des bourrins et laisser filer le mouillage comme de vrais éléphants; charmant!

Laisser filer doucement, cule en douceur, sent lorsque la pioche touche le fond (mouillage à pic), laisse filer le mouillage à la demande (à culer timonier!); lorsque tu as le longeur de trois fois le fond ou presque, raidis doucement pour faire crocher. Faut bien que l'ancre s'enfouisse en douceur (sac plastique ou autres merdes qui pavent le fond des mers, putains de dégeulasses !!). Si elle commence à dérapper tu le sens par la rappel ou non sur la ligne de mouillage (faut un chouïa de doigté mat'lot! donc pose la main sur la ligne APRES LE DAVIER... si c'est possible, ou bien fais le faire par un équiper pourvu d'un bon feeling).

Bien entendu fiston y faut mater ton cercle d'évitage et repérer un peu ce qui se passe sur le site: un tour du mouillage peinard avant de mouiller, regarder et en déduire...autant que possible (personne n'est parfait et le marin doit rester modeste! je parles du vrai pas du plaisancier lambda).

Alors la régle est différent par le "vacancier voileux-amateur-je sais tout"; pour lui la premiére régle c'est: où sont les restos, la seconde c'est: pas trop loin cxe l'appontement, la troisiéme (éventuelle): où sont les barlus où y'a des nanas, etc... C'est pas tout à fait les même traditions.

Salut les mousses!

10 juin 2003
0

Jetez l'ancre! dit le calmar... à mouiller la pioche du le cap'tain...
Trés bien tout ce qui est dit sur les mouillages, ou plutôt sur la façon de mouiller.
Quand même les mousses vous oubliez un truc: ... comment muoiller! Ben oui... comment tu fais entre le moment ou tu as repéré l'endroit où tu juges bon d'envoyer la pioche et la moment où tu laisses éviter, ou même celui ou tu coupes le bourrin? Et en fait tout est là!

J'ai vu des tas de marins (...) lancer la pioche comme des bourrins et laisser filer le mouillage comme de vrais éléphants; charmant!

Laisser filer doucement, cule en douceur, sent lorsque la pioche touche le fond (mouillage à pic), laisse filer le mouillage à la demande (à culer timonier!); lorsque tu as le longeur de trois fois le fond ou presque, raidis doucement pour faire crocher. Faut bien que l'ancre s'enfouisse en douceur (sac plastique ou autres merdes qui pavent le fond des mers, putains de dégeulasses !!). Si elle commence à dérapper tu le sens par la rappel ou non sur la ligne de mouillage (faut un chouïa de doigté mat'lot! donc pose la main sur la ligne APRES LE DAVIER... si c'est possible, ou bien fais le faire par un équiper pourvu d'un bon feeling).

Bien entendu fiston y faut mater ton cercle d'évitage et repérer un peu ce qui se passe sur le site: un tour du mouillage peinard avant de mouiller, regarder et en déduire...autant que possible (personne n'est parfait et le marin doit rester modeste! je parles du vrai pas du plaisancier lambda).

Alors la régle est différent par le "vacancier voileux-amateur-je sais tout"; pour lui la premiére régle c'est: où sont les restos, la seconde c'est: pas trop loin cxe l'appontement, la troisiéme (éventuelle): où sont les barlus où y'a des nanas, etc... C'est pas tout à fait les même traditions.

Salut les mousses!

10 juin 2003
0

-.>)
je ne suis pas su^r d'avoir compris Lucas, pourrais tu répéter ?

(-.>)

10 juin 2003
0

technique de mouillage..
Bien dit LUCAS.. même si tu bégaiyes un peu, un peu, un peu..

Oui, la technique de mouillage est importante.. mais il ne faut pas qu'elle devienne PRIMORDIALE. comme avec certaines ancres qui n'acceptent d'accrocher que si un certain nombre de conditions sont reunies..

Une "bonne" pelle doit acrocher dans n'importe quelles conditions pourvu qu'on lui donne asez de ligne.. On est quelque fois obligés de mouiller "en K-tastrophe".. et là, la pelle DOIT accrocher..

C'est pour ça aussi que si une ancre ne tient qu'à condition d'être empennelée.. il devient URGENT d'en changer..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (186)

Calme Norvège

novembre 2021